Le Coronavirus, une pièce du complot capitaliste

Il ne s’agit en rien d’un complot stratégique, c’est-à-dire d’un complot résultant d’individus qui se sont un jour réunis pour définir les moyens concrets de domination du monde à leur seul avantage, comme par exemple ces fumiers de nazis s’étaient réunis en janvier 1942 pour mettre au point les moyens les plus performants, et donc les plus rapides, afin de parvenir à la Solution finale, c’est-à-dire à la disparition totale des Juifs. Non ! Et tout simplement parce que dans sa nature même, le capitalisme est un complot évident qui cherche à éliminer toutes les entraves à son plein épanouissement. Il n’a donc pas besoin de la définition d’une stratégie et de son exécution ultérieure. Il a en lui l’extermination. Il porte le plus naturellement du monde, lui aussi, sa solution finale.

Pour parvenir à ses fins, c’est-à-dire pour la satisfaction des intérêts limités à lui-même, le capitalisme tuerait père et mère. C’est une très grosse lapalissade que de l’affirmer. Son but, ou plus exactement, puisqu’il n’en a pas, étant donné que celui-ci donc réside en lui, sa propension naturelle est l’extermination absolue de l’État et tout ce qui constitue les satellites de l’État, c’est-à-dire, principalement, les services publics. Les services publics, comme leur nom l’indique, servent à préserver et à satisfaire les besoins du public, à savoir la collectivité tout entière. Le capitalisme, lui, consiste à préserver les intérêts égoïstes de la clique qui l’anime.

Les faits sont là qui témoignent. Depuis les années Sarkozy, puis les années de l’hypocrite socialiste Hollande, nous sommes désormais dans la politique coupe-coupe de Macron. Depuis qu’il est au pouvoir, sous prétexte de faire des économies, il n’a fait que des coupes budgétaires comme par exemple la suppression de cette ligne budgétaire de 15 millions qui était censée couvrir les besoins en masques des Français. Comme cette mise en place de partenariats public-privé, les fameux P-P-P permettant à des organismes publics de faire appel à des fonds privés pour, par exemple, construire des hôpitaux. On a pu voir ainsi la dégradation de notre système de santé qui en est résultée. Bref, la tactique consiste à alléger le budget de l’État et, partant, à alléger la contribution du capitalisme au bon fonctionnement des services publics et de plus, à lui laisser sa mainmise sur lesdits services publics. Et après cela, sans vergogne, Macron, la main moite sur le cœur, ose nous annoncer un plan d’investissement dans le système de santé publique… alors même qu’une note de la Caisse des dépôts révèle un projet de privatisation de santé publique !!!

Je serais même tenté de pousser mon invective en disant que le Coronavirus est peut-être un coup du capitalisme. Ce virus tue en priorité les plus de 65 ans, c’est-à-dire comme par hasard, les retraités. Quelle aubaine, n’est-ce pas, pour alléger la Sécurité sociale et soulager le capital ! D’autant que, vu l’état de délabrement où est arrivé notre système de santé, les médecins en sont arrivés à ne plus respecter le serment d’Hippocrate puisqu’ils sont conduits à privilégier les plus jeunes malades et donc à laisser crever les vieux. En bref, le capitalisme, c’est une sorte d’euthanasie finalement, mais une euthanasie foncièrement hypocrite bien sûr, puisqu’elle propose d’abréger la vie de ceux qui vont bientôt mourir, non pas pour les soulager de leurs souffrances… mais pour soulager ses prosélytes des transferts qu’ils doivent effectuer pour la collectivité et donc leur permettre d’être de plus en plus forts pour combattre et achever à terme cette même collectivité.

Sarkozy, Hollande et aujourd’hui, Macron et sa meute, tous au service du grand capital, de fieffés imbéciles heureux qui n’ont même pas eu la plus petite intuition de se rendre compte qu’ils se sont mis au service d’assassins internationaux car le capitalisme, dans sa nature, est un nazisme qui, comme celui-ci, a pour but ultime l’extermination du genre humain et qui conclut : « Et s’il n’en reste qu’un, je serai celui-là ».

Philippe Arnon

image_pdf
0
0

50 Commentaires

  1. Le Coranovirus fait aussi partie du complot capitaliste. Les adorateurs du Coran sont nos ennemis encore plus néfastes que le Covid-19. Pourquoi n’en parlez-vous pas ???!!!

  2. Je vous aime bien, Philippe Arnon, et vous lis habituellement avec plaisir, mais il faut quand même constater que c’est dans les pays capitalistes que le niveau de vie est le plus haut pour la majorité des gens, que les pauvres y sont le moins pauvres, et que c’est l’inverse dans les pays non-capitalistes… Les pays communistes, en plus de la pauvreté pour tous, à part les dirigeants, y ont ajouté ou y ajoutent en plus la dictature.

