Le couvre-feu, un désastre total signé Macron

Publié le 15 octobre 2020 - par - 24 commentaires - 1 514 vues

Afficher l’image source

Si nous en sommes arrivés là, c’est parce que l’exécutif a été au-dessous de tout depuis décembre 2019. Le confinement ou le couvre-feu, c’est l’arme ultime quand on a tout raté.

Il en est de la gestion de l’épidémie comme de la gestion des finances du pays. Un désastre absolu.

Plus nous payons d’impôts (record de l’OCDE), plus nous sommes endettés (120 % du PIB). C’est un cas unique au monde, rappelons-le.

Plus les Français font des efforts (confinement, port du masque, gestes barrière, fin des rassemblements, limitation des visites dans les Ehpad) et plus les entreprises s’adaptent aux lourdes contraintes imposées (restaurants, bars, spectacles etc.), plus ces sacrifices sont vains.

Tous les efforts demandés au peuple depuis mars sont réduits à néant, parce que Macron et Véran sont restés les bras ballants et n’ont pas su gérer le déconfinement intelligemment.

Le pays s’enfonce parce que l’exécutif a encore une guerre de retard sur le Covid-19 et patauge misérablement

Macron resserre la vis une nouvelle fois pour éviter l’implosion des hôpitaux, dont la situation est pire qu’en mars 2020.

Il l’a avoué. Notre système de santé, massacré, paupérisé et désorganisé, ne peut faire face qu’à un nombre limité de malades.

On nous ment continuellement. Sur le délabrement de l’hôpital, sur la pénurie généralisée des moyens élémentaires face à une épidémie, sur la réalité de la dangerosité du virus, sur les chiffres de la mortalité.

Sur les 33 000 morts du Covid-19 annoncés, un tiers serait dû avant tout à des pathologies antérieures associées.

D’ailleurs, à l’IHU de Marseille, les rares cas de décès concernent des patients de plus de 80 ans, déjà traités pour d’autres pathologies.

Le Covid-19 a bon dos !!

Nos autorités sanitaires n’ont jamais appliqué les directives de l’OMS : dépister, isoler, traiter. C’est ce que fait le professeur Raoult et ça marche !

Tout n’est que ratage depuis 9 mois.

Encore une fois, à l’IHU de Marseille, que notre pitoyable ministre de la Santé ignore superbement, on effectue 3 000 tests par jour avec un résultat dans les 7 heures ! Et même 20 mn en urgence.

Ailleurs qu’à Marseille, le patient infecté a largement le temps de contaminer tout son entourage, en attendant indéfiniment les résultats de son test. Le retour de l’épidémie, il bien est là !

Macron pavoise parce que la France fait  1,2 million de tests par semaine, mais sans résultats rapides, ces tests ne servent à rien.

En mars, faute de tests, les patients infectés ont été renvoyés chez eux, où ils ont contaminé tous leurs proches. Cela a conduit au confinement !

Six mois plus tard, avec des tests suffisants, mais faute de résultats suffisamment rapides, les patients véhiculent et propagent le virus comme en mars. Cela a conduit au couvre-feu !

Un désastre total. Où est le progrès depuis mars ?

Parlons des lits de réanimation, puisque c’est le nœud du problème dans les hôpitaux.

En juin 2020, le Pinocchio ministre de la Santé nous a affirmé qu’en cas de deuxième vague, la France pourrait mobiliser 12 000 lits de réanimation, contre les 5 000  disponibles en mars.

Mensonge éhonté. Aucun lit de réanimation n’a été créé depuis mars 2020.

En fait, il y a eu 600 lits qui étaient fermés faute de personnels, qui ont été rouverts.

Pour arriver à 12 000 lits, Olivier Véran additionne les 5 000 lits de réanimation, les lits de surveillance continue, les lits de salles de réveil.

Ces lits d’appoint sont tous équipés en oxygène. Il suffit d’y adapter les respirateurs artificiels  (source Figaro).

