Le choix cornélien de Louis Aliot

Publié le 1 août 2020 - par - 30 commentaires - 2 181 vues

Il faut savoir terminer une campagne électorale et se retrousser les manches pour engager le plus rapidement possible les réformes et les actions nécessaires à la vie des Perpignanais. Point de polémiques inutiles et de confrontations infructueuses. La fidélissime ville de Perpignan ne peut pas se permettre le luxe de s’isoler dans le monde de la culture, de l’économie et du social. Une page se tourne et une autre s’ouvre.

Le chantier de la rénovation urbaine et environnementale de la ville de Perpignan est considérable. Perpignan doit se doter enfin d’une école supérieure des Beaux-arts aussi prestigieuse que celle d’antan. Il convient de retrouver l’historicité de la ville de Perpignan. Louis Aliot doit saisir les enjeux liés à la modernité innovante et créatrice.

La population perpignanaise, dans son immense majorité, a choisi d’élire démocratiquement et d’accorder sa confiance à Louis Aliot. D’ailleurs, il convient de rappeler qu’il a mené une campagne électorale dynamique. C’est tout à l’honneur du nouveau premier magistrat de la ville de Perpignan qui connaît parfaitement les difficultés économiques, sociales et sécuritaires qui exaspèrent les plus fragiles et les accablent.

Il est de sa responsabilité d’entendre la colère, l’anxiété et les doutes de la population perpignanaise. Loin des idéologies archaïques et partisanes, Louis Aliot se doit de construire un avenir meilleur, de présenter sans cesse la transparence dans le domaine budgétaire et décisionnel, de réfléchir et d’agir dans l’intérêt général face notamment aux impacts douloureux de la crise sanitaire liée à la Covid-19.

Il faut bien avouer que la nomination à la fonction de directeur des services de la ville de Perpignan de Stéphane Babey est pour le moins paradoxale et qu’elle est en mesure d’affecter sérieusement de nombreuses personnes et soutiens de Louis Aliot. Autrement dit et de toute évidence, ce choix s’oppose à la nécessaire pensée éthique et alternative de l’espace politique perpignanais. Est-ce à dire que cette nomination annonce la poursuite des pratiques politiques de l’ancien régime ? Celles-là mêmes qui étaient contestées à juste titre et qui ont été sanctionnées lors de l’élection municipale ?

En d’autres termes, Stéphane Babey est un homme politique issu du sérail de l’ancienne majorité politique UMP-UDF de la ville de Perpignan, un proche de Jean-Paul ALDUY, qui, après un retournement magistral, était devenu un fervent partisan de la sphère socialiste et plus précisément un soutien inconditionnel de Ségolène Neuville, laquelle n’a jamais cessé de pourfendre Marine Le Pen et le Rassemblement National de tous les noms d’oiseaux.

D’ailleurs, Ségolène Neuville demeure bien silencieuse sur les nouvelles orientations de son chouchou adoré ! Question grand écart, on ne peut pas mieux faire ! De plus, certaines influences au sein du Grand Orient de France de Perpignan ne seraient pas étrangères au jeu des chaises musicales…

Certes, Stéphane Babey dispose d’une expérience professionnelle non négligeable dans le domaine de l’administration publique, notamment au sein du conseil départemental des Pyrénées-Orientales présidé par la socialiste Hermeline Malherbe !

Fin lettré, Stéphane Babey est l’auteur du roman  Peur sur la Loge, où l’histoire de « l’affaire des chaussettes» se faufilait en filigrane. Décidément, les chaussettes de contention ne cessent de compenser certaines insuffisances morales et éthiques départementales !

À travers une philosophie d’exemplarité publique et de justice sociale… la première décision politique de Louis Aliot, après son élection, a consisté à augmenter de 17 % l’indemnité du maire en vertu du fait du prince, en étroite ligne des rois de l’ancienne capitale du royaume de Majorque. Standing philanthropique oblige !

Autre chose, sera-t-il en mesure de promouvoir sa nouvelle compagne au sein des institutions culturelles de la ville de Perpignan ? À l’heure où Marine Le Pen rend un hommage appuyé au général de Gaulle, il est bon de rappeler que pour celui-ci, « un homme politique est fait pour servir et non pas se servir ».

