Le Conseil de l’Ordre a tort : il faut rouvrir les écoles au plus vite !

Publié le 18 avril 2020 - par - 24 commentaires - 3 217 vues
Traduire la page en :

Patrick Bouet, président de l’Ordre des médecins met en garde contre la décision positive du président Macron d’ouvrir les écoles le 11 mai 2020. Sur quels arguments ?

La position du président du Conseil de l’Ordre influence le peuple, et renchérit la panique actuelle induite par les médias au sujet du Covid-19. Il est donc capital qu’elle soit étayée.
Patrick Bouet n’aurait-il pas eu le temps de lire les rapports de l’OMS, ni les études chinoises sur le Covid-19, qui montrent que les enfants ne sont qu’exceptionnellement contaminés et ne transmettent pas la maladie aux adultes, même quand ils sont positifs ? Il « croit » et affirme que la réouverture des écoles serait dangereuse, mais il eût fallu le démontrer.

Dans un article paru dans le Figaro, Patrick Bouet, président du Conseil de l’Ordre national des médecins prétend que « la réouverture des écoles ferait courir un risque de reprise de l’épidémie » et ajoute « parce qu’on sait que les enfants sont des vecteurs potentiels sans développer eux-mêmes l’infection, sauf à de rares exceptions ».

Il ne semble pas, manifestement, avoir eu le temps de lire suffisamment les 342 articles disponibles ce 16 avril 2020 sur PubMed (US national Library of medicine). Ces études démontrent les faits suivants :
1° Les moins de 19 ans représentent moins de 2 % des infectés par le Coronavirus et ils l’ont été par les adultes avec lesquels ils étaient confinés ;
2° Chez les enfants, la maladie, exceptionnelle, est de plus bénigne, les seules formes sévères touchant, comme toutes les infections virales ou bactériennes, des enfants préalablement fragilisés par une maladie chronique ou immunodéprimés (leucémies, déficits immunitaires, chimiothérapie, sida, traitement antirejet de greffe d’organe) ;
3° Les contaminations des enfants proviennent de leurs parents lorsqu’ils sont confinés avec eux. Le confinement représente donc un risque accru pour eux comme on le découvre à Paris dans des appartements étroits. Un parent sorti travailler sans protection (policier, personnel travaillant dans des structures de soin, aussi bien le cuisinier que l’infirmière) rapportera le virus dans l’espace confiné ;
4° Le confinement entraîne des troubles physiques, comportementaux et émotionnels importants mettant en jeu non seulement la suite de la scolarité des enfants et adolescents, mais également de leur vie d’adulte ;
5° Aucun des plus de 2 millions d’adultes contaminés recensés dans la littérature internationale ne l’a été par un enfant. En tous cas, aucun article publié dans la base internationale PubMed n’en relate un seul cas à ce jour.

Patrick Bouet, président du Conseil de l’Ordre, généraliste en Seine-st-Denis, n’a logiquement pas eu le temps de revoir la littérature médicale récente déjà riche sur le sujet, vu le nombre important de patients dans ce célèbre 93 sous-doté. On le conçoit.

Mais n’aurait-il pas dû montrer plus de prudence avant de s’opposer frontalement au Président qu’il a pourtant fortement soutenu pour imposer les 11 vaccins obligatoires à ces mêmes enfants qu’il prétend aujourd’hui protéger du Coronavirus ?

Emmanuel Macron semble s’être informé auprès de bons auteurs comme le Pr Raoult qu’il dit admirer et soutenir. Il serait souhaitable à cet égard que le Président impose à ses lieutenants, dont Édouard Philippe, de ré-autoriser officiellement le recours à la chloroquine.

L’art médical actuel plaide en faveur de la chloroquine maintenant autorisée partout dans le monde de Moscou aux USA. Serons-nous les derniers en France à profiter du travail du professeur Raoult et de son équipe ? Le Conseil de l’Ordre pourrait sûrement rappeler à l’exécutif que le médecin doit selon le code de déontologie exercer son métier en toute indépendance.

Lorsque Patrick Boué affirme que « les enfants sont des vecteurs potentiels de transmission », il reste sur le schéma traditionnel de transmission de la grippe saisonnière qui passe effectivement dans à peu près un tiers des cas par les enfants. Il diffuse une fausse nouvelle qui participe malheureusement à l’angoisse des familles et à leur volonté de désobéir à la présidence de la République.

Malgré une certaine similitude de certains symptômes, le Covid-19 n’est pas la grippe et ne se diffuse pas par l’école. Et plutôt que de se référer à un risque théorique (potentiel) non démontré, il est indispensable de s’intéresser aux données avérées publiées dans des revues à comité de lecture ou aux rapports de l’OMS sur le sujet.