Mais ce calcul simpliste est  foncièrement  malhonnête, car le fait de déshabiller Paul pour habiller Jacques laisse sur le carreau des milliers de malades hors Covid, mis inexorablement en danger.

Selon la DGS, nous disposons à ce jour de 5 800 lits de réanimation.

Impossible de créer de nouveaux lits faute de personnels.

Toute augmentation ne peut se faire qu’en déprogrammant les opérations prévues.

Le gouvernement promet 4 000 lits de plus, tous services confondus.

Quel culot ! En 20 ans l’exécutif en a supprimé 100 000 !!!

https://www.topsante.com/medecine/votre-sante-vous/professionnels-de-sante/urgences-en-crise-100-000-lits-ont-ete-supprimes-en-20-ans-632559

Voilà pourquoi Macron  reconfine partiellement le pays sans l’avouer. C’est la capacité hospitalière qui dicte les décisions de l’Élysée.

Preuve que rien n’a changé depuis mars. Aucune leçon n’a été tirée.

Avec 16 500 cas en moyenne sur 7 jours, la France détient encore le bonnet d’âne.

On compte 14 000 cas au Royaume Unis, 11 000 en Espagne, 4 500 en Italie et 4 000 en Allemagne !

Comment font les Allemands et les Italiens, Monsieur Macron ?

N’est-ce pas la preuve de votre incompétence ?

Par ailleurs, avec cette gestion irresponsable de tango permanent, la France détient le record de chute du PIB. Et ce n’est pas fini !

Nous aurons un record de faillites et de chômage en Europe.

C’est la mort des restaurants, des bars, des théâtres et de milliers de sous-traitants qui gravitent autour de ces secteurs économiques.

Les aides ? Elles ne suffiront pas.

Loyers, charges, crédits, qui va payer ?

Un directeur de théâtre annonce 200 000 euros de loyer par mois !

Il va falloir programmer des séances à 18 heures, durant les horaires de travail ! Aberrant !

En Belgique, le couvre feu est de 1 h à 6 h du matin. Un peu de bon sens ne ferait pas de mal au sein de votre Conseil “d’experts” !!

Pour le seul secteur de l’hôtellerie-restauration, il faut s’attendre à 30 000 faillites et 200 000 chômeurs de plus, selon l’Umih qui supervise le secteur.

Par ailleurs, je ne vois pas les policiers aller faire des contrôles dans les cités, alors qu’ils y sont interdits de séjour.

Il existe 22 000 policiers affectés au service de nuit, “les nuiteux”.

Aussi pauvres en effectifs que les personnels soignants, les policiers ne contrôleront rien.

Enfin, on peut discuter de la pertinence d’un couvre-feu, alors que 80 % des contaminations ont lieu de jour, au travail, dans les universités et dans les transports.

Seule la Belgique s’est résignée à cette extrémité, mais de 1 h à 6 h du matin, ce qui sauve le secteur de la restauration et du spectacle.

Mais Emmanuel Macron n’a pas eu cette lueur de lucidité salvatrice.

Si la France n’avait pas englouti 120 milliards par an dans l’immigration, depuis des lustres, nos malades n’auraient pas  subi les effets d’une pénurie dramatique.

Nos soignants n’auraient pas été contraints d’euthanasier nos vieux, pour ne pas les voir mourir étouffés, ou d’expédier nos malades en Allemagne, en Suisse ou au Luxembourg.

Quelle monstruosité !

C’est ça la France de 2020. Encore quelques ruines qui ont survécu à la diabolique entreprise de démolition, que les mondialistes orchestrent avec minutie.

Quant à l’insupportable fardeau de l’immigration, toujours plus lourd,  il va tout simplement accélérer le processus de destruction de la nation.

Sans immigration, nous serions le pays le plus riche d’Europe. Sans dette, sans racisme, sans insécurité. Dans tous les domaines, nous ferions mieux que l’Allemagne, comme au temps des Trente Glorieuses.

