Le Danemark sous-traite ses prisonniers étrangers avec le Kosovo

Danemark.jpg

Le Gouvernement danois a décidé de louer 300 places de prison à l’étranger, ce que celui-ci a fait savoir en conférence de presse, organisée le 15 décembre dernier par le ministère de la Justice. Le contrat de location est signé avec le Kosovo, au Kosovo le 20 décembre.

Il faut savoir que les prisons danoises sont pleines à ras bord, en augmentation de 3 400 internés à 4 200 depuis 2015 (l’année de l’arrivée massive de “réfugiés”) tandis que le nombre de gardiens a chuté de 2500 à 2000. Beaucoup de gardiens ont choisi un autre métier plus rémunérateur et de meilleures conditions de travail. Environ 10 % des internés sont d’origine étrangère et ne devraient pas coûter un kopek au Danemark.

Ce sont ces étrangers qui seront placés au Kosovo. Il faut aussi savoir que c’est la majorité social-démocrate qui est à la manœuvre avec        l’appui de la gauche (Socialistik Folkeparti) et des partis de droite (Dansk Folkeparti et Konservative Folkeparti). Tout le monde est d’accord dans le meilleur des mondes. Cela est aussi le cas dans la politique d’immigration TRÈS restrictive. Mais c’est une autre histoire.

Par cet accord ou contrat le Danemark augmente d’autant sa capacité pénitentiaire, selon le ministre de la Justice Nick Haekkrup. On pourrait penser que le Danemark conclut un marché à bon compte ? Le Danemark a choisi une solution “généreuse”, selon le ministre, puisque le Kosovo reçoit 210 millions d’euros, soit 192 euros par jour et détenu. Le coût moyen d’un détenu en Europe est de 134 euros selon ” Annual Penal Statistics”. Au Kosovo 29 euros. Pour le Kosovo, ceest une bonne affaire et apport financier bienvenu. Le BNP per capita y est 7 % de celui du Danemark !

Les Kosovars sont satisfaits de l’accord. La situation est l’inverse de celle du Danemark : besoin d’argent et 800 places de prisons vides, et au Danemark de l’argent mais besoin de places de prison ! Les deux pays avaient tout pour s’entendre. Aux dernières nouvelles, la Suède pourrait suivre l’exemple du Danemark. Il reste 500 places à pourvoir.

Pourquoi 800 places de prison disponibles au Kosovo ? Le gouvernement a vidé les prisons ces dernières années. Les délinquants se sont égayés dans toute l’Europe et évidemment détenus dans toutes les prisons d’Europe. J’avais écrit un article sur la délinquance en Europe    l’année dernière. La mafia kosovare est très active partout en Europe.

Jean-Claude Jourdan

image_pdfimage_print

6 Commentaires

  1. pourquoi le Danemark ne prend t-il pas les notres de taulards ? dératiser notre France de cette vermine venant d’afrique !

  2. ET NOUS ? on devrait confier des cpf detenus a POUTINE qui nous les garderait avec plaisir car il a plein de travaux de bucheronnages en SIBERIE . le climat est ideal pour se refaire un nouveau mental ! A 20 EUROS par jour , il nous les garderait volontiers …..

  3. le royaume du danemark n’a plus queque chose de pourri, il les envoie au kosovo, quelle bonne idée, on pourrait faire de même en ouvrant des prisons même à ciel ouvert aux commores, en afrique de l’ouest, même en terre adélie ou aux kerguelen

  4. Pourtant il reste la solution finale …. pour les racailles par exemple la corvée de bois ou le peloton d’exécution .

  5. On pourrait reconstituer l’ équivalent dutertien des einsatzgruppen qui bien rémunérés , se chargeraient pour un prix global bien moindre que celui des prisons de passer par les armes toute la racaille afromuzz .
    Merde , j’ y pense maintenant , je pourrais poser ma candidature !😎
    De plus ,avec ce système , aucun problème d’ évasion ou de récidive !😂😂
    Dans les années 80 , en Indonésie , un groupe pâramilitaire s’ est chargé de liquider près de 10000 crapules (droguistes, violeurs , agresseurs) avec une efficacité absolue !

    • Droguiste ?? Droguiste est un métier et autrefois les droguistes travaillaient dans les drogueries .( Qui ne vendent pas de stupéfiants )

Les commentaires sont fermés.