Le droit à l’IVG n’a rien à faire dans la constitution

Et voilà : « ils » ont voté. Quoi donc ? L’inscription de l’IVG dans la constitution. Depuis le temps qu’on nous faisait une belle propagande à ce sujet. Par 337 voix contre 32. Où étaient les autres députés ? Ils avaient piscine ? Leur présence n’aurait pas changé grand chose, mais quand même aurait, par un vote adéquat, calmé les ardeurs guerrières de certains pro-IVG.

La gauche et la majorité se sont unies, et même Marine Le Pen qui poursuit sa dédiabolisation, et dont le père s’était beaucoup opposé à l’IVG. Les temps changent.

Mathilde Panot, qui portait ce projet, a abandonné ses habituels habits de poissonnière pour verser une petite larme. Que voulez-vous, c’est émouvant de savoir que les femmes vont désormais pouvoir avorter sans entraves.

Même si curieusement les arguments sont à sens unique. « Mon corps est à moi », ça marche pour l’IVG. Pas pour une opposition au vaccin contre le covid.

Mathilde Panot ne doit pas crier victoire trop vite. En effet le processus va encore prendre du temps. Le texte devra aller devant le Sénat, et là, rien n’est acquis. Il faudrait faire un référendum.

On propose aussi que le gouvernement présente un texte, ce qui aurait l’avantage de ne pas recourir au référendum. Mais le gouvernement n’est pas pressé.

En fait, il est content que l’Assemblée ait un os à ronger, après cette cascade de 49-3 confisquant le débat. Il faut bien que l’Assemblée s’amuse un peu.

Mais en réalité, il n’y avait plus aucune entrave à l’IVG libre, gratuite et obligatoire depuis déjà un moment. La loi Veil avait été vidée de son sens initial, selon lequel l’IVG devait rester exceptionnelle.

Il y a même en France un encouragement à avorter, si, si. Combien de femmes témoignent que paisiblement enceintes, on leur a proposé l’IVG, sans qu’elles y aient le moins du monde pensé, sans qu’elles aient demandé quoi que ce soit ? Je le sais, cela m’est arrivé. Le sentiment humiliant d’être traitée comme une bête qu’on marque et qu’on envoie à l’abattoir.

Combien davantage de femmes témoignent qu’on ne leur a proposé aucune aide, aucune alternative, et que si elles avaient pu, elles auraient gardé l’enfant  ?

Combien d’hommes témoignent que leur compagne ou leur amie d’un soir a avorté sans leur demander leur avis, et qu’ils l’auraient aidée ?

Combien de catholiques ont voté ce texte ? Évidemment leurs évêques qui naguère disaient que voter Le Pen était un péché mortel, ont la langue dans leur poche quand il s’agit de l’IVG, pourtant condamnée par l’Église. Curieuse timidité de Ponce Pilate.

Une députée affirme que cette inscription dans la constitution est demandée uniquement pour tenir tête à ceux qui sont contre l’IVG. Pourtant l’IVG n’est plus menacée en France.

En fait, c’est surtout une panique face à ce qui se passe aux USA. Mais les faits sont déformés. L’IVG n’est absolument pas interdite aux USA. Simplement, le sujet est sorti du domaine fédéral et désormais ce sont les États qui vont établir eux- mêmes leur législation.

Une constitution est un texte qui définit les institutions de l’État et organise leurs relations. Elle peut aussi définir certains principes, mais les déclarations des droits sont mieux à même de le faire, elles sont faites pour cela.

Le droit à l’IVG n’a donc rien à faire dans la constitution. Ce serait, nous dit-on, pour le sacraliser définitivement. Mais les constitutions peuvent changer, et elles changent. Certains réclament en France une nouvelle constitution, pour une sixième république. Donc l’inscription de l’IVG dans la constitution est purement démagogique.

Pourquoi dès lors ne pas transformer la constitution en fourre-tout ? On pourrait y mettre la protection des chats, ou des tourterelles, par exemple. Ou des vieux murs de pierres qui tremblotent.

Il peut y avoir aussi des dérives, pourquoi n’y inscrirait-on pas le droit de changer de sexe, à l’heure où des cliniques spécialisées se font taper sur les doigts pour leur rapidité à couper des seins ?…

On pourrait aussi y inscrire, pour faire plaisir au clan Traoré ou à Houria Bouteldja,  la supériorité du coloré sur le vieux Blanc décati et décadent.