    • Merci a vous Lisianthus mais encore une fois je ne privilegie pas le communisme. La distinction que vous faites est exaxte mais nous sommes arrives a un stade ou il nous faut imperativement desormais sortir du capitalisme pour un systeme qui sont un humanisme. Je le decris dans mon essai « L’Urgence democratique » que je vous invite bien sur a lire.
      Amicalement

      • Tout à fait d’accord, l’humanisme est la seule planche de salut, je n’encense pas le capitalisme et surtout pas ses dérives, et ses abus, je remarque juste que comme la démocratie, c’est « le pire des systèmes, à l’exclusion de tous les autres », disait Churchill. Je vais voir si je trouve votre livre, bien amicalement, L.

        • Un grand merci a vous. Vous trouverez mon livre sur Amazon
          Amicalement

  3. capitalisme de l’oncle Jo peut être, celui dont Krouchtchev disait: « le marxisme de Satine est le premier progressisme », sinon vous ne verrez jamais un libéral d’entreprise et donc non internationaliste chercher à foutre en l’air son outil de production

  4. Oui! J’ose dire aussi que le capitalisme tue. Le capitalisme non régulé. Parce-qu’un capitalisme régulé a des vertus inconstables pour notre niveau de vie, notre capacité de création dans tous les domaines et est un ressort économique formidable. Ce qui tue sont tous les excès trop longtemps laissés faire. Ce sont aussi les mouvements spéculatifs débridés et assassins pour des denrées indispensables. Ce sont des profits immenses et immoraux pour une minorité sans scrupules et toujours plus avides de pouvoir et d’argent. Un capitalisme régulé ne peut être que bénéfique.

    • Pour arriver à un capitalisme régulé, il nous faut tout d’abord réguler le mondialisme. C’est le mondialisme qui enrichit, toujours plus, les ultra-riches sans aucune justification morale. Ce n’est pas leur talent qui les enrichit mais le système.

  5. Souvent dans ces colonnes j,’ai entendu qu’il fallait respecter le SENS des mots, sinon on ne peux expliquer clairement ses idées aussi je voudrais que l’on cesse d’utiliser le mot « nazi » et qu’on le remplace par National-Socialiste. Les plaies d’un couteau sont créées parce qu’il y a combinaison de 2 actions PRESSION et TRANSLATION, les plaies sociétales sont créées par la combinaison des 2 mots National et Socialisme jusqu’à preuve du contraire. J’attends les explications des littéraires ???

    • Nazi est l’abréviation de national-socialiste. Le régime hitlérien était ultranationaliste mais n’avait rien de socialiste et pour cause !
      Comment des mots pourraient ils créer des plaies sociétales ?

      • Il voulait dire 2 idéologies. Attendons ses explications ‘littéraires’.

  6. Le capitalisme est le résultat du commerce des Hommes et depuis l’Antiquité il constitue a base des relations humaines. Les idéologies ne sont que des avatars du capitalisme puisque c’est par lui que Lénine a été envoyé en Russie; que le régime nazi a été financé et maintenant le capitalisme d’état prospère en Chine communiste ! Finalement tout homme désire un toit et des aliments corrects pour sa famille et quelques plaisirs superflus qui font l’intérêt de la vie terrestre et il se sert de ces idéologies pour aller, croit il, plus vite à ce but. Le problème est l’accumulation par quelques uns de ce capital pour mettre en esclavage les autres ou se mettre en valeur…L’État avait ce rôle régulateur qu’il a dévoyé pour…se vendre ( Macron-Rothschild)

  7. 5 – 4 = 1 pour 1er avril. Cet article est paru quatre jours trop tard. Mais je pardonne les responsables RL vu la crise sanitaire.

    La condamnation du capitalisme (rhénan, vu la détestation de l’auteur de la Germanie) mène droit aux aventures collectivistes totalitaires, vers l’anti-France.

    Monsieur Arnon, de grâce, concentrez-vous sur la mise en coupe de l’islam, ce que vous faites plutôt bien. S’il vous faut des munitions, je vous les fournirai volontiers.

  8. C’est la pensée de gauche qui ne recule devant rien ! Faut-il rappeler combien de morts sont attribués au communistes ?
    Le poison marxiste est le pire de tous, et de très loin. Même les Chinois semblent comprendre cela.

