Le courage exceptionnel de Meriam Abidi, la couardise des Femen collabos

Les Femen, ces bonnes femmes qui s’en prennent à la mourante Église catholique, ne m’intéressent pas. Leurs seins, aussi variés que les zizis chantés par Pierre Perret, (des vrais, des faux, des laids, des beaux, des durs, des mous…), leurs torses maltraités par des slogans souvent insipides, sont moins érotiques qu’un chapeau de la reine d’Angleterre.
Dégrader une des cloches restaurées de Notre-Dame, recouvrir l’autel de l’église de la Madeleine de morceaux de foie de veau pour critiquer la position du Vatican sur l’avortement, brailler « In Gays We Trust » lors d’une manifestation contre le mariage homosexuel, ne m’a jamais paru d’un courage excessif.
A attaquer les Catholiques, on ne risque pas grand-chose. Ils sont capables d’en redemander.

Mais l’action de Meriam Abidi lors du honteux défilé islamo-gaucho du 10 novembre à Paris est loin des habituelles démonstrations infantiles et sans danger des Femen.

Meriam Abidi, alors que le cortège scandait “Solidarité avec les femmes voilées”, s’est immiscé dans la manifestation des Frères Musulmans et des idiots utiles de la gauche française en brandissant un écriteau : “Le blasphème est un droit républicain”.
Les adeptes de la religion d’amour, de paix et de tolérance et leurs alliées de gauche qui facilitent tellement la liberté d’expression dans les universités, ont apprécié. Sifflets, insultes, crachats, jets de bouteilles dans sa direction. On lui arrache sa pancarte.
Elle ne renonce pas. Elle enlève sa veste, lève les poings vers le ciel en arborant sur son buste nu “Ne bradons pas la laïcité”.

https://www.facebook.com/valeursactuelles.page/videos/2428091644095921/

Les mots orduriers en arabe fusent, des coups partent. On ne proteste pas impunément contre les frustrations sexuelles et mentales transmises par le Coran.

Le service d’ordre antifa de la manifestation tente de la dégager. On la recouvre d’un drapeau palestinien. Les militants de la gauchiasserie française comme un vulgaire général à un architecte des Monuments historiques lui ordonnent : « Ferme ta gueule ».
Meriem Abidi continue. Elle scande « Vive Charlie » et « La France n’est pas raciste ».
Les islamo-gauchistes recouvrent ses slogans en hurlant encore plus fort « Solidarité avec les femmes voilées » et tentent de dissimuler ses seins nus sous des foulards islamiques. Plus tard, ils éructeront des “Allahou Akbar”.
Meriam Abidi est interpellée par la Police qui la place en garde-à-vue.

Meriam Abidi mérite que l’on raconte brièvement son histoire.
Native de Kasserine en Tunisie, elle a une quarantaine d’années. Famille pauvre, enfance de moins en moins heureuse quand elle commence à percevoir le carcan dans lequel l’islam emprisonne les femmes : tenue vestimentaire, attitude corporelle et surtout position d’inférieure au nom de ces versets si limpides : « Les hommes ont autorité sur les femmes, en vertu de la préférence que Dieu leur a accordée sur elles. (IV.34) » « Lorsqu’on annonce à l’un d’eux la naissance d’une fille, son visage s’assombrit, il suffoque, il se tient à l’écart, loin des gens, à cause du malheur qui lui a été annoncé. Va-t-il conserver cet enfant malgré sa honte, ou bien s’enfuira-t-il dans la poussière? (XVI.58) ».
A la radio, il y a toujours la voix d’un imam ou d’un expert religieux pour dicter de quelle manière la bonne musulmane doit se comporter.

A 13 ans, elle comprend que la jeune femme morte dans une demeure du voisinage a été empoissonnée par la mère et les frères de celle-ci. Sa famille lavant ainsi la honte d’une grossesse hors mariage. «La culture de la honte est au cœur des morales islamiques. En vivant en dehors des règles, tu es responsable de la honte que tu apportes à ta famille et à ta communauté entière. Et donc, tu dois être punie», dit-elle dans une interview à Libération.

