Le djihad judiciaire : la collusion des antiracistes et des juges collabos

Le « djihad judiciaire » est le dévoiement des institutions judiciaires françaises qui consiste à menacer, museler et condamner tout propos critique vis à vis de l’islam sur le territoire national. Cela représente une composante cruciale de la structure permettant et organisant l’islamisation de la France.
https://www.youtube.com/watch?v=7xTeGCFvYas
Suite à la condamnation par la cours d’appel de Paris du cinéaste français Gérard Boyadjian, pour son film « Chameau Pas d’Amalgame », ce dernier est à l’initiative du documentaire DJIHAD JUDICIAIRE, œuvre majeure sur un sujet capital qui expose comment la magistrature, soumise à l’agenda politique de nos dirigeants, dans sa collaboration volontaire active ainsi que dans son inclinaison idéologique incontestable, pourchasse et persécute désormais des intellectuels, écrivains, historiens, artistes, etc., tous français… qui osent la critique de L’islam. « La justice n’a jamais eu vocation à rendre la justice. Sa seule et unique fonction est de maintenir l’ordre social. Et cela repose sur une profonde injustice. »
Gérard Boyadjian
image_pdf
0
0

4 Commentaires

  1. Des kollabo – Bobo !
    Allez ils passeront un jour au t.p.i. a moins que celui-ci ne soit gris, lui aussi !

  2. Le système judiciaire est faussé depuis 45 ans par l’influence d’une pensée idéologique essentiellement issue de la gauche intellectuelle qui a nourri toutes les facultés de droit, et écoles de magistratures, ne nous étonnons pas de leur manque d’objectivité et de vision de la réalité psycho sociale qui a transformé notre pays en zones de non droits.

  3. La Justice ? Libre et indépendante ?
    Tout comme la Roue « libre » d’un vélo !

  4. En fait il faut lire en ayant le cerveau dans le bon sens :« l’accointance bonnet blanc blanc bonnet (bonnet noir noir bonnet serait plus juste) entre juges et racistes anti blancs »

Les commentaires sont fermés.