Le confinement est le bouclier anti-insurrectionnel de Macron

Publié le 29 mars 2020 - par - 18 commentaires - 2 407 vues

Les criminels au pouvoir sont aux abois. Archi-coupables et responsables depuis le début de la propagation du Coronavirus en France, ils ont imposé le confinement – controversé – de la totalité de la population avec un volet répressif dont les quartiers dits sensibles sont dispensés implicitement et explicitement : https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/les-banlieues-pas-une-priorite-pourquoi-laurent-nunez-helas-raison-117539. Les médias aux ordres ajoutent chaque jour au tableau anxiogène. Chaque jour le Pr Raoult, efficace contre le Covid-19, est insulté par des nullités crasses, qui elles aussi devront rendre des comptes. Un ramassis d’experts de foire et de médecins douteux s’évertuent à soutenir un pouvoir et ses pseudo-scientifiques attachés, alors que Buzyn, Macron et Philippe ont menti et que les deux loustics du trio continuent à mentir, y compris sur la comptabilité des morts.

Au plus haut niveau de la République, tous redoutent la fin inéluctable de ce confinement général et les réactions face aux milliers de morts non soignés à temps. Combien de familles endeuillées par des crapules politicardes qui, fortes de leur connaissances des rouages de la justice (1) nous diront avec mépris : prouvez-le ! alors qu’elles ont refusé de dépister et de soigner les malades à isoler, avant que leur état de santé ne s’aggrave et ne les mène à la mort dans des hôpitaux qui manquent de tout ce que la criminelle Agnès Buzyn et ses prédécesseurs leur ont supprimé.

Un confinement inadapté, dévastateur, anxiogène et ruineux

« Pourquoi isoler une population entière – bien portants, porteurs de virus et malades – quand nous savons que cette mesure  non seulement ne fait pas reculer l’épidémie mais vraisemblablement la renforce, ce qui est facile à comprendre puisque corrélativement, seuls ceux qui ont des symptômes graves sont testés – donc souvent… trop tard – et qu’aucune mesure n’est prise pour dépister les porteurs de virus asymptômatiques qui contaminent leur entourage à leur insu : même avec un isolement général qui ne peut jamais être à 100 %, la croissance de l’épidémie ne peut être qu’exponentielle.

C’est ce qui se passe dans les pays qui ont adopté cette politique :  France, Espagne, Italie…

Pourquoi poursuivre cette politique d’isolement général alors que l’on sait que cette mesure aboutit aux taux de mortalité les plus importants de 3,5 %, 5 %, 10 %, des taux qui ne font que croître quand l’Allemagne – pour ne parler que d’elle puisqu’elle fait partie de l’Union européenne si chère  à  micro-Macron – enregistre un taux de mortalité de 0,2 % …  Sanofi laisse passer du temps, un temps précieux pendant lequel les malades ont le temps de « tomber comme des mouches » et que l’isolement général est en train de renforcer dangereusement et la crise sanitaire, et la crise économique !  Est-ce innocent ?  De plus, Sanofi indique source : Claude Meunier-Berthelot, spécialiste « Santé » du Gouvernement de relève nationale.

https://volontaires-france.fr/coronavirus-apres-les-questions-les-certitudes/

Les émeutes sourdent, le pouvoir a peur et escompte les réprimer. Sauf que les forces de l’ordre ont aussi des familles et eux-mêmes à protéger du Covid-19. Tous espèrent en le traitement du Pr Raoult et ne croient plus aux sornettes des criminels Macron et Philippe, surtout quand ils savent qu’il viennent impunément de prendre un second décret limitant l’administration de l’hydroxychloroquine.

Dans toute la France la colère gronde et les criminels au pouvoir, pour retarder le plus possible leur inévitable jugement, ont hâtivement fait déclencher l’état d’urgence sanitaire et 25 ordonnances, dont une leur offre les pleins pouvoirs coercitifs et en confiant, qui plus est, aux policiers et aux gendarmes, une totale liberté d’appréciation de l’usage des attestations dérogatoires, dont le premier modèle et le deuxième ne manquent pas d’incohérences.

Les abus de verbalisation, sans contestation possible, ne se sont pas fait attendre : ici, aller chercher des protections périodiques n’a pas été, paraît-il, une nécessité ; ailleurs, la sortie pour l’achat du pain quotidien devrait être limitée en en congelant une quantité ! Là, pas question d’aller en vélo pour les courses, là-bas, une famille de retour de funérailles écope d’une amende, etc. Les assassins au pouvoir veulent de plus empêcher les gens de se recueillir une dernière fois auprès de leur défunt ! De quoi assurément continuer d’accentuer la défiance du peuple envers les forces de l’ordre, déjà plombée par leurs exactions contre les Gilets jaunes historiques.