A 18 ans, avec l’accord de ses parents, elle noue une relation amoureuse avec un voisin de son âge, Mohamed. Il l’invite chez lui pour rencontrer sa mère. Prétexte. Il la viole, prend des photos d’elle nue attachée à son lit et jure devant Allah de diffuser les photos si elle ne lui obéit pas. Il lui ordonne de ne plus sortir de chez elle jusqu’à ce qu’ils se marient. Par peur du délicat Mohamed et de la divulgation des photos, elle reste enfermée chez elle pendant un an et demi. Lui, vient régulièrement la voir jusqu’au jour où Meriam fait discrètement sa valise et s’enfuit. «Le jour où je suis partie a été la plus belle victoire de ma vie. J’ai compris que j’avais gagné une bataille.»

Elle s’installe en France en 2006.
En 2013, elle entre dans le groupe des Femen pour défendre, pense-t-elle, la condition féminine face au totalitarisme islamique.
Elle affronte à plusieurs reprises les représentants musulmans fondamentalistes. En 2015, seins nus, elle perturbe le rassemblement des imams radicaux lors du salon de la femme musulmane de Pontoise y lançant en arabe : « Personne ne me soumet, personne ne me possède, je suis mon propre prophète ! ». En 2016, toujours seins nus, elle fait irruption dans le trente-troisième rassemblement des musulmans de France, organisé au Bourget, par Tariq Ramadan et les Frérots. « Allah n’est pas un politicien » clame-t-elle.
Elle considère alors Inna Shevchenko, la patronne des Femen, comme sa sœur.

Mais comme on l’apprend en vieillissant, on est la plupart du temps trahi par les siens.
Shevchenko par un retournement de veste digne de Mélenchon brûle soudain ce qu’elle a adoré et adore ce qu’elle a brûlé. Par un tweet, elle condamne l’attitude de Meriam Abidi, l’abandonnant à la haine des islamo-gauchistes. « La tactique FEMEN a été utilisée par une activiste sans accord du mouvement. FEMEN se bat pour le droit au blasphème contre toutes les religions, y compris l’Islam et pour le respect et la dignité des personnes, y compris des musulmans » écrit Shevchenko. « #FEMEN se bat pour la laïcité, la liberté d’expression et le droit au blasphème contre toutes les religions, y compris l’Islam. De la même manière, le mouvement se bat pour le respect et la dignité des personnes, y compris des musulmans. »

https://twitter.com/Femen_France/status/1193567430913798145

Meriam Abidi a compris. Les Femen ont la trouille des Frérots et de leurs complices de LFI, du NPA et autres micro partis de la gauchiasserie ordinaire. Elles appellent à la fraternité avec les pires ennemis de la femme, reniant tout ce qui est le combat de Meriam Abidi.

Les Femen ont le cœur volage. Mais ça, depuis le livre de Fourest sur sa romance avec Shevchenko, nous le savions.

Marcus Graven

image_pdfimage_print

59 Commentaires

  1. Qu’elle ait plus de courage que moi, je n’en doute pas. Bravo à elle et bravo pour sa cohérence (ce qui n’est le cas ni des Femens ni des gauchos). Mais je ne vois pas trop la nécessité de contester systématiquement les nichons à l’air.

    • C’est vrai, c’est du spectacle mais une façon comme une autre de manifester. Par contre, nous n’avons pas entendu clairement que cette Meriam avait apostasier de l’islam, ce qui serait un vrai gage de vérité pour ses actions courageuses.

        • Comme vous n’avez même pas son courage vous devez rester calfeutré 🙂
          C’est part ce qu’une femme ose faire plus que vous ne ferez jamais que vous avez tout ces commentaires insultants, plein de rancœur ?

    • dans bien des cas, oui je suis d’accord.
      là au milieu des bâchées, le geste montrait bien le gouffre qui nous sépare des musulmans.