  9. Mr Arnon, quand j’ai lu votre article j’ai compris que vous alliez être bombardé de commentaires imbéciles et haineux de la part de tous ces abrutis qui ne cessent de venir chialer ici des conséquences de la politique menée parce ce système capitaliste ultraliberal mondialisé qu’ils défendent bec et ongles et devant lequel ils se prosternent.

    • Oui ! Ils sont tous dans la merde et leur orgasme d y rester en y respirant a plein poumon est surprenant. Il faut les y laissrr ne nous salissons pas. Une precision : je condamne farouchement le communisme.
      A ces esprits etroits il faut faire comprendre que combattre le capitalisme ne signifie aucunement adorer le communisme.
      Merci a vous Pilou.

      • Combattre le capitalisme serait vouloir revenir au Moyen Age.
        Le communisme est une utopie, il n’y a ni à l’aimer, ni à le détester.

    • Les grenouilles de bénitiers sont toujours du côté des puissants. Effectivement ce n’est pas la peine de venir ici râler des conséquences des causes qu’ils chérissent

      • Grenouilles de bénitiers! vous voulez parlez des chandeliers à 7 branches ?????

    • Vous savez pourquoi le coq est l embleme de la France ? Parce que c est la seule bestiole qui chante quand elle a les pieds dans la merde. Vous en avez la preuve avec les commetaires.
      Merci a vous pour votre soutien.

  10. J’ai déjà lu dans ma vie des articles stupides. Hélas!
    Celui-la peut concourir pour la palme d’or.
    Parler de “capitalisme” en parlant de la France alors que les impôts, taxes et autres prélèvements atteignent au moins 58% du PIB et que l’économie est quasi- totalement contrôlée par l’Etat qui fabrique des voitures, est le principal acteur du transport ferroviaire et aérien, dirige la Santé Publique avec le brio que l’on sait, etc , etc ,c’est un peu, comme si un mollah voulait donner des leçons de strip-tease, il n’est pas sûr qu’il s’y connaisse vraiment.

    • Macron n’a t-il pas été mis en place par Rotschild ? par un prolétaire ? ouvrez vos quinquets !!!!

    • Oui, c’est vrai, mais force est de constater que, malgré tout, les ultra-riches – y compris français – s’enrichissent toujours plus. Les ultra-riches sont acoquinés avec les mondialistes de gauche (même si ceux de gauche n’ont pas les mêmes motivations). C’est le mondialisme qui permet aux ultra-riches d’avoir des centaines de millions de consommateurs, des milliers d’employés. Ce n’est pas leur talent qui les enrichit mais le système.. La droite patriotique ne peut pas être mondialiste ou capitaliste pure et dure.

    • « Parler de “capitalisme” en parlant de la France alors que les impôts, taxes et autres prélèvements atteignent au moins 58% du PIB… »
      Et ? Un pays cesse d’être capitaliste dès l’instant où il y a une once de dirigisme ou d’étatisme ? Quels pays seraient capitalistes aujourd’hui ?

      • Donc, la France serait un pays communiste. Vous nous faites peur avec vos affirmations.
        Et ne confondriez-vous pas ‘capitalisme’ et ‘libéralisme’?

  11. complotiste !
    le gouvernement a démontré combien il travaillait à la santé des français
    les chinois eux n’ont eu que quelques morts (mais dont les cendres ont nécessité mille fois plus d’urnes)
    plus d’europe est indispensable
    etc

      • Il faut sortir de cette UE mortifère en tout premier lieu. Actuellement aucune vraie politique. Son but aservi seulement à détruire les Nations et leur souveraineté. Et pour arriver à quoi ??? Ensuite, construire une Europe des Nations respectueuse de chacun de ceux qui y adhèreront. L’idéal serait de revenir à l’Europe du tout début.

  12. C’est du vaudeville cette article: « Et s’il n’en reste qu’un, je serai celui-là»
    Le capitalisme, un exterminateur du genre humain et vous pensez que nous allons tous boire vos paroles.
    Et Hollande, un pur socialiste comme vous-même, n’avait-il pas dit qu’il était l’ennemi des riches? Et aujourd’hui, vous l’accusez d’être un méchant capitaliste.
    Et Mitterrand, le plus grand socialiste Français après mai 68, a-t-il servi son pays et les services sociaux ou a-t-il servi le capitalisme monsieur Arnon?
    Dites-nous M. Philippe, êtes-vous propriétaire d’une maison ou locataire?

    • Mitte -errant était bien un capitaliste, vu l’héritage qu’il a laissé à sa fille adultérine !!!!

      • Ouais, ceux et celles qui héritent des biens de leurs parents sont des affreux capitalistes. L’État socialiste français devrait intervenir et interdire cette injustice. L’État socialiste français doit s’accaparer de biens et ensuite les redistribuer aux déshérités de la Terre.

