Le djihadiste « français » Adrien Guihal arrêté en Syrie

Publié le 2 juin 2018 - par - 24 commentaires
Share

Selon un communiqué émanant de la coalition arabo-kurde, publié le 24 mai 2018, le djihadiste « français » Adrien Guihal, qui avait été la voix des revendicateurs de l’Etat Islamique, lors de l’attentat meurtrier du 14 juillet 2016, sur la promenade des Anglais, à Nice, a été capturé ce 19 mai 2018, à Raqqa, dans le nord de la Syrie, par la FDS (Forces Démocratiques Syriennes).

Adrien Guihal avait été condamné en France, en 2012, à quatre années de prison, dont une avec sursis, pour avoir préparé un projet d’attentat, cela avant de fuir en Syrie.

Connu sous le nom d’Abou Oussama el-Faransi, il commandait le groupe de « combattants » islamistes capturé le 19 mai.

L’identité de sa femme, appréhendée en même temps, n’a pas été révélée.

Les Forces Démocratiques syriennes ont capturé, ces derniers mois, plusieurs djihadistes français, membres de l’Etat Islamique, qui vivaient dans la clandestinité.

En Irak, plus de 300 « combattants », dont une centaine d’étrangers, ont déjà été condamnés à mort pour appartenance à Daesh, et plusieurs centaines condamnés à perpétuité (ce qui n’est guère mieux !)

Ce 22 mai 2018, le djihadiste, de nationalité belge, Tarik Jadaoun, né en 1988, qui était présenté comme le « nouvel Abaaoud » (en hommage à Abdelhamid Abaaoud, l’un des organisateurs des attentats terroristes du 13 novembre 2015, à Paris) a été condamné à mort par pendaison, jusqu’à ce que mort s’ensuive, au cours d’une audience qui n’a duré que dix minutes.

Deux femmes djihadistes, une allemande et une française, ont récemment été condamnées à perpétuité.

Le Centre d’analyse du terrorisme vient de publier un rapport qui démontre que « l’enjeu du terrorisme est complexe et va durer des années. »

Ce rapport dresse le profil de 238 djihadistes « Français » qui, pour quelques-uns, n’ont jamais eu affaire à la justice et sont donc inconnus des services de renseignement et de police, donc très difficilement repérables.

Ces 238 islamistes radicaux, condamnés entre 2014 et 2017, présentent des profils assez identiques : Ils ne viennent pas forcément de milieux défavorisés (comme le prétendent souvent, pour se donner bonne conscience, les politiciens et les psychologues gauchistes) et ils n’ont pas eu forcément des problèmes avec la justice, avant leur première condamnation.

Leur trajectoire surprenante s’explique surtout par leur volonté d’avoir « un destin hors du commun ». Ils pensent, à tort ou à raison, qu’ils sont victimes de discrimination, même s’ils ne sont pas parmi les plus défavorisés, et ils trouvent dans ce raisonnement des raisons de « combattre notre société pour une juste cause ».

Le rôle des femmes, dans le djihadisme, a été, jusqu’à présent, sous-estimé. On supposait qu’elles étaient davantage dans les actions de soutien logistique plutôt que dans des actions purement terroristes. Ce qui faisait que des recrues potentiellement terroristes n’étaient pas particulièrement surveillées.

Ce rapport, venant conforter, si nécessaire, les récentes déclarations de François Molins, procureur de la République à Paris, devrait mieux être entendu par le président de la République et le ministre de l’Intérieur pour prendre, enfin, les décisions urgentes qui s’imposent pour lutter efficacement contre ce terrorisme qui n’est pas près de s’épuiser. Décisions que nous proposons depuis bien des années et qui auraient pu, nous le pensons très sérieusement, sauver bien des victimes innocentes !

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Jean Peuplu

Enfin des bonnes nouvelles pour respirer un peu !
Les peines de prison à perpétuité me semblent trop douces à l’encontre des tueurs et des tueuses….ils se sont mis en dehors de l’état de droit. Donc en dehors de toute considération sociale voire humaniste. Pas de « Grace » pour des gens qui foulent aux pieds le droit à la vie , à la liberté ! Qu’on les pendent tous !

crap2sp

parler de ces convertis,j’ai plusieurs fois ecrit sur les commentaires de BV,que le pire a venir en la matiere viendrait de ces convertis,desole mais je me trompes rarement dans ce domaine,et ces salopards,aux ryhtmes des conversions vont devenir de vrais sadiques,pour vous en convaincre,suffit d’analyser les reactions de tous les courrants lies de pret ou de loin a l’extreme gauche,le plus grand des dangers viendra de ces personnes,qui trouvent a cette religion une compatibilite,avec leur agenda,stalinien,coco,trostkistes autres antifas et BB,tout cela biensur sans qu’ils ne sachent que Nazis et islam etaient cul et chemise.Les kurdes n’ont donc pas a faire de prisoniers,moins il en reviendra,mieux ce sera,pas vu pas pris,sans fanfare et comuniques,just shoot this bastards.

dufaitrez

Qu’ils soient jugés, exécutés, emprisonné « là bas », Terre de leurs exploits !
Plus rien à foutre ici !

saintongeais

Les Irakiens commettent la même grossière erreur que les Américains en Afghanistan: faire des prisonniers. Les djihadistes rêvent de mourir en martyr pour rejoindre le paradis d’Allah où 72 vierges les attendent. Soyons compréhensifs et généreux. Réalisons leur rêve. Exterminons-les au lieu de les capturer. Pas de nouveau Guantanamo!

