Le dernier vote avant la pire crise sanitaire depuis six siècles

Publié le 14 mars 2020 - par - 74 commentaires - 2 284 vues

Stratediplo évite généralement les questions de politique intérieure, mais c’est de futures relations inter-micro-étatiques qu’il s’agit ici.

La Ve République va bientôt s’effondrer, comme la vingtaine de régimes d’intérim institutionnalisé qui l’ont précédée depuis deux-cent-trente ans et n’ont jamais survécu à une crise majeure, à l’exception notable de la IIIe République qui a résisté à la Première Guerre mondiale. Or la pandémie de Coronavirus est bien pire qu’une guerre mondiale puisqu’elle amène déjà une désorganisation sociale supérieure et se soldera par une mortalité très supérieure, nonobstant l’absence de destructions matérielles.

On doit redire que la mortalité de ce virus n’a rien à voir, en dépit de la propagande politique, avec celle d’une grippe, fût-ce celle dite espagnole qui a moins que décimé l’Europe il y a un siècle. La mortalité de cette épidémie rappelle plutôt celle de la peste dite noire qui a plusieurs fois décimé l’Europe il y a six siècles et demi, abattant entre un tiers et la moitié de sa population selon les estimations. Par exemple on a annoncé le 3 mars “un 4e décès en France sur 204 cas confirmés”, or le virus ne tuant pas en une semaine, il fallait rapporter ces 4 morts aux 12 cas connus au 24 février, avant la très relative explosion des cas le 25, ce qui n’était pas une grosse base statistique mais représentait quand même 33 %. De même, lorsque le 9 mars l’Italie a annoncé 1 187 cas de Coronavirus résolus (et 8 000 plus récents dont 10 % à l’agonie) dont 724 par guérison et 463 par décès, cela représentait un taux de létalité de 39 %, ou deux morts pour trois guéris. Il est intellectuellement et politiquement malhonnête de rapporter le nombre de décès du jour à celui des cas confirmés au même jour, dont la très grande majorité ont été contaminés très récemment et dont le sort ne sera connu que plusieurs semaines plus tard.

Tout en imposant au système de santé débordé un protocole de médecine de guerre (basant la priorité d’admission sur la probabilité de survie), le gouvernement français reste très restrictif en matière de détection, interdisant par exemple de contrôler des personnes sans symptômes, et vraisemblablement restrictif en matière de qualification des décès, diffusant des consignes relatives tant à l’admission en réanimation sous atmosphère isolée (les maigres capacités étant dépassées) qu’à la mention des causes de décès sur les certificats, pour la majorité des cas fatals de détresse respiratoire aigüe et fébrile. Ces subterfuges lui ont permis de construire l’illusion que l’expansion de l’épidémie en France suivait de deux semaines celle en Italie, alors que c’est le contraire puisque tout indique que Codogno a été contaminée à partir des Contamines, par un Français revenu ensuite et hospitalisé fin février à Lyon sauf erreur. Le blocage du thanatomètre rappelle le précédent de 2003, où le régime (qui cache encore le génocide d’Oran) avait réussi à cacher pendant plusieurs années les 20 000 à 30 000 décès dus à la canicule, bloquant le compteur à 3 000 en août, tandis qu’en Italie il montait jusqu’à près de 20 000…

Certaines fuites (impossibles à authentifier et coter) d’origine gouvernementale laissent entendre que le gouvernement espère contenir le nombre officiel de décès dans les quatre chiffres (il circule un objectif de quelques milliers) jusqu’en juin. Du point de vue de l’épidémiologie ce n’est pas plausible, mais du point de vue de la communication publique c’est un objectif présentable. Le président de la République pourrait ainsi, à défaut de gouverner la France, du moins occuper la présidence jusqu’à un départ en congés en juillet, dont il ne reviendrait pas. Partisan avéré du retrait sans conséquences devant les difficultés (à donner la nostalgie du duel Mitterrand-Chevènement en 1990/91), il a en 2018 laissé déserter son ministre de l’Intérieur quelques heures après avoir prétendu refuser sa démission, lequel s’est d’ailleurs “justifié” en prétextant que les populations de France passeraient prochainement du côte-à-côte au face-à-face. Dernièrement il a aussi laissé démissionner son ministre de la Santé, lequel s’est d’ailleurs “justifié” en prétextant que l’épidémie de Coronavirus était désormais inévitable alors qu’exactement une semaine plus tôt le même ministre assurait qu’il ne fallait pas prendre de précautions car le Coronavirus était difficilement transmissible sauf contact charnel prolongé. Ayant fait ou approuvé le choix mensonger de tenter de “guérir plutôt que prévenir” (selon les mots de son dernier ministre de la Santé) en sachant parfaitement qu’il n’existe aucune cure à cette maladie artificielle, il interrompra son mandat de Président par défaut dès que les difficultés lui paraîtront pesantes.

