Le Da’wathon nouveau est arrivé, et va guérir, grâce à Allah, 10.000 mécréants français

Publié le 21 mai 2013 - par - 3 172 vues

C’est une très bonne nouvelle pour les Français. Dix mille malades atteints de mécréance pourront bientôt recouvrer une bonne santé, physique et spirituelle. Grâce aux bons soins des musulmans de France.

La mécréance, une maladie très répandue en France et ailleurs en Europe, intéresse au plus haut point les théologiens et les oulémas musulmans. Plus encore, elle les obsède. Les hante. Les musulmans ne peuvent tout simplement pas vivre dans la sérénité tant que des mécréants vivotent dans leur environnement immédiat et lointain.

Aussi se sont-ils mobilisés pour leur apporter leur aide en organisant un événement annuel de type téléthon dont le but est de collecter des fonds pour aider à traiter ce genre de maladie.   C’est le Da’wathon. Une campagne de prosélytisme pour un remède simple et efficace : les malades sont invités à rejoindre la religion d’Allah. La guérison est garantie.

Le Da’wathon n’est pas nouveau. Il a déjà tenu une première édition en mai de l’an dernier. La deuxième aura lieu dans quelques jours, du 25 au 27 mai courant.

Il s’agit, expliquent les organisateurs, d’une « campagne de collecte qui vise à récolter un maximum de dons pour financer des supports adaptés à la transmission de l’Islam ». Il faut avouer que c’est très original. Généralement, dans le domaine médical, on récolte des fonds pour stopper la transmission de quelque chose, une bactérie ou un virus. Mais l’islam n’est ni l’un, ni l’autre. Tout le contraire. L’islam, lui, c’est la panacée (même s’il s’apparente lui-même à une déficience spirituelle dégénérative).

La communauté musulmane est appelée à aider à transmettre l’islam à travers un don symbolique de 2,50€. C’est le prix d’un « Coffret Da’wah » qui, précisent les organisateurs, contient « des supports validés par des prêcheurs reconnus qui nous permettent, grâce à l’aide de Dieu, de transmettre notre religion aux moins initiés ». C’est, ajoutent-ils, un coffret « qui, nous l’espérons, sera la cause d’un grand nombre de conversions ».

Chaque coffret contient un fascicule expliquant le but de cette initiative, un CD audio présentant l’islam, un livret reprenant les versets du Coran traitant des fondements de la foi musulmane et,  en guise de cadeau, une « surprise ».

La première édition a permis de financer 3.162 coffrets. On peut imaginer qu’il y a eu autant de corniauds guéris par les miracles du coffret…

Cette année, le Da’wathon revient avec « des ambitions et des moyens plus importants ». Les organisateurs ambitionnent de collecter des fonds pour financer et produire 10.000 coffrets. Trois plus que l’an dernier. Soit un potentiel de dix mille mécréants qui vont enfin être soulagés de leurs maux et de leur handicap.

On en a les larmes aux yeux. Comment ne pas être reconnaissants à ces bons samaritains ?

Les organisateurs appellent les musulmans à participer massivement à cette campagne de prosélytisme. « Chacun d’entre nous devrait se sentir concerné par la transmission du message de l’Islam », soulignent-ils.

Les coffrets seront distribués à travers toute la France par les soins d’une association dite « Oumati » (« Ma communauté » ou « Ma nation ») qui a pour but de « sensibiliser les non-musulmans à l’islam par la distribution de supports de communication et l’organisation de conférences et débats ».

Un véhicule de cette association, baptisé « Oumaticar », sillonnera les villes françaises pour  faire découvrir l’islam aux malheureux impies de ce pays.

Braves musulmans adorés, sillonnez la France comme il vous sied. Labourez-là selon votre bon désir, elle est à vous. Elle vous appartient.

La France est omniprésente dans l’esprit des musulmans. Dieu n’a-t-il pas dit : « la France  est pour vous un champ de labour. Allez à votre champ comme (et quand) vous le voulez » ? D’accord, ce n’est pas tout à fait au sujet de la France qu’il a dit ça, mais à entendre les musulmans tout le temps crier « Nique la France », on est bien tenté de le penser.

L’opération Da’wathon est organisée en partenariat avec « Islamic Deal », un site qui propose des produits et services à des prix réduits « dans le respect des règles islamiques » et de « bons plans adaptés à la communauté musulmane ».

Ce qui est le plus alléchant dans cette affaire, c’est la « surprise » contenue dans le coffret. On a bien envie d’en prendre un. Juste pour la surprise. Connaissant les cadeaux offerts par nos concitoyens musulmans, avec un peu de chance on pourrait tomber sur un ticket aller simple pour Damas. Ou Tombouctou. Ce sont de hauts lieux de tourisme actuellement. Ou, avec un peu plus de chance, sur un ticket aller-retour dans les régions exotiques d’Afghanistan ou du Pakistan…

C’est une opération réellement courageuse qui suscite l’admiration. Surtout qu’elle tombe au moment même ou ailleurs, comme au Maroc, on promet de raccourcir d’une tête toute personne qui s’aventurerait à quitter le chemin d’Allah.

L’islam tient l’affiche. Ici, vous êtes invités à y entrer. Là-bas, vous êtes sommés de ne pas en sortir. Deux opérations bien synchronisées et bien harmonieuses. Le tout dans un grand silence. Le silence du Vatican. A quand une « fatwa » de Sa sainteté interdisant aux catholiques de se convertir à l’islam ?  Juste par réciprocité amicale.

L’auteur de ces lignes, musulman de par ses parents, païen de par ses aïeux et enfin singe animiste de par ses origines, a promis d’acheter deux coffrets Da’wathon. Pas pour lui, mais pour les offrir. A Mélenchon et Désir. Ils continuent aussi à figurer parmi les « moins initiés »…

Oui, il veut bien leur offrir ces coffrets, à Mélenchon et Désir.

A moins qu’ils ne les aient déjà reçus.

Et qu’ils n’aient déjà réussi leurs conversions…

Messin’Issa

Liens : http://www.dawathon.com/  

www.oumati.fr

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi