Le Conseil d’État choisit le voile islamique contre la laïcité

 

Bientôt le Planning familial de Chalon-sur-Saône fera-t-il la promotion de la lapidation, de la polygamie, etc., avec la bénédiction du Conseil d’État ?

On peut s’y attendre, puisqu’ils font déjà la promotion du voile islamique, qui n’est autre que la promotion de la charia.

https://www.fdesouche.com/2022/03/10/le-conseil-detat-empeche-la-mairie-de-chalons-sur-saone-dinterdire-la-diffusion-dimages-de-femmes-voilees-sur-un-stand-du-planning-familial-prevu-ce-week-end/

Des femmes dans le monde meurent pour leur refus de porter le voile, oppressif et misogyne, sont persécutées à cause du voile, mais en France cela ne pose pas de problème au planning familial déjà soumis. Ni au Conseil d’État.

Le planning familial organise aujourd’hui samedi un stand sur l’espace public, pour une animation sur le thème égalité hommes-femmes, dans le cadre de la journée de la femme.

Ce stand a prévu d’installer une affiche sur laquelle figurent des silhouettes de femmes. L’une de ces silhouettes porte un voile. Le planning familial avait pour cette manifestation signé un « contrat d’engagement républicain » par lequel l’association s’était engagée à ne pas remettre en cause la laïcité, ni l’égalité.

Le maire, Gilles Platret, déjà connu pour sa résistance aux accompagnatrices voilées, au vu de l’affiche, a retiré son autorisation.

Mais las, l’affaire ayant été portée devant le tribunal administratif de Dijon puis devant le Conseil d’État, celui-ci, dhimmi comme toujours, a estimé que l’association au contraire montrait là un « souci d’émancipation ».

Afficher le voile, souci d’émancipation ? Alors que c’est justement cet affichage que recherchent les islamistes ?

Le Conseil d’État a estimé que ce n’était « pas contraire à la laïcité et n’affectait pas l’ordre public, le planning voulant promouvoir l’égalité hommes-femmes y compris celles portant le voile et nonobstant les convictions que ce port pourrait refléter de leur part ».

Le Conseil d’État, pas à une contradiction près, reconnaît donc implicitement que le voile reflète une conviction qui nous est étrangère.

Cette conviction est contre nos valeurs, est porteuse de clivage, et de destruction de notre civilisation, mais le Conseil d’État empêche un maire de l’interdire sur l’espace public !

C’est le monde à l’envers ! En quoi une affiche montrant une femme portant le voile est-elle émancipatrice et respectueuse de l’égalité des hommes et des femmes ? Au contraire, elle dit oui à la mise en esclavage des femmes.

Comment peut-on dire que le voile n’est pas contraire à la laïcité alors qu’il est l’étendard d’une religion ?

Pseudo-religion certes, avec de très forts relents politiques, mais religion quand même puisque les musulmans eux-mêmes présentent le voile comme la pratique d’une religion.

Le maire LR, Gilles Platret, explique sur les réseaux sociaux, selon le planning familial, que les décisions qui le déboutent de ses demandes « piétinent le principe de laïcité », et sont empreintes « d’idéologie communautariste » ouvrant « la voie au développement du prosélytisme islamique », ou encore que la justice serait « plus rapide et plus clémente pour les défenseurs de l’islam », à la grande indignation de ses opposants, et pourtant, comme il a raison !

Il est clair que le voile est porteur de communautarisme, puisqu’il se fait l’expression d’une seule communauté, la communauté musulmane, et aussi marqueur d’exclusion, contrairement à l’égalité.

Il est clair aussi que la justice, à Dijon, favorise l’islam puisque l’affaire a été traitée très rapidement par le tribunal, qui a rendu son jugement en un temps record !

Les opposants du maire avancent que le voile de sœur Emmanuelle n’avait pas dérangé Gilles Platret. Bien sûr ! Sœur Emmanuelle ne faisait pas la promotion d’une idéologie contraire à nos valeurs, elle était prête à tout moment à enlever son voile et n’en faisait aucune promotion. Aucune comparaison entre un voile de religieuse et un voile de musulmane n’est possible.

Le planning familial d’autre part organise ce soir une « boum post-manif en mixité choisie sans mecs cis ». On écarquille les yeux devant cette novlangue abrutissante. Qui exclut qui ? On suppose que Sandrine Rousseau y sera, avec son « mec déconstruit ».

Et les musulmane voilées, seront-elles à cette « boum  sans mecs cis » ?… On attend impatiemment de le savoir.

De même qu’il y a deux ans le planning avait organisé une « farandole féministe et antinucléaire ». Ces gens là sont tombés sur la tête et on espère qu’ils auront du mal à se chauffer l’hiver prochain.