En déclinant une exemplarité et une solidarité envers les contribuables les plus fragiles qui vont souffrir durement des effets de la crise sanitaires du Covid-19, imperceptiblement et progressivement, Louis Aliot mettra en œuvre toute une série de privilèges destinés à une certaine élite tandis que le reste de la population devra librement se serrer la ceinture.

Vu comme c’est parti, il est fort probable que la mise en œuvre du changement pour et par la population perpignanaise sera renvoyée définitivement aux calendes grecques.

Henri RAMONEDA

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Patapon

Augmenter son indemnité de maire de 17% n’est pas une très bonne idée par les temps qui courent.Je laisse à Louis Aliot le soin de récupérer cette belle ville sinistrée,ou les “communautés ” des Gitans et des maghrébins ,quand elles ne s’entendent pas pour mettre la ville a sac,se foutent sur la gueule. Je surveillerai de près son action,que je souhaite exemplaire.

Le Marteau

Vous êtes certainement payé par la Macronie…votre analyse est tout aussi minable que le gouvernement qui nous mène actuellement vers l’abyme……..

Anne-Marie G

Il est urgent d’attendre la suite des événements avant de juger !

Hagdik

“Le chantier de la rénovation urbaine et environnementale de la ville de Perpignan est considérable. Perpignan doit se doter enfin d’une école supérieure des Beaux-arts aussi prestigieuse que celle d’antan. Il convient de retrouver l’historicité de la ville de Perpignan. Louis Aliot doit saisir les enjeux liés à la modernité innovante et créatrice.” Baratin issu du Pipotron socialiste écolo.
La priorité : nettoyer Perpignan de la racaille.

superdupondt

vu comment marine le pen gere le rn ,tout est fait pout perdre,il faut qu’alliot reste à perpignan !!

faguet

un bon signe .un socialiste qui ouvre les yeux sur la réalité du pays ,qui rejoint L Alliot. Au RN n’y a t’il pas d’anciens PC et socialistes ? A RL également ? Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis…Babey est devenu intelligent ,tant mieux.Ce qui rend intelligent c’est les coups de pieds au cul , et les socialos en prennent comme tout le monde par les racailles.Pour gagner en 2022 il faudra bien l ‘apport d’anciens UMPS…compétents.Babey ,a ce poste de directeur de cabinet adjoint de la présidente socialiste du Conseil départemental des P.-O. a pris conscience du délabrement du pays, tant mieux s’il peut nous aider a nous relever .
un socialiste qui nous rejoint ,c’est la preuve que l’on est pas les vilains nazis parias depuis 40 ans
bonne chance a LOUIS

.Dupond1

+100000000000000000000000000000000000000

DANY BARTHOUIL

Malgré cette augmentation de 17 %, le montant des indemnités est largement inférieur au plafond prévu par la loi, ce dont se félicite et l’opposition, et la majorité.

Depuis son compte Facebook, l’ancien vice-président du RN a expliqué qu’il est contre le cumul des indemnités.”Je ne vais pas cumuler les deux indemnités de maire de Perpignan et de président de l’agglomération”, s’est défendu Louis Aliot.

.Dupond1

+10000000000000000000000000000000000000000000
Et je ne suis pas de Perpignan (que j’aimerai bien aller visiter)

Patapon

Le grand Salvador Dali situait le centre du monde a la gare de Perpignan,une ville qui a tout pour plaire,si ce n’ést une prodigieuse concentration de racailles.Que le Cers (nom du vent qui souffle sur Perpignan) ,avec l’aide de Louis Alliot,balaie à grands coups cette faune “sauvage”. Béziers,Perpignan,sont des laboratoires ouverts à nos idées.Pourvu qu’elles réussissent!!!