Patrick Bouet répète ainsi l’erreur initiale du gouvernement qui a fermé les écoles « par précaution », rapidement sans grande concertation, sur les conseils d’une étude anglaise par modélisation dont on a vu les limites et erreurs.  En mars, le gouvernement ne disposait pas des informations actuelles précisant le comportement du Covid-19 chez les enfants.

La très grande majorité des articles cités démontrant l’absence de transmission par les enfants et adolescents de ce virus n’ont été publiés qu’à partir d’avril 2020. C’est certainement sur ces données que le Président Macron a pris la décision logique de réouverture scolaire. Chaque lecteur anglophone devrait consulter ces articles qui devraient les rassurer et contrebalancer l’hystérie collective autour de ce virus dont le danger mondial a été très largement surestimé comme l’avoue ce jour 17 avril la chaîne CNN.

La réouverture des écoles n’augmentera pas le risque de contamination générale. Les adultes de l’établissement pourront prendre des précautions minimales (masques, mesures barrière) pour ne pas s’infecter entre eux, ni infecter les enfants, même si cela est exceptionnel.

La réouverture scolaire diminuera le risque de contamination des enfants par leurs parents en diminuant leur temps d’exposition au virus éventuellement rapporté au domicile par leurs parents.

Durant cette crise, la Suède a poursuivi les activités scolaires pour les élèves de moins de 15 ans. L’Islande a gardé grandes ouvertes les portes des crèches et écoles primaires, la Roumanie, celles de la plupart des universités. Tous ces pays affichent une prévalence (nombre total de cas/million d’habitants) et une mortalité de Covid-19 bien plus faibles que la nôtre.

Il faut rouvrir les écoles le plus vite possible comme vient d’ailleurs de le faire le Danemark qui ne peut guère être suspecté de laxisme dans sa gestion de crise du Covid-19.

Nous invitons tous nos confrères, et en particulier les généralistes qui, comme Patrick Bouet, sont en première ligne du combat contre le Covid-19 à consulter les rapports officiels de l’OMS et ceux de nos confrères chinois avant de prendre position sur le sujet. Cela permettra de les rassurer et de transmettre ensuite une information exacte fondée sur les preuves bibliographiques à leurs patients et familles.

Gérard Delépine chirurgien, statisticien

Lire également :

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-ecoles-doivent-ouvrir-comme-223390

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
ricco delestaque

le ” conseil de l’ordre ” ? ce truc ” entre eux ” qui met en général des mois avant de se prononcer sur un confrère qui n’a pas été très respectueux de son serment, un truc factice, fantoche.

André LÉO

Le bon sens élémentaire exige en effet que les écoles restent FERMÉES jusqu’au moins à la rentrée de septembre. Pour la raison aussi élémentaire qu’il n’y aura pas de masques pour tout le monde d’ici là.
La macronie et son paravent de conseillers bidon se sont frontalement opposés au port du masque respiratoire dès la première alerte. Ils avaient laissé détruire le stock stratégique et laissé fermer les usines françaises qui en fabriquaient encore, selon leur logique comptable. “Si la populace exige des masques pour se protéger, on en commandera aux chinois”! On a vu le résultat.
Arcboutés sur le rituel macroniste du crachat dans le coude-barrière, Ils ne se déjugeront pas. La suffisance orgueilleuse du parvenu !

chrisDes Montagnes

Dans un de vos articles précédent sur Riposte Laïque, vous critiquiez l’OMS à juste titre , je pense et dans cet article vous demandez aux médecins de s’en référer à l’OMS !!! il faudrait savoir!!! nous sommes déjà abreuvés d’informations contradictoires à tout bout de champ, alors arrêtez d’en rajouter svp.

kallia

C’est clair que les enfants ne sont pas la cible du virus, mais les enseignants sont vent debout pour ne pas reprendre…Ce sont plutôt eux qui sont potentiellement contaminants et qui devront porter des masques.
Mais à une période de l’année où les cours sont déjà finis, pas sûr que les élèves fassent grand chose à la rentrée de mai. Et vu les niveaux il y a du boulot !
Mais avec la psychose entretenue par les médias les gens ne veulent plus sortir. Cherchez l’erreur.

Pedro de la mancha

C’est étonnant le nombre de médecins et scientifiques en tous genres qui ont subitement un avis sur un virus dont encore on ne connait pas grand-chose. Réveil!!!! Pas de masques, pas de gel, pas suffisamment d’espaces et des classes surchargées. Après ça, faites prendre des risques à vos enfants, moi tant qu’on sait rien de ce virus encore, je fais pas confiance.