Watto

Ne pouvant pas faire la guerre à la Syrie démocratique, la république maçonnique à laisser partir tous ces terroristes là bas, et maintenant que l’état islamique à perdue, l’état maçonnique de France veut récupérer ça manne.

Comme ça tous ces débiles fanatique vont tuées des gens et l’état maçonnique va pouvoir faire passer des lois sous couverture d’arrêt d’urgence.

Dominique

Pas de pitié pour cet homme qui était en guerre contre la France.

patphil

fakeniouze! le gars avait été contraint par sa femme à aller en syrie/irak pour aider humanitairement . tout comme les deux dernières « françaises » jugées avaient été forcées par leurs maris!

JILL

Il voulait aller en Syrie,il y est,qu’il y reste …définitivement .

icare

Cette raclure de « français » fait honte aux VRAIS Français, ceux qui ont combattu ou qui ont eu leurs parents et grand-parents qui ont combattu contre l’ennemi nazi, fasciste et communiste. Ce dégénéré à voulu combattre, à travers l’islam, la culture occidentale, il a perdu, qu’il prenne ses responsabilités s’il a un peu (j’en doute) de courage. J’espère surtout, car j’ai confiance en ce peuple, que les Kurdes vont le condamner à la peine capitale, ainsi qu’à sa femme, c’est tout ce qu’ils méritent. Ils se retrouveront devant leur dieu (diable) pour se plaindre et ce ne sera que Justice pour toutes les victimes de ces dérangés mentaux.

Emile

J’espere que les Syriens vont pendre haut et court tout ce petit monde ….

necas

Et l’autre tordue de Maizena Bigoudis : elle balize grave , maintenant ! Elle tente d’apitoyer les juges iraquiens avec son marmot , et avec des avocats french , qui se déplacent en Irak , pour défendre une pourriture comme celle ci , qui crache sur la France ? Que l’Irak lui fasse passer le goût du pain à cette Maizena ! Indirectement , elle a du sang humain sur les mains : que les juges iraquiens l’envoie en Enfer , cette garce et comme toutes les autres !

Penelope

Qui paie les avocats de cette femelle ?

André

Soyez prêts. Depuis onze ans que je me suis lancé dans l’aventure en identifiant et en découvrant que tout est orchestré par la bête, je cherchais un lien que je ne trouvais pas. Et pour cause, c’est seulement de nos jours que le Trump vient de le publier.. Le processus qui commencera après la révolution de 1968, devait commencer dès 1945. Mais un homme mystérieux, habile stratège, maintenait la bête en laisse. Maintenant tout s’éclaire. Voilà le mobile de la bête de vouloir assassiner cet homme aux multiples mystères. Trump vient de déclencher le compte à rebours. L’humanité va entrer dans des horreurs insoupçonnables qui risquent de durer 42 mois, 1260 jours. On ne peut plus rien stopper. Mon procès devrait s’ouvrir le mardi 17 juillet à venir.

Georges S

Je me demande quand macron va demander a Assad la liberation de ce gentil petit garcon qui n’est pas vraiment responsable de ce qu’il a fait

Loulou30

Qu’ils gardent toutes ces ordures et les pendent !

necas

ABSOLUMENT D’ACCORD avec vous , Loulou 30 !

JIGUI

« Qu’ils les pendent! »… oui, et au plus vite! immédiatement après la condamnation…car sans cela, plus le temps passera, plus les peines seront lourdes, et plus les rançons demandées au gouvernement français pour les faire revenir en France seront élevées…car la France, la généreuse, ne peut pas laisser ses enfants dans la panade, c’est bien connu….

Celtillos

surtout le laisser la ou il est, que ses geôliers le butte lui et sa mousmé, qu’ils crèvent ca fera deux merdes de moins.

Jean des Entommeures

Et surtout, qu’ils le gardent DÉ-FI-NI-TI-VE-MENT !

Hotch

Espérons juste que l’exécution de ces merdes sera transmise en direct-live sur le net.

necas

Comme en Iran : le camion grue et devant tout le monde , en place publique ! Et pourquoi la pendaison ? Parce que ceci est considéré comme une humiliation flagrante pour un musulman , comme de se faire mordre par un kalb ( chien ). Car tous ces mecs veulent bien crever , mais en luttant , en martyre. C’est le pourquoi de la pendaison.
HUMILIER jusqu’au bout .

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

L’argument de la discrimination ne tient pas la route.Les femmes ont été discriminées depuis des MILLENAIRES et le sont encore partout dans le monde.Néanmoins,PACIFIQUEMENT,sans tuer personne, sans castrer tous les emmerdeurs (ils sont nombreux à le mériter et cela aurait été un jeu d’enfant avec un couteau de cuisine…),nous nous sommes élevées et libérées.Nous n’avons versé qu’un seul sang : LE NÔTRE.Alors, la discrimination, à d’autres.En réalité, ils sont seulement mûs par la haine, la jalousie et leur infériorité intellectuelle .Voilà la vérité!!! Et c’est l’islam qui est le terreau de cette engeance.

Monique

Qu il crève là où il est .

Dupond

Lui il faut d’abord le castrer puis l’envoyer esclave dans une famille Syrienne ou Irakienne ou il a fait tuer des peres des fils des meres innocentes (la mort est trop douce pour ce pourri) ceux qui trouvent des circonstances aténuantes a ces monstres ne seront pas plainds quand ils perdront un des leurs