Le député Dharéville ridiculise le gouvernement Macron

Certes, c’est un député  Nupes… toutefois, il convient de lui rendre hommage. Alors que la Première ministre Elisabeth Borne déclenchait sans vergogne un septième 49.3… pour faire voter l’ensemble du budget de la Sécurité sociale, en cinq minutes, Pierre Dharéville, député de la 13e circonscription des Bouches du Rhône, du groupe Gauche démocrate et républicaine, a fait un discours drôle et pertinent à l’Assemblée nationale, fustigeant et ridiculisant la morgue de Macron et de son gouvernement.

Il a parlé devant un hémicycle presque vide, sans pouvoirs, lequel bien que renouvelé ne s’oppose pas davantage que le précédent, si ce n’est parfois dans la forme, dans le bruit et surtout, dans d’inutiles paroles verbales.
L’époque ayant changé, ce ne sont plus des godillots mais des charentaises !  Et d’aucuns osent évoquer la pénibilité et la surcharge de travail des députés… lesquels, sauf exceptions, ne sont que d’autres sangsues de la République somptueusement payées pour quelques heures de figuration.
Daphné Rigobert
image_pdfimage_print
19

12 Commentaires

  1. La FRANCE fut jadis le phare culturel et moral d’une grande partie du monde .C’est aujourd’hui une pétaudière ou règne une bacchanale totale sombrant dans la folie sous le regard béat des Français . L’ensemble de l’europe suit la même voix . Mais comme disait Michel Audiard :  » Les conneries c’est comme les impôts on finit toujours par les payer » .

  2. Vous avez raison « DAPHNE » : A quoi servent les Députés ??? Pour exemple ; de temps en temps je tente d’écouter l’émission « Morandini Live » et il se trouve que sur ce plateau il y a TOUS LES JOURS un Député « RENAISSANCE » (dont j’ai égaré le nom), qui coupe sans arrêt la parole à tout le monde, qui ne raconte que de très grosses conneries, etc… Et, je me demande quand est-ce que celui-ci s’occupe du Mandat dont il a été investi par ses électeurs ????…. Oh, il est bien nourri « lui » à la vue des joues rebondies qu’il exhibe !…

  3. Toutes ces institutions sont moribondes. Elles font seulement semblant d’exister et se couchent au premier regard de von der leyen, la seule qui décide, dirige et châtie les récalcitrants comme Orban ou Meloni. Alors voter pour des pantins nationaux ou européens n’a aucune espèce d’importance.

  4. Et à quoi servent-ils tous ces députés ? Puisque la Borne sort toujours son 49.3 ??? Il y’a des économies à faire : un « président » une « 1ère ministre » ça suffit pour diriger !!!! C’est ce qu’ils font.

  5. Naïveté du rédacteur ici: ce député, avec son patron Roussel, a appelé à voter Macron! Alors, son honnêteté intellectuelle et politique, c’est du vent!

  6. commençons par faire des économies en virant tous ces apprentis tribuns, des lois sont parfois votées avec seulement la présence de 60 députés, à mon avis 1 député par département serait largement suffisant, quand au sénat, ce machin ne sert strictement à rien sinon qu à empiffrer des vieillards semi séniles à l’obésité morbide, mais qui nous coutent quelques centaines de millions chaque année

  7. Bof! il suffit simplement de se rappeler que tous ces abrutis qui critiquent foutriquet aujourd’hui ont appeler à voter pour lui récemment!
    Alors que ce Staliniste ferme sa grande gueule!

  8. railler, ridiculiser ce gouvernement mais ne rien trop faire pour le renverser, lui et tous ces députés « d’opposition »

  9. L’assemblée dite « nationale » n’est plus qu’une troupe de comédiens amateurs de série Z qui jouent sans cesse la même pièce minable, sans aucun intérêt, avec des textes indigents qu’ils sont obligés de lire la plupart du temps, une gestuelle et une diction stéréotypées, tout en se donnent des airs de tribun pour les plus cabotins d’entre eux. Tout ça est bien triste et d’autant plus affligeant qu’ils vivent grassement sur le dos des contribuables. Ils ne font que parler pour ne rien dire, pérorer, jacasser, pendant des heures et des heures, et tout ça en pure perte, puisque depuis bien longtemps déjà les présidents n’en font qu’à leur tête et passent en force d’une manière ou d’une autre, brutalement ou sournoisement suivant les circonstances, quand le « populo » résiste. Alors pourquoi garder ce machin inutile et coûteux, virons-les tous, ça fera quelques parasites en moins et quelques économies en plus !

Les commentaires sont fermés.