Le djihad progresse, et les médias ciblent toujours « l’extrême droite »

TchoJournalistesED.jpg

Beaucoup de politiciens, commentateurs d’actualité ou de journaleux de la bien-pensance, s’effraient de la montée inexorable d’une supposée extrême droite dans toute l’Europe.
Ils s’émeuvent d’une possible contagion à tous les pays de l’UE quand ils examinent les résultats de sondages en Italie ou de résultats électoraux en France. Ceux de la Nupes, nouvelle gôche voiture balai pour écolossociaux de l’abjection sans cesse réinventée au cours des âges de la soumission de l’Homme par l’Homme crient même au fascisme, alors que c’est le comportement de ses membres, cette néo-gauche qui singe l’hitlérisme avec bonheur, qui tutoie le mieux le comportement des chemises noires de Mussolini ou des chemises brunes de Röhm, n’hésitant pas à faire le coup de poing dans la rue contre quiconque ne partage pas leur volonté de destruction de la France.
À tous ces contradicteurs il est temps de rappeler qu’ils ne sont pas dans le sens de l’Histoire et qu’ils sont voués à disparaître comme d’anciens Dieux ont disparu lors des grandes révolutions-évolutions de la longue marche de l’Humanité.

Leur analyse des montées d’une supposée extrême droite sur tout le continent européen correspond à des codes de détection et des grilles de compréhension qui appartiennent au passé, au siècle précédent, aux volontés de puissance et d’expansion, aux Lebensraum à prendre chez le voisin qui ont pu exister alors sur notre continent.
Or il faut voir clairement les motivations qui poussent les populations historiques dans leurs choix en 2022. On n’est pas d’ultra-droite radicale au bord d’un précipice de haine par choix, pour le plaisir ou par hasard, mais par nécessité et instinct de survie, la survie de soi, la survie de ses proches et de sa famille, la survie de la descendance et sa perpétuation sur un sol reçu en héritage, la survie des copains et du groupe de ceux qui nous ressemblent et avec qui nous aimons partager le saucisson et le pinard.

Du coup il est impératif de remanier les références, il n’y a pas d’ultra-droite façon Hitler mais ultra-résistance façon Jean Moulin dans l’Europe qui se lève, et la moralité est enfin remise à la place qu’elle n’aurait jamais dû quitter.
Tout le reste n’est que littérature destinée à festonner un réel qui n’a que la légitimité des pages d’une saga pacifique qui met l’Homme au rang d’individu altruiste de bonne volonté qui ne demande qu’à aider son prochain, quelque chose qui sonne comme la Bible ou Alice au pays des merveilles.
Or le réel, c’est que toute l’Europe a à faire face au Coran et sa haine séculaire, aux tribus d’Afrique, du Moyen-Orient ou du Pakistan ou autre Tchétchénie qui ne vivent pas à nos heures de civilité, de tolérance et de bien être ensemble : le monde a changé, mais nos politiciens-commentateurs et bien-croyants journalistes pensent comme les droits-de- l’hommistes du xxe siècle.

Ici il faut le dire, le monde a changé par la faute de ces politiciens-commentateurs et bien-croyants journalistes qui se sont imaginés en Docteurs Frankenstein d’un melting-pot de bienheureux et dont la créature se mue en monstre, et qui ont du mal à endosser leur responsabilité comme un Gérard Collomb qui prétend qu’il ne reconnaît plus sa ville :
https://www.fdesouche.com/2022/07/22/lancien-maire-de-lyon-gerard-collomb-ne-reconnait-plus-sa-ville-lorsquon-dit-welcome-le-monde-evidemment-que-cela-se-traduit-par-un-renforcement-de-la-delinquance/
Comme si ce guignol n’avait pas participé activement à tout ce merdier pendant 40 ans.

D’ailleurs on peut saillir qu’en prenant le parti de l’allogénat le plus haineux, une partie de la gauche française a pris également à son compte le comportement fielleux peuplé de mensonges, de razzias, de vols, de viols et de meurtres de ces tribus : force est de le reconnaître, cette gauche française est devenue d’autant plus à droite dans la haine en même temps qu’elle devient de moins en moins française, on comprend que l’électorat traditionnel de Jaurès plébiscite désormais Marine Le Pen ou le sieur Zemmour : eux seuls pourraient les protéger de la submersion migratoire de violence qui touche désormais les territoires les plus reculés du pays : plus de 120 coups de couteau par jour, plus une semaine sans un égorgement, plus une journée sans qu’une violente bande de colorés ne fasse la une des journaux régionaux, les prisons débordent et les juges ont épousé le parti des voyous, trahissant leur serment d’agir pour la sécurité de tous mais aussi des plus faibles du peuple.

