Le courage est un choix : affronter la meute ou hurler avec les loups ?

En cette période où les Français, très majoritairement, acceptent de porter le masque sous le soleil d’août, où les Français ne réagissent pas en subissant les outrages, les viols, les assassinats des hordes barbares qui contrôlent les rues, où les Français voient les élites mettre un genou à terre devant les Noirs, où les Français apprennent qu’une loi votée par 60 députés sur 577 permet l’avortement thérapeutique jusqu’au neuvième mois de grossesse sans s’offusquer, on peut être admiratif ou consterné.

De telles attitudes reflètent-elles une forme extrême de courage ou de lâcheté ?

Par-delà les siècles, revenir à Aristote et son Éthique de Nicomaque.

Qu’a-t-il écrit sur le courage ?

« L’homme courageux tient bon et agit comme les faits le méritent et comme l’exige la raison ».

Agir comme les faits le méritent et comme l’exige la raison ?

Est-ce porter le masque par 40°C sur les quais de Seine à bicyclette pour faire front au virus chinois et ses dégâts décrits par les médias et les médecins de l’Inserm ? Ou est-ce refuser cette muselière inefficace de papier ou de tissu comme le disent d’autres médecins ?

Est-ce ne pas avoir un regard xénophobe, raciste, envers les sans-papiers qui déchiquettent notre quotidien ou se préparer à les affronter ?

Est-ce se prosterner devant des descendants d’esclaves noirs comme le font nombre de vedettes et de politiciens ou refuser de se soumettre aux suprémacistes de Black Lives Matter ?

 ou

Est-ce lever le poing avec ceux qui veulent la fin de notre civilisation ou est-ce leur mettre ce même poing dans la gueule ?

Est-ce soutenir la loi de bioéthique parce que le plus important c’est la femme en détresse psychosociale et le couple homosexuel qui a besoin d’un enfant pour se réaliser ou oser dire que cette loi est une saloperie de plus, votée, comme d’habitude pour les lois scélérates, dans la chaude torpeur d’une nuit d’été ?

« Les peuples plus courageux, dit Aristote, sont ceux chez qui la lâcheté est marquée d’infamie et le courage glorifié. »

Où est l’infamie ? Où est le courage ?

Est-ce infamie ou courage de refuser de nommer les assassins, les violeurs pour ne pas stigmatiser les Mohamed et les Adama ?

Est-ce infamie ou courage de se taire devant les massacres ?

Est-ce infamie ou courage de refuser les discours de tolérance ?

Est-ce infamie ou courage de ne pas haïr ceux qui ont égorgé votre fille devant une gare ou battu à mort votre père dans un bus ?

Le courage « précède d’une qualité excellente, précisément du sentiment de l’honneur » peut-on lire dans Éthique de Nicomaque.

Où se loge le sentiment de l’honneur ?

Dans le soutien aux ONG (Médecins Sans Frontières, Sea Watch, SOS Méditerranée, Amnesty International, Oxfam…) qui vont chercher les migrants de l’autre côté de la Méditerranée ou dans le soutien à des hommes comme Salvini qui se battent pour que notre avenir ne ressemble pas au Camp des Saints ?

Où se loge le sentiment de l’honneur ?

Dans la certitude que l’Europe doit accueillir toute la misère du monde ou dans celle que nous devons nous battre d’abord pour nos proches ?

Où se loge le sentiment de l’honneur ?

Dans l’idée qu’il est nécessaire de lutter pour que l’Europe triomphe ou dans le combat pour que la Nation demeure souveraine ?

« On est courageux non par nécessité mais parce que cela est beau. »

La beauté du courage ?

Est-ce s’armer ne serait-ce que d’un manche de pioche pour riposter ou demeurer les paumes ouvertes pour qu’il n’y ait pas davantage de sang versé ?

Est-ce rester immobile face aux dictatures féministe, écologique, musulmane, sanitaire ou se dresser chaque jour en hoplite aux Thermopyles ?

« Le courage ressemble à un état d’irritation. La colère est un aiguillon très puissant pour affronter les dangers. »

La colère aiguillon du courage ?

Colère devant le massacre des innocents du Bataclan ou colère devant le tir de drone qui anéantit un groupe d’Afghans en terre talibane parce qu’il pourrait y avoir un innocent parmi les morts ?

Colère envers une religion qui veut notre soumission ou colère contre ceux qui nient qu’elle est un monothéisme de paix, d’amour, de tolérance ?

Le courage est un choix.

Affronter la meute ou hurler avec les loups ?

Protéger les siens ou préférer l’Autre ?

Se battre en sachant que l’on souffrira certainement ou préférer un pacifisme à la Imagine de John Lennon ?

