Le Directeur de l’OMS a-t-il demandé de tuer les enfants?

Un extrait vidéo, tiré d’une conférence de presse tenue à Genève le 20 décembre 2021 par le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux jusqu’à ce mercredi 29 décembre, après-midi.

Le lien était le suivant :

https://www.youtube.com/watch?v=xHk71KuOvGc

Dans cet extrait de 24 secondes, on entendait M. Tedros (c’est son nom de famille, Adhanom Ghebreyesus sont ses deux prénoms) déclarer :   

« So, if it’s going to be used, it’s better to focus on those groups who have the risk of severe disease and deaths, rather than, as we see, some countries are using to give boosters to KILL children, which is not right »

C’est en tout cas ce qu’ont compris les internautes qui speak un peu l‘english, dont votre serviteur.

Ce qu’on peut traduire par :

« Il est donc préférable de se concentrer sur les groupes qui présentent des risques de développer une [Covid] grave et de décéder, plutôt que, comme nous le voyons dans certains pays, d’utiliser des « boosters » [troisième dose] pour TUER des enfants, ce qui n’est pas adéquat ».

***

Devant l’énormité des paroles proférées par le Directeur général de l’OMS en personne – et du coup plus très sûr de mon anglais… – j’ai envoyé ce 29 décembre à 12h43 le lien à une amie qui a vécu de nombreuses années aux Etats-Unis et qui est donc parfaitement bilingue, en lui demandant de me traduire très précisément la déclaration de M. Tedros

A 15h10, cette amie me répond que la vidéo avait été supprimée avant qu’elle n’ait pu faire le petit travail de traduction que je lui demandais…

***

Avec son zèle habituel, l’AFP nous a donné, vendredi 24 décembre 2021 l’explication du pourquoi du comment :

https://factuel.afp.com/http%253A%252F%252Fdoc.afp.com%252F9V73YE-1

« L’extrait d’un discours donné le 20 décembre par le directeur général de l’OMS est interprété sur les réseaux sociaux comme « un aveu » que les vaccins anti-Covid « tueraient des enfants ». Mais l’OMS a expliqué à l’AFP que Tedros Adhanom Ghebreyesus a buté sur la première syllabe du mot « children » donnant l’impression de dire « kill children » ».

***

Mais Bon Dieu, mais c’est bien sûr, comme disait le commissaire Bourrel : la langue de M. Tedros a fourché ! Au lieu de « children », il s’apprêtait à dire « killdren », et s’est repris à temps. Il n’a dit que « kill » et s’est rapidement raccroché aux branches, ce qui fait qu’à la place de « killdren » qu’il était bien parti pour dire, il a dit « kill children ». Soit une énormité qui aurait dû lui faire reprendre sa phrase afin de bien montrer que ce n’est évidemment pas ce qu’il voulait dire…

Ce type est-il idiot ? C’est la question qu’on peut se poser après cette bourde stratosphérique. A moins que…

A moins que ce ne soit le fond de sa pensée que le Directeur général de l’OMS ait exprimée involontairement devant les caméras du monde entier.

***

Heureusement, l’Agence Fausse Presse est là pour nous rassurer :

« Si la manière dont le directeur général de l’organisation prononce cette phrase peut [laisser croire qu’il a dit « kill children »], l’organisation onusienne a pourtant assuré à l’AFP que ce n’est pas ce qu’il a voulu dire, ce que corrobore la transcription du discours, publiée par l’OMS, et qui ne mentionne pas cette expression ».

L’AFP invoque la correction faite à postériori par l’OMS au discours peccamineux de M. Tedros pour justifier qu’on avait mal compris le Directeur général. De l’art de nous prendre pour des c***

En tout cas, YouTube ayant, dans le courant de ce mercredi 29 décembre dans l’après-midi, censuré la vidéo, il est maintenant impossible aux internautes qui ne l’auraient pas entendu à temps de se faire une idée précise des choses : « fourchement » de langue ou lapsus calamiteux du Directeur général de l’OMS en personne… YouTube prend les internautes pour des mineurs qui, par définition, ne jouissent pas du « discernement intellectuel » nécessaire pour se déterminer par eux-mêmes.

Donc censure !

