Le Covid-19 serait plus important qu’une guerre mondiale ?

Tandis que le gouvernement français s’acharne sur son peuple en le muselant, en l’obligeant à se masquer, le monde tourne et les bruits de bottes et autres harangues militaires deviennent assourdissants.

Les États-Unis jouent à la provocation en mer de Chine. Les raisons sont économiques et aussi de prédominance militaire. Les USA veulent démontrer que rien ne peut se faire sans eux y compris dans des eaux étrangères en Asie. (Source)

Le conflit commercial s’aggrave

La Chine, première puissance de la région, en passe de devenir une puissance dominante, cherche à montrer qu’elle n’a pas l’intention se mettre un genou à terre, comme un petit Blanc culpabilisé devant un Noir qui lui crache dessus. La Chine est très vielle civilisation. Plus vieille que celle des Européens et n’a pas l’intention, comme ceux-ci, de rendre l’âme et les armes devant la menace de l’islam guerrier d’Erdogan.

La marine chinoise est en passe de devenir aussi puissante à court terme que celle des USA. Elle le fait savoir en diffusant le nombre de bateaux qu’elle construit chaque année. D’ici 10 ans, elle sera la plus forte et des experts comme Mark Esper avouent que les USA seraient bien en peine de lui tenir tête. (Source).

La Chine considère que Taïwan fait partie de son territoire et n’accepte pas du tout que Keith Krach, sous-secrétaire d’État américain vienne à Taipei, si ce n’est que pour féliciter les autorités de Taïwan de sa politique de santé face au Covid-19. Il est sûr que nous ne sommes pas prêts à ce qu’il vienne en France vu la politique désastreuse des baltringues qui nous gouvernent.

Aujourd’hui ce n’est plus « les morts » du Covid, c’est « les cas » que l’on assène aux pauvres Français lobotomisés, chaque jour, par les médias. Il faut être demeuré pour ne pas comprendre qu’en testant des millions de gens, on trouve des milliers « de cas« . Les cas ne sont pas des malades, encore moins des mourants, loin s’en faut. Un « cas » ce n’est pas la mort, et qu’un cas, ce n’est même pas un malade, encore loin un hospitalisé ou en réanimation. Pourquoi diffuser la panique ? 

Certains se posent à peine la question sur les véritables morts du Covid-19 que déjà on nous balance les chiffres sur les cas, nouvel indicateur de la peur. Pour le gouvernement, l’important c’est de terroriser le peuple, en faire un peuple anonyme circulant anonymement dans les rues et ne pouvant pas se réunir, s’amuser, rire ensemble et s’embrasser comme dans cette saloperie de pub qui nous démontre la joie d’un petit-fils privé d’embrasser sa grand-mère en le félicitant. Cet autre pub dénonçant les familles coupables ET responsables d’une mère en réanimation après avoir fêté son anniversaire. Ces publicités sont véritablement à vomir.

Pendant ce temps, la Chine s’arme. La Turquie se fout des rodomontades du Président français, Emmanuel Macron, qui paraît-il serait moqué par ses pairs européens. Il faut dire que la lâcheté des Européens face aux bruits de bottes turcs rappelle furieusement les lâches que furent Chamberlain et Daladier en 1938. Rien de neuf. La Chine n’aurait pas hésité à claquer le beignet du mahométan comme elle le fait pour les Ouïghours. Avec raison.

Nous retrouvons, comme le dit Éric Zemmour, les vieux réflexes d’antan. Des acteurs primordiaux sont et restent présents sur la grande scène internationale. Sauf l’Europe qui a décidé de se suicider à petit feu.

La grande Russie est bel et bien présente malgré les gesticulations ridicules de l’Union européenne, ainsi que la Chine et la Turquie ottomane. Les USA dominateurs, depuis la chute du mur de Berlin. Nouvel arrivant, l’Inde. Tous se regardent, s’observent et avancent comme depuis toujours, leurs pions sur un échiquier miné.

La France est à la ramasse, l’Angleterre aussi.

Ces deux puissances n’existent que par leurs arsenaux nucléaires, rien de plus ! Ils ne sont plus des puissances dominantes comme autrefois. Ni militaires, ni culturelles, ni industrielles ni technologiques.

Elles vivent sur leurs acquis qui s’étiolent peu à peu sous les coups de butoirs de la mondialisation, et surtout de l’islam qui avance sans que rien ne l’arrête sur place. Surtout pas par des députés trop lâches, qui n’ont même pas interdit à une prosélyte voilée de s’assoir à leurs tables.

Bruits de bottes, armement, fusils, missiles, bombes, avion de chasse et autres, et en France, c’est le Covid-19 qui fait la une des journaux. Je pense à cette chanson « Zombie » de Dolores Mary O’Riordan des Cramberries, qui décrit exactement ce que sans doute nous allons vivre dans les années qui viennent.

Une autre tête se baisse humblement, L’enfant est lentement pris, Et la violence a causé un tel silence, Qui nous trompe ?