Lire l’Obs ou Valeurs Actuelles ?

Patrick Jardin ou Antoine Leiris ?

Éric Zemmour ou Bernard-Henri Lévy ?

Michel Onfray ou Alain Badiou ?

Marcus Graven

image_pdf
0
0

46 Commentaires

  1. Remarquable référence au Grand Aristote. Le Salut pourrait venir en France de l’émergence d’un homme politique de couleur totalement décomplexé défendant « nos » (en tous cas les miennes), Valeurs, Idéaux et mode de vie (effectivement cela disqualifie un musulman). Si cette Homme émerge, personnellement je n’hésiterai pas une seconde à le soutenir et cela emmerderait tellement les Bobos, Socialo, Mondialo, Ecolo…..Suis sûr qu’un Gars de cette trempe existe il faut juste l’encourager à faire son coming out.

  2. Réponses :
    1 : VA
    2 : Patrick Jardin
    3: Éric Zemmour
    4 : Michel Onfray
    J’ai envie de dire c’est une évidence .
    Se battre , affronter la meute ,protéger les siens seulement nous sommes minoritaires car depuis Mitterand et son SOS Racisme cela a été la déferlante en France et de fait nous sommes submergés d’arabes , d’africains et de métisses !
    A mon avis c’est foutu c’est mathématique les FDS représente 40% de la population !!!!

  3. Cet article est comme une fontaine d’eau fraîche qui nettoie notre âme en pleine canicule.

    MACRON est notre « chat noir » : depuis qu’il a été élu, il nous a apporté tous les malheurs. Hélas, nous avons encore 600 jours à supporter ce maudit et ses idées satanistes.

    Tout n’est que mensonge et versatilité en lui : on ne peut se battre contre un serpent qu’en lui attrapant la tête. J’espère que sa garde rapprochée ouvrira un jour les yeux et qu’on en finira avec lui, comme on en a fini avec Caligula, cette pourriture faite homme dont les perversions n’avaient pas de limites : sa garde prétorienne l’a renvoyé en ENFER d’où il n’aurait jamais dû sortir, et ce, pour le bien de ROME !…

  4. vos 4 questions sont FONDAMENTALES ! mais je suis persuade que les bisounours admettent de plus en plus la realite de l explosion de l ultraviolence et du peril du tsunami migratoire . cette explosion est un petit mal pour un plus grand bien car elle OBLIGE LA PRISE DE CONSCIENCE ! nos elus attaques ? on rigole ! ce sont eux qui rabachent que la violence est un delire paranoiaque de la drouate et de l extreeeme drouaaate . qu un elu soit tue et ils deviendront des populistes lepreux …..

  5. le courage le plus simple et le moins fatiguant aurait été juste de mettre un bout de papier dans une urne …. c’est pourtant pas compliqué, hein ? et bien meme ça ils ne l’ont pas fait ….

  6. La majorité des Français sont humanistes et anti-RACISTES. Ils n’aiment pas la droite et la religion catholique. Ils aiment les noirs et les homosexuels. En tant que nationalistes catholiques de droite radicale, je pense que nous devrions changer de peuple. Celui là n’est pas digne de nous.

  7.  » L’espérance a deux filles superbes : le courage pour que ce qui doit être soit et la colère pour que ce qui ne doit pas être ne soit pas.  » Saint Augustin

  8. La raison l’emportera-t-elle ? Pas si évident que cela. Merci aux intervenants de RL qui ont le courage de dénoncer ce qui se passe en France et de payer parfois très cher leur droiture, leur clairvoyance.

  9. Markus Graven excellent très bon texte ça change un peu de l’ordinaire

    En ce qui me concerne mon choix est fait et vite fait

  10. C’est la honte et les complexes d’infériorité qui.nourrissent la haine des noirs pour les whites.
    Ils ont beau faire pour noyer le poisson, dans le tapage et les vendettas de rues, les BLM seront pour très longtemps en queue de peloton des activités humaines intellectuelles.
    On leur laisse volontiers le foot la boxe la course et l’afro trap.

  11. Puisqu’on se réfère à Aristote, qu’on parle de courage et d’honneur, autant commencer par le début, c’est à dire l’amour de la Vérité. Or, sur un site qui tord la réalité en permanence à des fins politiques (virus militaire pour le covid, masque empoisonné ou provoquant l’hypoxie), le pauvre Aristote doit se retourner 200 fois dans sa tombe en se voyant pris comme modèle. Votre article aurait pu y échapper mais non: « ’une loi votée par 60 députés sur 577 permet l’avortement thérapeutique jusqu’au neuvième mois de grossesse ». Alors on parle d’IMG, pas d’IVG. L’IMG existe déjà et est fort rare heureusement. En aucun cas, une IMG est pratiquée sur demande de la mère. C’est un décision prise par un staff médical. Donc mensonge une fois de plus.

