Le clergé stéphanois obligé de fermer ses églises à cause des migrants

Publié le 24 avril 2019 - par - 5 commentaires - 1 455 vues

Les orgues de Staline ont parlé. De jeunes communistes auraient prévu d’inciter les migrants à squatter les maisons de Dieu de Saint-Étienne. C’est la suite du feuilleton relaté par mes soins dans : https://ripostelaique.com/saint-etienne-la-cgt-veut-bien-des-migrants-mais-pas-chez-elle.html

Squat, évacuation, re-squat, re-évacuation, occupation. D’une rue du centre-ville en passant par la Bourse du Travail (au grand dam de la CGT, arroseur arrosé), puis l’université, la rengaine se poursuit, avec le soutien du cortège politico – syndicalo – associatif qu’on ne présente plus.

Cette fois-ci la pression est renforcée facilement sur l’église du pape François prêt à toutes les compromissions et soumissions. C’est fou d’ailleurs comme les églises sont actuellement sous le feu ardent de l’actualité, sans que le Saint-Père ne s’en émeuve outre mesure entre deux baisers de pieds. Peu de catholiques lui demandant d’ailleurs s’il est bien dans son rôle.

https://ripostelaique.com/le-pape-trahit-les-catholiques-et-les-amene-a-la-dhimmitude.html

https://ripostelaique.com/la-demission-de-leglise-face-a-lislam.html

Il n’en a pas fallu davantage pour que les autorités catholiques locales s’inquiètent

« Quoi qu’il en soit, pour éviter toute intrusion, le clergé a pris la décision de tenir les portes des églises fermées. Ce tour de vis a d’ailleurs été précipité par deux incidents (l’un à l’église de la Nativité et l’autre à la Grande église). Mais rien ne prouve que ces deux incidents aient été causés par les migrants pris en charge le collectif »  rapporte Le Progrès, qui n’aura d’ailleurs pas peiné dans ses investigations puisque l’agence centrale du quotidien est en face de la cathédrale Saint-Charles.

Laquelle cathédrale a à sa direction l’illustre Monseigneur Sylvain Bataille et son authentique message urbi et orbi de 2017.

https://ripostelaique.com/pour-mgr-bataille-le-terrorisme-cest-le-chomage-et-lexclusion.html

Mgr Bataille avait alors fait part d’une bulle d’une immense portée locale : « «Dieu est amour et nous avons été créés avec amour. Alors, on ne tue pas au nom de Dieu.» Mgr Bataille s’interroge sur cette violence intérieure qui incite des hommes et des femmes à commettre l’impensable. «Beaucoup trop de jeunes aussi se sentent exclus de la société. Par le chômage par exemple. Le terrorisme n’est en fait qu’un camouflage religieux totalement injustifiable.».

Celui qui célèbre ses messes alors que sur le parvis les soldats de Sentinelle veillent à l’office et à la sortie des fidèles est un indécrottable qui médite au point mort : « sur cette violence intérieure qui incite des hommes et des femmes à commettre l’impensable ».

En pleine vague d’attentats islamistes, il réagissait pieusement : « aux actions terroristes menées sous couvert religieux dans le monde entier. « Beaucoup trop de jeunes aussi se sentent exclus de la société. Par le chômage par exemple». 

Les fidèles stéphanois mitigés sur le squat des églises par des migrants

La rumeur ayant été suffisamment : « stigmatisante, puisque le collectif qui s’occupe des migrants regroupe citoyens, citoyennes, membres d’associations et syndiqués stéphanois », il a été décidé de : « tenir les lieux de cultes des paroisses de Saint-Étienne et Saint-Benoît fermés en dehors des temps de célébration ou de permanence pour les confessions durant les prochaines semaines. »

Au terme d’un rapide micro parvis réalisé par Le Progrès, les interrogés se sont montrés surtout très prudents. En dehors des pro-migrants, les autres ont botté en touche, avec toute l’hypocrisie que permet l’interprétation des Écritures :

