Le dieu des chrétiens est fort différent de l’Allah des musulmans, mais…

Publié le 1 mars 2015 - par - 2 174 vues
Share

http://ripostelaique.com/une-reunion-interreligieuse-a-troyes-un-bal-de-faux-culs.html

Au sujet de la réunion interreligieuse à Troyes: ce n’est pas tellement “ le bal des faux culs” que “la coterie de la calotte”.

L’hébraïsme et le christianisme qui en provient et plus tard l’islam reposent,  sur le postulat: “dieu existe”. En face de ce théisme, l’athéisme pose la question “dieu existe-t-il?” et répond, “non dieu, n’existe pas”.

Nous sommes au point  remarquable de notre Histoire où pour la première fois, dans nos pays, qui restent, qu’on le veuille ou non, héritiers de Descartes, ces trois religions et l’athéisme convivent tandis que la loi de 1905 sépare l’Eglise de l’Etat. Tout cela aurait pu vivoter en douce si le grain de sable ne venait pas  gripper l’engrenage… Ce grain de sable c’est l’effervescence  des musulmans qui titille la torpeur généralisée… Ces musulmans qui remettent au gout du jour les prières, jeunes,  lieux de culte, exigences alimentaires, scolaires,  vestimentaires, etc. Fatalement le clergé catholique regarde ça avec envie… Ah, si nos ouailles se mettaient à réciter le rosaire à haute voix dans nos squares  ou nos stations de métro… ah, si nos fidèles se remettaient à faire carême et avent… ah, si nos brebis débordaient de nos églises sur les parvis et dans les rues avoisinantes… Ben non, au contraire, les églises se vident et on les transforme en restaurants, hôtels, discothèques, salles polyvalentes… et au lieu que les fêtes religieuses redeviennent de grandes réunions de familles ferventes, tout le monde s’en va, chacun de son côté, au ski ou au club med…

Jusque là, passe encore, mais il y a d’autres grains de sable… Voilà ti pas que des dignitaires eux-mêmes ridiculisent tout le monde comme le religieux Bandar al-Khaibari qui déclare que la terre ne tourne pas autour du soleil … Hm, hm… http://www.lematin.ch/savoirs/sciences/C-est-faux-la-Terre-ne-tourne-pas-autour-du-soleil/story/18747504

Pire encore des musulmans quittent l’islam. « On nous a pris pour des cons » https://twitter.com/aldosterone111  Ma mère disait « on nous a raconté un tas de balivernes pour nous dominer, nous tenir tranquilles »…

Et pire encore des horreurs sont commises au nom de l’islam…

On se demande ce que c’est que cet islam et on passe au peigne fin le coran que les scientifiques décortiquent historiquement, linguistiquement, mathématiquement… et ils concluent que l’islam/coran n’est pas ce que les musulmans croient…

Pire encore, les musulmans sont confrontés à leurs enfants qu’ils ont eux-mêmes  éduqués si religieusement qu’ils s’en vont en guerre… Des femmes, elles-mêmes voilées, supplient leurs filles en pleurant de revenir à la maison au lieu « d’aller offrir leur cul à des terroristes…” (idem)   Ces musulmans confrontés aux résultats terribles de leur éducation ne peuvent pas sortir indemnes de ce drame ; ils doivent forcément chercher les causes de leur malheur.

Oui mais si on dissèque l’islam on va aussi disséquer le christianisme… entr’autres son fondement qui est la résurrection, comme le coran est celui de l’islam

Grosso modo, pour ceux qui ignorent l’évangile:  Jésus meurt sur la croix, on dépose son cadavre dans un tombeau qu’on ferme d’une grosse pierre. Le lendemain la grosse pierre a été enlevée et le tombeau est vide… Réaction rationnelle : quelqu’un a déplacé la cadavre… Réaction irrationnelle : le cadavre est ressuscité… et c’est sur cette résurrection que repose le christianisme.

Cela signifie que l’islam comme le christianisme se trouvent sur la sellette et la critique ne vient plus seulement de l’extérieur, de la part  de libre penseurs sceptiques ou de caricaturistes iconoclastes, de plus en plus la critique vient du dedans, les croyants eux-mêmes remettent leurs croyances en question. Si l’église était inconsciente,  elle n’aurait pas inventé l’œcuménisme. Souvenez-vous: déjà en 1965 les catholiques organisèrent la rencontre œcuménique à Assise. Notez que ce sont toujours les catholiques qui invitent, comme le Pape  ou l’évêque de Troyes…les autres n’en ont pas besoin…

Juifs, chrétiens et musulmans ont un dénominateur commun :  l’opposition = antisémitisme/ christianophobie/islamophobie.

Les chrétiens dénoncent les persécutions des chrétiens dans le monde et les musulmans réclament plus d’espace vital.

Il faut donc conclure un deal et unir les synergies pour former un front commun contre l’athéisme et la laïcité qui progressent même dans le Tiers Monde, en reboostant le fait religieux:  cours de religion, jours fériés, exigences variées, subventions, entretien de lieux de culte, révision de la loi de 1905, et surtout restriction de la laïcité et des libertés d’expression. Bref: halte au blasphème…

Le dieu des chrétiens est fort différent de l’allah des musulmans mais pour les besoins de la cause disons que “on adore tous le même dieu” et travaillons sur “ce qui nous unit”… Mais comme disait Churchill: “ Un apaiseur c’est celui qui nourrit le crocodile en espérant être dévoré en dernier…” D’autant plus qu’un quatrième larron tire beaucoup de marrons du feu: les évangélistes qui, eux, sont en progression grâce à leur arme irrésistible : non seulement le baptême qui lave toutes les horreurs et la confession qui pardonne les péchés, mais surtout la foi joyeuse, enthousiasmante, libératrice…

Anne Lauwaert

N.B. Les juifs sont réservés car ils sont habitués à ne compter que sur eux-mêmes, les musulmans ont encore une bonne vitesse de croisière, les évangélistes ont le vent en poupe, c’est surtout les catholiques qui sont demandeurs… Non,  il ne s’agit pas de bal des faux culs, mais d’union sacrée contre la laïcité qui, elle, décline :  “Revival religieux? Non merci.”

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.