1

Le conseil d’État valide une liste musulmane… refusée par Beauvau !


Une 3ème liste muz validée par le Conseil d’Etat : anti-Finkie et pour l’abolition de la loi de 2004

.

Certains ont des passe-droits. 33 listes avaient été enregistrées ; une 34e, arrivée en retard, sera néanmoins au départ pour le 26 mai, le Conseil d’État ayant donné le feu vert. Encore une liste musulmane.

https://www.francetvinfo.fr/elections/europeennes/elections-europeennes-une-34e-liste-validee-par-le-ministere-de-l-interieur-apres-avis-du-conseil-d-etat_3435911.html

Une troisième liste communautariste, donc, dans la France de Macron et Mélenchon. Comme c’est étrange !

http://resistancerepublicaine.eu/2019/05/07/lislam-a-la-conquete-de-leurope-2-listes-communautaristes-avec-3-4-de-musulmans/

Voir toute la liste ici :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038456680&dateTexte=&categorieLien=id

.

Et c’est sans doute la pire, avec le programme le plus dangereux, à laquelle le Conseil d’État va donner l’occasion de faire sa propagande haineuse antisémite et anti-France. Cherchez l’erreur. 

.

Pourquoi cette validation ? Si cette liste allait jusqu’au bout, avec bulletins de vote etc., elle ferait du tort à Macron, cela ferait autant de voix qui n’iraient pas à Loiseau. On peut donc supposer qu’il s’agit là aussi d’une liste qui n’est là que pour faire sa propagande pendant les clips officiels… dans la perspective des municipales et présidentielles à venir. Se faisant connaître des musulmans, elle pourra négocier son soutien aux plus dhimmis, aux plus lèche-babouches et obtenir des postes importants.

 

.

Et ce n’est pas n’importe quelle liste… Il s’agit d’un parti fondé en 2012, l’Union des démocrates musulmans français, qui est le calque exact du parti Islam belge… dont l’un des fondateurs vient d’être condamné pour discrimination.

Nous avons à de multiples reprises alerté sur les dangers de l’UDMF – baptisé parti islam par nos soins –  qui a eu des élus aux dernières municipales par la grâce des islamo-collabos de l’UDI, du NPA et autres PS-Front de gauche les ayant accueillis sur leurs listes.

Il suffit de lire leur programme. L’article ci-dessous, datant de 2014, le résume. Personne ne peut dire, ni à l’Élysée ni au Conseil d’État qu’il ne savait pas.

.

Le terrifiant programme du parti « islam » français :

Demandez le programme !

– Nous apprendre le sens du mot démocratie que nous ne connaîtrions pas

– Faire de la France un pays respectueux des différences des musulmans

– Relancer notre économie (quand on connaît l’état déplorable de l’économie des pays musulmans, ça ne manque pas de sel) avec deux recettes miracles, la finance islamique et le business du halal (le terroir français revisité par le halal pour l’exportation mondiale…)

– Enseigner la liberté, l’égalité et la fraternité (mais pas la laïcité qui a disparu, fort bizarrement…) à l’école pour apprendre aux enfants le vivre-ensemble ainsi que les « droits fondamentaux »…

– Enseigner et reconnaître la colonisation, la guerre d’Algérie, le code de l’indigénat, l’histoire de l’Afrique afin que chaque enfant porte en lui la repentance

– Débaptiser nos écoles Jules Ferry qui porteraient le nom d’un raciste

– Enseigner l’arabe dans tous les collèges et lycées de France

– Sortir les personnes âgées au bord de la mer pour soigner leur incontinence et les guérir de leurs difficultés à se mouvoir !

– Donner le droit de vote aux étrangers aux élections locales et législatives

– Libérer la femme (non, on ne rit pas, on n’avale pas son dentier non plus, et on ne casse pas son ordinateur), c’est-à dire autoriser le port du voile pour les élèves et les nounous…

– Il faut naturellement également que les musulmans entrent au Parlement européen pour faire disparaître, par les lois européennes, toute critique de l’islam et des musulmans

– Permettre à la Turquie d’entrer dans l’Europe

– Faire reconnaître la Palestine comme pays…

Il est évident que ce programme est la suite concrète de celui  mis en œuvre par l’UMPS depuis 40 ans et que les partis « islam » vont se multiplier, en jouant sur la crise et les difficultés que nous traversons pour proposer des solutions musulmanes. Il nous faut dire et redire, sans cesse, les dangers de ces partis et il nous faut aussi interpeller les députés et sénateurs pour qu’ils soient interdits, puisque, comme l’ont rappelé ces derniers jours Philippe Jallade et Savica, ils sont incompatibles avec la démocratie et les droits de l’homme.

On y reviendra la semaine prochaine. On va avoir besoin de vous tous.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2019/05/10/une-3eme-liste-muz-validee-par-le-conseil-detat-anti-finkie-et-pour-labolition-de-la-loi-de-2004/

P.S. Si je nomme l’UDMF « parti islam français », c’est que, non seulement ce qui se passe en France évoque irrésistiblement ce qui se passe en Belgique mais aussi parce que les deux programmes se ressemblent étrangement comme on peut en changer ici.  Ce document sera imprimé et distribué dans toutes les boîtes à lettres de Bruxelles (500 000 exemplaires). Qui paie ? Qui donne les moyens à des groupuscules musulmans de faire de telles campagnes, partout en Europe ?

http://resistancerepublicaine.eu/2014/02/08/le-terrifiant-programme-du-parti-islam-francais/

.

Compléments en quelques articles 

Le parti « islam » français veut qu’on enseigne l’arabe dans tous les collèges et lycées de France, par Philippe Jallade

Législatives 2017 : pour qui les suppléants issus du parti Islam français, l’UDMF ?

L’ insupportable takkiya des « démocrates » musulmans de l’UDMF redouble !

La candidate voilée Sandra Fourestier affirme sans rire que l’UDMF, parti musulman, ne serait pas religieux…

Un parti musulman anti Finkielkraut aux européennes : l’UDMF de Nagib Azergui

.

Voilà la liste qui, légalement, ne pouvait pas concourir et qui aura pourtant le droit de faire sa propagande islamique en ce joli moi de mai. 

Tout est normal dans le monde des traîtres.

Déclarer l’islam incompatible avec notre civilisation et notre Constitution, vite !