La principale action du gouvernement devant l’arrivée du Coronavirus mortel aura été de lui ouvrir grand les portes (le prétexte de l’idéologie échangiste lui épargnant la suspicion de participation à un éventuel programme de dépeuplement mondial), et d’empêcher la conception et la mise en application de la seule stratégie qui aurait pu donner des chances de l’endiguer, à savoir précisément la levée de digues. Un coup d’État de salut public aurait certainement encore, à la mi-février, permis à la France de se défendre, mais il est maintenant trop tard et l’épidémie a atteint, à la mi-mars, un niveau de diffusion que les Français constateront après les deux semaines d’incubation et les deux à trois semaines d’agonie, c’est-à-dire avant la fin avril, où le nombre de victimes d’insuffisance respiratoire sévère se comptera vraisemblablement à cinq chiffres. Les quelques lecteurs sélectionnés des messages personnels de Stratediplo ont aujourd’hui constaté que ses anticipations et projections depuis le 25 janvier étaient malheureusement correctes.

Dans trois mois l’absence de gouvernement national en France sera manifeste avant même d’être officialisée. Les Français, privés de corps intermédiaires et d’autorités provinciales depuis plus de deux siècles au nom du face-à-face direct et exclusif individu-nation, n’auront plus que l’échelon municipal dont ils vont renouveler l’équipage demain dimanche. Faisant abstraction des étiquettes partisanes périmées, des équilibres parlementaires illusoires, et des sanctions ou soutiens aux politiques et mouvements nationaux bientôt sans objet, ils peuvent s’interroger sur les capacités en temps de crise, et le sens du service public, des élus locaux qui peuvent leur éviter l’anarchie totale dans un contexte qui sera bien pire que les conséquences locales d’une guerre mondiale.

Concrètement, on sait que les tests actuels de dépistage étaient faillibles, insuffisants puisque appliqués seulement aux personnes déjà suspectées de contamination, et d’ailleurs chers aux yeux du seul régime au monde qui détourne la moitié de la production du pays actif vers des futilités non régaliennes. Mais il fallait interdire les transports publics, une communauté à taille humaine ayant plus la capacité de mettre en quarantaine la poignée d’occupants d’une voiture individuelle (relevant d’ailleurs souvent d’un seul domicile) que la demi-centaine de passagers d’un autobus ou d’un wagon. Il fallait, évidemment, fermer les écoles et lieux de rassemblement avant la diffusion dans tout le pays, isoler la Haute-Savoie et identifier les contacts de la famille anglaise depuis l’arrivée du porteur, et appliquer la première mesure du niveau 4 d’alerte du plan national de prévention et de lutte contre la pandémie grippale

http://stratediplo.blogspot.com/2009/06/on-volontairement-laisse-entrer-la_68.html

Mais le gouvernement national, pourtant averti par la Chine de la dangerosité et vraisemblablement de la létalité du virus, a proclamé ne pas chercher à prévenir ou contenir l’épidémie, et n’a pas été renversé suite à cette proclamation.

Les communautés locales (formelles ou spontanées) de France et de Navarre devront organiser elles-mêmes le cloisonnement sanitaire qui leur permettra de contenir, quantifier, délimiter et isoler les foyers de contamination, voire d’identifier et mettre en quarantaine d’observation les potentiels porteurs asymptomatiques. Selon la configuration inter-vicinale, elles devront peut-être lever voire armer des barrages et des contrôles à leurs confins. Elles devront, sans l’avantage dictatorial dont bénéficie la Chine communiste et sans les fours crématoires mobiles qu’elle a commencé à construire dès janvier, lever des milices citoyennes d’assainissement. Elles devront suppléer à l’attrition morbide des services pré-existants de santé, de sécurité civile et de police. Elles devront reconstruire des systèmes de distribution rationnée et rationnelle alimentaire après l’effondrement de la logistique capitaliste, voire organiser autoritairement une production alimentaire minimale de salut public. Elles devront sécuriser, sous supervision d’abord médicale puis policière, les systèmes de potabilisation et les réseaux de distribution d’eau, pour empêcher leur contamination d’abord involontaire par un porteur bien-portant, puis volontaire par un adepte d’une idéologie selon laquelle il gagnera son paradis en tuant avant de mourir.

Le gouvernement actuel a reconnu (après s’en être assuré) que l’épidémie en cours ne pouvait plus être arrêtée. Les projections épidémiologiques, sur la base des connaissances actuelles sur le COVID-19, montrent une contamination des trois quarts de la population française dans l’année, et le décès d’un quart à un tiers. Voilà une déstabilisation sociale extrême, que l’on n’a pas vue depuis plus de six siècles. Les citoyens sont déjà livrés à eux-mêmes et devront reconstruire des organisations locales responsables et solides. Tel est l’enjeu crucial des ultimes élections municipales sous la Ve République.

