Le choc des ethnies, vers le génocide des Français

Publié le 12 novembre 2015 - par - 5 commentaires - 2 656 vues
Share

Ri7 Racaille contre la FranceRiposte Laïque : Votre dernier ouvrage porte un titre sans ambiguïté, « Le choc des ethnies, vers le génocide des Français », préfacé par Renaud Camus. Avant d’aborder ce livre, pouvez-vous vous présenter en quelques mots aux lecteurs de notre journal en ligne ?

Gérard Pince : Je suis économiste de formation et j’ai passé la majeure partie de ma vie professionnelle outre-mer. J’ai participé à de nombreuses évaluations économiques et financières avec des équipes de la Banque mondiale et du Fonds monétaire et j’ai complété cette expérience en voyageant dans 140 pays. J’ai créé un think tank numérique, Free World Academy ( www.freeworldacademy.com ) qui est surtout consacré à un enseignement original de l’entreprenariat puisque les apprenants construisent leur entreprise au fur et a mesure qu’ils suivent les différentes leçons.. Ce site est cité par Wikipedia en anglais, parmi les principaux think tank américains, dans les termes suivants « In 2002,a French economist, Dr Gerard Pince, founded the Free World Academy well known for its entrepreneurship program”. Il reste soigneusement ignoré en France. Nul n’est prophète en son pays !

Dès mon retour en métropole, je me suis engagé dans la lutte contre le grand remplacement et l’islamisation de notre pays. A ce titre, j’ai toujours soutenu les initiatives de Riposte laïque. Toutefois, j’ai vite réalisé que l’on ne pouvait pas être contre ceci ou cela en invoquant le souverainisme ou même la laïcité. Face aux évènements exceptionnels qui nous affligent, il faut opérer une révolution copernicienne en se replongeant dans les profondeurs de l’espace et du temps. En me fondant sur une approche économique, je considère que la lutte des ethnies est la substance vivante de l’histoire passée et contemporaine. Les hommes ne vivent pas dans un jardin d’Éden où tous les biens seraient disponibles à profusion. Certains groupes renforcent leur agressivité pour s’en emparer par la conquête tandis que d’autres s’appuient sur le commerce et le progrès technique. De nos jours, l’économie repose sur le progrès technique mais il accroît les inégalités entre peuples d’une manière considérable. Certaines ethnies ne disposent pas d’assez de scientifiques et d’inventeurs pour se développer. Elles se regroupent au nom de l’Islam pour obtenir par la violence ce qu’elles sont incapables d’acquérir par leurs talents. Cette confrontation ethnique est comparable à celles qui ont marqué le passé. Elle se traduit toujours par l’invasion d’un territoire et la sujétion de ses habitants. Autrefois, on conservait parfois les vaincus pour servir comme esclaves. Depuis que les machines les ont remplacés, le risque de leur extermination devient plus grand.

Notre impuissance actuelle résulte d’une idéologie malfaisante qui postule que les ethnies sont semblables, qu’elles aspirent à vivre ensemble et que les Européens portent la responsabilité de tous les crimes du passé. Ces fantasmes absurdes sont véhiculés par une caste dominante qui s’est constituée comme une micro ethnie et qui représente 1 % de la population mondiale et détient environ 50 % de la richesse planétaire. Ces grands industriels et ces gros possédants sont obsédés par le risque de surproduction. Ils veulent nous remplacer par des populations pauvres pour écouler leurs marchandises. J’explique que cette doctrine est à la base de la mondialisation et du transfert de nos richesses en faveur du tiers monde.