    • Evidemment que si Hollande et Mitterrand avaient été socialistes, ils ne seraient jamais arrivés au pouvoir.

  13. Jeté un œil sur les articles du sieur Arnon, suite à sa politique de censure, pourtant exceptionnelle sur ce site. Il déteste Pediga et l’Afd au prétexte que certains de ses membres ont compris que la culpabilisation des Européens suite à la 2ème GM était le levier principal pour leur faire accepter leur invasion et leur remplacement.
    Et il trouve qu’on en fait trop pour honorer les victimes du terrorisme musulman ( article sur Bld Voltaire)! Il faut être modéré, humble, qu’il dit.
    Et il nous sert un discours anti capitaliste dans les termes d’un adhérent de base au parti de Merluchon (le capitalisme, c’est « nazi », il veut  » exterminer » , argument d’autorité s’il en est, à défaut de pouvoir lui coller une photo d’un dignitaire nazi).

    • Alors non, je le redis, c’est le SOCIALISME qui est la cause du manque de moyens des services publics, en plus de LEUR MAUVAISE GESTION.
      Comme dit par Perry de LCI ( pas un nazi, hein) c’est la redistribution sociale qui est la cause de l’amaigrissement des services publics, faut bien payer le coût de cette redistribution, Arnon ! Et Perry en donne une preuve : moins de 10 points de dépenses publiques en Allemagne, pourtant système de santé plus performant, soignants payés double, enseignants payés triple.
      Alors Arnon, au lieu de censurer, qu’avez-vous à répondre à ces arguments ?

      • Il ne vous répondra pas, lui, son truc, c’est de déposer des bâtons de dynamite et se sauver en courant, c’est un anarchiste. Et il n’en est pas à son premier coup d’éclat, tous ses articles sont des bombes.
        Oui, vous avez raison, ce sont les socialistes et les communistes qui ont coulé la France et qui ont trahi les Gaulois avec leur amour pour l’islam et pour tous les étrangers.

      • 2 La redistribution sociale, quelle rigolade, les Gaulois travaillent, paient toutes les charges et en voient peu les bienfaits, la couleur, car une grande partie va aux muzz, aux émigrés, aux Africains, aux droits des réfugiés, aux demandeurs d’asile. Le capitalisme n’a rien à voir avec la politique tordue et mauvaise et injuste des socialistes. Le capitalisme n’est pas responsable des injustices faites aux Gaulois.
        Même chose, l’argent n’est pas responsable de la pauvreté. L’argent est un outil pratique d’échange.

      • 3 Si on veut en finir avec le communisme, les Français communistes, le socialisme, les Français socialistes, l’islam, les imams, les associations anti françaises, il faudra raser Paris. Tout le Mal vient de là. Cette ville est un cloaque, un trou à rats où pullulent les traîtres à la nation Française et chrétienne. Tout part de cette ville infecte en état de putréfaction et elle a contaminé toute notre belle France.
        Rasons Paris et on commencera à mieux respirer.
        Brisons nos chaînes, celles qui nous empêchent de marcher, de respirer et de penser sainement.

  14. Monsieur, vous ne connaissez rien au capitalisme . Vous ne faites que radoter une bien trop vieille complainte marxiste; celle là même qui tue la France depuis 40 ans .
    Pitoyable !

    • Erreur! Les forces capitalistes sont mondiales. La France n’a jamais été sur une ligne purement capitaliste. Parler de capitalisme en France revient à parler seulement des sociétés du CAC40 fleurons souvent nationaux qui sont aussi les plus importants employeurs de salariés et de prestataires. L’économie est un tout imbriqué. Il faut simplement réguler avec force et stratège. Ce que n’ont fait aucun gvt depuis Pompidou.

  15. Tiens, tiens, on ne supporte pas la contradiction, le bolcho !
    Mon commentaire a disparu !

  16. Indépendamment de la sempiternelle référence aux  » heures les plus sombres » dont n’importe quel honnête homme se demande ce qu’elle fait là, même s’il comprend pourquoi, le message de l’auteur de cet article est erroné. Comme dit justement par un analyste économique sur un plateau tv, ce n’est pas le libéralisme économique qui est la cause de la destruction des services publics en France mais la redistribution sociale et l’étatisme ( il n’a pas osé dire  » socialisme » et capitalisme de connivence ).
    Il a donné l’exemple de l’Allemagne : 10 points en moins de dépenses publiques, système de santé performant, soignants payés le double, enseignants payés le triple par rapport à la France.
    LE SOCIALISME TUE !

Les commentaires sont fermés.