Stratediplo

www.stratediplo.blogspot.com

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
lustucru

Les électeurs d’Anne Hidalgo vont être plus contaminés que les autres (30% à Paris au 1er tour.) C’est bien de se mobiliser quand on doit rester confiné ????….mais quand on est bobo; est-ce qu’on a la lumière à tous les étages ? Anne Hidalgo, reine des c. !

senechal

La Peste, la vraie peste elle est arrivée, elle se nomme crisavirus, on nous l’annonçait depuis des mois, elle est maintenant installée, transports perturbés, usines fermées, commerces avec leurs rideaux baissés, services minimum à tous les niveaux, la crise économique s’installe, insidieusement, inéluctablement, il fallait s’y attendre.
maintenant, le système débrouille va se mettre en marche à défaut d’avoir eu le parti politique du même nom,, maintenant figé et incapable de prendre les bonnes décisions, telle une statue qui n’a pas voulu, su ou pu prendre les bonnes mesures qui s’imposaient pour épargner à la France cette descente dans le gouffre.
Les veaux peuvent êtres satisfaits, ils vont subir les épreuves qu’ils se sont choisies.

Jean B

Comment cet article complètement délirant a passé une relecture.
Très décevant pour le site RL un peu plus rationnel.
il faut vous faire soigner….

amandinelonchamp

Le freluquet l’a dit dans son discours : ” même les plus vulnérables doivent aller voter ” . moralité : avant de crever, les malades doivent se traîner jusqu’aux urnes .

POLYEUCTE

Straediplo, le Stradivarius caché de RL, nous joue du Violon !
On avait déjà Martel, de Poitiers, et ses 732 articles……
Et R. Mil de l’An Mil !
“La Peur est mauvaise conseillère. l’Espoir fait vivre” !

Philippe@9.3

J’ajouterais que la désorganisation sociale dont vous parlez est un choix, le votre à priori. Car en l’état des informations, ce virus tue essentiellement des inactifs ou en difficulté vitale. Contrairement à d’autres plaies que vous citez.
Oui, on est pas préparé, ni à une grave épidémie, ni à arrêter toute activité.
Et on est pas préparé non plus à ne pas mourir. J’imagine la gueule de la terre si ça devait arriver avec les idéologies actuelles…

Stratediplo

“L’état des informations” auxquelles vous avez choisi de vous limiter est en effet rassurant, mais une recherche d’information plus exhaustive (en italien ou en néerlandais par exemple) vous aurait évité de vous ridiculiser en écrivant une contre-vérité aussi criante que “ce virus tue essentiellement des inactifs ou en difficulté vitale”.

Philippe@9.3

Oui yaka faukon.
Déjà mettre en titre la pire ‘crise’ depuis 6 siècles, c’est assez énorme, alors qu’on est à 95 morts. Cela discrédite toute votre prose.
Je ne vais pas énumérer les épidémies, famines, génocides et guerres… la liste est longue. Très longue.
Sinon, ok, on arrête tout, mais avez-vous penser à nourrir tout ce peuple oisif? Pas un mot dans votre longue diatribe. On est plus au moyen-age avec 95% de paysans…
Et dans votre exemple chinois, il n’y a aucune info concernant les conséquences annexes…
Après, si vous me dite que si plus personne ne travaille on peut vivre ‘normalement’, en bonus sans jamais mourir, alléluia !
Sinon, je me demande pourquoi vous vous êtes arrêté à la peste noire. Un manque d’imagination?

Stratediplo

Philippe, si une fois dans votre vie de critique vous preniez la peine d’écrire un article pour RL, vous apprendriez que l’auteur ne choisit pas le titre. J’adhère néanmoins totalement au terme de “crise”, dont l’étymologie grecque désigne la nécessité urgente d’une décision, et pas nécessairement un bilan final après mauvaise décision. Les conséquences économiques mondiales immédiates du coronavirus en Chine étaient le sujet de mon article du 10 février (que les lecteurs de RL vous seraient très reconnaissants d’actualiser et compléter par les conséquences économiques de la pandémie mondiale), quant à l’économie italienne elle a simplement été divisée par dix.
Oui, des survivants auront faim.

Stratediplo

La peste noire du milieu du 14° siècle a eu en Europe un taux de létalité comparable à celui de ce coronavirus, c’est un précédent historique qui pourrait vous interpeler. Si j’avais comparé avec la variole qui a tué entre 90 et 95% des Américains au 16° siècle cela n’aurait pas été de l’imagination mais de l’exagération, certes frappante mais pas nécessaire.

Smith

N’importe quoi

denfer VICTORIA

Patriotes….. Allez voter, c’est le moment car beaucoup de Français « mougeon » vont s’abstenir par peur de contamination….
Un *mougeon * c’est un Français *mouton* *pigeon*….

senechal

Je crains beaucoup plus l’affrontement muzz – Gaulois que le Coranovirus, qui dans quelques semaines, vous n’entendrez plus parler.
L’infection islamiste est beaucoup plus mortelle et dangereuse que les tous les virus réunis aujourd’hui, d’ailleurs l’islamisme a fait des centaines de victimes rien qu’en France, sans qu’aucun gouvernement n’aie pu, voulu bouger le petit doigt et mettre en oeuvre la moindre action pour neutraliser cette criminelle agression de notre peuple.
C’est un fait et une réalité, le seul point où je suis d’accord avec l’auteur de l’article, c’est quand il déclare que Macron ne terminera pas son mandat, non pas à cause du virus, mais à cause du délitement de notre société et à cause du communautarisme qui fait voler en éclat la Laïcité.

