Le Covid-19 ne tue pas assez pour sauver l’environnement en France

Comme toute espèce animale, si l’humain prolifère, il détruit son environnement et est détruit en retour par son environnement.

Pour stabiliser la population de la France métropolitaine, il faudrait autant de naissances que de décès par an. Prenons comme année standard 2016. En 2016 l’Insee nous apprend qu’il y a eu 744 697 naissances ; il faudrait donc une moyenne de 2 039 décès par jour pour arriver à l’équilibre. Malheureusement il n’est mort que 1 591 personnes par jour en 2016. Et évidemment il faudrait un solde migratoire de zéro, ce qui n’est pas le cas en 2016 avec environ 90 000 Africains en plus qui s’ajoutent à ceux nés sur le sol français et donc Français d’après l’État français.

Du 15 mars au 9 avril 2020 le COVID-19 n’a tué que 12 000 personnes en 26 jours, soit 461 décès par jour en moyenne. 1 591 + 461= 2052 GÉNIAL ! Eh bien non, car l’assignation à résidence des Français par le gouvernement a réduit le nombre de morts sur les routes et au travail et une bonne partie des morts du COVID-19 seraient de toute façon morts cette année de vieillesse ou de maladie.

Alors comment régler le problème écologique de la démographie humaine en France, plusieurs pistes :

  1. remigration des non Européens hors d’Europe
  2. laisser mourir en masse les plus de 70 ans
  3. réduire l’espérance de vie des malades chroniques par manque de suivi médical

La piste 1 « remigration » nous fait tous saliver, nous les nationalistes. Elle serait bonne pour l’environnement en France et pour les Français.

La piste 2 « génocide des plus de 70 ans » est le choix du gouvernement. Il la teste grandeur nature sous couvert du COVID-19. Les médias suivent le gouvernement. L’acceptation de la population est bonne. À part quelques allumés complotistes comme nous, personne ne réagit. Pour le gouvernement, cela résout le déficit des retraites et accélère son programme de Grand Remplacement. Des Blancs meurent et des migrants non européens arrivent. L’argent économisé sur les retraites finance l’établissement en France du Califat.

La piste 3 « réduction de l’espérance de vie » est plus vicieuse et ancienne. Invisible individuellement, elle est pourtant redoutablement efficace, elle agit comme un poison lent. L’espérance de vie en bonne santé est de 63 ans, mettons l’âge de départ à la retraite à 63 ans, réduisons le montant des retraites et des remboursements Sécu pour qu’ils puissent de moins en moins se soigner, ne réanimons pas les patients de plus de 70 ans car cela serait de l’acharnement médical. Cela vous rappelle des choses ? Les gouvernements depuis 40 ans nous l’imposent un peu plus chaque année. Cette année, c’est le COVID-19 et le manque de matériel en réanimation qui porte cette politique.

Le COVID-19 ne sauvera pas la France. Seule la remigration le peut.

Brenton Anders

image_pdf
0
0

22 Commentaires

  1. Avant la remigration, il faudrait d’abord interdire la binationalité. Les stats s’affoleraient cat pratiquement tous les africains qui ont la double nationalité de chez eux et française perdraient la nationalité française faute de pouvoir perdre celle de chez eux. Une fois cet éclaircissement fait, on peut entamer la remigration. Mais dans ce scénario, il y a un petit hic. Il y a tellement de français collabos qui resteraient… Donc implacablement l’histoire recommencerait. Quand une barque prend l’eau, c’est bien d’écoper, mais si on ne répare pas ce qui en est la cause, l’eau revient.

  2. C est surtout que le covid ne tue pas les bonnes personnes pour sauver ce pays (et son environnement bien sûr )

  3. pauvre petite constipée pousse pousse encore tu en est presque si ça ne marche pas , manu hallah ! solution le Fist Fuckin ou la main dans le cul pour enlever tout ce qu’il coince.

  4. Vraiment une sale gueule cette merdeuse rageuse qui voit le CO2 à l’oiel nu ! C’est à dire à l’échelle moléculaire. Balaise cette conne !

    • Ce n’est qu’une petite gogole manipulée ! elle n’est pas consciente de que l’on lui fait dire !

  5. Pour protéger l’environnement
    en France
    remigration bien sûr
    ivg chez les gens du voyage et immigrés

    en Afrique
    création de comptoirs à l’instar des anciens comptoirs en Inde avec 3 buts
    – empêcher le déferlement des Africains en Europe
    – lutter contre l’islamisation
    – instaurer une politique de limitation des naissances

  6. La haine des musulmans se traduit par un envahissement et un ensauvagement des plus destructeurs. Il faut sauver notre civilisation, nos Nations en restant nous-mêmes. C’est en nous qu’il faut trouver les ressources nécessaires à un renouveau et absolument pas compter sur la venue d’êtres incapables de faire de leurs pays des lieux de paix et de prospérité et perpétuellement en guerre entre eux. Oui à la « remigration » à condition que les acteurs politiques le souhaitent et mettent tout en œuvre pour cela. Ce n’est pas le cas malheureusement et nous le voyons actuellement de la part de celui qui insulte et injurie son propre pays et ses habitants régulièrement.

  7. Elle a une tête de t…. Il faut vraiment la faire soigner, cette pauvre fille!

  8. a propos le taux de pollution a paris est le même malgré 75% de voiture et 90% d’avions en moins !!

    • Les parisiens sont des veaux qui bouffe baise et pete d’où la pollution a l’inverse les autos ne polluent pas à l’arrêt du cul bien sûr. Bon je sors ……dans mon jardin de 10000m2 👻👻👻

    • Si cela est réel , il faut mettre ces chiffres en évidence, les prouver, les demontrer, et montrer aux chantres idéologiques pedo, islamo, greeneo marxistes, qui dirigent cette capitale qu ils ont fait chier le monde pour rien, en leur mentant. Et ca ca peu faire un sacre retournement de tendance, vous ne croyez pas?

  9. 90 000 africains ! Vous plaisantez ?
    En 2012 le socialiste valls, alors ministre de l’intérieur, était tout fier d’annoncer que l’immigration officielle et légale passait de 200 000 sous sarko à 300 000 annuelle.
    Ajoutez de 150 à 200 000 clandestins et on dépasse le demi-million avec les droits du sol.

      • J avais tellement espéré que le corona virus soit un coranovirus….les chinois se sont plantes d une lettre, c est trop con.

      • Nous n aurons pas d autres solutions pour reprendre les villes et zones périphériques, car sun tzu la toujours dit, on ne peu gagner une guerre a un contre cent, il nous faudra l apport de technologies nous apportant des avantages décisifs, et le moins de pertes possibles. Les russes avec leurs systèmes thermobariques, ont gagne contre les tchétchènes, grace a cette nouvelle arme a l epoque, et au déploiement des premiers drones sur terrain militaires urbains. A nous d y penser des maintenant, notre bravitude , ne pourra gagner seule.

Les commentaires sont fermés.