Soyons clair, les Droits de l’Homme sont devenus l’une des universalités les moins partagées sur la planète, et leur utilisation en Occident en a été pervertie au profit des envahisseurs, des haineux et des voyous : quand une djihadiste rapatriée de Syrie porte plainte contre l’État français avec la complicité des avocats et des associations des hordes barbares tandis que le petit retraité voit ses plaintes contre l’allogène régulièrement classées sans suite car nuiraient à l’image d’un juge gaucho mais pas de la pampa argentine, on dispose là des éléments d’une montée du droit à la survie, fût-ce au prix d’un vote que les l’hommistes vont stigmatiser en vote nazi.

Mais ceux-là n’ont guère compris qu’importe désormais peu l’étiquette qu’ils peuvent mette sur les choix de ceux qui votent Marine ou Éric pas encore Le Rouge : tout Français blanc de souche sait maintenant devant la montée des violences des masses migratoires qu’il est temps de rentrer en résistance, d’abord passive avec les élections de 2022, mais très bientôt active : les gens des campagnes ont voté majoritairement RN ou Reconquête, et quand ils voient tous les jours maintenant sur leurs écrans le spectacle-merdier des villes comme Lyon, Bordeaux, Marseille, Nantes ou le Stade de France où les peuplades ethniques ont littéralement pris possession de tout l’espace public, le parallèle avec ces foules haineuses qui s‘amassent sur les grands-places des pays musulmans clamant leur haine est aussitôt établi dans leur esprit : les ordures politiques de notre pays l’ont livré aux égorgeurs-violeurs-tabasseurs de couleur plus ou moins bronzée selon l’origine génétique des gaziers, il va être temps de défendre nos terres, nos filles et l’avenir de nos garçons et de notre hexagone, se disent-ils, et on peut traiter un individu en mode instinct de survie de raciste, il n’en a cure, au contraire, il s’en trouve renforcé dans ses convictions jusqu’à comprendre qu’il n’y a pas que les allogènes à abattre pour être vivant demain, mais également leurs complices que l’on croyait pourtant blancs de souche de notre côté.

On peut l’affirmer, il n’y a pas d’extrême droite, il n’y a pas d’ultra droite dans la France de 2022, il n’y a que des gens excédés du génocide dont ils font l’objet et du racisme qu’ils subissent quotidiennement sur leur propre terre, il n’y a pas d’hitlériens, ni de franquistes, ni de mussolinistes, seulement des gens qui ont devant les yeux toute la journée l’exemple des Ukrainiens prêts à se sacrifier pour l’indépendance, et qui n’ont pas l’intention de démériter au contraire de ceux qui s’auto-proclament les élites qui, comme en 1940, ont déjà réservé leur piaule à l’hôtel du Parc à Vichy.

Du coup l’actualité européenne est riche d’exemples : s’il va bien y avoir la montée d’un nationalisme dans toute l’Union qualifié de populisme d’extrême droite, et au final la volonté d’une épuration ethnique inéluctable pour retrouver la paix sociale et civile et de probables déportations en masse que l’on qualifiera de remigrations, ce phénomène ne répond pas à une volonté d’agression envers un pays voisin, mais à une volonté de réaction aux occupants illégitimes, et la nuance est de taille : autant l’attaque et l’occupation de la Pologne et de la France par l’Allemagne par exemple doit être vue comme illégitime et contraire au droit des peuples, autant l’extermination des occupants d’un pays doit être vue comme légitime et un droit des peuples, et à ceux qui clament que « le nationalisme, c’est la guerre » selon leur grille d’analyse des réalités qui correspond aux nationalismes des années trente, on opposera la nouvelle réalité sociale dont le slogan sera aujourd’hui « le nationalisme en 2022, c’est la liberté et la paix retrouvées par l’extermination de l’occupant » dans toute l’Europe.

Ainsi c’est le sens de l’histoire actuelle, nous avons quitté la fin du XXe siècle avec l’accolade des peuples entre eux, l’indépendance des anciennes colonies et les organes internationaux de paix et de coopération comme l’ONU ou l’Unesco, l’Europe est confrontée à un impérialisme de puissances étrangères qui voit les bateaux qui déversent chaque jour maintenant dans les ports méditerranées d’Europe du Sud leur lots d’Africains, de Moyen-Orientaux ou autres qui doivent être regardés comme des péniches de débarquement d’armées étrangères sous couvert d’humanisme avec la complicité des classes élitistes qui vont les répandre entre les pays de l’Union qui vont avoir à faire face aux dépenses de leur installation sur le dos du contribuable de souche blanc, là est le comble de l’ignoble : payer pour voir sa fille violée et son fils égorgé, c’est la politique actuelle de nos dirigeants.