Daniel

Bizarrement, sauf erreur, vous ne proposez pas de fermeture de frontières. Seriez-vous dans l’idéologie mondialiste et macrondialiste ?

Stratediplo

Sauf erreur ou lecture superficielle. Selon vous c’est quoi, “la première mesure du niveau 4 d’alerte du plan national de prévention et de lutte contre la pandémie grippale” ?

Eric des Monteils

Ah le très beau monde progressiste qui s’effondre devant une créature si infime !. La revanche de la réalité objective devant les “lumières” des imbéciles qui veulent à tout prix placer l’espèce humaine au-dessus de toutes les contraintes naturelles . . . . . .
Nous somme à jamais rivés à cette bonne vieille terre qui nous a formé, et cela, jusqu’à la fin des temps. Chassez le naturel . . . . il revient au galop.

Phil93

la solution de marcon est de parvenir à “l’immunité de groupes” c’est à dire de se débarrasser du virus en contaminant 70% des français car à partir de 70% il n’y’a plus assez de personnes saines pour que le virus se développe !!!
cliquez sur les photos pour les agrandir et lire le texte…

https://mobile.twitter.com/Polydamas/status/1238764447675670528

Stratediplo

C’est en effet l’optique que vient de confirmer le ministre de l’éducation Blanquer en prévoyant la contamination de 50 à 70% (un chiffre emprunté à l’OMS ou à Merkel) de la population de France. Seul petit problème, le virus ne laisse aucune trace reconnaissable par le système immunitaire, de nombreux guéris l’ont contracté de nouveau quelques semaines plus tard, ce qui élimine l’espoir d’une immunisation naturelle après première exposition, et compromet sérieusement l’espoir de la découverte d’un vaccin dans un an ou deux. La pandémie sera suivie d’endémie, à savoir que le virus restera présent dans la population, à l’affût de l’affaiblissement immunitaire d’une personne ou d’un groupe.

quiditvrai

Stratediplo, je regrette pour toi mais tu joues unjeu malsain en diffusant des énormités qui polluent ce site.
Tu n’es surtout pas une personne ressource compétente en éoidémiologie et virologie.

Phil93

il y’aurait deux sortes de virus corona ce qui expliquerait que certains choppe deux fois la maladie

u RN et vous tentez de faire changer la donne, ou

merdre….A ce jour, en Chine, en deux mois, 83 000 contaminés, 65 000 guéris et 3300 morts ….Sur i,4 milliards d’habitants, il va en falloir du temps pour atteindre les 30 à 50 % de morts d’une peste noire au Moyen Age ou au XVIII ème siècle!

Stratediplo

J’ignorais que les chiffres officiels chinois avaient encore des crédules.

Jihem

Sur 1,8 milliard d’habitants… En effet, je trouve ce texte parfaitement délirant.

Viktor

Il est probable que nous sommes en train de vivre la guerre de l’information, mise au point avec ses mystérieux soldats dans la Crimée de 2014, par le général russe Valery Gerasimov, le concepteur de la guerre hybride.
Cette guerre de l’information, disons plutôt de désinformation, repose sur le piratage informatique et la diffusion de fausses nouvelles : les fameuses “fake news” !
Le but est de transformer en quelques jours, un état prospère en un théâtre d’affrontements. Avec les nouvelles technologies, et les progrès de l’ingénierie sociale, les règles de la guerre ont changé. Des moyens non militaires peuvent devenir plus efficaces que ceux des armes conventionnelles et ce, au service d’objectifs stratégiques.
Le COVID-19 c’est un peu la mèche lente qui avance vers l’explosif.

Colonel Napoléon de Guerlasse

Les emmerdes volant en escadrille, c’est au moment où les équipes municipales sont renouvelées qu’il leur faut gérer cette crise.

Jotab

A titre de curiosité, quelle type de substance prenez vous avant d écrire vos papiers ?
Votre alarmiste est dingue. La France sans président dans 3 mois: chiche ?

Stratediplo

Comme d’habitude, je peux certes me tromper sur l’échéance mais je me trompe rarement sur l’issue, relisez donc mes livres et mes articles. Je n’écris pas sur inspiration éthérée mais selon la méthodologie de la synthèse de renseignement.

Stratediplo

J’ajoute d’ailleurs que votre d’accusation d’alarmisme, plutôt que d’optimisme, me laisse entendre que nous n’avons pas la même opinion concernant le bilan du régime et le performance du président. Je crois que la France est actuellement confrontée à bien pire que la désertion prévisible du chef de l’exécutif central.

Jonathan Zaroff

Ce serait bien que les français pour une fois comprennent quelque chose et s’aperçoivent que leur président n’est qu’un connard encore plus malfaisant que les précédents.
Mais les connaissant, je parie ce que vous voulez que Létron va sortir grandi de cette crise. Il n’aura qu’à mener une nouvelle campagne de com par journaleux serviles interposés – comme d’hab – et vous entendrez ces cons de français dire : “le président a géré la crise”.

