Le débat national est juste fait pour redorer le blason de Macron

Publié le 7 février 2019 - par - 23 commentaires - 677 vues
Share

Bientôt, la fête de Saint Valentin sera interdite en France, car l’islamisation y avance à grands pas et il faudra se conformer à la charia pour faire plaisir au dieu de la Mecque qui n’aime pas l’amour et les mots qui font chaud au cœur. Dans le Coran et les hadiths, l’amour est banni. Le mot aimer est interdit en Islamie. Et puisque le grand déballage fait rage en France, pourquoi ne pas mettre sur la table l’amour, ce mot qui fait peur à l’islam sans oublier le doute. Car aimer, c’est douter. C’est une belle occasion de démasquer le double discours (duperie) de l’islam et aussi toute la galaxie de « pas d’amalgame ».

Avec le grand débat national, le débat des chikayates et de la culture du tube digestif, le moment est venu de crever l’abcès de l’hypocrisie et des trahisons, car à force de cacher la dangerosité de l’islam, l’oligarchie politico-médiatique a fini par lobotomiser l’esprit du doute français.

Comme le disait si bien Arnold Joseph Toynbee (historien britannique- 1889-1975) : « les nations ne meurent jamais par meurtre mais par suicide ou trahison ». Et c’est ce qui en train d’arriver à la France millénaire par la faute de ses élites qui se sont aplaties devant l’islam qui est en train de la détruire de l’intérieur.

Le suicide de la France est organisé par ses dirigeants au nom de la mondialisation. La politique-spectacle du président Macron qui habite les écrans de télévision à longueur de journée et une partie de la nuit pour vendre sa marchandise du progressisme, où le mot islamisation n’est pas prononcé, ne serait-ce qu’une seule fois, est une preuve supplémentaire que la France est malade de ses dirigeants qui ont failli à leur responsabilité.

En joignant l’utile à l’agréable, le président Macron tente de reconquérir son électorat de base et de participer activement, avant l’heure, à la campagne électorale des élections européennes, en vue de redorer son blason avec l’argent des contribuables.

Ce grand débat national, dont le label (marque déposée) lui revient, est une tentative de sauvetage de son quinquennat qui est fortement perturbé par le mouvement des Gilets jaunes, et aussi de s’affirmer comme un rempart contre la montée en puissance du nationalisme.
Mais qui va le croire, car les carottes sont cuites ?

Réellement, aura-t-il la capacité d’infléchir le cap de sa politique pour satisfaire les revendications des Gilets jaunes ? Certainement pas, car il est tenu en laisse par les mondialistes et les européistes.
Ses sorties sur le terrain ne sont que des tournées sans lendemain. Elles n’apporteront rien de nouveau à sa politique globale dont la colonne vertébrale reste le libre-échange et la financiarisation de l’économie.
Sa dernière sortie dans le département de l’Essonne, à Courcouronnes-Évry en est la preuve. Sa rencontre avec les banlieues démontre une fois de plus qu’il est un mondialiste convaincu qui ne veut rien céder à son idéologie capitaliste. D’ailleurs, il a bien dit à l’adresse des Français issus de l’immigration qu’il ne les lâchera pas, leur signifiant ainsi qu’eux et lui sont du même bord.

En allant chasser sur les terres des islamo-gauchistes, le président Macron espère tirer des dividendes en ces moments où il est violemment contesté par les classes moyennes qui se lèvent tôt pour travailler et qui payent leurs impôts rubis sur ongle et qui sont exclues de l’assistanat.

Sait-il au moins que beaucoup de Français issus de l’immigration, notamment africaine et maghrébine, sont les gagnants de la mondialisation qui lui est chère ? Ils sont du même bord que ses électeurs, les grands vainqueurs du libre-échange. Car pour eux, la chute des frontières fut une aubaine. Ils ont amélioré le sort de leur vie. Sortis de la misère, ils sont devenus des consommateurs qui font la queue devant des caisses des supermarchés. Et cerise sur le gâteau, ils sont chouchoutés par l’oligarchie régnante qui leur octroie, logement gratis, aides en tous genre et les dispensent de tout impôt qui fait le ciment de la nation. Et en plus, ils habitent à côté des grandes métropoles où le travail ne manque pas ainsi que les transports.

Pour preuve, lors du débat à Courcouronnes-Évry, les associations locales ont exigé plus de subventions et davantage de logements sociaux alors que le mouvement des Gilets jaunes à ses débuts n’avait qu’une seule revendication : moins d’impôts et de taxes, avant qu’il ne soit phagocyté par les islamo-gauchistes et les cégétistes. Évidemment, avec l’argent de ceux qui travaillent durement.

Alors, pourquoi ces associations ont-elles oublié de mettre sur la table les problèmes d’insécurité, d’incivilité et de trafic de drogue qui empoisonnent la vie des honnêtes citoyens de ces quartiers perdus de la République ? Et pourquoi n’ont-elles pas soulevé le problème récurrent de l’assistanat qui nuit à l’intégration et l’assimilation à la culture française de ces populations, issues de l’immigration, qui habitent en majorité dans ces quartiers où on constate le développement du communautarisme et du multiculturalisme ?

Cette situation, n’est-elle pas encouragée par l’oligarchie pour accélérer l’islamisation de la France ?
Le doute est permis…

Hamdane Ammar

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
DUFAITREZ

Grand Débat ?
– Campagne électorale gratuite, Télé en permanence…
– Invités choisis par les Préfets…
– Monologue et qq questions, sur les thèmes choisis…
– Synthèse déjà écrite, avant même le début !
– Dévoiement du rôle du Pdt. Acteur et non arbitre. Bientôt distributeur de tracts ?

