Le discours censuré d’Emmanuel Macron à Ouagadougou

Publié le 1 décembre 2017 - par - 46 commentaires - 4 205 vues
Share


Nous reproduisons ici en exclusivité la partie du message d’Emmanuel Macron aux peuples africains qui n’a pas été publiée par les médias, grâce à l’enregistrement que nous a transmis une étudiante burkinabée présente lors des questions au président français. Selon une source indépendante ce discours aurait en effet pu porter atteinte à la fierté des Africains comme à l’honneur des Helvètes, raison pour laquelle il a sans doute été jugé préférable de ne pas le diffuser.

« […] Prenez par exemple le cas de la Suisse, l’un des pays les plus riches du monde alors qu’il n’avait rien à vendre sinon de l’excellence : la Suisse a fait fortune en vendant du chocolat alors qu’elle ne dispose d’aucune plantation de cacao. Elle a fait fortune en vendant du temps par la fabrication rigoureuse de montres et de pendules à coucou ; en vendant de la neige par la construction de stations de ski ; en vendant des paysages de montagnes au tourisme ; en vendant de la sécurité bancaire en garantissant le secret ; en vendant enfin au Vatican de redoutables gardes suisses à hallebarde et culotte bouffante.

« Contrairement aux idées reçues, émanant principalement de l’extrême gauche, les colonies ont appauvri les pays colonisateurs. La Suisse n’a jamais eu de colonie, ce qui explique en partie sa richesse. Alors vous, pays africains qui disposez non seulement de paysages et d’exotisme mais aussi de richesses fabuleuses dans votre sous-sol, dans vos forêts, dans vos possibilités agricoles, dans votre main d’œuvre à profusion, qu’attendez-vous pour vous développer, vous qui êtes potentiellement bien plus riches que la Suisse ? Qu’attendez-vous pour vous prendre en charge ?

« Ah vous vous plaignez d’être dépendants de langues étrangères, à savoir ici le français, qui vous rend tributaires de la France et vous place dans un rapport de dépendance et de néocolonialisme… Mais la Suisse, qui ne dispose pas de langue vernaculaire sinon le romanche que personne ne parle et personne ne comprend, ne s’est-elle pas développée en toute indépendance avec trois langues étrangères, l’allemand, le français et l’italien ? Le français est une langue internationale, profitez-en au contraire !

« Je vais aussi vous parler de la fuite des cerveaux : c’est là encore une idée reçue, fausse, une idée répandue par l’extrême gauche bien sûr, car vous exportez des cerveaux vides, des cerveaux que nous remplissons de savoir, par un enseignement que nous finançons. Ces cerveaux pleins vous appartiennent-ils ? Eh bien non. Prenons un exemple : supposons que vous fabriquez des porte-monnaies que vous exportez chez nous ; nous les remplissons de pièces d’or ; ces pièces d’or vous appartiennent-elles ? Du reste, ces cerveaux que nous remplissons ne sont-ils pas libres de retourner chez eux, c’est-à-dire chez vous ? N’est-ce pas à vous de leur offrir ce qu’ils méritent, ce qu’ils sont en droit d’attendre ? Qu’attendez-vous ?

« Comprenez-moi bien : tout droit ne peut exister sans s’accompagner d’un devoir. Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes doit obligatoirement s’équilibrer du devoir de ces peuples à se prendre en charge eux-mêmes : l’indépendance est à ce prix. Est-il normal, par exemple, que des militaires français viennent assurer la sécurité de pays indépendants ? Ces accords de protection sont du domaine du passé. Vous devez vous prendre en charge !

« Il n’est pas sain et il n’est pas juste que la France vous équipe de centrales, de tramways, de TGV, etc., qu’elle finance au moyen de prêts qu’elle vous accorde, pour être amenée quelques années plus tard à annuler votre dette face à votre incapacité à la rembourser. Cela revient à faire payer vos infrastructures par le citoyen français, écrasé d’impôts de ce fait. Ce citoyen français n’en peut plus. La France n’en peut plus. C’est le message que je suis venu vous délivrer : il est grand temps de vous prendre en charge ! Ne souhaitez-vous pas des rapports d’égal à égal, en toute liberté ? »

(fin de la retranscription des passages censurés)

Jean Ducluzeau

DERNIÈRE MINUTE : l’Élysée, à qui nous avons transmis ces propos pour vérification, dément formellement que le Président en soit l’auteur. Il semblerait donc que ce soit une fois de plus un faux, dont le responsable serait ce sacripant de Jean Ducluzeau !