Anton

Ah l’ordre des médecins ! Tout un programme ! (à base de pastilles Vichy …)

Jotab

Merci Docteur pour cet article.
Pere de 2 enfants de 5 et 7 ans, je pense depuis le debut que la fermeture des ecoles est une heresie au regard du rapport enfants contaminés et décédés/effets secondaires du confinement imposé.
Mais si je le dis je suis un salaud….
Les decisionnaires ou bien n ont pas d enfants ou bien ont oublié ce que s occuper de jeunes enfants H24 signifie.

didile

Oh non ,vous n’êtes pas un salaud !Seulement un individu qui dit ce qu’il pense ,à savoir que les enfants sont très encombrants et fatigants pour les parents et que les écoles sont faites pour les en débarrasser au moins six heures par jour .

didile

Seulement voilà,les écoles sont destinées à l’enseignement des enfants .Ce ne sont pas des débarras pour des parents encombrés par leur progéniture.

kallia

c’est sûr que beaucoup devront y réfléchir avant d’en faire pour leurs “vieux jours”….et reconnaitre le travail des enseignants…peut-être y aura t-il moins de parents vindicatifs qui défendent systématiquement la parole de leur rejeton contre celle du prof ?

Pedro de la mancha

Eh oui! Mais dans les quartiers où le confinement est pour ainsi dire inexistant, les enfants vivent leur vie de futur délinquants multirécidivistes. Faut vite les réintégrer avant que la fabrique à dealers leur fasse l’enseignement de futurs djihadistes par les écoles Coraniques enseignées par des Implants venus de contrées salafistes.

Jotab

Avec vous des enfants ?
Quel age ont ils ?

Votre commentaire est acerbe et insultant.

gabriel

il n’a jamais été question que la vie des gosses soient en danger. AU CONTRAIRE, il a toujours été dit que les gosses seraient des vecteurs de l’epidemie. C’est pour cela que les ecoles ont été fermés.

NICOLE DELEPINE

OUI mais justement on vous a menti les enfants sont exceptionnellement contaminés et ne transmettent pas le virus . C’est un fait et les médias racontent le contraire depuis deux mois mais les 400 articles internationaux sur covid et enfants le démontrent

patphil

conseils de l’ordre, aux ordres généralement

Garay

Mais, l’OMS n’a t-elle pas couvert les mensonges de la Chine au sujet de du covid-19 ? Ce sont leurs informations qui sont exactes ?

François Desvignes

:

– il est normal que Dame nature nous fasse des pandémies d car il est sain que la pluie succède au soleil.
– il est normal et donc sain que la pandémie tue
– il est naturel, normal, et nécessaire qu’elle tue les plus faibles, donc les vieux, les malades et les souffreteux.

Soyez raisonnable : d’autres pandémies arrivent bientôt et on ne va pas faire mourir toute la population de faim pour que les plus faibles qui vont de toute façon bientôt mourir à cause d eleur faiblesse ne meurent pas du Covid

Laissez Dame nature tranquille : faisons ce que nous pouvons raisonnablement faire : ne pas leur mettre la tête de notre prochain dans un bol de covid.

Et laissons Dame nature faire ce qu’elle doit faire : tuer l’épidémie après avoir rappelé ceux que Dieu rappellera

Pedro de la mancha

Oui ben passe le premier. T’es parents seront heureux de savoir que “Dame nature” et Dieu les rappellent. S’ils pouvaient aussi prendre la vie à tous les salauds de cette planète avant de s’en prendre aux vieux, aux faibles, aux obèses et aux handicapés ce serait beaucoup mieux non? Mais c’est bien de baisser les bras et s’en remettre à la justice Divine. C’est un peu ce que prônent les djihadistes…

Etmqt

Le conseil de l’ordre a été très discret sur le décret du 28 mars 2020 Qui prévoyait la prescription du Rivotril hors AMM sans collégialité dans les Ehpad. Comme une sorte d’euthanasie à bas bruit. Excellent article à ce propos dans le Telegramme de Brest

jean

Ce n’est pas très honnête de comparer au Danemark, à l’Islande…
Si on regarde les derniers chiffres de la Suède, on comprend qu’ils ont 3,5 semaines de retard, ça monte en flèche. Rira bien qui rira le dernier.
Il y a aucune étude concernant la contamination enfant/adulte.
Seule une enquête dans l’Oise au début de l’épidémie a montré que les profs avaient été énormément contaminés. ( PR Caume)
Ce qui est délirant, c’est d’écrire ceci : “Les adultes de l’établissement pourront prendre des précautions minimales (masques, mesures barrière)”
Mais il n’y a pas de masques !
Réveil !

NICOLE DELEPINE

pourquoi répéter qu’aucune étude sur la contamination enfants adultes alors qu’il y en 400 sur PubMed la base de données internationales je finis par croire que la france est sur une autre planète que le reste du monde qt aux masques pas si difficile d’en fabriquer

Sduplessix

Le conseil de l’ordre… je connais . A part les cotisations …..bof

beretvert

Vous les croyez vous les »confrères » chinois, grand naïf

Lire Aussi