1

Le député LR Guillaume Peltier rallie Éric Zemmour

Le député LR Guillaume Peltier rallie Eric Zemmour car il est persuadé que Valérie Pécresse conduit LR à la défaite.

Les ralliements de poids en faveur d’Eric Zemmour, seul candidat crédible face à Emmanuel Macron, se succèdent. Dernier en date, celui de Guillaume Peltier, l’ancien numéro 2 de LR où il était progressivement tombé en disgrâce dans les instances. Guillaume Peltier a annoncé dimanche son inconditionnel soutien au candidat à la présidentielle Eric Zemmour, “seul candidat de la droite” selon lui, en taclant sévèrement Valérie Pécresse.

L’information est confirmée par l’AFP, qui cite Guillaume Peltier « J’ai pris la décision de soutenir le seul candidat de la droite, le seul candidat fidèle aux valeurs du RPR, le seul candidat capable de battre Emmanuel Macron parce que capable de rassembler tous les électeurs de droite ». De plus, Guillaume Peltier, le député du Loir-et-Cher, a expliqué à Cnews et Europe 1 : “Je veux que la France reste la France….Il est urgent que la majorité silencieuse se lève et prenne le pouvoir face à la tyrannie des minorités… J’appelle à l’union de tous les électeurs de droite derrière Eric Zemmour ».

Guillaume Peltier était le porte parole de Nicolas Sarkozy

Le ralliement de Guillaume Peltier dérange les notables de LR, mais aussi Marine Le Pen. En effet, ancien du Front national passé chez Philippe de Villiers au début des années 2000, Guillaume Peltier, fut le porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. Il y a quelques temps, Guillaume Peltier avait perdu sa place de vice-président de LR en décembre, après un tweet admiratif envers Eric Zemmour. Avant cela, il avait été déchu de son poste de numéro 2 fin mai 2021, après avoir assuré « porter les mêmes convictions » que le maire de Béziers Robert Ménard, proche du RN.

Depuis son annonce de ralliement à Eric Zemmour, les coups bas se succèdent et les insultes pleuvent. Lors d’un déplacement à Cerbère (Pyrénées-Orientales) à la frontière franco-espagnole, Marine Le Pen (RN) a vilipendé Guillaume. Peltier, lui reprochant d’avoir coché toutes les cases, d’avoir fait tous les mouvements politiques ».

Même son de cloche du côté des ténors du Modem. Le ministre MoDem Marc Fesneau, du même département que Guillaume Peltier, a aussi condamné sur Twitter ce « retour à la maison mère, au terminus des prétentieux, des ambitieux et des opportunistes ». Guillaume Peltier « va probablement en éclaireur » auprès d’Eric Zemmour, a jugé sur BFMTV le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, qui voit dans ce départ le symptôme « d’un problème d’autorité et de ligne chez les LR ».

Ce ralliement laisse augurer d’autres ralliements en faveur du candidat Eric Zemmour, et devrait favoriser l’obtention de parrainages auprès de maires et de cadres LR ayant des mandats régionaux ou départementaux, et fidèle à la ligne de l’Ex LR Guillaume Peltier.

Francis GRUZELLE
Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411