Gégé

Il ne s’agit ni plus ni moins que d’une campagne électorale déguisée et financée par l’argent public…..il est très malin.

senechal

Quel débat?.
Tous les sujets qui intéressent le peuple français ne sont pas abordés!.
Alors ce « débat », c’est de la fumisterie pure et simple!.

amril

Ce sont bien les français qui se suicident en élisant systématiquement les traîtres qui ont foutu le pays en l’air en une quarantaine d’années.

François BLANC

Pour élire des gens compétents et honnêtes il faut commencer par en trouver

amril

Trop facile.
Essayez ce qui ne l’a jamais été et vous jugerez sur des faits et non sur les poncifs habituels.

dura

il faut des politiques qui aiment notre FRANCE qui la défende de cet envahissement de peuples qui haïssent la FRANCE ET LES FRANÇAIS. il nous FAUT un(e) président(e) qui ferme nos frontières, est l’intelligence de renvoyer chez eux tous les sans papiers, cesse LE DROIT DU SOL, supprime la nationalité française à ceux qui ont commis un délit passible de prison, revendique la préférence nationale, fait respecter nos us et coutumes. là, et là seulement nous aurons un VRAI PRÉSIDENT(E). perso, je souhaiterai que les partis RN, debout la France, etc, se rejoignent pour qu’enfin notre beau pays redevienne ce… lire la suite

OTOOSAN

Tout a été fait pour culpabiliser les Français, et leur enlever (légalement et culturellement) l’esprit critique…quand on voit les fadaises qu’ils sont capables de croire…

jan le Connaissant

 » Le doute est permis… »‘
ben pour moi, il y a longtemps que c’est une certitude !

Francois BLANC

En France, force est de constater que soit on prend pour pain béni le verbiage des institutions et de leurs représentants soit on est accusé de complotisme par les mêmes et menacé d’hôpital psychiatrique ou de Goulag, tient cela me rappelle les heures les plus sombres des pays de l’Est sous Etats marxistes, comme c’est curieux !

Morrigan

Il n’y a que les crétins qui se laissent avoir par le verbiage de Macron.

BobbyFR94

Et les crétins, ils pullulent ….

andrea

L’immigration de masse et l’islam sont les chevaux de Troie des crapules mondialistes et de la Finance.

Dupond

hs
La PAB de la police de matignon maquée avec un pote de bennala démissionne suite a l’affaire liée a un mafioso russe !!! l’affaire dévoilée par médiapart n’amene pas de l’eau au moulin de choupi (mdr)

Dupond

Ils sont tous a cran !!! siemens et alstom ne fusionnent pas , tusk souhaite que les anglais finissent en enfer et pour finir les ritals se foutent ouvertement de la gueule de choupi et viennent meme sur son pré carré blaguer avec les GJ . En plus l’audimat des chaines TV part en biberine n’ayant plus que sa tronche a montrer du matin au soir . Du coup angéla se fait discrete et junker doit cuver en attendant le bréxit qui va finir de dézinguer cet ensemble europeen qui aurait pu etre interessant si les débiles imigrationnistes ne se… lire la suite

kabout

j’ai regarder hier soir mr Zemmour chez Naulleau et Zémmour sur paris premiere,et Zémmour l’a trés bien dit… » c’est de l’enfumage et a ces débats il y a 2 filtres ( macron et les maires) donc c’est truqué d’avance,a part monopoliser des heures d’antennes macron ne fera pas avancer le chmilblik,ca sert a rien sauf a macron de gagner du temps en esperant que les manifs gilets jaunes vont disparaitres peu a peu,mais ce n’est pas le cas.macron ne fait que retarder son echec finalet au soir du 26 mai s’en sera fini pour lui….tout ca pour ca.

dura

nos gilets jaunes les dérange c’est pour ça qu’eux seuls sont attaqués. macron et ses sbires sont des manipulateurs pires qu’une toile d’araignée ils arrivent à prendre dans leur toile les gens qu’ils endorment mais nous ne sommes pas dupes.

amril

Pendant que le freluquet enfume les cons de franchouillards et remonte ‘en flèche’ dans les sondages, Ben machin se retrouve aujourd’hui avec quatre affaires judiciaires aux ‘fez’ et n’a toujours pas rejoint le pauvre boxeur qui lui n’en a qu’une.
Si ce n’est pas une question de piston…

Dupond

amril
Il enfume pas grand monde !!! ne vous fiez pas a sa mise en scene et aux sondages plus que bidon (64% de la population soutiennent les GJ)

jeannot

Dupond, comme disait Robert Ménard à l’heure des pros, peu de personnes suscitent autant de détestation que macron. Comme chez lui tout est faux, on imagine ce que valent leurs sondages frelatés. Et qu’a t’il donc fait d’extraordinaire pour voir sa côte remonter ?

amril

Au moins ceux de la salle, ça applaudi à tout rompre à chaque séance, maires, djeunes, jeunes et cette admiration appuyée des merdias a sûrement un impact sur le comportement des veaux.
Nous verrons cela aux élections.
Je ne pense pas une seconde que ce peuple qui se fait entuber depuis des décennies soit prêt à changer de cap.
Mais j’accepterai avec satisfaction que vous m’écriviez que je me suis trompé après le prochain scrutin.

Une patriote

amril, erreur ON NOUS FAIT CROIRE QU’IL REMONTE ça n’est pas pareil, le sondage ne doit être fait qu’auprès des musulmans et des africains !

dura

c’est bien pour ça qu’il va dans les quartiers ce manipulateur… il ne peut compter que sur ces gens là. quoique quelques maires se laissent endormir par un macron très théâtral… mis à part la très courageuse maire de Montauban qui a dit ce que la majorité des français pensent… il n’y en a pas beaucoup qui ont eu son courage… et pourtant dans le privé beaucoup pense la même chose.