S’il n’est pas question de mettre tout le monde dans le même panier à salade, alors que des contrôles se passent correctement, et qu’en revanche des policiers et des gendarmes essuient quelques horions, voire un pavé dans la tête, il faut noter que leur riposte reste très minorée envers la racaille.

Quand des vidéos sur internet montrent des centaines de policiers déglingués dans leurs voitures sérigraphiées, voire carbonisées, sans qu’ils n’ouvrent le feu, l’honnête citoyen a le droit d’être perplexe et rageur.

Quand un gendarme ou un policier essuie un crachat à la figure, on aimerait au moins l’entendre rétorquer d’aller cracher sur la gueule de Buzyn, Macron et Philippe : https://ripostelaique.com/macron-et-ses-genocidaires-meritent-quon-leur-crache-a-la-gueule.html  En l’absence de cette répartie, faut-il s’étonner que le péquin ne compatisse ?

Coronavirus : le gouvernement retouche son décret autorisant le traitement à la chloroquine

Après avoir publié un décret autorisant la chloroquine pour le traitement du Covid-19 dans les établissements de santé, le gouvernement s’est ravisé en imposant qu’il ne le serait que pour les cas graves.

« La joie des défenseurs de la chloroquine aura été de courte durée. Après avoir annoncé le 26 mars la publication d’un décret au Journal officiel (JO), autorisant la prescription de chloroquine aux malades du Covid-19 dans les établissements de santé, le gouvernement a finalement décidé de rectifier son texte dès ce 27 mars.

Si l’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir peuvent toujours être prescrits par les établissements de santé recevant des personnes infectées au Coronavirus, cette médication ne pourra désormais se faire qu’« après décision collégiale, dans le respect des recommandations du Haut conseil de la santé publique et, en particulier, de l’indication pour les patients atteints de pneumonie oxygéno-requérante ou d’une défaillance d’organe », d’après le nouveau décret. » Source : https://francais.rt.com/france/73239-coronavirus-gouvernement-retouche-son-décret-autorisant-traitement-chloroquine

CHLOROQUINE : L’antidote dissimulé

https://www.youtube.com/watch?v=LN66Q1CKaxY

Extraits d’une interview du professeur Didier Raoult par le journal Le Parisien

« Moi, comme n’importe quel docteur, à partir du moment où l’on a montré qu’un traitement était efficace, je trouve immoral de ne pas l’administrer ».

« Comprenez-moi bien : je suis un scientifique et je réfléchis comme un scientifique avec des éléments vérifiables. J’ai produit plus de données en maladies infectieuses que n’importe qui au monde. Je suis un docteur, je vois des malades. J’ai 75 patients hospitalisés, 600 consultations par jour. Donc, les opinions des uns et des autres, si vous saviez comme ça m’est égal. Dans mon équipe, nous sommes des gens pragmatiques, pas des oiseaux de plateau télé. »

« Le problème dans ce pays est que les gens qui parlent sont d’une ignorance crasse. J’ai fait une étude scientifique sur la chloroquine et les virus il y a treize ans, qui a été publiée.

Depuis, quatre autres études d’autres auteurs ont montré que le Coronavirus était sensible à la chloroquine. Tout cela n’est pas une nouveauté. Que le cercle des décideurs ne soit même pas informé de l’état de la science, c’est suffocant. »

« On donne de l’hydroxychloroquine à raison de 600 mg par jour pendant dix jours (sous forme de Plaquenil, le nom du médicament, NDLR) sous la forme de comprimés administrés trois fois par jour. Et de l’azithromycine à 250 mg à raison de deux fois le premier jour puis une fois par jour pendant cinq jours. »

«  À ceux qui disent qu’il faut trente études multicentriques et mille patients inclus, je réponds que si l’on devait appliquer les règles des méthodologistes actuels, il faudrait refaire une étude sur l’intérêt du parachute.