Par moments, je me dis que les francouilles ne mériteraient que de crever et que le coronavirus aurait pu nous rendre ce service…

fraxino

Autant depuis le début je prend TRES au sérieux cette pandémie, et ça fait déjà près de 15 jours qu’avec ma famille on s’applique des mesures de quarantaine, autant les chiffres du taux de mortalité ici présentés sont faux.

Les chiffre de mortalité réelle du virus sont estimés, selon les études de 2 à 5 %. Ce qui est déjà d’une gravité extrème, comme la grippe espagnole. Avec ces estimations, si 70 % de la population française l’attrape, on pourrait avoir plus d’un million de morts en moins d’un an !

Mais les statistiques ultra-alarmistes que vous avancez ici sont très faussées par le fait que le nombre de cas détectés en Italie, comme en France, correspond essentiellement aux cas dépistés, du fait d’importants symptômes, la grande majorité des cas bénins ne sont pas dépistés.

Phil93

le fraxino nouveau et féru de sciences est de retour !
je t’objecterai que ton nouveau diagnostic est encore plus faux, d’une part parce que les gouvernements cachent le nombre réel de victimes (l’italie annonce 250 morts en une seule journée quand le plus haut pic déclaré par la Chine a été de 243 morts) et d’autre part parce qu’il faut aussi tenir compte du fait qu’il y’aura très peu de lits d’hôpitaux équipés de respirateurs artificiels. les docteurs italiens en sont à décider qui va vivre ou qui va mourir faute de matériel…
et tu fais bien de prendre des précautions car même si l’on ne meurt pas tous de la maladie, pour la majorité, ce sera un moment de douleurs physiques très long et d’inquiétudes morales qu’on ne souhaite à personne

kounnar

Les 2% annoncé par les autorités (dans le meilleur des cas ) sont faux le taux intéressant et plus révélateur est le taux morts/guéris
Au niveau mondial il était (d’après les seuls chiffres dispo) de 8.01%
Si l’on veut établir un taux de mortalité en utilisant le rapport morts/cas il faut prendre le nombre de morts aujourd’hui rapporté au nombre de cas il y a x jour (en fonction de la vitesse à laquelle le virus x ou y peut être létal).
Par exemple si un virus est capable de vous tuer ou de vous épargner en, , disons, 15 jours. Il faut faire le rapport entre morts aujourd’hui et contaminés il y a 15 jours.
Si vous faites le rapport entre morts et contaminés aujourd’hui le résultat ne peut être que “fantaisiste”.

kounnar

Petit rappel lors de l’épidémie de SRAS en faisant le rapport morts/contaminé à un jour donné les “autorités” annonçaient 4% (voir 3%)
A la fin de l’épidémie ( c’est à dire lorsque TOUS les malades furent morts ou guéris) le vrai taux de mortalité du SRAS est de 9.6%.
Les autorités qui il y a 20 jours nous annonçaient que le “virus ne circulait plus sur le territoire” nous annoncent maintenant que “forcément au moins 50% de la population sera contaminée que c’est inéluctable.
Notez que les rares qui appelaient depuis le début un chat un chat parlaient de 60%”.

kounnar

Donc malheureusement, si tout continue comme c’est parti 50% des Français avec un taux de 8% nous risquons d’avoir 2800000 de morts en France…
Notez que les 8% étaient 6% il y a 15 jours…Lorsque les services de santé vont être saturés et malades…

François Desvignes

La peste = la famine = la guerre.

Les morts de la peste sont moins nombreux que les morts de la famine
Et les morts de la famine moins nombreux que les morts de guerre

Il faut donc craindre les morts de guerre futurs à cause des morts de la famine imminents dus aux morts de la peste actuelle

Eric des Monteils

Très bonne analyse des situations en cascade ; cela se passera comme cela, en effet.

Spipou

Qu’est-ce que c’est que ces carabistouilles ?

Monsieur Stratediplo fait des projections de létalité, maintenant… Il est médecin ?

Vous avez oublié la grande peste de Marseille ? Le choléra dans la même ville ?

Quand à la grippe espagnole, elle a quand même fait 18 millions de morts, excusez du peu.

“le génocide d’Oran” ? La peste de Marcel Camus ?

Phil93

18 millions c’est le nombre de tués par la guerre.
la grippe espagnole a fait 50 millions de morts…

Stratediplo

50 millions, vous avez raison, c’est juste, je n’ai pas vérifié avant de rédiger ma réponse à Spipou, actuellement en cours d’approbation.

Spipou

Exact, j’ai vérifié sur Wikipédia, qui donne entre 20 et 50 millions, mais qui précise que des réévaluations récentes donneraient 100 millions.

Spipou

Autant pour moi sur ce coup-ci. Je ne sais pas pourquoi j’avais ce chiffre en tête.

Spipou

La guerre 18 miliions ? Ca me paraît exagéré.