Mon nouvel essai (320 pages, 9 annexes, 54 tableaux et graphiques) représente l’aboutissement de ce parcours et de mes réflexions. Permettez-moi de citer un extrait de la préface que notre ami commun Renaud Camus a bien voulu lui consacrer « On peut faire bien des reproches à Gérard Pince, et les chiens de garde de l’indifférenciation globale n’y manqueront pas, avec plus ou moins de rage ; on ne saurait le taxer de tiédeur et de cautèle. Au contraire, c’est sa vaillance intellectuelle, son ardeur au combat, sa résolution sans faille à se précipiter la lance au poing dans les plus traîtreux bosquets et les plus redoutables mêlées, qui maintiendront son lecteur dans un état de sur-éveil perpétuel, éminemment jouissif. Il faut bien qu’il y ait quelque avantage littéraire et conceptuel à penser mal, c’est-à-dire — dans les périodes de sévère répression idéologique comme la nôtre — à penser bien, ou tout simplement à penser.

Cet ouvrage est essentiel pour les décideurs, les chercheurs et le grand public qui souhaitent comprendre le monde qui vient. Il n’est pas encore disponible sur Amazon et je vous indique le lien pour le commander chez l’éditeur

http://www.godefroydebouillon.fr/

Riposte Laïque : Vous aviez déjà publié, avant cet ouvrage, un livre intitulé « Les Français ruinés par l’immigration ». Quel accueil a-t-il eu, et en quoi se distingue-t-il des thèses de Jean-Paul Gourevitch ou d’Yves-Marie Laulan, qui écrivent beaucoup sur ce sujet, eux aussi ?

Gérard Pince : J’ai aussi publié cinq romans que l’on trouvera en cliquant sur http://www.amazon.fr/G%C3%A9rard-Pince/e/B007GGPNNK/ref=ntt_dp_epwbk_0 .Mon essai « Les Français ruinés par l’immigration » a reçu un bon accueil du public et rencontre encore de nombreux lecteurs. Les chiffres de ce document n’ont jamais été contestés d’autant plus qu’ils s’appuient sur la comptabilité nationale établie par l’INSEE .Ma méthode diffère de celles des auteurs que vous citez et je m’en suis déjà expliqué. Avez-vous remarqué que les journalistes n’osent plus dire que l’immigration enrichit les Français ? Je crois que mon petit opuscule a contribué à cet éclair de lucidité. J’invite vos lecteurs à se reporter à l’émission de TV libertés qui lui a été consacrée en cliquant sur

https://www.youtube.com/watch?v=Olq4z_cqW7g#t=1823

Riposte Laïque : Revenons à votre dernier livre. Qu’appelez-vous le génocide des Français ? S’agit-il, dans votre esprit, d’un génocide culturel, ou bien pensez-vous que nos compatriotes sont condamnés à subir le sort des Indiens d’Amérique ?

Gérard Pince : Un danger mortel menace les Français. Ils ne veulent pas voir les multitudes qui se rassemblent sous la bannière de l’islamisme. Ils n’entendent pas le porte-parole du Califat qui appelle au meurtre de tous les infidèles. Ces menaces émanent d’enragés mais on sait bien que les minorités activistes contaminent souvent une majorité. Les crimes de Mohamed Merah, des frères Kouachi, de Coulibaly et de bien d’autres ne signalent-ils pas l’imminence de ce basculement ? Doit-on se résigner à voir les synagogues et des églises gardées en permanence par la police et l’armée ? Peut-on ignorer l’antisémitisme des banlieues qui oblige de nombreux juifs à quitter la France ? Pour quelles raisons le sort qui attend les Français serait-il différent de celui des chrétiens d’Orient ? Au nom de quoi seraient-ils immunisés contre une telle catastrophe ?

En vérité, les puissances musulmanes mènent une guerre totale contre l’Occident et la France est aux premières loges de cette conflagration ethnique. Dans le temps, une armée conquérante envahissait un pays, déportait ou massacrait ses habitants et ouvrait la route à son propre peuple qui n’avait plus qu’à coloniser l’espace devenu vacant. De nos jours, les populations civiles entrent en premier dans le territoire à conquérir. Une fois implantés comme un cheval de Troie, leurs éléments radicaux multiplient les violences pour préparer à terme le remplacement des autochtones. Que se passera-t-il lorsque les migrants seront majoritaires en France en 2080 ? N’aurons-nous pas le choix, comme tant d’autres, entre la valise et le cercueil ? Les élites craignent un choc des religions alors que nous faisons face à une guerre écologique. Les agresseurs ne songent pas à nous convertir. Ils veulent certes prendre nos richesses par le pillage et la razzia mais ils aspirent surtout à nous éliminer de la surface de la planète ! Je ne dis pas que ces faits surviendront demain mais pouvez-vous quitter ce monde en sachant que vos enfants et petits-enfants connaitront un enfer inimaginable ?