  2. Meriam Abidi qui s’est montrée courageuse, vient de comprendre je pense, que son mouvement est en réalité, islamo-gauchiste, soumis aux islamistes, il n’a pas pour but ce qu’il prône en apparence mais son unique but, caché, est la destruction de notre civilisation. L’extrême-gauche, les mondialistes, immigrationnistes, ne pensent qu’à détruire notre civilisation blanche, c’est uniquement dans ce but-là que ces mouvements ont été créés par des élites anti-peuples européens. Des militantes comme Meriam Abidi sont entrées dans ce mouvement en toute bonne foi mais ces mouvements sont financés par des destructeurs des pays européens.

  3. Celle ci fût courageuse , car elle aurait pu se faire lyncher ! Cachez ces seins que je ne pourrais regarder ! Quand on connaît certains musulmans ; dans les bars de nuits , ils adorent les filles à moitié dénudées ! Comme ceux , de jour , qui mettent des raybans verre fumés pour mater le cul des nanas , et même avec leur femme à côté d’eux !
    Cette hypocrisie ambiante , quand on les fréquente ….

    • oui nous louons tous son courage. En sachant que le but de la manif (la dédiabolisation et victimisation de l’islam) liait les poignets des organisateurs qui ont enragé dans leur barbe sans pouvoir en faire plus…
      j’espère qu’elle ne sera pas reconnue dans un endroit désert par des CPLF

      • A nous de prévenir et de mettre les limites, un peu comme l’a fait Quarteron…
        Pas touche sinon …

  4. Il faut avoir un sacré courage pour oser ce qu’a fait cette femme. Tous les singes du cortège ont dû être fous de rage.
    Soutien total à Meriam Abidi

    • il faut que la France soit tombée bien bas pour qu’une pareille conne ait autant de soutiens.

      • Il faut que vous soyez bien lâche pour l’insulter à longueur de post…sans doute son courage vous renvoi t il a votre lâcheté …

  5. encore une femme qui ose , quel courage, on aurait aimé le même de la part de policiennes

  6. Oui, enfin, je ne sais pas comment les FEMEN ont évolué, mais la première fois qu’Inna Shevchenko a manifesté en France, c’était contre l’islam, pas contre le christianisme, à visage découvert et sur l’esplanade du Trocadéro, excusez du peu !

    Bon, après, elle a peut-être eu la trouille de ce qu’elle faisait (et puis il y a eu des histoires sordides au sein – sans jeu de mots – des FEMEN), mais on ne peut pas lui retirer ça, tout de même.

    Et elle a aussi été manipulée de façon éhontée par Fourest. Je me souviens de certaines de ses stupéfactions non feintes avant qu’ « on » ne réussisse à lui inculquer le politiquement correct !

    D’après les infos que j’ai eues, on lui a fait comprendre que si elle voulait avoir à bouffer tous les jours, il fallait qu’elle rentre dans le rang.

    • La peur de crever de faim est un argument assez convainquant chez beaucoup de gens. Je ne sais pas qui aurait fait mieux.

      • Pourquoi personne ne dit que les Femen sont les créatures du diable Soros qui les paye . Le courage de Meriam est remarquable mais alors elle n’est plus une véritable femen ( chapeau ! ) qui sont des poupées Guignols de cet ancien Nazi Spéculateur qui organise l’invasion de l’Europe . Soros, le diable manipulateur , achète des gouvernements et des personnes qui lui servent d’outils afin d’arriver à ses fins : éradiquer l’Europe (qu’il déteste) et devenir le maitre du monde entier . C’est lui qui a financé la campagne de la folle Clintoris et encore lui qui a donné environ huit cent mille euros pour aider choupi à gagner . Il a perdu aux US et depuis il est en rage contre Trump ( on voit tous les ennuis qu’il lui cause : manifs, procédures etc.) . Bref : Le Soros , c’est une merde

      • en effet; elle manifeste uniquement contre les Catholiques.si possible à Notre-Dame. Mais comme ça a cramé elle est un peu au chomage technique.