Prendre 100 personnes, la moitié avec des parachutes et l’autre sans et compter les morts à la fin pour voir ce qui est plus efficace. Quand vous avez un traitement qui marche contre zéro autre traitement disponible, c’est ce traitement qui devrait devenir la référence. Et c’est ma liberté de prescription en tant que médecin. On n’a pas à obéir aux injonctions de l’État pour traiter les malades. »

Coronavirus : Macron et les vérités cachées…

https://www.youtube.com/watch?v=I7mOj7rEoeY&t=375s

Il va y avoir un “Nuremberg” bis

https://www.youtube.com/watch?v=IEmwoP_d2ag

Le Syndicat de la magistrature alerte sur les dangers de l’ordonnance

Pendant que l’espionnage des opérateurs de téléphonie mobile pour le compte du gouvernement fonctionne à plein régime de dictature ( https://www.igen.fr/telecoms/2020/03/confinement-lexode-rural-confirme-par-les-deplacements-de-nos-telephones-113945?utm_source=macgnotifier&utm_medium=app-macos&utm_content=lien_article&utm_campaign=siteigen ), le SM qui voit venir le danger indique : « Il est compréhensible, et même attendu, que dans une situation exceptionnelle, des mesures exceptionnelles soient édictées. Mais, il convient dans le même temps, et d’ores et déjà, d’appeler à une extrême vigilance face à la création d’un régime d’exception qui, par nature, bouscule les règles fondamentales d’un État de droit. Par définition en effet, un régime d’exception permet aux autorités d’exercer de manière discrétionnaire un large éventail de pouvoirs qui, en temps normal, nécessiteraient une autorisation judiciaire. ».

Le Syndicat de la magistrature place les politiciens devant leurs responsabilités

« En définitive, de quelle crise parle-t-on ? Celle de la propagation d’un virus qui peut tuer en masse ou celle du système de santé français en péril qui ne peut faire face ? En quoi l’exceptionnalité serait la réponse à l’incurie assumée des politiques publiques de santé qui ont incontestablement aggravé la crise actuelle ? »

« Il est d’emblée permis de constater que cette définition de l’état d’urgence sanitaire est floue et peut recouvrir des situations de bien moindre importance que l’actuelle pandémie. La notion de « catastrophe sanitaire » est imprécise. De la même manière la notion de « mise en péril » est imparfaite et ne fait notamment aucunement référence à une menace pour la vie ou à l’intégrité physique. »

« Il est ainsi regrettable que la décision de déclencher l’état d’urgence sanitaire ne soit soumise à aucun avis d’une instance extérieure et indépendante, surtout lorsque l’on sait que la confiance de la population est essentielle dans ce type de circonstances et qu’elle ne doit souffrir d’aucun doute quant aux risques d’arbitraire d’une telle décision. »

Le contrôle parlementaire et l’évaluation de l’état d’urgence sanitaire sont insuffisants

 « À l’issue de débats parlementaires plus nourris sur cet aspect mais non concluants, il est finalement prévu que l’Assemblée nationale et le Sénat sont « informés sans délai des mesures prises par le gouvernement au titre de l’état d’urgence sanitaire » et « peuvent requérir toute information complémentaire dans le cadre du contrôle et de l’évaluation de ces mesures ».

« Ce contrôle parlementaire est tout à fait insuffisant et s’avère même en deçà de celui prévu par la loi du 3 avril 1955 »

Tout ça pour rien

« En réalité, aucune évaluation, hormis celle – limitée – de la commission des lois dans le cadre de la « clause de revoyure », ne sera exercée dans le cadre de cet état d’urgence sanitaire. Il aurait été pourtant indispensable, a minima, que le Parlement soit associé à la mise en œuvre de l’état d’urgence sanitaire via une commission parlementaire ad hoc. »

Au terme d’un long communiqué de neuf pages : « Le Syndicat de la magistrature est attaché à ce que les équilibres démocratiques soient respectés dans l’application de cette loi et que cet état d’urgence sanitaire ne soit que provisoire » L’intégralité de la position du Syndicat de la magistrature est à retrouver sur : http://www.syndicat-magistrature.org/IMG/pdf/note_e_tat_d_urgence_sanitaire.pdf et sur https://www.nextinpact.com/news/108831-etat-durgence-sanitaire-syndicat-magistrature-appelle-a-extreme-vigilance.htm

Cependant il est illusoire d’espérer que la justice condamnera lourdement les criminels de la République

Comme on l’a déjà vu avec l’affaire du sang contaminé, (et probablement encore avec celle du Lévothyrox en cours), seuls les lampiste ont casqué. Et qu’un collectif veuille croire et faire accroire à un plus jamais ça relève de l’escroquerie mentale. À moins d’y mettre le prix. Et le prix s’accommodera mal de ce qu’il faut virer de partout les faux sachants, mais vraies racailles en costumes et tailleurs, purs produits d’une République échouée, qui savent toujours tout mais en dilapidant l’argent public tout en crachant sur les acteurs du pays réel, et qui, cette fois encore ont du sang sur les mains.