On peut tout imaginer. Inscrire le droit à la GPA dans la constitution, pourquoi pas ? Il faut faire plaisir à tout le monde, et au lobby LGBT+azertuyop plus encore.

Caroline Parmentier, députée RN, avait dit en 2018 : « Après avoir « génocidé » les enfants français à raison de 200 000 par an, on doit maintenant les remplacer à tour de bras par des migrants ».

Elle a raison : la France n’en finit pas de se suicider. Par l’IVG, aussi. Comment lutter pour que la France reste la France, s’il y a de moins en moins de combattants ?

Devant ce grand n’importe quoi, on se dit qu’il va falloir écrire dans la constitution, de toute urgence, le droit de la constitution à être protégée.

Qu’il va falloir protéger la contraception, qui semble évidente. À elle seule, elle réglerait le problème de l’IVG.

Qu’il va falloir protéger les femmes enceintes. Après tout, elles ont bien le droit de vouloir un enfant, non ?

De nos jours, tout ce qui paraissait normal est chamboulé, pour répondre à la pression médiatique de groupuscules enragés qui se prétendent majoritaires et qui font la pluie et le beau temps.

Un grand nombre de Français se tait, parce qu’on a enjoint aux Français de se taire. Jusqu’à quand ?

Anne-Sophie Lapix, à la télé ce soir, a réussi le tour de force d’évoquer dans la même phrase l’IVG et l’abolition de la corrida. Sans vouloir ignorer bien sûr la très grande détresse de femmes enceintes, on peut se demander pourquoi on lutte pour protéger les taureaux, mais pas l’enfant à naître ?

Sophie Durand

 

 

image_pdfimage_print
39

123 Commentaires

  1. Bravo pour ce texte! L’inscription dans la constitution de ce droit à l’ivg, comme de tout autre droit particulier est contraire à la constitution actuelle. Par contre il est un point qui, à ma connaissance, n’est jamais évoqué : que deviennent les 200.000 cadavres? Sont-ils utilisés par des laboratoires pour des recherches ou des fabrications de produits divers?
    Voila une piste à suivre pour les journalistes d’investigation à la place des états d’âme des guignols dont on nous rebat les oreilles et les yeux.

  2. Tant qu’à faire, ils peuvent y mettre aussi, la taille des bananes ou la hauteur des chiottes pour être conforme aux exigences de l’UE. Au point où on en est…

  3. A l’époque romaine, le pater familias avait droit de vie ou de mort sur ses enfants nouveaux-nés, la mère n’avait rien à dire. Cette pratique a été abandonnée au fur et à mesure que se constituait la civilisation chrétienne occidentale. Le respect de la vie était sacralisé. Aujourd’hui, retour en arrière dans un climat néo-paganiste. Loin d’être protégée, l’innocence est détruite. Cela sent le soufre !

  4. Si ce pseudo droit est inscrit dans la constitution, cela aura de graves conséquences. A commencer par les médecins: ils ne pourront plus évoquer de clause de conscience, puisque cette dernière s’opposera à un droit garantie par la constitution. Donc les médecins qui ne veulent pas pratiquer d’avortements – ils sont beaucoup plus nombreux que ce l’on dit – seront confrontés à un choix: changer de métier, ou aller pratiquer dans un autre pays. On peut logiquement s’attendre à de nombreux exils.

    • @R2D2
      Oui, et même, les médecins qui acceptent d’avorter n’aiment pas ça du tout, ils préfèrent largement la vie…

  5. « Le droit à l’IVG n’a rien à faire dans la constitution » : Tout à fait !

    Ce votre viole l’esprit même des institutions puisque c’est une mesure d’ordre politique, relevant donc du législatif et non de la Constitution. La Constitution est un texte méta-politique qui organise les pouvoirs, les institutions, et leurs limites, et qui ne contient donc aucune mesure politique.

    Les députés qui ont voté ce droit à l’avortement sont donc des buses qui outrepassent cette règle basique par idéologie haineuse (ou qui ignorent la différence entre législatif et Constitution).

    Et vu le score du vote (337 contre 32), les députés de « droite » et du Rassemblement National ont voté ce texte inique. Quel reniement ! Quelle honte ! Ils ont trahit leurs valeurs, leurs électeurs et de se déjuger : ils se sont désormais maqués au fer rouge d’une marque infâme.