***

On sait que Tedros Adhanom Ghebreyesus traîne de nombreuses casseroles, dont rien moins que celle d’accusation de  crime contre l’humanité devant la Cour pénale internationale, ce que l’AFP « oublie » curieusement de rappeler…

  • En 2017, alors que Tedros était candidat au poste de directeur général de l’OMS, l’un des ses concurrents l’a accusé de couvrir les épidémies de choléra en Ethiopie afin de ne pas nuire à l’image du gouvernement auquel il appartenait.
  • En 2020, des accusations ont été formulées par certains responsables américains qui ont soupçonné l’OMS et son Directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus de ne pas être assez transparents sur la pandémie de Covid-19.
  • En décembre 2020, l’économiste et journaliste américain David Steinman – par ailleurs consultant auprès du Conseil national de sécurité des Etats-Unis et conseiller pendant 27 ans auprès de la coalition actuellement au pouvoir en Ethiopie – a déposé auprès de la Cour pénale internationale (CPI) une plainte contre l’actuel Directeur général de l’OMS, pour crime contre l’humanité, l’accusant d’avoir supervisé «le meurtre et la torture» d’Ethiopiens quand il était ministre des Affaires étrangères de la République démocratique fédérale d’Éthiopie, entre 2012 et 2016. «En tant que haut responsable [du Front de libération du peuple du Tigré, un mouvement à l’origine marxiste-léniniste, se définissant depuis l’effondrement du communisme dans le monde comme « démocrate-révolutionnaire »], Tedros était l’un des rares fonctionnaires éthiopiens à exercer un contrôle sur les forces de sécurité» affirme David Steinman qui s’appuie sur des rapports des ONG Amnesty international et Human rights watch, de l’Université de Birmingham ainsi que du Département d’Etat américain sur les droits de l’homme en Ethiopie. Si les procureurs de la CPI décident de donner suite à cette plainte, c’est la première fois qu’un fonctionnaire des Nations unies serait jugé dans cette enceinte. En tant que fonctionnaire de l’OMS, une des multiples agences de l’ONU, Tedros Adhanom Ghebreyesus est couvert par l’immunité diplomatique. Mais la CPI est indépendante de l’ONU et peut donc poursuivre Tedros.
  • En novembre 2021, le général éthiopien Birhanu Jula a accusé Tedros de soutenir les rebelles dirigés par le Front de libération du peuple du Tigré en les «aidant à se procurer des armes», plongeant de nouveau l’Ethiopie dans la guerre civile.

https://francais.rt.com/international/81777-directeur-oms-vise-par-plainte-complicite-crimes-contre-humanite-tedros-adhanom-ghebreyesus#:~:text=%EE%80%80Tedros%20Adhanom%20Ghebreyesus%EE%80%81%20est%20couvert%20par%20l%27immunit%C3%A9%20diplomatique%2C,%C3%A9pid%C3%A9mies%20de%20chol%C3%A9ra%20en%20Ethiopie%20afin%20de%20

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni 

 

image_pdfimage_print
17

12 Commentaires

  1. Killdren veut dire tueurs en suédois, et c’est aussi le nom d’un groupe de rock. Je ne vois pas ce que ce mot vient dire dans ce contexte.
    Par contre, aucune hésitation pour comprendre kill children

    • @Lucas

      C’est une simple contraction des mots « kill » et « children ». C’est pourtant simple…

  2. Tout d’abord votre titre est en contradiction avec ce que vous rapportez ensuite. Il dit, selon vous?, qu’il n’est pas adéquat de tuer les enfants. Donc il ne veut pas le faire alors que votre titre affirme contraire ! Je pense qu’il c’est tout bêtement trompé et a voulu dire KINDER !

  3. Ou est passé la petite vidéo ou il se trémousse en short sur une musique exotique ?….😀😀😀😀

    • Il me semble qu’il est possible de trouver l’adipeux répugnant de cette petite vidéo sur le site de Marcel D. ou sur le site 4-4-2
      ou sur le site de marcel berrichon
      Je ne sais plus.

  4. Investigation baclée d’un incompétent sombrant dans le biais de confirmation signée Henri Dubost qui n’essait même pas de
    trouver un minimum de preuves qui appuieraient ses soupçons ou pire croyant faussement les avoir.
    Tellement ridicule.

    • attends, le mec est à la base un expert en transexualité, ses articles sur Brigtte Macron l’attestent.
      Il peut pas être bon partout!

    • vous ne savez pas qui est cet homme, personne n’a voté pour lui, c’est un terroriste qui s’est servi d’armes pour tuer, d’ailleurs il est à cette place à cause et grâce à bill gates, vous savez celui qui veut réduire la population mondiale de plus de 15% et ce n’est pas caché, dans une de ses conférence, c’est ce qu’il dit, qu’ils vont réussir grâce aux vaccins, cet homme se prends pour Dieu, pour décider d’éliminer une partie de la population, personne ne doit décider de tuer l’humanité, c’est comme ci, ces gens faisaient des sacrifices! réfléchissez bien, sauriez d’accords pour éliminer toute votre famille? où vos enfants? pour le climat?

Les commentaires sont fermés.