Une évidence s’impose, leur épuration ne pourra pas se faire dans la chienlit des institutions de la Ve République. Ils le savent, eux qui l’ont dévoyée depuis un demi-siècle et ils jouent sur du velours. Pourtant le grain de sable existe :  que demain l’armée fasse fi des généraux à plat ventre.

La question que le Bourdin du matin sur RMC n’osera jamais poser : et si nos généraux empoignaient Macron ?

Imaginons que pris d’un sursaut de bravoure, ou de peur de mourir du Coronavirus, nos fiers généraux, avec les troupes revenues du Sahel, où elles se font étriper pour rien, s’invitent en colonne blindée chez leur chef Macron, pour une visite de courtoisie. Qu’ils se rendent en convoi toutes médailles sur le poitrail, képis constellés d’étoiles et bustes émergeant des tourelles. En profitant au passage pour écraser quelques rats d’égout d’Anne Hidalgo.

Imaginons qu’une partie des forces de l’ordre, appelées à la rescousse, soit tout à coup toute acquise à l’initiative et ovationne le cortège, comme la foule.

L’autre partie, voyant des rats d’égout d’Anne Hidalgo écrasés par les chenilles, réfléchit. Vite.

Macron en sueur apparaît aux balcons et tente un « équipages des Griffons, Jaguar, Serval et Leclerc, je vous ai compris » avant d’être exfiltré à la Santé. L’Assemblée nationale et le Sénat sont en dérangement téléphonique et les parlementaires injoignables : https://ripostelaique.com/et-si-nos-generaux-empoignaient-macron.html

Un Gouvernement de relève nationale prévu, est opérationnel, sur le champ.

(1) Témoignage de M. Didier Julien Garofalo sur une justice de Francs- maçons : https://www.youtube.com/watch?v=fYKYQwokeDM

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
saurer

A ce jour, l’utilité et l’efficacité du confinement n’est toujours pas démontrée. Le seul confinement qui tienne la route, qui protège, tout en permettant la poursuite de toute activité, c’est le masque. L’expérience de pays comme la Corée du Sud, et Hong Kong est édifiante : https://www.globalmagazine.info/2020/03/27/le-port-du-masque-un-acte-citoyen-1585347353?utm_source=actus_lilo

Marinadu39

Les résultantes de ce confinement, si il vient à trop durer, vous être plus que catastrophiques pour nous, citoyens, car chaque semaine qui passe se sont des milliards de perdus, der fermetures de PME , des entrepreneurs qui vont mettre la clef sous la porte : par consequent des millions de chômeurs en plus. Voilà pourquoi ce confinement ne doit pas durer dans le temps : déjà 6 semaines feront énormément de dégats et la France aura bien du mal à s’en relever. Et quand on augmentera les impôts des français, qu’on leur demandera de renoncer à quelques semaines de vacances (pour ceux qui auront encore la chance d’avoir un emploi), de jours fériés, et j’en passe, les français refuseront d’un bloc ces quelques “efforts” , ces même français qui souhaitent aujourd’hui un confinement longue durée

selena78
dicentime

c’est vital pour tout le peuple français , l’avenir de la démocratie et l’avenir de nos enfants et des nouvelles générations : réfléchissez a tout ce qui peut être fait pour nuire a l’instauration de la gouvernance mondiale qu’ils veulent imposer par 5G , les vaccins tueurs et re programmateurs génétiques , empoisonnement de l’air de la nourriture et de l ‘eau du robinet etc / lorsque vous trouvez des idées PARTAGEZ LES même si elles ont l’air « bête » on emmerde les trolls ricanants de MAC-RONDS c’est peut etre que vous ne percevez pas tout l’intérêt que votre idée peut avoir pour la résistance si pas du premier coup du moins par rebond ou croisement avec une autre idée, ne restez pas simple observateur , travaillez a un monde meilleur ; la résistance c’est aussi réfléchir …

maitre jean pierre

la politique du regime macron c’est ça ! tres bien expliqué :“Je crois à un défaut d’intelligence doublé d’une suffisance abyssale de la part de ceux qui nous gouvernent ”https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/michel-onfray-je-crois-un-defaut-dintelligence-double-dune-suffisance-abyssale-de-la-part-de-ceux-qui-nous-gouvernent-117443 https://www.youtube.com/watch?v=rMoyyZ7N0ug https://www.youtube.com/watch?v=VQYCxQ8W5Zc https://gloria.tv/post/XD2Vo2UaCsh74ZtcEFJSBa6iY