Quant au Conseil d’État, il nous a habitués depuis longtemps à la promotion de décisions ahurissantes et à sa dhimmitude. N’oublions pas sa décision sur l’alimentation des mourants : les alimenter serait en quelque sorte de l’acharnement thérapeutique. On souhaite à ces vieux cacochymes (tels qu’on les imagine) de n’être ni nourris ni désaltérés sur leurs vieux jours.

De même que la commission Sauvé (du nom du vice-président du Conseil d’État) a fait sortir des chiffres de son chapeau, en déduisant que 330 000 personnes avaient été agressées sexuellement par des clercs ces dernières cinquante années. C’est un chiffre obtenu de manière totalement aléatoire par des sondages. Il ne résiste pas à une étude sérieuse, quelle que soit notre légitime indignation devant ces actes.

Concernant l’islam, il faut reconnaître que le Conseil d’État a démissionné face au voile, au burkini, à la polygamie. Ne manquent plus que la lapidation et l’excision et son tableau d’islamisation sera complet.

La première démission importante du Conseil d’État est l’arrêt Gisti, qui a permis le regroupement familial en 1978. Depuis, il va de soumission en démission, dans la plus parfaite hébétude.

Il est urgent d’écouter le professeur de droit Jean-Louis Harouel : « notre droit, longtemps inspiré par des valeurs de durée, est phagocyté et dénaturé par cette religion des droits de l’homme mortifère pour les nations européennes. Si bien qu’en clair, « État de droit » signifie trop souvent condamnation à l’impuissance des peuples européens face à l’immigration de masse qui les submerge et à l’islam qui est en train de conquérir leurs pays. »

Et aussi : il faut « combattre l’affichage du folklore identitaire arabo-musulman sans toucher à la liberté religieuse telle que les Européens l’ont construite. »

Le voile, sur cette affiche, n’est rien d’autre que ce folklore identitaire arabo-musulman conquérant, anti-républicain, et il n’a rien absolument rien à faire sur notre sol.

Il faut l’interdire dans notre espace public, c’est la seule solution pour arrêter cette folie.

Sophie Durand

 

image_pdfimage_print
14

26 Commentaires

  1. Personne ne sait ce que veut dire la laïcité Mme, et si l’on en juge par ce qui se passe en France, ce concept est avant tout une opposition tenace a l’islam, et donc a la liberté, tout le contraire de ce pourquoi elle a été créée. Si l’on politises les dogmes les statuts les lois alors on a une société dinnegalite et de ségrégation, ou bien il faut tout politiser y compris la liberté l’égalité ah ah ah ah, et la fratermachin a la française, et bien sûr l’islam le haut degré de la politique…, Et là on peut avancer et s’opposer comme vous êtes entrain de le faire

    • @Lucca
      Le moins que l’on puisse dire c’est que vous n’avez pas les idées claires et qu’il est urgent de réfléchir ! Vous écrivez sur la laïcité : «  »ce concept est avant tout une opposition tenace a l’islam, et donc a la liberté, tout le contraire de ce pourquoi elle a été créée. » » Pour vous l’islam c’est la liberté ? Apprenez que l’islam, c’est tout le contraire de la liberté ! L’islam, c’est la soumission à des dogmes complètement arriérés et anti républicains, anti occidentaux, anti démocratiques. La laïcité a été créée pour que la sphère religieuse reste privée, ce que ne fait pas l’islam. Le reste de votre prose est peu clair aussi.

      • Je sais que cela est peu clair, mais ce qui est peu clair est parfois en relation directe avec le problème . Oui l’islam est une liberté comme l’est le droit de mentir ou daimer une femme quel que soit sa couleur ou ses origines, c’est une liberté comme le droit de vivre. La sphère privé cela n’existe pas en france et en occident, à partir du moment où il y a l’état et que celui si vous racket vous harcele et vit sur votre dos et sur votre cerveau , et à partir du moment où vous trouvez un terrain d’entente, comme les fonctionnaires en france. La sphère privé est justement possible si dieu n’est pas privé.

        • @Lucca
          «  »La sphère privé est justement possible si dieu n’est pas privé. » »
          Là aussi, c’est plutôt obscur. Vous dites n’importe quoi.
          Non l’islam n’est pas une liberté, c’est un enfermement, une soumission. Et pour les femmes c’est pire car Allah a honte de les avoir créées ! Et les crimes d’honneur, ça vous dit ?

    • Moi je sais ce que c´est : la laicité c´est de garder sa religion dans la sphère privée et surtout de ne pas montrer sa religion en public.
      Tu vois Lucca , c´est sinple comme bonjour.
      Suédois des Cévennes

      Zemmour président

      • Des cevennes ? Suédois ? Je ne suis ni cevenol ni suédois, mais franco algérien. Si tu pars dès le début en mentant c’est pas bon, c’est pas bon de mentir comme mr zemour. Il faut vivre la vie et l’embellir avec les femmes de guerre, la politique de paix, et le vins des cevennes, mais pas de rosé pour moi, à part en été

    • si on vous virait de France ainsi que la majorité de ceux qui nous emmerdent et qui n’ont rien à faire CHEZ NOUS, il n’y aurait plus de problèmes.

