Le cauchemar de l’agressé Lorenzo, et la belle vie de ses agresseurs

Publié le 18 novembre 2020 - par - 15 commentaires - 2 093 vues
Traduire la page en :

Il n’y en a que pour la Covid. Seul ce satané virus occupe la presque totalité des médias, presse et télévision, le reste ne compte plus tellement : « De tous côtés on n’entend plus que ça, un air nouveau qui nous vient de là-bas, un air nouveau qui vous fait du dégât… etc. » 

Mais, hélas, il n’y avait plus de confinement le 24 août dernier, en tous les cas la justice ne confinait pas, bien au contraire !

Elle ne confinait pas même certains individus qu’elle aurait dû confiner pour plusieurs années.

Ainsi, par exemple, elle n’a pas confiné trois voyous suspectés d’avoir agressé sauvagement, et blessé à vie, le jeune Lorenzo, âgé de 19 ans, sur le parking de la piscine de Lattes, dans le département de l’Hérault, vers 4 h 30 du matin, alors qu’il dansait avec quelques copains.

Lorenzo est resté 16 jours dans le coma, respirant grâce à une trachéotomie, ses poumons ne fonctionnant plus. Cloué sur un lit d’hôpital du département anesthésie et réanimation du CHU Lapeyronnie. Paralysé jusqu’à la poitrine, ses bras et ses mains ne fonctionnant plus normalement, quatre de ses cervicales fracturées et la moelle épinière touchée.

Lorenzo a fait cinq infections pulmonaires et a failli mourir à deux reprises.

Et cela s’est passé en quelques minutes, explique sa mère : « Il a été poussé dans un fossé et ils se sont acharnés sur lui. Ils lui ont donné des coups sur la nuque. Il ne peut plus manger, se laver, aller aux toilettes. Il ne parle pas et il ne peut raconter ce qui s’est passé que grâce à son téléphone, qu’il active avec son pouce. Notre vie s’est arrêtée ce 24 août, nous avons dû arrêter de travailler pour nous occuper de lui, sans même savoir quand il sortira de l’hôpital ». 

La police pensait qu’il était ivre, car il n’y avait pas de sang, alors qu’il était en insuffisance respiratoire et qu’il ne bougeait plus.

Une des jeunes femmes présente criait à l’un des agresseurs : « Arrête, arrête, tu vas le tuer ». Elle est restée près de Lorenzo, qui lui demandait de lui tenir la tête car il ne sentait plus rien.

Employé aux espaces verts de Palavas, Lorenzo n’a pas encore été entendu par le juge d’instruction chargé de l’enquête, donc il ne peut pas se porter partie civile.

Mais les trois voyous, qui l’ont mis dans cet état pitoyable et désespérant, pour lui et ses proches, n’ont pas, eux, les mêmes obligations. Ils n’ont pas à se poser toutes ces questions, ils ont été remis en liberté, 4 jours après cette terrible agression, grâce à une procédure en urgence de référé-liberté devant la cour d’appel « car ils ont présenté des garanties de représentation ».

L’un de ces voyous a même fêté son anniversaire le lendemain de sa remise en liberté.

Pas de « confinement » pour eux, ont estimé les juges !

En Suède, on le sait, il n’y a pas eu de véritable confinement « à la française », mais il n’y a pas eu non plus de confinement pour ce migrant d’origine tunisienne, âgé de 24 ans, bénéficiant d’un permis de séjour, qui avait été interpellé pour « tentative de viol » sur une jeune femme de 22 ans, mais remis en liberté par le procureur de la République, qui « avait estimé qu’il n’y avait pas assez de preuves pour prolonger sa garde à vue ».

Aussitôt il a agressé, violé, et même mordu une petite fille de 13 ans, alors qu’elle rentrait de l’école.

Sous la menace d’un couteau, il l’avait obligée à le suivre dans le sous-sol de l’immeuble.

Cette fois, condamné à cinq années de prison, il sera expulsé dès la fin de sa peine.