.Dupond1

croisons les doigts

didile

Quand ,habitant d’une ville ,on sait, très exactement ,ce qu’on doit y faire ou ne pas faire ,qui on doit investir dans le poste où il sera utile et qui on doit rejeter, qu’on connait cette ville comme sa poche ,on s’y fait élire maire .
On ne comprend pas bien ce que cela peut faire à un Lillois ou un Nancéien ce qui se passe à Perpignan, si les agissements du maire ,à peine installé ,n’ont aucun impact sur leur vie et leur ville.

patphil

louis aliot est vite devenu un politique comme les autres ne serait ce que pour se servir une augmentation de 17%

BERNARD

C’est vrai qu’avec Aliot, la culture bobo-gôcho va en prendre un coup du côté du centre du monde, il ne subventionnera probablement pas les jeff cons et autres monstruosités teles que montreuses de pisseuses pissant plus loin que le maneken piss comme à Nantes ! Non plus que diverses vagins des reines…. ou les tulipes à 50 millions financées par les parigots (car ils le valent bien quand même !!)
oui j’angoisse pour les artistes super new wave et intermitoïdes du spectaclon bien bornés sur le chemin de la bien pensance.. allez zou, retour selon leur désirs à Paris, au bled ou dans un autre pays subsaharien … dépouiller l’afrique de ses artistes, moi je dis que c’est pas bien et qu’il faut qu’ils puissent s’exprimer.. Là bas.

.Dupond1

C’est vrai qu’avec Aliot, la culture bobo-gôcho va en prendre un coup du côté du centre du monde, il ne subventionnera probablement pas les jeff cons et autres monstruosités
////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
+10000000000000000000000000000000
Meme s’il le voulait il ne le pourrait pas tant les finances de sa ville sont absentes de toute gabegie . Il a été élu avec les voix d’une population majoritaire sous le seuil de pauvreté (comme Béziers) qui souhaite un maire économe tout en étant entreprenant . Vous allez voir la gueule des parigots a la rentrée quand on voit les chiffres du tourisme a Paris affichés ce matin a 8h

Antoine

Le bilan, c’est dans six ans, pas avant !

meulien

non….le liban

& m

BIEN FAIRE ET LAISSER BRAIRE … SVP ….

les gens

Intéressant lle cas de Perpignan en tant que prototype de ce qui pourrait se passer si le RN était, en France, porté au pouvoir.
C’est à dire pas grand-chose?
Possiblement… en tout cas, nous allons voir!

Idiotfrançais

Comment critiquer un parti qui n’a jamais gouverné? quand on voit ceux qui ont gouverné depuis 50 ans…..nous sommes dans le trou à tous les niveaux….je ne connait pas mr. Alliot mais il me semble bien tôt pour le juger….

.Dupond1

+1000000000000000000000000000

colette

Je trouve très regrettable cet article
Décidemment on comprend pourquoi la France en est la
Trop peu de gens bienveillants et trop de mauvais parleurs et trop peu de faiseurs
Critiquez quand vous pouvez mieux faire seulement

Lecomgre

Laissez le aux moins finir sa cruche avant de le critiquer ,vous faites pareil pour Marine qui n’a jamais prise les règnes du pouvoirs

Idiotfrançais

Je suis d’accord avec vous

F. FERRANTE

Il faudrait peut-être lui fiche la paix et le laisser prendre ses marques…
Je lui souhaite Bonne Chance : cet homme a beaucoup de qualités, fichons lui la paix !
Ce type d’article n’a rien de constructif, si ce n’est de donner le bâton à nos ennemis pour nous battre !

.Dupond1

Ce n’est pas tres productif de dénigrer un maire fraichement élu quand on sait que sarkosy en son temps a majoré son salaire de président de 130% …..Alliot fait figure de petit joueur a coté de lui . Je site sarko mais ils sont légion de droite et de gauche a majorer leurs prestations d’une façon indécente (sans parler des cumulards qui non seulement sont absents de tout résultats productifs pour le peuple ,mais en plus sont de véritables parasites)

Mantalo

D1
le chiant dans l’histoire ce n’est pas trop l’augmentation de l’indemnité de Alliot mais la nomination d’un drôle de zig à un poste clé de la mairie.
Il n’a donc personne de sûr et fiable dans son entourage ? Un peu comme son ex alors !!!

Hoplite

Certains maires écolos se sont augmentés de 1.000€ si je me souviens bien

kabout

a mon avis Louis Alliot devrait faire ses preuves pendant les 2 années comme maire et pourquoi pas présenter sa candidature a l’élection présidentielle ?? au point ou l’on en est !

Lire Aussi