      • Oui pourquoi pas, mais il faut changer les lois, ou bien faire une france méga forte et non fachiste … Et pour l’instant il n’y a personne pour faire le travail. Il n’y a que des gratteurs politiques ahahahaha

    • Moi, si j’en juge à ce qui passe en France, l’islam est une opposition tenace aux lois françaises.
      La laicité, c’est d’abord le réel, la raison, le savoir qui s’enrichit et se transmet. C’est pas une vérité fiction figée à jamais.
      C’est la responsabilisation de chacun, sans l’excuse d’un dieu ‘manipulateur’, trop souvent sanguinaire voir génocidaire. ça s’appelle l’humanisme.
      Oui, c’est d’abord la liberté de ne pas croire à un ou des dieu(x). La liberté religieuse doit y rester discrète dans l’espace publique ET en politique.

      C’est la première valeur de la constitution, sans définition. C’était un accord sociétal partagé par tous, transmis oralement par l’éducation familiale et aussi dans les écoles, y compris religieuses. Par des rappels dans la rue si on s’affichait. Y compris par des crachas et des insultes.

      C’est un travail sans fin.

  2. C’est bien normal : les émirs sont bien plus généreux que les laïcs… Quel système pourri !!!

  3. Aberrant ! Au nom de l’égalité homme-femme on admet le port du voile qui signifie l’adhésion à une idéologie qui affirme que « les hommes sont supérieurs aux femmes » (coran 4-34) !!!

  4. Au-delà du voile, le planning familial a acté le grand remplacement : sur l’affiche, sur 6 femmes, il n’y a que 2 blanches.

    • oui, c’est le plus grand nombre de leurs clientes.
      Nos femmes à quelques exceptions près, sont informées et leurs choix acceptés par leurs familles.

  5. On s’étonne que l’islam soit aussi fort, mais ils sont soutenus par les élites, et soutenus à fond. Le petit peuple, lui est culpabilisé, et bientôt rasera les murs.
    Ces gens là viennent d’arriver, et ils passent devant , la France vieille de 1500 ans.

  6. à l’origine le voile en pays musulmanétait pour distinguer les honnétes femmes des prosttuéset n’avait rien de religieux

  7. Toutes ces moukères veulent porter le voile ? pas de problème, mais chez ELLES au bled !!!!

  8. C’est non seulement l’islam; mais encore les arabes et les africains qu’il faut interdire en France. Regardez l’exemple du Japon : 33 000 arabes, en tout et pour tout, autorisés sur leur territoire; et ils n’ont pas intérêt à faire la moindre connerie… Résultat ? Le Japon est l’un des pays les plus sécures du monde ! Moralité : pour retrouver ET notre richesse ET notre sécurité : TOUS les arabes et TOUS les africains : DEHORS !!!

  9. oui, sophie mais il va falloir prévoir des manifs « musclées » et anticiper des « blessures à la gorge » de rétorsion….Ils crèvent tous de trouille à l’idée d’être maitres chez nous.

  10. La population musulmane en augmentation qui entraine avec elle la mouvance islamiste se propage en France et dans toute l’Europe, s’infiltrant dans toutes les institutions, les organismes, les associations, avec la « complicité » naîve, inconsciente, utopiste et parfois complice d’une partie de la population française à la fois de souche et d’origines immigrées. Ces gens aveuglés par leur fantasme utopique d’un monde magique ou les populations vivront en toute harmonie bienheureuse, est le fruit de leur ignorance en ce qui concerne l’enracinement des mentalités profondes dans le psychisme humain et de ses conséquences sur la pensée, la vision de l’autre et les comportements socio – ethniques.

  11. les collabos, démolisseurs de la nation, jusque dans les hautes sphères du pourvoir : jusqu’où iront t’ils dans la soumission ?

  12. « …une animation sur le thème égalité hommes-femmes… » mais sur l’affiche, il n’y a que des femmes ! Elle est où, l’égalité ? Ils auraient pu au moins représenter le barbu derrière la voilée qui est prêt à lui mettre une branlée si elle retire sa bâche… Ceux qui avaient des doutes sur la soumission à allah du Conseil d’État peuvent être rassurés.

  13. Quand je vois toutes ces créatures, je me dis que tout n’est pas à jeter dans l’islam et la charia.
    Inch Allah.

  14. Une religion subversive qui s’incruste dans toutes les composantes de l’existence des individus dans l’objectif de leur imposer un régime politico-spirituel moyenâgeux doit être combattu sans faiblesse.

Les commentaires sont fermés.