    • Je viens de voir que les Femens avaient manifesté en France ci-dessous devant une mosquée en 2013, mais après cette unique manifestation contre l’islam, ça a été fini au niveau de la France : totale soumission face à l’islam de la part de ce mouvement. Et pour la première fois où Inna Shevchenko avait manifesté, en France, en 2012, ce n’était pas pour une manifestation contre l’islam.

      2013 : Après avoir brûlé un drapeau salafiste devant la Grande Mosquée de Paris, les Femen ont subi une avalanche de critiques. Et enregistré plusieurs départs. La leader de la branche française Inna Shevchenko ne voit pas de rapport entre les deux événements mais rapporte la peur de certaines militantes. https://www.lesinrocks.com/2013/04/05/actualite/actualite/action-mosquee-paris-femen/

      • Non, c’était des années avant la manifestation devant la mosquée, et c’était sur l’esplanade du Trocadéro.

        Ca a été une des toutes premières fois où elles ont manifesté en dehors d’Ukraine. A cette époque, elles étaient quasiment inconnues en France, et pour leur premier coup elles ont fait fort : contre l’islam, à visage découvert et au Trocadéro !

      • En 2012 je ne sais pas (s’agit-il de la manifestation devant le domicile de Strauss-Kahn ?). Mais la manifestation dont je parle a eu lieu bien avant.

      • Ah, je vois qu’en 2012 c’était la manifestation contre Civitas, après la fuite d’Inna Shevchenko en France et sa demande d’asile..

        Non, il ne s’agit pas de ça. Inna Shevchenko habitait encore en Ukraine et elle n’avait pas encore scié la croix de Kiev.

        Elle avaient fait le voyage spécialement pour manifester contre l’islam. Ca devait être en 2008/2009, peut-être 2010.

        Il faudrait chercher sur YouTube, on devrait retrouver la vidéo sans problème, si elle n’a pas été censurée.

    • Et puis, de toute façon, tous ces mouvements sont financés par des milliardaires qui ont une vision destructrice pour l’Europe.

      • C’est faux. Pas les FEMEN.

        Mais leur histoire est complexe. Il y a eu des scissions dans le groupe, des conflits de personnes, quelques trahisons aussi…

      • impossible pas assez d’appétit car il s’agit d’une « fourest vierge »
        ok, ok je suis dejà sorti !

  7. Comme tout symbole manipulateur et lui-même manipulé, je n’aime pas les Femen. Pour autant, il faut reconnaître à celle qui a bravé cette manif, d’avoir lavé l’affront du « Allah wakbar », en posant nue, au milieu d’un troupeau de « sacs-à-patates » hallal. Chapeau Madame !

    • Oui, moi non plus, je n’aime pas les Femens mais celle-ci est sortie du lot, indépendamment de son mouvement.

      Après, à partir du moment que le mouvement Femen en lui-même se couche face à l’islam en France, comme énormément de militants gauchistes et politiciens gauchistes etc…, ça en fait un mouvement islamo-gauchiste.

  8. LSBTIQ-F devrait-on ajouter aux « genristes de Taubira Belkacem, Schiappa.
    « F comme Féministes, à ajouter aux communatarismes Lesbiennes-Sodomites,Bi-Trans, Queer …n’en jetez plus, la cour de Macron déborde de communautarismes!
    Les aventures de Mr Caroline F.. avec une femen confirme avec force la communauté d’intérêts entre les mondialistes à la Soros et les « bi-genristes des genres F-L.
    Le seul courage des femen est de combattre les obscurantismes religieux, et pour ÇA!, l’on doit soutenir ce combat.

    Madame M.Abidi, c’est autre chose. Son vécu, son action , SEULE au milieu des chacals islamisés pour défendre la Laïcité, mérite l’admiration.
    Cette femme de courage ne doit pas rester seule. Qu’elle rejoigne les personnalités politiques qui se battent AUSSI pour la LAÏCITÉ.