« La cathédrale Saint-Charles à Saint-Étienne était bondée, dimanche matin, à l’occasion de la messe pascale célébrée par Mgr Bataille, évêque de Saint-Étienne. Nous avons interrogé plusieurs fidèles pour connaître leur avis sur la fermeture ponctuelle de deux églises stéphanoises en début de semaine dernière. Celle-ci faisant suite à une recommandation de la police après l’évacuation des migrants de l’université. « La police nous a dit qu’ils pourraient se diriger vers des églises. On nous a demandé d’être vigilants », explique Mgr Bataille. En revanche, l’évêque n’accepte pas que l’on puisse reprocher à son diocèse de ne pas se soucier de la situation précaire des migrants et des personnes en difficulté. Quant aux fidèles, ils sont partagés sur le sujet. » voir le micro trottoir sur ce lien.

https://www.leprogres.fr/loire-42/2019/04/22/migrants-interdits-d-eglise-a-saint-etienne-les-fideles-reagissent

Le père  Gérard Riffard, coutumier de l’accueil des migrants, y va de son couplet habituel

Celui qui fait partie de l’association Anticyclone (accueil des demandeurs d’asile (1) ) se dit « attristé ». Pourtant il accueille à tour de bras (118 personnes depuis le début de l’année) dans son église Sainte-Claire du quartier de Montreynaud (une des zones sensibles de l’agglomération inondées par l’argent de la politique de la Ville).

Voilà qui n’est pas sans rappeler les interviews de Éric Dick réalisateur du récent film sur la Vendée d’aujourd’hui Et les cloches se sont tues.

« Que de regards gênés, que de coups d’œil fuyants chez ces suppôts de la République lorsqu’ils vous parlent sans rire de ces pauvres migrants qui fuient la guerre et la misère et qu’il faut bien accueillir… Il paraît que la Vendée a une tradition de terre d’accueil. La République, peut-être, pas la Vendée. 

De quel droit impose-t-on à cette terre chrétienne une telle invasion musulmane ? Car il s’agit bien de cela. 95 % des migrants envoyés là-bas pour désengorger Nantes sont musulmans, ce qui réjouit fort les imams locaux qui ont vu doubler le nombre de leurs fidèles en très peu de temps ».

https://ripostelaique.com/les-cloches-sonneront-ce-soir-et-bientot-plus-jamais-craint-eric-dick.html

Mais attention, dit le prêtre Riffard, qui connaît les limites de sa partition : « je ne veux pas m’ériger en donneur de leçons. Je connais suffisamment les difficultés qu’il y a à héberger des migrants. Et je ne dis pas qu’occuper une église réglera le problème. Loin de là. Mais il y a le rôle de l’Église qu’il ne faut pas perdre de vue ».

Le religieux, aux faux airs d’abbé Pierre, partage évidemment le point de vue de l’évêque de Saint-Étienne, Mgr Bataille, sur l’implication des chrétiens dans l’accueil des migrants. « D’ailleurs je connais bien le père Brun qui a préconisé les fermetures d’églises. On ne peut pas le soupçonner de ne rien faire pour l’accueil des migrants. »

Petit bémol cependant pour le père Riffard : « dans son église de Montreynaud, il accueille toujours des migrants. Mais seulement, de 8 à 20 heures. »

Le Progrès rappelle que, jugé pour avoir hébergé des migrants :

« Le père Gérard Riffard avait été convoqué devant la justice pour avoir hébergé des demandeurs d’asile… cette convocation faisait suite à un arrêté pris par la municipalité de Saint-Étienne en février 2013… Lors de l’audience à Saint-Étienne, il a été relaxé. Le parquet avait interjeté appel de cette décision. Mais la cour d’appel de Lyon s’était déclarée incompétente. » https://www.leprogres.fr/loire/2015/01/27/pere-riffard-la-cour-d-appel-de-lyon-se-declare-incompetente   On n’en sait pas plus depuis.