Que nous le voulions ou non, l’homme est d’abord un animal régi par les lois de la sélection naturelle et de la lutte pour la vie. L’évolution enseigne qu’au sein du monde vivant, certaines races prolifèrent tandis que d’autres s’éteignent pour des raisons diverses. Nous devons bien comprendre que ce darwinisme s’applique aussi à notre espèce par le biais du choc des ethnies. La nature n’est pas tendre avec des zombies qui perdent leur instinct de conservation ! Notre survie exige donc une prise de conscience ethnique de la situation mondiale. Mon essai en donne la propédeutique et il n’est pas encore trop tard pour réagir

Riposte Laïque : Et vous n’avez jamais d’ennuis avec la justice, en écrivant des livres pareils ?

Gérard Pince : Mes romans, bien qu’ils soient politiquement incorrects, sont protégés par les lois concernant les œuvres de fiction. S’agissant des essais, j’expose des faits, des idées ou des théories. Au vu de l’hystérie ambiante, il est possible qu’un traité fondé sur la lutte des ethnies soit poursuivi ou même interdit. Il est donc prudent de le commander le plus vite possible. Par ailleurs, je suis déjà blacklisté par tous les medias du système. Le web de réinformation se divise en multiples chapelles qui ne reprennent que les écrits de leurs adeptes. Je déplore cette absence de solidarité alors que tous les collaborateurs de l’invasion bénéficient du soutien des blogs de gauche quelle que soit leur sensibilité particulière. En définitive, je ne peux compter que sur les réseaux sociaux et des organes impartiaux comme Riposte laïque, TV liberté et Radio courtoisie. Vos lecteurs pourront d’ailleurs se reporter aux deux émissions de TV liberté consacrées au choc des ethnies en cliquant sur les liens suivants.

https://www.youtube.com/watch?v=ruv778L0FBQ

https://www.youtube.com/watch?t=3230&v=5NNxVUvXGeA

Riposte Laïque : J’ai le souvenir de vous, en 2006, en train de prendre la parole devant l’ambassade du Danemark, en soutien aux dessinateurs menacés de mort. Vous paraissez, à présent, davantage tourner votre action vers l’écriture…

Gérard Pince : Je participe toujours à des réunions lorsqu’on m’y invite à prendre la parole. J’ai une idée précise des actions à entreprendre pour entraîner une réaction de nos compatriotes ou du gouvernement. Je privilégie la théorie du battement d’ailes de papillon qui entraîne un raz-de-marée au Japon ! Je pense à des actions légales mais moralement discutables. Provocations, dira-t-on ! Mais l’art de la guerre ne consiste-t-il pas à attirer l’adversaire sur un terrain qui lui sera fatal ? Au fond, la stratégie consiste à miser sur la stupidité de nos adversaires et la cupidité de la caste dominante. En raccordant ces deux fils, nous pourrions tout faire sauter et sauver notre pays. Je n’ai jamais trouvé quiconque pour les mettre en œuvre et je me suis donc consacré à l’écriture.

Riposte Laïque : Votre dernier livre paraît, par le titre, très pessimiste. Voyez-vous encore une porte de sortie pour notre pays, et si oui, laquelle ?