L’idéologie mondialiste a tout détruit.

Jacques Guillemain

e

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
CHRISTOPHE RADISSON

Puisque ce gouvernement de menteurs, d’incapables et d’hypocrites parle de couvre-feu, je propose qu’à partir de 21 heures, chaque soir d’allumer des bougies eaux fenêtres en signe de protestation !

Wild

Ce qui est fou c est que les confinements et les cas positifs sont du au fait que les masques que nous portons ne stoppent pas les virus. Si nous avions des N95/P100 FFP2/3/4 nous serions vraiment protégés. Hier j étais dans une pharmacie et j ai demandé pourquoi nous ne pouvions pas trouver ces masques en France, la pharmacienne m a répondu que cela coûterai trop cher à la CPAM. Je lui ai répondu que c était nous qui payions les masques et que cela ne coûtait rien à la CPAM…. l épidémie s étend à cause des masques inadéquats. Si nous avions les masques cités plus Haut nous n aurions pas besoin du confinement. Ce qui m étonné c est que personne ne parle de ce fait…..étrange….

BALTO

C’est fou ça en février on était prêts à tout encaisser avec nos hôpitaux que toute la planète nous envie, et en octobre avec toute l’expérience “thérapeutique” acquise en 8 mois on se rend compte soudain qu’on ne fais pas le poids quand il s’agit de lutter contre cette guerre bactériologique anti-retraités qui refuse de dire sont nom.
Des mois et des mois de négationnisme vont conduire à une mort économique globale.
J’espère que les grands capitalistes mondialistes y perdront gros.

Caton

Le couvre-feu n’est rien d’autre que la préparation par Macron le Mégalo de l’épisode suivant de sa saga personnelle qui consistera à proclamer urbi et orbi qu’il est le sauveur de la France et des Français, qu’il a gagé “la guerre”… Une fois de plus, nous avons eu droit à un déluge de vaines paroles indignes d’un Président, allant jusque dans le détail des conduites à tenir (“aérer les logements” !) face à deux potiches spécialement choisies parmi ce qui se fait de mieux dans la profession en la matière, on voit laquelle. Les gesticulations macroniennes, à l’international comme au national, accompagnées d’envolées même pas lyriques, ne trompant plus grand monde, ses conseillers devraient lui suggérer d’arrêter le cirque car même maquillé, il est reconnu avant d’apparaître sur la piste.

Elise Wack

Couvre feu de minuit à 6 heures, c’est un cache misère car ce “gouvernement” n’a tiré AUCUNE leçon de la crise sanitaire du printemps.

Couvre feu à partir de 20 heures, c’est un CRIME. Même si les sondages bidon des instituts lèche macron essaient de nous faire croire que les Français sont d’accord.
A force de provoquer la colère du Peuple, le pervers narcissique négrophile de l’Élysée risque de finir comme Mussolini !

Fabiola FERRANTE

BRAVO superbe article !
Mais que faire quand on sait d’avance que la plupart des ânes bâtés vont à nouveau re-voter pour cette bande d’incapables ?
La démocratie est à bout de souffle !
Ceux qui l’ont inventée, les Athéniens, interdisaient aux étrangers de voter.
C’est la base de tout !
Ils interdisaient aussi aux femmes et aux esclaves de voter… Je me demande si certaines pétasses-ministres ou simples élues ne feraient pas mieux de retourner à leurs casseroles, tant elles sont à la base d’initiatives malheureuses.
La parité c’est bien mignon, mais ce qui compte ce n’est pas ce qu’il y a dans la culotte, mais ce qu’il y a dans le crâne !!

Gillic

Good morning dictature !!!! Au fait la révolution, la vraie, c’ est pour quand ??

Gillic

Le couvre feu sera t il pour tout le monde ou les zones de non droit auront elles un statut particulier ??? Quand on voit le peu d’ empressement des forces de l’ordre à s’y rendre, on peut se poser la question !!! ????