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Trying

Je suis africain fière d’être africain je pour a 100% avec ce raisonnement
Premièrement parce que d’abord nos dirigeant pille nos états et mettent sur le nos de la France , combien d’entre eux dévoilent leur patrimoine je suis sur qu’il sont des multi millionnaire s en euros , ceux qui passent leurs temps a insulté la France mais lorsque on leur propose d y aller vivre la bas, se pressent d,y aller , des hypocrite qui qui crie au sorcier mais aime y dans la maison du sorcier, a les même goût que ceux ci, ces hypocrites qui parlent bcp du passé exemple esclavage et colonisation or pourtant nous savons tous ce qui c’est passé, cas de l’esclavage ce sont des africain qui ont attrapé des africain pour allé vendre au blanc même quand tu regarde le cas de la lybie tu vois que c’est pareil,

io 250

j’ai eu un rêve…

Sylvie Danas

Zut alors. Un canular ! c’était la première fois que je prenais plaisir à lire du maquereau-sale-con. C’était trop beau pour être vrais. Snif…

Dorylée

Ça sentait le faux à plein nez : ces propos pleins d’intelligence et de vérité ne pouvaient pas avoir été pensés ni prononcés par Litelassol…

yves ESSYLU

Si c’est vrai cela voudrait dire qu’il enfin ouvert un oeil et pris B. Lugan comme conseiller

dufaitrez

Ces mots dans la bouche de Jupiter ? Je n’en crois pas un …mot !
Fake news ! Mais dans l’intérêt de qui ?

Jean Ducluzeau

Prenez le temps de lire… Le sacripant que je suis a pris soin de préciser, pour les naïfs et les gens pressés, qu’il s’agissait d’un faux.
Quant à l’intérêt, il consiste à émettre, peut-être avec humour, quelques vérités à ceux qui persistent à mendier l’aide de la France… plus d’un demi-siècle après leur indépendance ! Vous êtes contre ?

dufaitrez

Prenez aussi le temps de me lire ! Nous sommes d’accord !
Mais dans l’intérêt de qui ? Je répète.

Rhodes

Merci Monsieur Ducluzeau pour ce texte qui devrait être le vrai discours à tenir aux Africains dans le meilleur des mondes. Je suis africain moi-même, mais comment ne pas se réjouir qu’au moins vous, vous rappelez aux cons qui nous dirigent et, par leur biais, à tous nos peuples, qu’il est temps de nous prendre en charge, en lançant notre révolution de l’excellence?
Moi je vous félicites.

Hasso

Bravo pour le texte, les idées et l’humour. Mais il ne faut pas oublier un vieux proverbe africain qui dit :
« Si ton robinet coule, c’est de la faute de la France ! »
Et celui-là, c’est moi qui l’ai fait !

Imbé Ganou

S’il n’est pas normal que des militaires français vient assurer la sécurité dans des pays indépendants, rappeler vous que des africains sont allés vous libérez sinon vous serez peut être aujourd’hui allemands. Quand vous dites que nous quemandons, je vous rappelle que l’aide que vous pensez nous offrir, moins de 50% nous parviennent, le reste retourne sous forme de coopérant et autres. Les seuls domaines financés sont justement ceux qui ne nous permettent pas de nous développer mais qui vous profitent à vous. Combien représente votre supposé aide par rapport à la réserve que nous alimentons au trésor français?

Des Africains ont participé à la II° guerre mondiale quand ils n’étaient pas indépendants justement. Quand on se déclare indépendant, on a sa propre armée. Enfin, si l’aide de la France ne vous convient pas, vous n’avez qu’à la refuser. Le développement, on se le crée soi-même. Combien? demandez-vous. Ben dites-nous pour voir?
Sinon, voys croyez que la Chine vous achète voterres dans un but altruiste?

Hasso

La libération de la France doit plus aux troupes américaines et anglaises qu’aux troupes africaines. Révisez votre histoire !
De plus, dans les troupes coloniales de la Première armée De Lattre, la proportion de soldats d’origine européenne (colons, pieds-noirs….) était à peu près la même que ceux d’origine strictement africaine. Ceci sans vouloir diminuer la part de ces derniers, leur courage et leurs sacrifices.

SAINT-MARC Jean-Paul

Levons toute confusion !
La vidéo ?