  9. Chapeau madame pour votre courage notre pédé de choupinet devrait en prendre de la graine lui qui n’arrête pas de faire dans ses couches. Il ose encore se balader dans la foule et certains cons de francais se précipitent pour lui toucher la main.

  10. C’est ce que j’avais écris ici même il y a quelques jours :à elle seule elle a plus de courage que nous tous ici « guerrier…du clavier »
    Pas sur que mon post d’alors ne soit pas passé à la trappe .
    Merci Craven pour cet article et encore bravo à elle !

      • Allez contester dans ce type de manifestation et après on en reparle de votre « courage »

      • Angora, vous porter un pelage qui vous protège du froid et des intempéries. Certes, votre fourrure permanente vous préserve d’un tel corrage.

  11. Bizarre, pas le moindre mot sur cet ‘incident’ pourtant riche en enseignements ni sur les chaînes télé ni sur les radios. Fake news par omission donc. On attend que France inter, cette radio si soucieuse d’informer le citoyen, si éprise de vérité, braque le regard éclairé de ses amuseurs et de ses journalistes sur ce singulier épisode.

  12. A part montrer leurs nibards, (ce qui n’est pas toujours esthétique), un grand vide entoure ces exhibitionnistes complètement déjantées.

    • Vous avez tort ami éric!
      La violence qu’on se fait à soi-même, se montrer nue, ou s’immoler par le feu comme l’étudiant, ce sont les ultimes armes dont disposent les individus isolés, face à la meute incontrôlable des masses incultes, pour se faire entendre. Ces islamo-gauchistes fous, dans leur rut criminel du viol de la République l’auraient l’assassinée, sans l’intervention du Sce d’ordre.

      Madame Miriam a eu ce courage immense, au milieu de la horde des islamo-communautariste, de dire, de CRIER pour défendre la LAÏCITÉ.
      Elle ne doit PLUS être SEULE. Qu’une Lydia Guirous, un Jordan Bardella, un Zemmour, un Michel Onfray la contactent et la portent dans son combat…. en attendant que le peuple hypnotisé, abruti de Ruquier et d’Hanouna se lève enfin.

    • Exactement, il n’y a là que de l’exhibitionnisme, ça rime à quoi toutes ces bonnes femmes qui pour un oui ou un non défilent à moitié à poil. On peut obtenir bien plus avec un QI bien supérieur, du travail et beaucoup de distinction, il suffit de voir tout les lourds combats que Madame Simone Veil a menée à bien sans jamais perdre le respect d’elle même en descendant aussi bas !

  13. Les muz lynchent une femme pour un décolleté mais foutent la paix à une femen qui défend leur cause !!!

    • Les muzq sont des fourbes, des sournois fouteurs de m….. , soumis rase moquette aux frères musulmans, il suffit de voir la vidéo de la voleuse musulmane prise en train de voler en grande surface et qui après avoir déposé tout les objets camouflés sous ses frusques sur le sol, alors qu’elle est habillée en  » sac à poubelle  » relève ses cotes jusqu’en haut en montrant son slip aux 6 vigiles sans aucune pudeur !

    • La ruse et le mensonge sont des pratiques conseillées aux musulmans par le Coran pour dissimuler la vérité aux incroyants, aux mécréants, c’est la takiya. Les musulmans nous mentent à longueur de journée, il ne faut jamais leur faire confiance, parole d’un vieux qui les a dirigé durant 40 ans.

    • angora
      Ce qui est débile et indécent c’est davantage ce rassemblement de moutons menés par des fanatiques et cautionné par des abrutis tels que mélenchon et besancenot. Ce qui est indécent c’est que castaner préfère envoyer ses troupes pour éborgner des Gilets Jaunes et laisse les islamistes crier leur haine. Ce qui est intolérable c’est que le blanc soit systématiquement catalogué raciste s’il ne se range pas derrière la propagande africano-gauchiste. Ce qui est dramatique c’est que les Français regardent sans rien faire, tandis que d’autres approuvent ce qui les conduira tous à l’abattoir.