Pourtant les intentions sont clairement affichées, quand les pays africains se rangent du côté du nouvel ordre mondial que veulent mettre en place l’axe Chine-Russie-Iran et peut-être Turquie, tous unis contre l’Occident, donc la France, on peut annoncer que la guerre est déjà déclarée et que la volonté de déferlement sur nos terres n’en est qu’aux prémisses de lendemains douloureux.

D’ailleurs vous pouvez multiplier les sondages, interviews et études : en cas d’agression de la France par un pays ennemi, la majorité de l’allogénat, peu importe son installation sur notre sol depuis plusieurs générations, se tournera contre les Français de souche. Vous les regardez vaquer dans l’espace public qu’ils contrôlent avec la complicité des forces de police qui n’interviennent plus, vous lisez la haine de l’Occident, et le coup de couteau contre le Blanc que l’on vous présente dans les médias mainstream comme l’acte d’un déséquilibré n’est en réalité que l’acte d’un soldat infiltré dans nos lignes qui a été téléguidé pour l’action mortelle dès lors que certains signaux ont été activés dans son cerveau.

De sorte que l’on peut ici pronostiquer que les coups de couteaux et les tabassages contre les Blancs vont se multiplier géométriquement tous les ans jusqu’à la prise de conscience par la population que l’allogénat n’est en réalité qu’une armée d’occupation, et la réaction devra être à la hauteur comme en temps de guerre.
Nous allons vers une énorme épuration ethnique, avec pourquoi pas le retour de camps de concentration et de chambres d’élimination en masse, et la faute en revient aux bien-pensants qui ont cru que tout le monde pouvait vivre avec tout le monde, alors que l’histoire de l’Humanité est remplie de contraires.
Il en reste une leçon de morale : nul être humain ne devrait, sous peine de conduire ses concitoyens au génocide, falsifier l’Histoire au profit d’une idéologie sociale à 360° et stigmatiser en 2022 ceux qui n’ont pourtant que la même attitude que leurs aînés de 1940 qui ont refusé l’occupation : tous les ans, toute la bien-pensance glorifie la résistance française, qui se rend sur des tombes, des places de fusillés, à Colombey pas encore les deux mosquées, dans des mémoriaux ou à Oradour-sur-Glane et autres lieux de la barbarie nazie en entonnant une Marseillaise de combat.

Mais pourquoi le Bataclan n’a-t-il pas été consacré lieu de la barbarie musulmane ?
Pourquoi celui qui refuse la submersion migratoire et l’islamisation de son pays n’est-il pas vu par la clique dominante comme un authentique résistant de la première heure qui mérite autant de gloire qu’un lanceur d’alerte qui avertit d’un génocide en cours ?

Alors la conclusion est facile : toute cette caste politico-élitiste qui a déjà réservé sa piaule à l’hôtel du Parc à Vichy après avoir ouvert les frontières au déferlement de haine extérieure est bien du côté de l’ennemi occupant.
Il ressort alors logiquement du droit des peuples occupés de leur accorder le même sort que le sort qui doit être réservé à l’occupant haineux.

Jean d’Acre

image_pdfimage_print
16

13 Commentaires

  1. Europol ne dit pas pareil !!!
    https://www.fdesouche.com/2022/07/25/europe-selon-europol-aucune-action-terroriste-achevee-nest-a-porter-au-compte-de-lultra-droite-en-2021-la-menace-reste-majoritairement-djihadiste/
    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
    Le point goldwin a permis a tout ces partis pro imigration et anti FDS de se tenir au pouvoir et de se remplir les poches
    https://www.laculturegenerale.com/le-point-godwin-une-definition-simple-et-des-exemples/
    /////////////////////////////////////////////////////////////////////////
    La disparition du peuple de France a été programmée depuis longtemps par les adeptes du point goldwin
    https://www.medias-presse.info/quand-simone-veil-empecha-un-projet-de-remigration-imagine-par-valery-giscard-destaing/76677/

  2. Par la multiplication des agressions qui ne font qu’augmenter en atteignant toutes les couches sociales françaises dans leur chair parce que durablement établies sur notre sol, un processus naturel de rejet se mettra forcément en place pour devenir majoritaire sur le long terme. Mais vu qu’il sera trop tard pour maîtriser la situation on ne peut que redouter des mesures radicales prises sous l’urgence qui n’ont absolument rien à voir avec la déroute de 1940.