Jean Ducluzeau

J’ai bien précisé à la fin que c’était une fiction de ma part. Prenez le temps de lire…

ady bzh

OUI, SVP mettez la vidéo en ligne ! (ou l’enregistrement audio, on reconnaitra sa voix).
ET Mr Macron est direct avec humour incisif : sur la colonisation en tant que « crime contre l’humanité ». […] « La France a envahi votre pays dans les années 1896. C’est en 1919 qu’elle lui donna, comme vous le savez, le nom de Haute-Volta et ses habitants étaient les Voltaïques. Non, ne voyez là aucun rapport avec les problèmes d’électricité auxquels est confronté mon ami le président Roch Marc Christian Kaboré… (rires)… »

menfin75

Ça m’étonnerait qu’il ait réellement dit ça, j’aurais été obligée d’applaudir.

Jean Ducluzeau

L’esprit critique n’est pas la chose la mieux partagée au monde. La lecture de certains commentaires m’incite à communiquer aux lecteurs un passage de ce discours que je n’avais osé citer, où Emmanuel Macron, avec son sens de l’humour très incisif qui présente bien des points communs avec celui de son collègue d’Outre-Atlantique, aborda le thème qui lui est cher de la colonisation en tant que « crime contre l’humanité ». Je cite :

[…] « La France a envahi votre pays dans les années 1896. C’est en 1919 qu’elle lui donna, comme vous le savez, le nom de Haute-Volta et ses habitants étaient les Voltaïques. Non, ne voyez là aucun rapport avec les problèmes d’électricité auxquels est confronté mon ami le président Roch Marc Christian Kaboré… (rires)…

Jean Ducluzeau

Votre pays était alors réputé peuplé d’anthropophages, ce que la France réprouvait car il n’était pas dans nos coutumes de manger notre prochain… (brouhaha)… Bon, ça nous est arrivé quelquefois à nous aussi, mais rarement, je vous assure… (silence)… Bref. Toujours est-il qu’il fallut attendre l’année 1960, juste avant votre indépendance, où le dernier anthropophage fut mangé par un groupe de colons lors d’un barbecue festif. Vous voyez, la colonisation, n’est-ce pas là un crime contre l’humanité ? (grand silence)… Euh… Je plaisante bien sûr !

Jean Ducluzeau

Mais comme vous le savez ce n’était pas le dernier dans le monde car récemment l’islam, sous couvert de Daesh, a rôti quatre Américains au cours d’un barbecue collectif. Oui, oui, ils l’ont filmé ! »

Ce furent ses dernières paroles, dont je ne peux garantir l’authenticité. Donald n’aurait pas fait mieux ! Le tumulte fut tel qu’il fallut l’intervention des forces de l’ordre burkinabées pour exfiltrer le président français et déblayer la salle…

(fiction rapportée par Jean Ducluzeau, qui se demande s’il n’a pas fait usage d’une trop grande liberté d’expression et si ce n’est pas un crime de dénoncer un crime…?)

Daniel Boutonnet

Excellent mais vous avez raison, tout le monde n’a pas l’air de comprendre !

Vova

Un moment de rêve vient de passer …

Mille
Dani de Suisse

très juste, la Suisse n’a jamais eu de colonies, donc nous ne leur sommes en rien redevables. Alors que font chez nous, tous ces Koulum Kouluba, tous à excuses plus plates les une que les que les autres et tous les jours plus nombreux?

coco

dommage que cela n’ai pas été ses propos

patphil

toutefois macron a parlé sans tabou, j’ai réussi pour la première fois de l’écouter jusqu’au bout

Allobroge

« « Il n’est pas sain et il n’est pas juste que la France vous équipe de centrales, de tramways, de TGV, etc., qu’elle finance au moyen de prêts qu’elle vous accorde, pour être amenée quelques années plus tard à annuler votre dette face à votre incapacité à la rembourser.  » Faux ou pas, c’est en fait une vérité vraie mais les africains sont ravis : on leur offre à présent des infrastructures qu’ils ne paieront jamais (2 milliards d’euros pour le métro ou tram d’Abidjan) sans doute au nom de la repentance ! Mais ça va durer encore combien de temps ?Songez aussi qu’on prête de l’argent à l’Egypte pour qu’elle nous achète des rafales et que finalement elle ne remboursera pas !En fait un jeu d’écriture pour que l’argent quitte les caisses de l’état et retourne dans des caisses privées ! Et hop!