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
yvank

Cinq ans de prison? pour avoir violé une fillette de 13 ans. C’est une récompense? L’expulsion devrait se faire à coup de pieds au cul. La suède semble complètement islamisée, pourrie, par les islamo collabos. Et la France avec cette “justice” qui n’en est plus une, où des immondes détritus massacrent et recommenceront puisqu’il ne leur en coute rien. Moretti devant le massacre de Lorenzo, parlera d’accidentés de la vie pour montrer les barbares, Lorenzo lui, était au mauvais endroit, au mauvais moment, et sa peine ne profitera pas d’une libération anticipée.

AR-15

La méthode russe, crever les proches pere mere frere femme enfants de ses encules et leur envoyer la vidéo.
Aux Armes Citoyens

Daniel Pollett

Procureur de la République ? La Suède ne serait elle plus un royaume ?

inconnue

par contre, n’ayant pas votre attestation, vous êtes verbalisé, et si vous êtes contrôlé foiq plusieurs, sans en être en possession, 15 jours de prison, ce qui est arrivé à une personne

David

La peine de mort.
Il faut rétablir la peine de mort.
Après beaucoup ne le savent pas mais la strategie des juge n’est pas d’envoyer les coupables en prison.
Des dommages sont etablis (peut etre 200 000 € pour ce garcon, une misere quoi), les juges mettront en place un mecanisme de surveillance et de saisie et d’une facon ou d’une le coupable paiera.
Certains bagarreurs ageris qui avaient fait la misere à la police, 20 ans apres se retrouvent encore à payer.

Les 200 000 c est meme pas le prix de la moitie des frais qui seront necessaires à ce garcons et qui ne seront pas remboursés.

Une patriote

Nous serions en Corse le problème ne se poserait même pas car il aurait été vite réglé et les assassins, car ils ont voulus DONNER LA MORT à ce jeune homme, ne seraient pas en liberté mais chaussés de godasses bien lourdes dont on ne refait jamais surface !

Marnie

C’est terrible cette mansuétude à tous les étages envers de tels salopards. C’est quand qu’on les atomise ces moins que rien ?

mosunie

Je pense que si une personne de ma famille subissait ce genre de violence, je le traquerai jusqu’à la fin de mes jours et le résultat sera pour cet sous humain la fin pour lui, je ne lui ferai aucun cadeau, même si je dois terminer ma vie en prison puisque de toute façon elle sera finie !

geronimo

ils attendent quoi, les parents et les amis de lorenzo pour faire ce qui doit etre fait à ces crevures. ils ont été arrété, donc leurs adresses figure dans la procedure…..moi, il y a longtemps que ces saloperies auraient fini sous de la chaux vive….

Une patriote

+ 1000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Lisianthus

C’est exactement ce que je pense aussi…

patphil

hier, enfin la Réunion est devenue un peu plus française
premier attentat au couteau sur une femme en criant allahou akbar

limone

Non il n’y en a pas que pour le covid, il y a l’affaire Daval depuis plusieurs jours ! je me demande ce qu’elle a d’extraordinaire ! pour moi il s’agit de détourner le regard d’une actualité autrement plus dramatique, même si ce meurtre est difficile ! mais vraiment de qui se fiche t on ? quand j’entend et vois ce procès , on ne peut y échapper, je me demande bien pourquoi la France subit ce genre de folie !

Christian Bon

vous avez tout à fait raison. C’est une banale affaire de droit commun avec tout ce qu’elle a de sordide, mais ni plus ni moins que bien d’autres dont on ne parle pas. Cette affaire aurait dû être jugée il y a bien longtemps et Daval en prison pour une longue peine incompressible.

Fabiola FERRANTE

C’est à se demander dans quel monde on vit !!??
Cà fait de plus en plus peur… et ces salopards de journalistes qui ne disent pas la vérité sur l’état de la France aux JT !!
Ils passent des heures à nous raconter toujours les mêmes choses sur le COVID ou les voyages de Macron, et pour avoir des infos il faut aller soit sur C News, soit sur les JT étrangers, la RAI, FOX News, etc…
C’est vrai qu’il y avait la canicule, les gens profitaient des heures fraîches de la nuit pour respirer. Ils ignorent qu’on ne peut plus se balader la nuit.
Cet été, nous avions les chasseurs le jour, les racailles le jour et la nuit, le terrorisme, la canicule et une partie de confinement… Elle est pas belle la vie ???

Lire Aussi