    • Décision prise par un staff médical ou pas, ça reste un assassinat !

      • Et y a rien de neuf, ca existe déjà. Quand la mère peux y rester, quand le bébé n’est pas viable et que c’est découvert sur le tard, les équipes médicales font le douloureux travail de tuer le bébé et de faire accoucher la mère sous péridurale. Dieu merci, cela n’arrive pas tous les jours.

    • RL ne tord pas la vérité…..
      il met le doigt sur ce que les medias organiques cachent ou rapportent sur le bout des lèvres en le déformant….
      l’ultra traficoteur menteur , l’Immonde , par exemple , ne sévit pas , lui , bien sur , à des fins politiques….

      • Et bien renseignez vous sur l’IMG (Interruption MEDICALE de grosses). Cela existe déjà, depuis des années, rien de neuf. Et cela n’a rien à voir avec l’IVG dont la limite est INCHANGEE. Contrairement à ce que j’ai lui sur RL. L’amour du Vrai et de la Raison disait Aristote. Et bien c’est pas ici qu’on le trouvera!

  12. le courage….
    François Bousquet en parle très bien de cette carence
    la peur de dire ce qu’on pense , première des liberté , l’a supplanté devant la dictature de l’empire du bien instaurée par l’humanitarisme et le droit de l’hommisme égalitariste relativiste halluciné
    libérons nous de cette camisole

  13. Le véritable courage, c’est accepter le risque de devoir tuer pour survivre…

  14. « Force courage maitrise honneur »
    4 vertus principales a s’effonser de suivrr
    Dans un monde aux mains des gaichiasses qui glorifie la faiblesse la lachete le dilitentisme et la debauche, c’est un defi de tous les jours

  15. Je crois que le mot « COURAGE  » va être exclu du dictionnaire français…Ce mot n’est jamais utilisé, ou à tort pour désigner ce par quoi mamadou aurait été motivé pour la mise en scène du sauvetage d’un enfant d’une chute du troisième étage.Mais  » HURLER AVEC LES LOUPS  » restera une expression couramment employée et surtout utilisée..

  16. Je trouve tout-de-même un peu curieux de devoir exhumer des bouquins de philosophes vieux de vingt-quatre siècles pour savoir ce qu’il y a lieu de penser ou de faire.

  17. Évidemment c’est excellent , et je suis tout à fait d’accord avec ce que vous écrivez. Le seul point qui me tracasse c’est celui du masque, car je me pose la question est ce que les gens le portent pour éviter 75€ d’amande ou vraiment pour leur protection contre le covid?Perso j’ai pris le risque de ne jamais le porter , dans un magasin la Halle aux vêtements on me l’a imposé je suis ressorti , Je n’ai encore jamais eu maille à parti avec les pandores poseurs d’amandes mais ça me pend au nez j’assumerais une fois , mais pas toujours , là c’est plus du courage c’est mes revenus de retraité qui n’ont pas augmentés depuis 8 ans. Sinon si on regarde bien un masque posé sur une figure il y a plein d’endroit ou l’air passe librement qui plus est si on est barbu ou moustachu donc inefficace

  18. « le courage PROCEDE » et non « PRECEDE » ce qui ne veut rien dire.

  19. et bien génération identitaire montre que des jeunes savent réagir et à palavas hier des vieux aussi sont sortis dire non, ils osent ne plus avoir peur ou simplement ne plus avoir envie de se taire

    • ils avaient qu’a mieux voter,LE RN 8% seulement,ce sont des bobos de gauche comme a paris,allez y les racailles,detruisez,agresser,violer,cambrioler,pour essayez que enfin qu’ils comprennent que leur maire de droite et un traite comme son ami sarkozy

  20. Marcus, très bonne analyse, constat et réflexions plus généralement…

    Seulement, il faut simplement comprendre que la majorité des françàis « mange » encore très bien, et c’est bien pour ça que ça ne « bouge pas » …

    ll va falloir attendre l’effondrement économique et/ou la guerre ouverte, c’est à dire le massacre, dans un camp ou dans l’autre, non de « dizaines », mais de CENTAINES, voir de MILLIERS de gens, et là, cela ne pourra être caché, du moins les raisons et autres motivations des tueurs…

    Ce qu’il faut, c’est être conscient de cette situation, s’y préparer psychologiquement (le fait de tuer un ou des ennemis, parce que c’est ce qu’il faudra faire dans le futur !), et le fait de…le faire, c’est à dire le fait de TUER les ennemis, pas plus compliqué que ça !!!