MisterT

Mouais

Daniel Boutonnet

Peut-être conviendrait-il de lire l’article jusqu’au paragraphe « Dernière minute » pour comprendre l’ironie avant de commenter ! Bien sûr si celui-ci a été ajouté ultérieurement, mea culpa. Si Macron avait prononcé ce discours, que n’aurait-on entendu, les bien-pensants se seraient relayés dans les médias pour hurler au mépris, au racisme, à la condescendance. Cela est déjà le cas avec le peu de paroles pourtant frappées au coin du bon sens, alors vous imaginez. Evidemment le « crime de la colonisation » est venu fort à propos donner des gages de « non-racisme », la repentance, cette tare idéologique, n’étant pas près de quitter les esprits. En tout cas bravo pour l’article qui rappelle judicieusement quelques vérités.

Dany BARTHOUIL

Personnellement je n’y crois pas…Ce serait trop beau ! Malheureusement ce n’est pas du « Macron » …mettre l’Afrique devant la réalité et ses responsabilités ? alors qu’il fait tout le contraire en acceptant la migration invasive des noirs chez nous, qu’il paie le métro à la Côte d’Ivoire, qu’il distribue notre argent à qui en veut !!…C’est le discours qu’on aurait aimé qu’il fasse…par contre ça ne m’a pas choquée qu’il leur dise que ce n’est pas à lui de réparer la clim mais à leur Président …

reuri

Très drôle, en tout cas makrout est tout à fait capable de le dire quand on entend ses déclarations..
Si ça se trouve c’est l’intellectuelle anissa keder qui prépare ses discours.

Anne Lauwaert

Il n’existe donc aucune video de ce discours ? mais ce qui a été vu sur video vaut dejà son pesant de cacahuettes! copiez ces sorties et re-servez-les urbi et orbi !!!

Nemesis

Toute vérité n’est pas bonne à dire.

Massilia

J’ignore s’il a tenu ces propos. A mon avis c’est peu probable, s’agirait-il d’un poisson d’avril hivernal de M. Ducluzeau (le vilain) ? Je serais plutôt partisan de la deuxième version. Mais le contenu de l’article appui là où ça fait mal..

Eric Coffinet

Si c’est une retranscription d’un enregistrement audio, il est facile de publier celui_c_ sur le net en fichier MP3… pas d’enregistrement audio = aucune crédibilité !

Adrien

C’est même trop gros pour un poisson d’avril… Il s’agit ici d’une siècle de premiers avril réunis! Il faudrait un grave accident cérébral à Macron pour avouer l’évidence et je crains que cet accident ne soit pas encore arrivé. Mais bien essayé…

Stratix

On a du mal à croire que Macron soit aussi clair et aussi couillu. En Algérie, en Arabie saoudite, avec Merkel il a plutôt été du genre à se coucher totalement . Son style c’est plutôt de faire un petit pas en avant puis de dire  » en même temps  » pour vite faire un pas en arrière.

reuri

« La fuite des cerveaux… », chez le crétin d’homard scie c’est plutôt le cerveau qui fuit.

Senfoulamor

Il en dit des conneries le jeune gigolo, mais là c’est trop…

Fradth

….Quand j’ai lu je me suis dis « C’est trop censé pour être du Macron, ou du politicard Français de manière globale ».

Bartabac

Ca me parait franchement invraisemblable que ce soit Macron qui sorte ça, c’est tout l’inverse de ce qu’il fait, et s’il l’avait vraiment dit, pourquoi ne pas le diffuser étant donné que ça enfumerait encore plus les gens?

agathe

Attention DANGER de en pas être compris
C’est le problème de ces articles où l’auteur fait parler quelqu’un en énonçant des vérités qu’il n’a pas prononcées.
Si on est attentif, on comprend que ce ne sont pas les paroles de Macron, d’autant que c’est dit à la fin du texte.
Malheureusement, de nos jours, les lecteurs sont pressés -ou paresseux- et ils lisent  » en diagonale ». Le résultat -fâcheux- est que certains croient avoir lu les propos réels de Macron et que cela troublera leur jugement sur lui.
J’ai déjà signalé le danger de ce procédé et nous avons une nouvelle fois la preuve qu’il faut l’éviter ici.

Massilia

Ce que vous dites est tout à fait vrai. D’un autre côté cela permet de dire certaines choses (indicibles ?) en les mettant dans la bouche de quelqu’un d’autre (un intouchable membre de la secte de la bien-pensante de préférence)

Franceapute

Terrible! Tous ces cons qui se délectent du fluide issu de la masturbation intellectuelle d’un duclomachin.

Noway

Je n’aime pas non plus ces manières racoleuses .Je lis de moins en moins RL au profit d’autres sites plus informateurs et moins répétitifs.

agathe

Merci Bartabac, de nous fournir, par votre CONTRESENS sur cet article, la PREUVE de ce que je dis …