      • Cran, mille fois d’accord avec vous et contre les idées islamo gauchistes d’agora

    • Angora, ce qui est débile, indécent et provocant c’est de défiler contre l’islamophobie alors que plus de 1000 actes antichrétiens, plus de 500 actes antisémites ont été commis en 2018, et moins de 100 islamophobes.
      De plus l’islam n’est pas une religion mais une secte interdisant une multitude de libertés dont nous, les européens, sommes attachés.
      Cette jeune femme tunisienne militante doit être protégée pour ne pas être assassinée par des musulmans. Vous trouvez sa lutte débile, indécente et provocante ?
      Dans tous les pays islamiques, des femmes luttent pour leur liberté au péril de leur vie, vous trouvez probablement normal que les musulmanes de France luttent pour le contraire.

  14. « Les hommes ont autorité sur les femmes, en vertu de la préférence que Dieu leur a accordée sur elles. (IV.34) » « Lorsqu’on annonce à l’un d’eux la naissance d’une fille, son visage s’assombrit, il suffoque, il se tient à l’écart, loin des gens, à cause du malheur qui lui a été annoncé. Va-t-il conserver cet enfant malgré sa honte, ou bien s’enfuira-t-il dans la poussière? (XVI.58) ».
    Et dire que le communiste Martinez de la CGT, apôtre de celui qui a dit que « la religion est l’opium du peuple », accompagné de son acolyte Besancenot, est d’accord avec le coran !….

  15. J’admire les ex musulman(nes) qui ont un courage inouï mais qui plus est combattent sur le chemin des idées. Ils sont à mon sens plus efficaces que tout le reste. Ils savent de quoi ils parlent, et leurs arguments font mouche. C’est pourquoi l’apostasie est interdite. Je les admire au plus haut point. Pour en avoir côtoyés, leur parcours en dit long sur ce qui nous attend, mais aussi sur leur pugnacité. Respect total. C’est l’idéologie qu’il faut combattre, encore et encore, je le fais au quotidien. Parfois, je réussis à enfoncer un coin dans la bûche. C’est peu mais beaucoup à la fois.

  16. et ces connards de flicards à la botte la mettent en garde à vue !!!!! c’est une honte !!!
    c’est tous les participants à cette mascarade de manifestation qui auraient du etre matraqués et gazés et balancés en taule….la France est vraiment devenu un pays de merde !!!!
    nul doute que dimanche 17, les flics en arme seront là pour tabasser et tirer dans le tas, et nul doute que les braves et courageux antifademescouilles viendront foutre le bordel sans risque…..

    • Geronimo, je pense qu’elle était plus en sécurité dans un poste de police que dans cette manifestation islamo gauchiste où elle risquait sa vie par lynchage. L’islam est à des années lumières de l’amour, du partage et de la tolérance, je vous rappelle.

  17. L’islam est incompatible avec notre liberté républicaine, faut-il sans cesse le répéter. L’intolérance est inscrite dans le coran en toute lettre. Il faut l’avoir lu pour en connaitre tous les aspects néfastes de la religion musulmane.

  18. Que cette Miriam se retrouve torse nu n’est qu’une anecdote démontrant la stupidité de l’origine du mal: l’islam où la vue du corps des femmes est une provocation immonde. Dans cette manifestation on a vu tout et son contraire. Par exemple afficher une étoile jaune sur la veste d’une petite fille innocente, c’est une injure à tous les juifs massacrés en France par les musulmans et partout sur la planète. On a entendu crier Allah akbar par des islamistes hilares, ce cri de guerre hurlé à chaque attentat. Cette manifestation aurait due être interdite quand il a été su qu’elle était organisée par des salafistes et des frères musulmans. C’était un pied de nez aux 300 morts de France victimes des muzzs.

Les commentaires sont fermés.