    • c’est ce que me disait quelqu’un qui ne s’est jamais trompé et avait prévu la situation macroneuse actuelle avant même l’élection de minus

  21. “Le courage croît en osant et la peur en hésitant.”
    Proverbe romain antique

    ( a mediter, car prophetique sur la societe francaise blanche actuelle, qui attend trop des autres, alors que la solution passe par l individu… )

    • « Il y a toujours à gagner à avoir du courage »
      La reine morte (Montherlant)

    • à rapprocher de la devise des commandos SAS : « Qui ose gagne ».

  22. Excellent ! Voilà. Retour aux grecs. Vous parviendrez peut-être un jour à voir le christianisme pour ce qu’il est et à vous défaire de sa morale mortifère. Nous n’avons jamais eu besoin de lui pour savoir ce qui était beau, bon et vrai. Il a au contraire dévoyé ces valeurs pour les remplacer par la bienpensance à l’égard du miséreux, la haine du corps et au final de la vie. Ne pas tirer vers le haut un malheureux en le responsabilisant mais en l’assistant comme un enfant. Il n’y a rien de pire pour ruiner une civilisation. Les effets d’une telle vision des choses apparaissent aujourd’hui apocalyptiques. C’est voulu car c’est ce qui est espéré.

    • Un catholique est seul face à son salut ; il n’y a pas de plus grand courage que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous jugez le christianisme à l’aune de Vatican II, qui est la religion mondialiste, laquelle vous apprend à vous dissoudre dans une humanité fantasmée. L’enseignement des papes avant Jean XXIII n’a rien de mièvre ! Lisez donc les encycliques, ainsi que la vie des saints : Saint Louis, Saint Vincent de Paul, Sainte Jeanne d’Arc, Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus …Vous serez édifié par leur courage inouï et leur amour de la vie ! La haine du corps n’a jamais été une composante du catholicisme. Vous déformez l’idée que l’esprit doit dominer la matière.

      • Un catholique n’est pas seul face à son salut. Il est accompagné de la caste des prêtres qui l’absout de ses péchés quand les mécréants eux sont voués à l’enfer n’ayant pas reçu le baptême. Vatican II c’est 1962. Nietzsche dénonçait déjà le christianisme comme une religion de moribonds fin du XIXeme siècle et prévoyait l’enlisement de l’Europe dans le nihilisme. La seule chose sur laquelle il s’est trompé c’est l’islam qui est bien pire.

    • C’est vrai : les Anciens n’avaient pas besoin du christianisme pour savoir ce qui était beau, bon et vrai… La preuve : la pédérastie généralisée, les gladiateurs et les jeux du cirque, l’esclavage érigé en dogme économique, une société entière entretenue mais laissée dans sa misère (la plèbe à Rome).
      Comme tous les athées, paîens et autres laïcards, vous n’êtes décidément qu’un gros nul.

      • La pédérastie généralisée ? Surtout institutionnalisée et donc encadrée. Mais sinon que dire de la pédophilie dans l’Eglise au XXIeme siècle ?! L’esclavage a toujours été associé à l’économie. Le commerce triangulaire c’était quoi à votre avis ? Ah oui j’oubliais la société à cette époque était athée et païenne. Et dire qu’on est sur un site qui s’appelle riposte laïque. Mort de rire !

    • Denys l’Ancien, tyran de Syracuse ?
      Denys le Jeune,?
      Denys l’Aréopagite,?
      Denys le Petit, ?

    • @denys
      La morale catholique avant Vatican 2 était à l’opposé de celle de la DERESPONSABILISATION.
      Vous ne connaissez rien à l’histoire du catholicisme.

    • c’est du kharabia ! désolée de te le dire ! et ne confond pas volontairement mortifere et doloriste ou alors renomme toi « le con de service »

      • Désolé je ne prends pas la peine de faire une réponse élaborée à une poissonnière. Va lire Nietzsche tu comprendras … ou pas.

    • Réponse plus globale à tous les catholiques qui s’excitent dans ce fil. 1) Pour commencer, j’ai parlé de christianisme. Effectivement les catholiques passent leur temps à parler de ce qui n’a rien à voir avec les paroles du Christ. Qu’ils se réfèrent donc aux évangiles plutôt qu’à la glose de l’Eglise sur laquelle il crache aujourd’hui. 2) Le christianisme sans la culture gréco-romaine, sans Aristote ou Platon aurait été une pauvre religion sans aucun rayonnement. 3) L’essentiel nous vient des paiens : la philosophie, la physique, les mathématiques, l’histoire, la géographie, les arts, l’éthique, la politique, le droit, … Le christianisme n’est rien à côté du paganisme gréco-romain. Il a même cherché à étouffer la science qui nous a donné la puissance.

Les commentaires sont fermés.