1

Le couple Wargon, qui vit à Saint-Mandé, impose la mixité sociale aux Français !

La mixité, oui il faut la mixité. C’est comme le vaccin, « on en veut, on en veut ! » Ne pas la vouloir c’est s’exclure de soi-même de la société.

Depuis la visite impromptue de Narcissius à Montpellier, c’est le maître mot du macronisme.

Il y a fortuitement rencontré une fatma en tenue folklorique locale.

https://twitter.com/i/status/1384167431552135175

C’est du pur hasard, il n’y aucune mise en scène, dire le contraire c’est du complotisme de la pire espèce.

La mouquère, qui ne s’exprime pas dans le sabir du bled, veut des pierres ; au départ je me suis dit pour la lapidation, en effet il faudrait fournir sinon c’est la discrimination.

En fait j’avais mal compris c’était des Pierre… et toute la bobocratie progressiste de s’esbaudir à commencer par leur gourou antifrançais Narcissius, les musulmans veulent de la mixité ! Pas un de ces baltringues ne s’est posé la question du pourquoi les « Pierre » se tirent de ces cités riantes.

En fait, je me demande, ne veut-elle pas des « Pierre », enfin pas trop quand même, juste pour avoir une réserve de roumis à molester, racketter et éventuellement convertir…

Là-dessus une des houris de Narcissius, l’ineffable Emmanuelle Wargon, a repris la balle au bond pour imposer plus de mixité. Elle rencontre les gens, oui ça lui arrive et tous la réclament :

« Les gens sont en demande de mixité sociale »…

https://twitter.com/i/status/1384408999987191808

Eh oui, le populo, il veut rester dans sa condition sociale, son HLM pourri, entouré de diversité enrichissante, en plus tous les soirs il a droit à une animation socio-culturelle, c’est son rêve…

Elle va donc foutre des logements sociaux partout, c’est les gens, comme elle dit, c’est ce qu’ils veulent. C’est-à-dire bétonner partout. À mon avis elle doit avoir des actions chez Bouygues ou Vinci.

« Notre ennemi, c’est le carbone, pas le béton »…

Faudra lui expliquer qu’à l’état naturel, il y a du carbone partout.

À titre perso, le vivre-ensemble j’en ai rien à cirer, je laisse généreusement ma place à d’autres, comme pour le vaccin.

C’est encore elle qui a eu cette trouvaille géniale pour lutter contre les squatteurs :

« Cet amendement dit une chose très simple : que ce soit une résidence principale ou une résidence secondaire, ou même une résidence occasionnelle, à partir du moment où vous trouvez un squatteur chez vous, vous déposez plainte, vous faites constater que c’est bien chez vous et après vous interpellez le préfet », a également détaillé la ministre sur RTL.

« Le préfet a 48 heures pour vous répondre et au bout de 48 heures le préfet lui-même met en demeure le squatteur de partir »…

En effet, on constate tous les jours l’efficacité de la mesure !

On va rappeler qu’à la ville c’est l’épouse de Dr Wesh-Wesh…

https://ripostelaique.com/mathias-wargon-le-toubib-wesh-wesh-accuse-les-malades.html

Ah le milieu médical français de plateaux, c’est le top niveau, tu te sens rassuré comme patient !

N’oublions pas que la Wargon, avant de s’occuper de répartir la diversité partout, a combattu le nucléaire :

https://youtu.be/9-KaneuEFPc

Elle est bien dans la ligne déconstructrice de Narcissius. Partout où elle passe, c’est la dévastation.

Revenons au vivre-ensemble : certains mauvais esprits ont souligné que le couple ne vit pas trop avec la smalah d’Abdelkader.

A priori, son logement social, c’est une baraque de 150 m2 évaluée 1.500.000 à St-Mandé (94). Pour ceux qui ignorent, le bled c’est un peu le Neuilly de l’est parisien, c’est huppé comme on dit.

Lui bosse à St-Denis, il auraient pu y trouver un logement adéquat, non ! ils ont préféré St-Mandé.

Je trouve le procès ignoble, elle et son mari sont des progressistes, ils se sacrifient en apportant leur mixité aux très riches. Faut voir l’effort social qu’ils font.

Les enfants y font probablement leurs études, c’est pour leur bien, ainsi ils découvrent qu’il n’y a pas que des pauvres, des loqueteux, des immigrés, des voilées et des boubous, des racailles, il existe aussi des Blancs friqués, symboles de l’oppression racialiste systémique.

Ce sont des missionnaires de la justice sociale et de la mixité pour tous et partout.

Je trouve que c’est beau !

Paul Le Poulpe