Où avez-vous trouvé ce chiffre. Les sources que je connais donnent plutôt 10 millions, peut-être un peu plus, mais certainement pas 18.

Phil93

Les pertes humaines de la Première Guerre mondiale s’élèvent à environ 18,6 millions de morts. Ce nombre inclut 9,7 millions de morts pour les militaires et 8,9 millions pour les civils.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_de_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale

Spipou

Moui… Je pense qu’il y aurait à discuter pour le morts civiles…

Stratediplo

18 millions de morts au niveau mondial (grippe espagnole) et 18 millions en France (possibilité pour le coronavirus), plus l’équivalent en pourcentage au niveau mondial, ce n’est pas comparable. Le génocide est l’élimination d’une population pour ses caractéristiques distinctives, selon la définition du droit international, comme à Oran le 5 juillet 1962. Je n’ai pas oublié la récurrence de la peste en Provence au début du 18° siècle, statistiquement très inférieure à la pandémie du milieu du 14°. Médecin ou pas vous pouvez calculer le taux de létalité vous-même à partir des cas résolus (guérisons et décès), quant à la mortalité absolue prévisible c’est effectivement une projection de la létalité sur la population contaminée attendue, donc votre estimation peut être différente.

Spipou

Il faudrait connaître le nombre de porteurs sains, qui selon certains serait très élevé, et en tout état de cause inconnu.

BobbyFR94

Stratediplo, j’ai prédit ceci depuis au moins 5 années :

L’effondrement économique précèdera ou suivra l’entrée en guerre du NAZISLAM contre le reste de la population française, en tout cas, vivant en France…

C’est comme le tiercé, sauf qu’il est strictement impossible de prévoir dans quel ordre arriveront les évènements…

Parce que les muzzs vont, à un moment où à un autre, tenter de prendre le pouvoir en France, ne te leurre pas…

C’est à un scénario à la ” GUERILLA ” du roman d’anticipation de Laurent OBERTONE, avec la composante épidémiologique en plus, que je voyais venir de l’invasion, ces maladies disparues en Europe, mais revenant avec les merdes qui nous envahissent…

2020 a de très fortes chances de voir la guerre totale, en Europe au moins, arriver !!

Viktor

Dans un récent interview avec “L’Opinion”, le général Thierry Burkhard, l’actuel CEMAT, remet d’actualité le combat de haute intensité.
Rappelons que la guerre hybride allie guerre conventionnelle, guerre asymétrique (guérilla) et cyberguerre. Nous pourrions y ajouter la guerre bactériologique (RNBC), la guerre commerciale, la guerre des mots, celle faite par les médias. Qui dit guerre de haute intensité dit guerre totale. Considérons le COVID-19 comme l’un des composants de cette guerre qui déjà a commencé depuis plusieurs années. Souvenons-nous de la déclaration de Hollande, le 17 nov. 2015 devant le Congrès de Versailles “nous sommes en guerre”. C’est oublier aussi la dette mondiale et ses 164000 milliards de $, soit 225% du PIB mondial, pour qui la guerre serait le grand RESET.

joseph d arimathie

je viens de regarder sur le net les pays ayant FERME LEURS FRONTIERES . le journal les echos passe en revue en detail . il y en a des DIZAINES . il n y a que choupinette , buzzyness doctor et veran pour oser affirmer que c est une mesure inutile ! c est de LA HAUTE TRAHISON !… ET JE PESE MES MOTS ! in fine C EST LE PELOTON D EXECUTION !…..

Phil93

ahurissant car certains pays comme le maroc , en fermant leurs frontières empêchent les étrangers dont une majorité de français de retourner chez eux (vu sur LCI)!
bon pour l’économie du pays ?

BERNARD

4 milliards de morts franchement, ça serait super, la PLANETTTT en a tellement besoin et ça ferait plaisir aussi à Sainte Gréta : plus de problème déconogique.

Jonathan Zaroff

Pas si vite, Bernard ! 4 milliards, ça commence à faire vraiment beaucoup et toi et moi on ferait sûrement parti du lot !
Et surtout, il ne faut pas oublier un truc : c’est que parmi les mondialistes, en particulier des américains du “deep state” (ceux qui tirent les ficelles dans l’ombre), il y en aussi qui voudraient voir diminuer le nombre de gens sur la planète – pour d’autres raisons, parce qu’ils trouvent la Chine irréductible avec son milliard et demi d’habitants, parce que la démographie africaine galopante les inquiète, et aussi parce qu’une épidémie mondiale, en affaiblissant les économies, permettrait à la seule puissance restante (comprendre : les états-unis…) de sortir encore plus forte et de diriger encore plus facilement le reste de la planète…
A qui profite le crime ?

BERNARD

Oui, je ferai peut-être partie des morts. Ici je ne me place que d’un point de vue de l’écologie (ce qu’on appelle l’écologie radicale, la seule qui vaille de mon point de vue). et non pas sur les théories du nouvel ordre mondial,qu’elles soient réelles, planifiées ou non.
Mais à presque 8 Milliards d’habitants, il est clair que la PLANETTT n’en peut plus, selon la loi de Lentz, il y aura un jour ou l’autre une régulation de l’espèce humaine (guerres, épidémies, famines, cataclysmes ..) Peut être que covid est un premier élément régulateur, avant d’autres.

