Le drapeau LGBT interdit en Indonésie

Si Macron aime le drapeau LGBT presque autant que celui de l’Europe et sa ministre Première avec, il est des pays qui ne l’apprécient pas du tout et dont les trottoirs ne sont pas régulièrement barbouillés à ses couleurs.

C’est ainsi qu’en Indonésie, le plus grand pays musulman du monde, l’ambassadeur britannique, Owen Jenkins, a été convoqué par le ministre des Affaires étrangères pour avoir fait hisser le drapeau arc-en-ciel sur son ambassade.

Ce diplomate est soit un imbécile soit il a voulu faire un coup de force…

L’ambassade britannique avait en plus publié sur son compte Instagram une photo du drapeau arc-en-ciel levé à côté du drapeau national, avec un message de soutien aux droits de la communauté LGBT, hommage à la journée internationale contre l’homophobie.

Ces initiatives provocatrices ont déclenché les protestations d’internautes et des instances conservatrices de l’archipel d’Asie du Sud-Est.

Le président de la principale organisation islamique du pays, le Conseil indonésien des oulémas, a estimé que l’ambassade avait preuve d’irrespect envers son pays hôte. « Nous devons les réprimander, en tant qu’invité on doit connaître sa place et comprendre les normes du pays où l’on est », a relevé Cholil Nafis,  sur son compte Twitter, suivi par près de 68 000 personnes.

« Cette action, ainsi que la publication de la photo sur le compte officiel de l’ambassade sur les réseaux sociaux, est très irrespectueuse », a précisé  le porte-parole du ministère indonésien des Affaires étrangères, Teuku Faizasyah. « Le ministère voudrait rappeler aux ambassadeurs étrangers le respect de la sensibilité des valeurs culturelles et religieuses.»

Si en Indonésie les relations entre personnes du même sexe ne sont pas illégales, sauf dans la province occidentale d’Aceh, elles ne sont pas favorisées et les homosexuels doivent se faire discrets.

Au moins, les Indonésiens n’auront jamais à subir une délirante fête de la Musique LGBT paraphée trans  au palais présidentiel.

Si l’hypothèse Brichel… fait ricaner presque le monde entier, il y a fort à parier que le Président Joko Widodo ne se marre même pas.

Lors de son premier quinquennat,  Foutriquet n’est jamais allé à Jakarta et l’on peut penser qu’il ne s’y risquera pas et au mieux, qu’il y aille sans son Brichel.

Mitrophane Crapoussin

image_pdfimage_print

8 Commentaires

  1. Bravo les Indonésiens ! Ces enfoirés d’Anglais, toujours prêts à la provocation.

    • Étonnant pays! Il n.y aurait donc plus de papier  « Q »? En France il est vrai qu’en cas de pénurie, on dispose du drapeau européen. En cas de pénurie adresser vos commandes 165 rue du faubourg saint Honoré

  2. L’Indonesie, le pays avec le plus de musulmans au monde. A quand votre conversion?

    • Chez eux ils font ce qu’ils veulent ; chez nous c’est autrement ; comme dit le président de la coopération islamique « Nous devons les réprimander, en tant qu’invité on doit connaître sa place et comprendre les normes du pays où l’on est » . Donc qu’ils prennent exemple quand ils « émigrent » dans un autre pays. Bien essayé nullos mais à moi tu me la feras pas.

  3. Il est dommage que les miséreux de tous pays ne disposent pas d’un emblème du même style que LGBT. La première cause vaut largement la seconde qui se contente de galvauder les valeurs et la pérennité humaines.

  4. Cette saloperie de serpillère multicolore devrait être interdite dans le monde entier !!!
    Pas de propagande pour les déviances contre nature !!!

    • Les homosexuel(le)s, ces sous-citoyens ou citoyens de seconde zone. ils devraient raser les murs…
      Comme on vous comprend !

  5. Je suis très très loin d’être fan de muz mais là, les LGBITOQ reçoivent une démonstration cuisante.
    Ceux de France qui cultivent les LGBITOQ ET la soumission active aux muz devraient s’interroger sur leur avenir si …

Les commentaires sont fermés.