Le divin Macron-élu-président fait montre d’arrogance juvénile

« À quelques-uns, l’arrogance tient lieu de grandeur, l’inhumanité de fermeté, et la fourberie d’esprit« . (Jean de La Bruyère, Les Caractères (1696), 25, V, De l’homme.) Lu sur l’équipe Hassanats.com : « L’orgueil et l’arrogance : L’orgueil consiste à croire qu’on est au dessus des autres et à mépriser les plus faibles en se croyant supérieur. L’arrogance, c’est regarder ses actes avec admiration. Ces deux maladies de l’âme sont intimement liées. Celui qui est fier de ses adorations, de son argent, de son niveau social, par son discours ou aussi par sa langue et ses origines (tout ceci rentre dans l’arrogance) se croit forcément supérieur aux autres, (à ceux qui ne sont rien). En d’autres termes, l’arrogance dépend des actes et l’orgueil dépend du cœur… »

Le Figaro.fr rapporte « La charge de Christophe Castaner contre Pierre de Villiers » : « Le chef d’état-major a été déloyal dans sa communication, il a mis en scène sa démission« , évoquant un comportement de « poète revendicatif« . Le communiqué de démission et le mot d’adieu du général de Villiers ne semblent pas avoir été appréciés. Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner charge Pierre de Villiers. Il juge « inacceptable » le « comportement » de l’ancien chef d’état-major des armées. Il accuse, dans les colonnes du Figaro, l’ancien chef d’état-major Pierre de Villiers d’avoir été « déloyal dans sa communication », sur fond de désaccord budgétaire avec Emmanuel Macron. « C’est son comportement qui a été inacceptable. On n’a jamais vu un Cema (chef d’état-major, ndlr) s’exprimer via un blog, ou faire du off avec des journalistes ou interpeller les candidats pendant la présidentielle. » (Christophe Castaner) « aurait aimé entendre sa vision stratégique et capacitaire plus que ses commentaires budgétaires« . Le 13 juillet, Macron l’avait sévèrement recadré devant toute la hiérarchie militaire, jugeant « pas digne d’étaler certains débats sur la place publique« .

Après les polémiques qui ont fait suite à la démission obligée du général de Villiers, on s’interroge sur l’avenir d’une géopolitique arrogante qui témoigne d’une crise d’identité politique du nouveau « Moi-président-élu-chef-désarmé« . De quoi parle-t-on lorsque Castaner parle de communication déloyale, de « mise en scène de démission » et de comportement de « poète revendicatif » à propos de la démission du général de Villiers ?

La spécialité de la communication de l’Élysée a été de tout temps déloyale, en se limitant à la mise en scène des propos vides de sens du « Moi-président » et du « poète en scooter » de la rue du cirque. On veut nous faire croire que le « Moi-président » correspond à l’espace de la communication de l’ancien « monde », alors que la communication du nouveau « Moi-président-chef-désarmé » correspondrait au nouveau « monde » En Marche.

Ce nouveau « monde » géopolitique En Marche vers la modernité proposerait une organisation politico-militaire digne de l’OTAN et capable de rivaliser avec l’instrument de l’hégémonie américaine. C’est pourquoi le divin Macron-élu-président opère en Afrique et au Proche-Orient, dans un projet de mondialisation, avec la volonté de moderniser un nouveau « monde », conquis selon l’obligation du marché libre pour tous, le règne de la démocratie du consommateur, de l’individu roi, sans tradition, sans enracinement, ni appartenance. La bonne gouvernance du nouveau « monde » En Marche du divin Macron-élu-président serait l’art de gouverner sans devoir faire de la politique, et de gérer le pays comme une entreprise, ou selon la banque Rothschild.

Ce n’est pas un complot contre le général de Villiers, mais une utopie de la banque macronienne, une folie de communicants, celle qui sous-tend l’amateurisme du porte-parole du gouvernement Castaner et du divin Macron-élu-président, si on veut encore pouvoir les distinguer. On pourrait se croire revenu au Moyen Âge de la politique avec la naissance du divin Macron et l’avènement de la néo-féodalité « Moi-présidentielle ».