Gérard Pince : Comment ne pas sombrer dans le pessimisme ? Alors que les attentats contre un journal satirique auraient dû susciter un légitime sursaut, des millions de compatriotes ont préféré brandir des crayons et clamer leur refus de tout amalgame au nom du « vivre-ensemble » ! Cette journée qui nous a tous fait honte, illustre les limites d’un combat mené depuis près de quinze ans pour réveiller les Français. Votre journal réalise un excellent travail, mais on s’y retrouve surtout entre nous !

Qu’en est-il des perspectives politiques ? J’ai déjà exprimé mes inquiétudes à propos des orientations du FN et ce n’est pas l’éviction d’Ameryc Chauprade qui me fera changer d’avis ! Quoi qu’il en soit, les chances de l’emporter en 2017 sont faibles. On peut rêver de Marine en 2023, 2028 ou 2033 mais les carottes seront alors bien cuites ! Un programme économique révulsif, le refus de tout compromis sur ce sujet, des problèmes de personnes et d’entourage, expliquent cette situation. En conclusion, on ne peut rien attendre de la population et des élections mais le cours de l’histoire reste imprévisible. A cet égard, nous avons été témoins d’un miracle. Personne ne prévoyait que l’URSS s’effondrerait comme un château de cartes. Cette situation impensable s’est pourtant réalisée en cinq ans entre 1985 et 1991.

J’expose dans mon bouquin une observation importante. La caste dominante n’avait pas prévu le réveil islamiste qui représente un effet secondaire indésirable de la globalisation. La propagation de l’Islam radical se traduit en effet par un refus de nos modes de consommation et le désir de revenir à la société agropastorale du septième siècle. Plus il s’étend et plus il diminue la possibilité d’écouler des marchandises et de réduire le risque de surproduction. L’islamisation ne répond donc pas aux objectifs des grands industriels. Ils souhaitent nous remplacer par les peuples du Tiers monde mais à condition qu’ils s‘adaptent à notre économie.. Pour le moment, l’elite veut faire croire que les musulmans sont en majorité des modérés. Elle essaye encore de les amadouer en espérant qu’ils rentreront dans le moule du consumérisme. Si l’échec de cette entreprise devenait patent, le pouvoir serait alors forcé de changer son fusil d’épaule et de réagir avec force.

Quel événement pourrait convaincre la caste dominante que ses atermoiements sont vains ? Je pense que seule une insurrection générale des banlieues serait de nature à la persuader que toutes ses tentatives d’intégration ont échoué. Dans cette hypothèse, elle pourrait jouer une carte nationaliste comme Milosevic en Yougoslavie. Elle écraserait alors les émeutiers avec la bénédiction des industriels qui renonceraient à leur grand remplacement pour protéger leurs biens. Je développe l’hypothèse de cette porte de sortie dans mon livre en m’appuyant sur le cas de l’URSS.

Riposte Laïque : Quelles sont vos prochains projets ?

Gérard Pince : J’en ai encore de nombreux mais seul Dieu en dispose !

Riposte Laïque : Cher Gérard, merci d’avoir répondu à nos questions, et bon succès à votre livre.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Herbert Sogno

« Au fond, la stratégie consiste à miser sur la stupidité de nos adversaires et la cupidité de la caste dominante. En raccordant ces deux fils, nous pourrions tout faire sauter et sauver notre pays. Je n’ai jamais trouvé quiconque pour les mettre en œuvre ».

Encore un qui ne sait pas comment trouver des soutiens pour mettre en œuvre des idées d’actions constructives.

« Quel événement pourrait convaincre la caste dominante que ses atermoiements sont vains ? Je pense que seule une insurrection générale des banlieues serait de nature à la persuader que toutes ses tentatives d’intégration ont échoué ».

Ou une répétition d’évènements tragiques ( … ) ; qui interpelleraient suffisamment les français, à force ( ? ). Difficile de le souhaiter.