Mais tu vois, ce n’est pas moi, Ce n’est pas ma famille,

Dans ta tête, dans ta tête, avec leurs chars et leurs bombes, leurs bombes et leurs armes. Dans ta tête, dans ta tête, ils pleurent,

Dans ta tête, dans ta tête, Zombie, zombie, zombie-ie-ie,  Qu’y a-t-il dans ta tête, dans ta tête, Zombie, zombie, zombie-ie-ie, oh. (Source)- (En Français)

De l’autre côté de la planète, notre destin se noue car qui peut imaginer que si la Chine ou les USA s’agressent, les Européens seront à l’abri ? Pas même la Russie ne le sera, pas même l’Inde, pas même l’Australie.

Mais en France, il paraît que le danger premier serait le Covid-19 qui ne tue quasiment plus. Tellement peu du moins. Bien moins que le cancer, nous dit Nicole Delépine. Bien moins que les crises cardiaques, les accidents de voitures et mêmes les noyades.

Le Covid-19 semble bien utile aux crétins qui nous dirigent pour nous asphyxier mentalement et réellement dans les rues de nos villes avec des masques inutiles, au moins dans l’espace public. Ils asphyxient nos enfants dans les classes alors qu’ils ne sont pas, et ne seront pas atteints, et cependant, ces enfants sont, en plus, l’objet de profs quasi sadiques qui les laissent s’étouffer, voire s’évanouir dans les classes.

Nous vivons la peur des abrutis qui ont oublié leurs cerveaux sur la table de nuit. Réveillez-vous.

Gérard Brazon

image_pdfimage_print

13 Commentaires

  1. Les États Unis ont encore une technologie qui les protègent encore pour quelques décennies. Quant à Erdogan, il fait son job de chef d’Etat turc ; comment le lui reprocher ?

    • les turcs ont bien envahi le nord de l’ile de chypre sans que les alliés de l’otan ne les rejettent à la mer !

  2. Excellente analyse.
    Le covid n’est que le…NOMvirus ( nouvel ordre mondial-virus ) glouton de toutes nos libertés !
    Se réveiller ? Autour de moi il n’y a que des CONS à bouffer du foin !
    Ailleurs, je ne sais pas, mais je ne me fais aucune illusion…..

  3. La république nous mène droit dans le mur… pourrons-nous nous en relever? Vraisemblablement fort peu…

    • ah si les légitimistes et orléanistes majoritaires à l’assemblée d’alors, n’avaient pas voté pour mac mahon…

      • Henri le Ve ne pouvait décemment pas donner son accord au marché proposé par les Orléans: en changement de dynastie au mépris des Lois fondamentales du royaume qu’ il a ainsi maintenues dans leur intégrité.

  4. L’Europe–civilisation clairement décadente et vermoulue– est: un territoire à conquérir par l’islam, donnée en gage pour un affrontement tranquille et une nouvelle guerre plus ou moins froide et d’influence pour la conquête du monde entre US et Chine..

    Quant à la Russie, elle pourrait bien compter les points, les Russes ont toujours fait ainsi.

  5. La tension monte entre la Chine et l’Inde dans les crêtes himalayennes qui séparent les deux pays car l’armée chinoise s’amuse à régulièrement grignoter du terrain ces derniers temps. Toute la responsabilité en incombe à la Chine qui laisse libre cours à son impérialisme territorial tant que rien ne l’arrête. Ça va se compliquer un jour ou l’autre à mon avis. Quelque chose me dit que le sort du monde se retrouvera peut-être un jour dans les mains de Poutine et de son choix ultime de camp à soutenir. M’étonnerait que ça vous rappelle rien…

  6. ce covid est une bénédiction pour toutes les dictatures, les incapables qui l’invoqueront comme excuse à leur méfaits

    • Allons plus loin dans le complotisme…Le covid serait il un instrument de domination massive? Nous savons que la peur est le meilleur allié du totalitarisme…Mais je m’egare…😌

  7. Que dire de plus? Quand les Français lobotomisés par les médias, les pubs suite au Covid19, se laissent bâillonner, tétanisés et n’osent même plus contester. Le monde bouge sans eux et ce monde est dangereux. Même les rats quittent un navire en péril, les Français se terrent et ne disent plus rien du fait de la terreur idiotes dû aux baltringues qui nous gouvernent. Ils sont incapables d’évaluer la réalité des faits. Un cas positif, ce n’est pas un malade, encore moins un type en réanimation ou un mort. En Hollande, en Chine, personne n’est masqué. Réveillez-vous….

  8. Cela fait belle lurette, on peut dire juste après la première guerre mondiale, que les deux plus grandes puissances (france -angleterre) qui dominèrent le monde, se sont effacées peu à peu pour laisser place à d’autres nations. Conscient de cela, le général De gaulle après 45, a fait ce qu’il a pu pour ramener la France dans le giron des grandes nations. Après sa mort, son héritage fut dilapidé, trahi par ses successeurs avec pour conséquence tous les maux que l’on connait actuellement dans notre pays, ces maux que vous avez si bien décrits Mr Brazon dans votre article.

Les commentaires sont fermés.