    • ANDRE
      La déroute de 1940 n’a pas été due à la volonté des dirigeants de l’époque d’iliminer le peuple de France ( pétain n’a pas signé de visas aux boches comme le font ceux que nous avons) .Petite consolation : les allemands en 40 étaient des gens supers disciplinés , supers évolués et disposant d’un matériel hautement sophistiqué pour l’époque….ce que ne sont pas nos envahisseurs . Entrenir des liens avec l’algérie permet aux traitres qui nous gouvernent d’éliminer doucement les FDS par la surimposition (les empechant de procréer et par les meurtres a répétition impunis)
      https://www.fdesouche.com/2022/07/26/paris-13eme-un-homme-tue-pour-sa-sacoche/

  3. donc il faut à chaque fois accoupler le mot islamiste, le sigle lfi à fachiste d’extrême droite

  4. la feuille de route a été décrétée dans un pays où personne ne parlait de racisme sans qu’il fallût l’inventer un certain 15 octobre 1984 au niveau officiel par des partis ethniques visant les Peuples Autochtones d’Europe : plus tard -2022- on constate l’effet victorieux de cette politique-boumediène poussée jusqu’à son paroxysme ; ce qui est bizarre c’est que pour le covid la plupart y croyaient tandis que pour ce qui est d’une invasion beaucoup ont -au moins- voulu faire semblant de ne pas y croire.

  5. J’espère que ce que je viens de lire est juste et que la pression monte dans la cocotte, mais, l’ex Gaulois actuel n’est plus un guerrier et le chemin de la colère risque encore d’être long. Comment un père peut-il accepter que sa fille soit violée sans réagir ? Vers le violeur bien sûr mais aussi vers le juge qui libère le violeur …
    Peut-être faudra t-il une tournante pour faire comprendre certaines choses à salamé … et une petite agression au couteau aux autres salopards qui cautionnent tout cela.

  6. Les gauchisss ils font rien que d’être méchants avec nous, alors que nous a Riposte LAÏQUE jamais nous n’insultons les infâmes ordures purulentes et humanistes dégénérées qui OSENT être moins de droite que notre FONDATEUR.

  7. Indigeste ! Faite des phrases plus courtes et ne traitant pas de plusieurs choses !

  8. Quel était le but des politichiens quand ils ont décidé que d’être en France illégalement n’était plus un délit? Quel était le but des politichiens quand ils ont élargi le regroupement familial? Quel était le but des politichiens quand ils ont supprimé la « double peine »? Quel est le but de Macron qui laisse entrer toujours plus de migrants alors que les français de souche n’en veulent plus? On se dit que c’est complètement délirant, on ne comprend pas et l’histoire les jugera. Les résistants étaient considérés comme des terroristes pendant la 2em guerre mondiale. Comment organiser la résistance?

  9. Ils font exprès de considérer les crimes et les délits uniquement comme de la délinquance ou de l’ensauvagement. C’est plus que ça il y a un but derrière tout cela. C’est une guerre que des étrangers mènent contre nous. Ils font croire que c’est uniquement à cause du trafic de drogue que les délinquants attaquent les policiers, mais pourquoi attaquent-ils les pompiers ou les chauffeurs de bus ou les professeurs ou toute personne représentant une autorité ou étant en charge d’une action de service public. C’est pour créer le chaos dans notre société et ensuite pouvoir mieux prendre le contrôle.

  10. LA GRANDE IMPOSTURE DES BIEN-PENSANTS : oui pour paraphraser Bernanos ,il s’agit bien de la plus grande IMPOSTURE que connaissent les peuples Aryens euro-chretiens non circoncis et non excisées de France et du Continent depuis l’Affaire Dreyfus , depuis 1917 , depuis 1945 et surtout depuis 1981 .. le maitre d’Ouvre et en meme temps le maitre de l’Ouvrage est disons le net pour que tout le monde le comprenne , c’est le régime cosmopolite judaique immigré oligarchique tribal despotique et Oriental qui a fait irruption dans l’histoire de France et d’Europe et qui agit comme un symbiote Diasporique , pour sucer l’ENERGIE NATIONALE d’un pays ( comme dirait Barrés) et la capter pour son seul profit et son seul Projet de ruiner la Nation Organique (Aryenne ) Sédentaire et la remplacer pour mieux la dominer et l’asservir .

Les commentaires sont fermés.