Albert

La caste dominante « jouer la carte nationaliste comme Milosevitch »? Vous rigolez!
Et quelle fut la fin de Milosevitch ?(dont le pays ne rêve aujourd’hui que de rentrer dans l’UE). Je vais quand même lire ce livre…

théodoric

je le répète depuis X années. les Français ethniquement européen, ont un sens écologique qui s’affirme de plus en plus. le Made In France, la qualité alimentaire est très importante, la qualité de vie des enfants est plus important que la quantité ! faire vivre, la consommation proche est avantageux. chacun fait des efforts écologique; moins de produit chimique, moins de pesticide, trie sélectif etc… ça ne répond pas aux dictât des multinationales ! du toujours plus ! donc on remplace par une manne de crétins ! ceci est encore compréhensible. la schizophrénie arrive lorsque l’on arrive a imposer une immigration avec l’argent du contribuable pour faire revivre des villages ! c’est du non sens ! c’est comme si je louais ma maison et pour la louer; je paye !!! qu’es-ce que j’y gagne ? quedal !!! hormis qu’elle soit habité et entretenu. même un Fou y verrait une Folie mental !!! s’ajoute a cette Folie mental, que ces gens venu d’un autre temps, est considéré comme notre égal ! comme si le monde entier était Français ! au même valeurs, aux mêmes aspirations ! non et non !!! pour exemple; l’Inde inspire l’imaginaire des bobos, oubliant que c’est l’un des pays les plus misogynes, des plus racistes, des plus sectaires, avec des castes, des personnes « intouchable » qui jamais n’accéderons a quoi que ce soit ! ni n’aurons jamais a vivre une histoire d’amour en dehors de leur caste !!! j’y ai séjourné jeune avec un ami anthropologue j’y ai vu l’horreur et la déchéance humaine pour les drogues, marqué a vie par cette expérience, qui fait rêver tant de bobo la tête. ça me fait marrer lorsque l’on parle de l’inde comme continent et exemple spirituel. beaucoup de Peuple vivent encore dans les idées de guerres, de femmes comme butin, de nettoyage ethnique et religieux, de guerre tribal, de vengeance etc… nous importons tout cela et ceci dans la joie ! on nous prostitue pour remplir les comptes en banque d’une caste vivant retranché, bien au chaud et a l’abri tout en faisans les leçons de moral. le plus regrettable c’est que ça marche ! je suis entièrement d’accord sur le fait qu’ils se fiche d’islamiser nos terres, de remplir le ventre de nos champs de labour etc…ce qu’ils veulent c’est nous massacrer et c’est cela le futur qui nous attend. futur très proche. soient ils vont patienter et continuer le jeu de la taquiya soit ils n’aurons pas la patience et vont craquer. perso je préfère la deuxième solution. plus on attend, moins on aura de chance de s’en sortir. au point ou nous en sommes je ne crois plus en une solution pacifique et politique. il y a trop de pression externe. il faut aller au charbon ! je préfère néanmoins me passer d’être l’instigateur d’une guerre. a eux d’ouvrir le bal des hostilités ! nous, occidentaux sommes irrigué par nos Philosophes Grec, par nos Scientifiques, nos expériences et découverte, nos aventures, nos conquêtes, par notre histoire,… lire la suite

montecristo

 » Avez-vous remarqué que les journalistes n’osent plus dire que l’immigration enrichit les Français ?  »
Les journalistes peut-être ! Mais Moscovici disait encore hier soir que les immigrés …  » créaient la croissance » !
Je ne connais rien à l’économie … mais j’aimerais qu’on m’explique comment des réfugiés, censés être pauvres, qui sont pris en charge entièrement, peuvent enrichir un pays quand ils n’y trouveront pas de travail et ne participeront en rien à son développement ?
Et comment ce pays ne va pas … au contraire … s’appauvrir ?

LILYPOPPINS

Nos dirigeants n’exigent qu’une chose d’eux : qu’ils forniquent du matin au soir et consomment grâce aux aides sociales que financent les contribuables.
eh oui ! Nous finançons notre propre disparition. Alors aux armes. !
Virons les traîtres qui baissent leurs pantalons depuis 40 ans.