« Humiliation inutile », « méthode brutale », « faute irresponsable », « dérive du pouvoir », « crise de confiance » et « brutalité » du chef de l’État (la Tribune de Genève) ont pris la relève du « hollandisme médiocratique«  pour concevoir la forme achevée de la croisade mondialiste contre les héros militaires de l’Occident chrétien. C’est l’idée qu’il faut passer de la communication-séduction du « divin Macron-élu-président en plongée à bord d’un sous-marin nucléaire« , ou du « divin Macron-élu-président qui a joué à (faire) l’aviateur déguisé en Top Gun«  à la mode d’Hollywood, à la « domination«  qui se veut maîtrisée du monde moral et culturel des armées. C’est avec ce projet de communication ludique que le « divin Macron-élu-président-façon-Top-Gun«  croit pouvoir conquérir les cœurs des militaires et imposer de « convertir les armées aux confins de la diète budgétaire« 

Ironie des commentateurs : « Comme Martine va à la ferme, Manu joue au pilote« . À trop jouer la proximité, on risque de se brûler les ailes. C’est ce qu’a conclu Valéry Giscard d’Estaing lorsque son idée de déjeuners chez l’habitant ultra mis en scène a tourné à la farce. Lorsque l’on est (Macron-élu-)président, la communication, c’est bien. La politique, c’est mieux« . (Dominique et François Gaulme sur Challenges).

C’est « l’âme de la banque » au pouvoir qui se développe dans le déclin des valeurs de l’Occident. Le chef d’état-major des armées françaises, le général Pierre de Villiers, a cristallisé une sorte de « narration poétique de l’histoire des armées modernes«  qui a beaucoup influencé les jeunes soldats à s’engager. C’est pourquoi la démission du général Pierre de Villiers signale aujourd’hui un déclin de l’autorité, et l’idée d’une perte de grandeur morale et politique du chef d’état-major des armées françaises voulue par le divin Macron.

« L’autoritarisme juvénile » du président Macron est dénoncé sur la Tribune de Genève :

« La démission du général Pierre de Villiers déclenche un feu de critiques contre la « brutalité » du chef de l’État. « Humiliation inutile », « méthode brutale », « faute irresponsable », « dérive du pouvoir », « crise de confiance »… (Le chef d’état-major des armées françaises, le général Pierre de Villiers) a été « remis à l’ordre » devant ses troupes, la veille du 14 Juillet, pour avoir récemment exprimé son opposition aux coupes prévues dans le budget militaire, devant des parlementaires réunis à huis clos… « La démission du général Pierre de Villiers. Une situation sans précédent« . Détruisant l’image forgée par Emmanuel Macron « à coups d’habiles postures martiales« , son « autoritarisme juvénile » a « stupéfait l’institution et brisé le lien de confiance », assène le général Desportes dans une tribune adressée au journal Le Monde.

« Pour ce haut gradé, « l’erreur présidentielle » ne se limite pas à « l’humiliation publique » infligée à « un grand serviteur de l’État se battant pour la défense des Français ». Le chef de l’État commet « une faute lourde » en réclamant que les armées fassent 850 millions d’euros d’économies, alors que les troupes sont engagées sur plusieurs fronts antiterroristes, du Sahel au Moyen-Orient, mais également sur le territoire national.

« Le général y voit, « au-delà des postures, l’évidence d’un manque de considération ». Mais le pire, à ses yeux, c’est encore « le reproche fait à un fonctionnaire de très haut rang d’avoir donné – à huis clos – son avis technique aux élus de la nation ! Si le parlement ne doit plus entendre que la doxa concoctée au plus haut niveau, alors la démocratie est menacée : la France fait face à une crise institutionnelle grave. »

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print

40 Commentaires

  1. Macron est un trou duc qui s y croit
    C est une honte d avoir cet arrogant inculte insultant méprisant à la tête du pays.
    Cet abruti qui se croit supérieur à tous aucun respect
    Les chtis des alcooliques
    Les bretonnes des illettrées
    Il faut bosser pour se payer un costard
    Il y a des gens bien et d autres qui ne sont rien dont la plupart font partie y compris moi bref quelques phrases de l inculte macron aussi la Guyane est une île
    La france n à pas de culture
    Etc…. c est un vrai trou duc entoure de sa vieille qui se dit belle tu parles d un couple si toutefois c est un couple je doute

  2. La tafiole a des sursauts d’autoritarisme. Cela prouve qu’elle n’a pas de courage ni de fierté et en plus, que c’est un produit excrémentaire. Il faut un gouvernement militaire pendant quelques années et les pédés au pouvoir seront jugés et punis comme ils le méritent. Emmanuelle n’est rien d’autre qu’une saleté répugnante dont il faut se débarrasser au plus vite.

  3. Nous n’en serions pas là: si au moment de l’aveu d’une possible partition par le gras eunuque, l’armée avait selon l’article de loi lui permettant de déclarer un président inapte au commandement et ayant mis la sûreté de l’état et de la population en danger avéré: donc, coupable de trahison: idem pour le cafard bleu pétrole, qui cherche ouvertement à nous livrer pieds et mains liés au bellicisme islamique tant par ses propos que ces actes, qu’attende donc les militaires pour déposer ce néron iconoclaste? une armée qui s’affaiblit par l’apport de 18% de recrues musulmanes ,donc de transfuges et d’infiltrés; une armée qui s’inféode à des politiques corrompus ,non élus démocratiquement puisque depuis 2005: année du non respect du suffrage populaire , tout ce qui vient en aval est illicite!

