Le drapeau islamique flotte sur la Suisse mais ils tentent de jeter l’opprobre sur Pierre Cassen et l’UDC

Publié le 28 novembre 2014 - par - 1 950 vues
Share

drapeauislamiquesuisseHier, nous faisions route, Pierre Cassen et moi vers Savièse où le fondateur de Riposte laïque doit faire une conférence devant l’UDC ce soir quand un journaliste du Courrier dont je n’ai pas retenu le nom m’a appelée, demandant à parler à Pierre Cassen.

Celui-ci, au volant, s’est garé et a répondu à l’interview par téléphone…

Je pensais retrouver l’essentiel de cette interview dans les articles parus ce jour sur le journal…

http://www.lecourrier.ch/125766/les_liaisons_dangereuses_de_l_udc

http://www.lecourrier.ch/125788/un_islamophobe_invite_par_l_udc_en_terre_chretienne

Etonnamment je n’ai RIEN retrouvé, pas une seule parole de tout ce que Pierre a pu dire pendant les 20 minutes de l’interview (mais faut-il s’étonner qu’un journal gauchiste adepte de la paix universelle fût-elle au prix du reniement de soi mente sciemment ? ).

Bref, Pierre Cassen n’a pas prononcé les paroles attendues ? Peu importe, le journaliste ( s’agit-il de l’éditorialiste Bach ou de Julien Repond ? ) va écrire son article à charge, par principe, puisqu’il s’agit de dégommer l’UDC par tous les moyens et ici un « sulfureux invité » est le prétexte tout trouvé.

Ce ne sont pas des journalistes, ce sont des militants politiques faisant leur sale boulot et payés pour le faire par les nombreux citoyens qui, de bonne foi, achètent chaque jour leur prose nauséabonde qui les aveugle.

On ne se méfie jamais assez des journalistes, j’aurais dû enregistrer l’entretien… mais je suis bien sûre que lui l’a fait et je le mets au défi d’en rendre public la teneur. On passera le « coup classique de l’extrême-droite » d’autant moins pardonnable que Pierre, au cours de l’interview a abondamment expliqué qu’il venait de la gauche et en quoi le combat contre l’islam était un combat qui devrait concerner toute la gauche…

Qu’ai-je entendu ?

Pierre expliquant pourquoi Riposte laïque, après les Assises sur l’islamisation de 2010 et leur succès international avait choisi de diversifier ses activités, avec Riposte laïque France se consacrant à l’édition et Riposte laïque Suisse reprenant le cite, développant ainsi un réseau francophone autour de la France, de la Suisse, de la Belgique et du Canada, également attaqués et concernés par l’islamisation. Bien sûr Pierre a convenu que, cerise sur le gâteau, les responsables suisses avaient découvert avec plaisir que la loi suisse était plus clémente que la loi française pour les délits de presse. Tout cela est devenu sous la plume de notre journaleux suisse :  » Depuis 2012, il a son siège à Genève pour échapper à la justice de l’Hexagone. » Un peu court, jeune homme…

J’ai encore entendu Pierre faire l’éloge d’Oskar Freysinger, rappelant l’ovation que ce dernier avait reçue aux assises en 2010 et surtout son admiration pour le Valaisien qui, malgré les pressions et les procès en sorcellerie était venu, pour honorer sa parole, qu’il nous avait donnée. Que reste-t-il de tout cela ? « C’est une vieille connaissance d’Oskar Freysinger, son acolyte »... Un peu putassier, jeune homme...

J’ai entendu Pierre également expliquer qu’il luttait contre l’islam, qu’il n’avait rien contre les musulmans mais était fermement opposé aux islamistes dont l’actualité prouve à l’évidence la nocivité… Que reste-t-il de cela ? « Sous couvert de défense de la laïcité, Riposte laïque est un site internet français, créé en 2007, ouvertement islamophobe. Depuis 2012, il a son siège à Genève pour échapper à la justice de l’Hexagone. Sa cible principale, pour ne pas dire unique, est l’islam. Y sont dénoncés, souvent avec véhémence, l’«offensive islamiste» sur la France, le voile et le halal comme des «symboles d’occupation et de conquête» ou encore les mosquées, «temples de la haine». » Un peu crapuleux, jeune homme…

Pas une seule question concernant la « condamnation de Pierre » mais le journaleux n’hésite pas à affirmer que ce serait une condamnation pour « haine raciale« … ce qui est faux, puisque Pierre a été condamné pour « incitation à la haine »… Ce qui n’est pas tout à fait la même chose, les juges n’ayant pu trouver la moindre trace de racisme dans les textes condamnés… Mais quand un journaleux veut tuer un islamophobe, tous les coups sont permis…

D’ailleurs le même personnage n’hésite pas me diffamer publiquement (je vais voir avec mon avocat quelles suites nous pouvons donner à cela). La justice française précise que tant qu’un accusé fait appel et que le jugement n’est pas rendu, le prévenu est présumé innocent. Or, à ce jour, j’ai été relaxée en 2013 pour un procès, la cour a prononcé en 2014 deux fois une condamnation pour laquelle j’ai fait appel et, à ce jour, aucun des résultats des appels en cours n’est connu. On ne peut donc affirmer que j’aurais été condamnée « également condamnée pour incitation à la haine raciale ». Il va falloir rendre des comptes, jeune homme !

Quant au reste, à l’apologie de l’islam, religion de paix et de tolérance, on se contentera de 3 éléments d’une actualité brûlante :

A Lausanne une pétition demande l’autorisation de l’appel du muezzin…

http://www.babnet.net/festivaldetail-16511.asp

– Ces photos prises à Sion il y a peu (bravo la protection des petites filles…):

Sion1 Sion2

– Cette video mise en ligne il y a quelques jours par un groupe prétendant parler au nom de tous les musulmans de Suisse :

Le drapeau de la video est significatif, voici la traduction et les commentaires de notre ami Pascal Hilout, cela nous servira de conclusion et de bonnet d’âne, associé à celui de dhimmi, à mettre sur la tête des journaleux du Courrier.

Le drapeau est tout simplement le drapeau islamique commun aussi bien à l’Arabie Saoudite (blanc sur vert + épée) qu’à l’Etat Islamique (blanc sur fond noir).

Les combattants « pacifiques » qui veulent le planter ce drapeau au coeur des forêts suisses au dessus des sommets alpins proclament :
« Il n’y a nul autre Dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète ».

Le credo, la proclamation de foi à prétention hégémonique de tout musulman, je dis bien TOUT MUSULMAN, ne peut être mieux résumée.
Peu importe la couleur : la devise est toujours la même.

Christine Tasin

Résistance républicaine

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.