Jotab

😀😁

Phil93

la planète n’a pas besoin de 4 milliards de morts mais de changer de politique et de philosophie d’existence.
mais les riches au pouvoir préfèrent supprimer 4 milliards d’êtres humains pour continuer la même politique d’appauvrissement des ressources de la terre et d’enrichissement personnel plutôt que de changer le système…
Ce ne sont pas les Témoins de Jéhovah qui annoncent , non la fin de la planète, mais “la fin du système de choses” et l’introduction d’un nouveau système au moyen du royaume de Dieu ?
c’est d’ailleurs la prière des catholiques : “Notre Père qui êtes aux cieux, que “ton Royaume vienne” , que ta volonté soit faîte sur la terre…
Moi je dis ça je dis rien, comme on dit ;-))

La_Soupape

Ben même en admettant (très difficilement) que vos estimations soient justes, qu’est-ce que pourraient faire les nouveaux élus face à une crise pour laquelle personne n’aura été préparé ?

On n’empêche pas les gens d’être cons, la preuve, je me suis laissé dire que les magasins sont dores et déjà dévalisés, sûr que quand je vais aller faire mes bonnes courses la prochaine fois, ça va ressembler aux magasins de l’URSS avant le mur.

Maintenant si c’est vrai, va bien falloir se poser la question du terrorisme au sujet de cette affaire…

Viktor

Après avoir cassé la famille, le patriotisme, l’identité nationale, bidouillé les institutions, trompé le peuple, il va être difficile en l’état actuel de la France, pour le Président E. Macron, honni par une majorité des Français pour haute trahison, de rétablir une véritable cohésion face à cette 9ème plaie du COVID-19 qui, ajouté à la “8ème plaie” migratoire décrite par Stratediplo, risque de nous mener à un chaos, que même Laurent Obertone n’avait pas prévu ! Il est fort probable que certaines communautés qui auront tout à gagner, vont défier les mesures sanitaires et sécuritaires qui faute de moyens seront inopérantes. Souvenons nous des abandons de postes de la police, lors de Katerina, en 2005, préférant donner la priorité à leur famille ! Quant à l’armée, est-elle préparée ?

Viktor

Quelles que soient les projections épidémiologiques, hautes ou basses, il est certain que cette situation ne va pas être perdue pour tout le monde. A commencer par le système qui va se rabattre sur l’art. 16 de la Constitution pour légaliser sa dictature. Ce n’est pas tant les hécatombes de la pandémie qui sont à craindre, mais la folie des psychopathes qui prétendent nous gouverner. Pourquoi nos frontières ne sont-elles pas fermées ? C’est pour encore mieux nous imposer “le grand remplacement”. Attendons nous aux réquisitions de logements laissés vacants suite au décès prématuré de leurs anciens occupants ! Attendons nous aussi à ce que ces mêmes logements soient squattés ! Ultimes mesures pour maintenir in extremis la paix civile !

Stratediplo

Quelle armée, le corps expéditionnaire français au Sahel ? C’est quand la dernière fois que vous avez vu des soldats au bar de votre village ? J’ai exposé les capacités de l’armée française dans le Septième Scénario, même sans attrition par pneumonie massive elles ne se sont pas améliorées dernièrement.

Viktor

@ Strtediplo
Je me souviens avoir lu dans “le 7ème Scénario” qu’il fallait, sauf erreur, 10 soldats pour attritionner un sniper NMI, soit 100 pour 10, 1000 pour 100 et 10000 soldats AMI pour 1000 snipers NMI. Sachant au dires de l’ancien préfet Michel Aubouin auteur de “40 ans dans les cités” qu’il y aurait 150 zones de non droit en France. Dans un embrasement général nous aurions à minima 10 snipers NMI par zone soit la fixation fractionnée d’une division AMI dispersée sur le territoire. La Réserve ayant été bousillée par Chirac, qui protégera les PS, qui pourra faire des bouclages-ratissages en pleine campagne ? Ajoutez y une pneumonie massive de nos forces et j’en conviens avec vous, on est très mal barré. On pourra toujours bombarder et canonner, mais bonjour les collatéraux !

Stratediplo

Cher lecteur, je crois qu’on a plutôt 5000 zones d’un droit distinct que 150 zones de non-droit. Les ratios d’engagement cités dans le Septième Scénario (dix contre un pour une offensive en zone urbaine etc.) viennent directement du manuel Tactique Générale de l’Armée de Terre 2008 (en vigueur), même si en d’autres temps et pour d’autres types d’engagements on a utilisé d’autres ratios… ne tenant d’ailleurs pas assez compte des appuis et soutiens. Il s’agit plutôt de confrontations entre unités que de neutralisation de tireurs embusqués, mais vous avez saisi l’idée générale et l’incapacité du reliquat de notre armée. Et pour canonncer il faudrait qu’on n’ait pas débandé l’artillerie sous les derniers présidents. Et vous avez tout à fait raison, il n’y a plus de défense du territoire.