BALTO

Si “ils” ont assez d’émotions ils auront la permission de dealer toutes les nuits, faut rester compréhensif.

François Desvignes

La conséquence lointaine de la covid c’est 1984 et donc cette conséquence est aussi son mobile.

Mais la conséquence prochaine de la covid, celle que ne pourra pas maitriser les mondialistes, c’est la guerre ethnique.

En effet, “le pays assisté” ne peut pas survivre plus d’un mois à une rupture ou une diminution de ses aides et/ou de sa délinquance du fait de la Covid ET de la paupérisation consécutive du “pays assistant”

Or, “pays assisté” = colored
Et pays “assitant” : blancs

Depuis Marie Julie de la Fraudais ,on connait la date de la rupture : mars ; et de la guerre : mai.

emerillon

Le couvre feu oui ! épargner cependant le 93 car la police n’y a pas accès ! faut pas changer les bonnes habitudes .

Paoli

Plus que marre des interdictions …saturation totale …et tous les gens disciplines ont respecté les règles ….se sont également privés de vacances etc …je m’aperçois que nous sommes des imbéciles car pour la Toussaint les francais partiront ..et nous aussi donc …..et pour Noel déjà je vous dit”allez vous faire foutre “”” je ferai ce que je voudrais ….votre cinéma malsain a assez duré ..et ne nous casser plusles pieds avec vos discours …quî enchantent seulement et béatement certaines journalistes ….on rit parfois ,,,quand ..Meme minus .

Colonel Napoléon de Guerlasse

Annoncer un couvre feu la veille d’un départ en vacances samedi 17 pour toute la France est une folie pure : le déplacement massif de populations citadines dont on connaît les comportements arrogants habituels, en particulier dans les stations balnéaires, va entraîner une contamination généralisée dans les zones des campagnes peu impactées. Avec des hôpitaux pas du tout préparés.

Prober

Macron n’a pas parlé des migrants, importateurs du virus qu’il aurait été préférable d’arrêter le flux avant de mettre en place le couvre-feu, nouvelle mauvaise mesure macroniènne qui dérange les commerçants qui devraient manifester le plus tôt possible.

emerillon

Il ne faut pas parler d’un sujet qui fâche ! cet être aura tout essayé

kabout

si ils croient interdire le rassemblement famille/amis pour les repas de Noel et fin d’année et faire la féte ….tu peut d’brosser martine ! la les francais vont tout envoyer chier .

nevada

Et le reconfinement qui s’annonce va être définitif, en ce sens que, grâce aux mensonges diffusés sur le Télécran et produisant une sorte de panique, la macronie va justifier des mesures de plus en plus autoritaires et, lentement, mais pas tant que ça, nous allons glisser sans transition vers la dictature mondiale définitive. Et là, nous pourrons enlever le masque…

emerillon

Vous voulez parler du discours du sinistré ? il se suffit à lui même, le telecran l’a bien diffusé non ? l’affolement des Français est donc bien justifiée

patphil

je ricane car macron s’attaque à ses “partisans” les gens des grandes métropoles qui ont voté en masse pour lui, après avoir méprisé les ouvriers et les paysans

Atomic

Y’a plus qu’à ABATTRE L’IDEOLOGIE MONDIALISTE !!!!
… Ou se laisser éradiquer à domicile par la clique néo-maçonnique.
Choisissez votre camp !

zéphyrin

le couvre feu porte bien son nom….le ras le masque, le ras de non sorties, le ras le bol des jeunes , il faut bien les couvrir dès les premières étincelles.

FCC Cercle Légitimiste de France

Tout est dit sur la fourberie de la république en marche vers le désastre!!! Espérons qu’ il y aura assez de corde pour tous ces gibiers de potence républicains!!!

nicolas bouchet

c’est pas la corde qu’il faut mais la guillotine remettons la en marche pour ces étrons la.

Lire Aussi