  4. il faut chercher ce qui cause ces comportements pour pouvoir prévoir ce que cela peut encore causer de pire.

    • C’est une Emmanuelle Macronette. Comme toutes les oiselles, il/elle fait des caprices.

  5. Hormis, les gesticulations théâtrales, bien entretenues par sa Brigitte, qui est-il réellement?

  6. et pendant ce temps-là la FRANCE est la risée de tous les ETATS et pas seulement car les islamistes se frottent les mains de savoir qu’il n’existe plus de pouvoir militaire pour les combattre, ni par la volonté, ni par le matériel devenu obsolète. qui peut envoyer au casse-pipe nos vaillants soldats.
    Comment le nouveau CEMA commander ses supérieurs en grades et fonctions ? il faut être ignare de la chose militaire pour avoir monter ce scénario (mais çà on le savait)
    ce president (pseudo ) va surement l’elever à 2 étoiles de plus et c’est ce le nouveau chef a pensé…..là je souhaite que l’ARMEE s’insurgera

  7. Le minet de brigitte trovieux ne fait qu’appliquer la suite du plan désastreux de scooterman et consorts : le grand remplacement de notre armée par des bataillons islamiques qui déferlent en europe .

  8. S’il venait à être encore pris en défaut, le petit chef des armées pourrait piquer une crise de nerfs, pisser par terre et se rouler dedans !

  9. Si un militaire meurt à cause de matériel usagé, nous devrons tous marcher sur l’Elysée.Hommes, femmes de 18 à 70 ans, il faut un million de personnes, habillés en sombre, dans un grand silence entrecoupé de slogans.
    Et rêvons… avec le Général de Villiers en tête puis nos autres généraux, Martinez, Tauzin, Piquemal…les gendarmes avec nous, les policiers avec nous…Et ensuite…nous laissons les généraux gérer la France.

    • Pas mal, il faut déjà s’organiser, comme pour LMPT (qui n’a servi à rien, les manifs gauche à rien sauf l’usure) il faut arriver à une série de convergences. Travaillez ceux qui ont les listes des mouvements satellites;

  10. L ARMEE AU POUVOIR, Nous n avons pas besoin de president a la calculette a l heure actuelle. Vous avez vendu la FRANCE. Nous voulons la reconcquerir

  11. jupiter!!!
    nous vivons dans un monde où les dieux doivent rester au ciel! comme le disait le poète « notre père qui êtes aux cieux, restez y » l’autre ne l’a pas compris!

  12. Pour s’opposer à l’expansion du totalitarisme islamique, il faut du fric

    et pour s’opposer à la prolifération des africains et autres enfants issus de poules pondeuses , il faut aussi du fric
    étant fait observer qu’il faut aussi une volonté politique

    Ma petite fille de 6 ans l’a bien compris

    • Big Other & Big Mother, ils se reproduisent plus vite que des hamsters!
      Nos pauvres petits enfants!Ils n’ont plus de pays, tous ravis de se le faire voler,

  13. Les applaudissements nourris des personnels militaires et civils saluant le départ de Pierre de Villiers ont été autant de baffes vigoureusement assénées à Macrotte et Castagnettes, un peu façon Obélix corrigeant les Romains… Que du bonheur !

  14. Un juvénile immature à la tête du pays ….
    La culture française n’existe pas….l’art français , je ne l’ai jamais vu…..la colonisation est un crime contre l’humanité….la Guyane est une île….c’est moi le chef ……Mais lui donnerait-on seulement le bac aujourd’hui ? En tout cas il n’en a même pas le niveau bien que certains veuillent nous le présenter comme étant Jupiter réincarné, planète inconsistante faite de gaz et de vents ….Pour ce qui est des éclairs, il ne sont pas constitués de génie !

    • Excellent ! Mais ,  » ynenoudisepatou  » vous avez oublié que Micron ( sic ) situe Villeurbanne dans la banlieue de Lille ( Collomb appréciera ) . Comme quoi , vous non plus , vous ne nous dites pas tout ! lol

  15. Comme il est dommage que le matériel ayant défilé à Paris le 14 juillet soit propre en état de marche… cela auras bien mis le nez dans la merde au Président pour le convaincre que ça sent mauvais si deux ou trois engins pourris avaient défilé sur l’avenue et étaient tombés en panne… j’en rêve de voir sa tête !! Mais peut-être qu’en 2018 cela se produira… allez savoir !

  16. L’archéoptéryx est le premier spécimen connu d’animal volant à plumes.
    Le coucou semble en place principale dans la lignée d’oiseaux qui a conduit au machréonptéryx, emplumé et volant, que la presse a pu voir sur la base aérienne d’Istres.