Phil93

le pédophile con bandit , grand spécialiste de l’enfance, nous dit :

« Que Didier Raoult ferme sa gueule… Y’en a marre de ce genre de mec !

https://www.europe-israel.org/2020/03/le-gauchiste-daniel-cohn-bendit-que-didier-raoult-ferme-sa-gueule-yen-a-marre-de-ce-genre-de-mec-video/

Marc Larapède

“Des chercheurs qui cherchent on en trouve, des chercheurs qui trouvent, on en cherche”. On en a trouvé un, et on cherche à l’éliminer. Trouverons-nous la solution pour trouver et éliminer ceux qui ni ne cherchent ni ne trouvent !

Phil93

L’usine qui produit la chloroquine, près de Lyon, placée en redressement judiciaire
Les syndicats appellent l’État à la rescousse pour trouver un repreneur.

https://www.procedurecollective.fr/actualites/20113/lusine-qui-produit-la-chloroquine-pres-de-lyon-placee-en-redressement-judiciaire.aspx?utm_medium=email&utm_medium=nieuwsflits

les paris sont ouverts !!!
l’état la laissera t elle fermer au profit des grands groupes pharmaceutiques qui nous préparent des “vaccins” ou des traitements à vie genre sida à plusieurs milliers d’euros par mois ?!!?

dicentime

macrotte va la donner gratos aux chinois pour les remercuier d’avoir servi de terrain de depart a son virus militaire

Joël

Les magistrats peuvent se rendormir, le conseil d’état a déjà passé à la broyeuse toutes les plaines déposées la semaine dernière par les soignants.

Jonathan Zaroff

C’est très bien que ce Gouvernement de relève nationale prévu puisse être opérationnel immédiatement. Souvenons-nous du putsch de Kapp, qui échoua faute d’avoir été capable de substituer un nouveau gouvernement à celui qu’il venait de renverser !

Reste donc à prévoir deux autres choses :

1) il ne faudra pas seulement rendre visite à Létron, mais s’inviter aussi sur les plateaux télés et tous les médias, pour annoncer la chute du gouvernement et du régime anti-français : cette annonce est nécessaire pour entraîner l’adhésion des forces de l’ordre ou de la fraction de l’armée restées hésitantes,

2) il faut effectuer le travail de sape au sein de l’armée pour convaincre les patriotes qui restent de se lancer dans cette action. Mais y a-t-il encore des Salan et des Degueldre ?

Anton

Pour un 21 avril 2020 ? Si seulement. Avec une armée de métier, ce serait peut-être possible car en 1962, le contingent des appelés, travaillé au corps par les communistes, n’a pas suivi. Et Macron n’est pas De Gaulle. Mais ce n’est certainement pas de Villiers qui s’y lancera.

salagouducro

de villiers comme poisson (^^!!) rigolent bien depuis tres longtemps avec MAC-RONDS a la chambre des putes , comment peut on ignorer cela

Robert Le Priellec

Il y a déjà une bonne façon de contester les amendes de ces abrutis. Parmi les flicaillons et pandores verbalisateurs, combien portaient leur numéro d’identification RIO (obligatoire depuis janvier 2014, sauf pour les cas particuliers de l’anti-terrorisme et du renseignement) ? Si le poulet n’était pas en règle, sa prune est bonne pour la poubelle.

patphil

perseverare diabolicum, ils n’ont toujours rien compris
les usines qui fabriquaient des masques en France toujours à l’arrêt, ils en commandent des millions en Chine

zéphyrin

oui le confinement est idéal pour mettre en veilleuse les divers mécontentements.
idéal pour se donner de l’air dans les sondages, idéal pour distribuer des aides qui vont amplifier la dette de nos enfants.
oui mais…dans quelques mois et après un été bienveillant que restera-t-il dans la conscience des votants ?
les médias anticipent déjà ….j’ai vu un reportage sur la Hongrie et sa volonté de dynamiser sa natalité avec une politique familiale motivante. A pleurer…j’espère que les médias hongrois renvoient l’ascenseur avec de beaux reportages sur nos CPLF

.Dupond1

Suicide au bord d’une voie férrée…..Bérrégovoy au bord d’un canal (suivez mon regard)
http://www.fdesouche.com/1356309-suicide-dun-ministre-regional-allemand-profondement-inquiet-de-la-crise-du-covid-19

Bernard LHERMITTE

Pas forcément un ” accident “…

Lire Aussi