L’impossible débat sur le coût total de l’immigration en France

Clash entre Julien Sanchez (RN) et Sandra Regol, porte-parole EELV persuadée que le coût de l’immigration n’est pas problème pour la France : «Vous n’y connaissez rien madame, vous dites n’importe quoi, comme une baba cool, comme les écolos le font d’habitude sans gérer l’argent public

LCI 22 avril 2019

https://youtu.be/6guIsF8rDTU

https://youtu.be/6guIsF8rDTU

Les limites du devoir d’hospitalité selon le père Henri Boulad

https://youtu.be/atPttuTnyMo

Heureusement François, Bataille et Riffard ne représentent pas tous les servants du Christ

Abbé Chautard: “Le Grand Remplacement religieux”

https://youtu.be/imy1qgPVw_8

L’abbé Billecocq aborde l’encyclique de Léon XIII qui reprend toutes les condamnations de la secte franc-maçonne

https://youtu.be/soInL8jfnqg

L’abbé Pagès et la désislamisation de l’Europe

https://youtu.be/Jxk-ExXe8aU

L’abbé Beauvais, toujours plein d’humour et qui goûte fort peu l’accueil des migrants, nous parle de Syllabus : socialisme, communisme, sociétés secrètes

https://youtu.be/7lyJ0am-aAQ

Le frère Thierry présente les nouvelles Soirées-débats Retour au réel (Ex-Cercle de l’Aréopage)

https://youtu.be/T2HbRhxrOzE

Lien utile https://www.lagrif.fr (alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne).

(1) Anticyclone est né en 2002 de l’équipe pastorale Saint Vincent de Paul (Saint-Étienne, quartier Montreynaud, Méons, le Soleil, le Marais) d’accueillir et de rejoindre des demandeurs d’asile.  Objectif : soutenir leur intégration dans la vie du quartier et dans l’Église.

« Le groupe Anticyclone permet à des demandeurs d’asile de se retrouver, de parler, de rencontrer la population française, de favoriser une “vie ensemble.” source http://www.diocese-saintetienne.fr/Le-groupe-Anticylone-solidarite-et.html

Autres sources citées

https://www.leprogres.fr/loire-42-edition-saint-etienne-metropole/2019/04/19/migrants-les-eglises-stephanoises-priees-de-fermer-leurs-portes-en-dehors-des-offices

https://www.leprogres.fr/loire-42/2019/04/22/migrants-interdits-d-eglise-a-saint-etienne-mais-pas-chez-le-pere-riffard

Jacques CHASSAING

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Sniper83

Comment peut-on être assez con et débile au 21ème siècle pour se dire communiste ???? que ces abrutis aillent en corée de nord ils auront le régime parfait pour leur idéologie de merde !!!

patphil

“Il n’existe pas de terrorisme islamique » affirme le Pape François devant des étudiants Italiens. « Il ne faut pas diaboliser l’islam » affirme Mgr Podvin, porte-parole des évêques de France. « Je ne diabolise pas l’UOIF » dit de son côté le père Christophe Roucou, directeur Service des Relations avec l’Islam.
« Il faut très attention à ne pas diaboliser tous les djihadistes », prévient Mgr Dagens, au sujet de l’entrée des djihadistes d’Al Nosra dans Maaloula (Syrie).
« Le salafisme promu par l’Arabie Saoudite n’est pas violent » rassure le frère dominicain Adrien Candiard, Prix des libraires religieux 2017.

amril

Bon Dieu, stop à tout ce bordel!!!
Français votez bien et à chaque élection.
L’heure n’est plus à faire la fine bouche…

OTOOSAN

“votez bien “….mathématiquement,….c’est trop tard !!!!

Patapon

Mathématiquement,je dis qu’il faut aller voter en masse pour le R.N.Mettre Macron en ultra minorité sera une première victoire,un coup de semonce,et un garde fou contre les abus et les nuisances à venir.Patriotes,ne vous trompez pas…

Lire Aussi