  17. Castaner joue des …castagnettes ! Manuelito-bis a vaincu le taureau !
    Point de muleta, un seul mot a suffi. « Je suis le chef » !
    Il voulait les oreilles et la queue ? Loupé ! Les oreilles tintent, la queue frétille encore !
    10 pts de moins au JDD… Point de OLE ! Mais des HOLAS !

  18. Ma main au feu qu’il va se faire virer sous peu… Je suis un peu devin et je ne me trompe pas souvent… @+

  19. Quoi qu’ il en soit , je ne parviens toujours pas à me remettre de cet épisode ubuesque où l’ on voit un mini président freluquet mal élu , le seul de la V ème à n’ avoir jamais porté l’ uniforme ( ne serait – ce que 3 jours ) qui commande à un prestigieux militaire éminemment respecté !! … dans le style  » c’ est moi l’ chef , na !  » .
    EH !! …. Micron (sic ) ! … mais tu n’ as jamais rien prouvé , tu ne sais que magouiller en banque et trahir tes mentors !
    Encore heureux , Micron (re sic ) , que tu n’ aies pas dit à De Villiers ;  » Il y a ceux qui réussissent ( comme Moi ) , et ceux qui ne sont rien ( comme toi ! )  » ….

  20. J’ ai été très surprise de constater qu’ une grande partie des médias a plutôt soutenu le général De Villiers .
    Comme le souligne Jean-Yves le Gallou sur TV Libertés , parlant du comportement desdits médias envers Macron :  » après le léchage , le lâchage , avant le lynchage  » .

  21. Macronimbus restera à jamais le petit freluquet mondialiste putanier, le traitre à la France. Vivement la chute de ce personnage abjecte et puant.

    • Tous ds les rues des septembre
      Retraités étudiants travailleurs demandons réclamons le démission de ce personnage macron
      Il se fiche des gens qui ne sont rien après les sans dents
      Dehors les traites

  22. UNE DS DORÉE À L’OR FIN : MONTEZ À BORD DE LA DS7 PRÉSIDENTIELLE, LA VOITURE DU PRÉSIDENT MACRON
    Régis Ollivier, le 23 juillet 2017. Le Colonel
     PSA dévoile comment la DS7 présidentielle a été personnalisée. Mais ne râlez pas trop. C’est PSA qui paie. C’est du marketing. Au passage, l’État français dans le capital de PSA c’est 14 % https://lecolonel.net/une-ds-doree-a-lor-fin-mo
     
    Macron accepte un pareil « cadeau » alors que le budget de la Défense est sacrifié, que nos jeunes se font trouer la peau pour quelques milliers d’Euros par mois.

    La Direction de PSA aurait mieux fait d’annoncer un don aux Armées ou aux organisations qui soutiennent leurs familles.

  23. Cote de popularité d’E. Macron : de 64% , elle baisse à 54% , en deux mois de présidence .
    Les « CEUX QUI NE SONT RIEN » qui l’ont élu sont en train de lui rappeler que plus on veut essayer de voltiger haut , plus la chute sera dure .

    • Youtube : «  »Macron est un psychopathe » : l’analyse d’un psychiatre italien »

      Le professeur Adriano Segatori est un psychiatre et psychothérapeute italien.

      Son analyse du profil d’Emmanuel Macron, basée notamment sur sa biographie et ses images de campagne, le pousse à conclure, de manière très argumentée : « Macron est un psychopathe qui travaille uniquement pour lui-même. »

  24. La chute d’Icare.
    Et ce n’est qu’un début…
    Un mec de 39 ans….Un gars à l’Ego surdimensionné …têtu….arrogant….menteur….qui veut seul…diriger le navire….
    La démocratie…il marche dessus….les fleurons de la France…il humilie….
    Pauvre type..,Tout dans le paraitre…rien dans l’Etre….
    Je ne lui donne pas…deux ans de règne….
    Horloge du temps…..2018…. Tout s’écroule…l’euro…les banques…
    Preparez-vous…europeens…faites provisions de riz… d’huiles, de sucre…..
    Cette crise balayera…Tout……
    Un bien…pour les traitres…Mais un passage obligé pour les peuples…
    La Solidarité sera le seul refuge…..
    Politiciens.critiques aimant la France…engagez-vous contre l’Euro…..la Grosse crise va arriver…elle est à la porte…

    • N’oubliez-pas qu’il vient d’Amiens et qu’il généralise son contexte familial en disant « Une région de fumeurs alcooliques ! » .
      Pensez-vous que ce Micron qui dit « Je suis Maoïste » finira comme Ceaușescu ?

Les commentaires sont fermés.