MYLENE

Eh bien, le moral va bien chuter avec tout ça, même si vous dites “vrai”
En tout cas j’ai appris ce que voulait dire attritionner.J’ai très bien compris quand j’ai suivi : “images correspondant à attritionner”.Mais est-ce que ce terme est approprié pour ce sujet? N’y aurait-il pas plus simple?

Stratediplo

Sauf erreur il n’existe pas de verbe attritionner, mais le terme d’attrition, c’est-à-dire de réduction ou usure par la friction tactique entre unités adverses, généralement exprimé sous la forme d’un taux (du genre 30% en 24 heures etc.), fait partie du lexique militaire officiel.

quiditvrai

Citation :
“Les projections épidémiologiques, sur la base des connaissances actuelles sur le COVID-19, montrent une contamination des trois quarts de la population française dans l’année, et le décès d’un quart à un tiers. ”
WOW!! Stradediplo nous parle de décès de 1/4 (25%) à 1/3 (33%) de la population Française SOIT de 16,318,377 à 21,757,837 de morts au lieu de (30%×3,4%)=1,02% à (70%×3,4%)=2,38% SOIT de 665,790 à 1,553,509 morts pour les prévisions de l’OMS.
WOW!! ET DIRE QU’IL Y A DES IDIOTS ICI QUI VONT LE CROIRE.

quiditvrai

Je ne croyais jamais avoir à lire un texte aussi fou que celui-ci à Riposte Laïque.
Imaginez un nouveau lecteur qui arrive et lit cette stupidité exposant 10 .
Il ne pourra jamais s’identifier à notre combat à moins d’être aussi fou que Stradediplo

Phil93

TU NOUS SAOULES GRAVE !!!!!
je ne dirai rien d’autre car un proverbe dit : ne répond pas à un stupide selon sa stupidité car il se croirait intelligent …

Spipou

S’il n’y avait que ce seul article !

kounnar

Notez qu’il y a 15 jour lorsque j’écrivais que le taux de 2% (en prenant en compte morts/malades ce qui ne peut être que “fantaisiste”) n’était pas de 2% mais de 3.4% on me riait au nez.
J’insiste une fois de plus ce n’est pas le rapport morts/malades à ce moment qu’il faut faire à moins de lui adjoindre un correctif “T” vu que le virus ne vous tue pas instantanément mais les cas s’aggravent au bout de 8 jours donc si l’on voulait être plus près de la réalité il faudrait faire le rapport morts/contaminés il y a 8/10 jours.
Par exemple si je fais morts/malade aujourd’hui nous obtenons les 3.4% que vous citez (en réalité 3.4% c’était il y a une semaine maintenant c’est 3.73%).
Par exemple si on prends pour T moins 5 jours (loin des 8/10 ou cela serait encore pire)

kounnar

Donc en prenant les chiffres malades d’il y a 5 jours : 101900 malades et les chiffres des morts d’aujourd’hui 5833 cela donnerait un taux de mortalité de 5.724%.
Mais il semble que les contaminé décédés, jusqu’à maintenant(car cahin caha les services hospitaliers suivaient à peu près) , mettaient plus de 10 jours à mourir.
Ce que j’ai trouvé de plus simple comme explication :
ici https://www.worldometers.info/coronavirus/coronavirus-death-rate/#correct
Sinon retrouvez l’intervention d’un épidémiologiste qui disait être inexacte la méthode morts/cas pour calculer le taux de mortalité

Fradth

“Les projections épidémiologiques, sur la base des connaissances actuelles sur le COVID-19, montrent une contamination des trois quarts de la population française dans l’année, et le décès d’un quart à un tiers.”
Je garde ces mots en tête et on verra dans un an. Si dans un an (voire dans le mois qui suis) le Coronavirus s’est éteint tout naturellement en causant cent fois moins de morts que le virus de la grippe non seulement vous aurez l’air con, mais le gouvernement aura joué de la terreur une fois de plus pour manipuler les masses et on y aura répondu brillamment. En tout cas moi ce qui me fait peur…non ce qui m’enrage, ce n’est pas le Coronavirus, c’es l’empaffé qu’on a à la tête de l’Elysée qui veut crever son propre pays !!! Macron j’espère qu’on te décapitera !!!

Phil93

si dans le temps qui suit l’épidémie est jugulée ce ne sera pas parce que les projections épidémiologiques étaient fausses mais parce que les mesures de confinement et peut être le printemps auront empêcher cela

Julien Martel

Le décès d’un quart… donc il restera encore trois quarts, non ?
Et on s’affole pour si peu ?
Faut arrêter de nous faire paniquer pour pas grand chose.

senechal

On ne va pas faire tout un fromage pour une broutille pareille non?.

kounnar

Tu as raison …tant que l’on fait parti des 3/4 restants :-)))

Lire Aussi