    Espérons que le Sénat va retoquer ce projet ténébreux indigne.

  6. Riposte laïque doit organiser une grande veillée de prières de rue avec cierges et grandes croix pour supplier Jesus notre Seigneur tout puissant d’abolir la république et de châtier ceux qui sont moins de droite que Pascal PRAUD. Prions le Seigneur.

  7. Et pourquoi pas une obligation pour les hommes de se faire tatouer cette nouvelle table de la loi sur les testicules, histoire de faire bénéficier les consommateurs d.une information suffisante.personnellement consulté par les affichages Giraudy recherchant un espace publicitaire je souhaiterais opter pour la formule « défense d.afficher, loi du 29 juillet 1881 ».

  8. Je suis anti-ivg sauf pour un viol ou une malformation du foetus, l’ avortement n’ est pas une contraception. Pour avoir travaillé en milieu médical hospitalier, j’ai vu des hommes mûrs amener leurs jeunnettes maîtresses pour une consultation IVG. Cela me dégoûte +++. Je ne fais pas parie d’ un groupe anti- homme. Il a a des moyens de contraception. Pour moi, un foetus c’est un mignon petit Bébé que je n’ aurais jamais eu l’ idée de faire disparaître.
    Pour la corrida, je n’ aime pas la mort.

    • Dans la corrida, le torero risque malgré tout la mort. L’avorteur, lui, ne risque rien.

      • torero:marionnette ridicule aux petites fesses satinées de danseur étoile,OLLÉ !!

  9. Après ce « droit » dans la Constitution, on en viendra au devoir d’avorter… pour toutes celles qui pourraient rencontrer quelques difficultés à élever cet enfant, ou sous d’autres prétextes.
    Ceux qui votent d’inscrire ce « droit » dans la Constitution, seront bientôt à l’âge où il leur sera demandé d’être euthanasiés… Tout un programme.

    • L.avortement étant laïque et gratuit, il faut qu.il devienne obligatoire ! Hou, Hou! Mathilde ! Keke t’en pense !

  10. Bravo à celui qui a parlé des hommes : ils ont leur
    mot à dire.
    Ceux qui ne veulent pas y penser sont incapables de
    comprendre Céline qui décrit, dans Mort à Crédit,une
    fille « du peuple » en train de crever sur son lit de douleurs
    parce que la faiseuse d’anges ayant raté son coup, cette fille saigne
    sans arrêt et que le monde entier s’en fout. Céline dit
    justement : « pourtant le salaud, il s’était bin régalé ! »

  11. L’incidence individuelle de l’ivg, les chefs mondialiste
    s’en branlent. Pour eux, à l’échelle globale, n’est qu’une
    question de propagande.
    Au niveau individuel, tout dépend de la moralité perso,
    de la puissance intellectuelle, de l’instruction et
    du degré de civilisation. Les peuples évolués et
    instruits savent que l’ivg abrège la vie des femmes
    et les traumatise durement car la réalité est une
    boucherie. Mais même quand elles se croient libres,
    en Occident, ce n’est pas elles qui dècident, ce sont
    les grands maîtres mondialistes.

  12. Ici, il n’y a qu’un seul et même son de cloches. Pourtant qui dit anticléricalisme (si l’on prend l’expression « Riposte laïque » au pied de la lettre), ça ne veut pas dire nécessairement être anti-IVG. Or, ici, seuls les anti-IVG sont en odeur de sainteté (comme les pro-Russes). Est-ce à dire que lorsque l’on est d’esprit « Riposte laïque » mais que l’on ne soutient pas la Russie ni les anti-IVG ont est mis à l’écart. Si c’est le cas, rebaptisez « Riposte laïque » en « Grenouilles de bénitierss pro-Poutine ». Ce sera plus juste.

    • @Rebal
      Absolument pas.
      vous sombrez dans la caricature. Il y a pluralité de pensée à RL, chacun est libre. Nous sommes pour le débat. Mettre l’IVG dans la constitution interdit le débat, c’est mon opinion. D’autres peuvent penser différemment.

  13. L’Ivg ne:doit pas faire oublier le prîncipal assassinat
    des familles, commencé le lendemain mëme du 10
    mai 1981 :
    1) la sous-indexation sauvage dès À.F :
    aujourd’hui seules 20 % des A.F. vont aux familles.
    2) la destruction immonde du quotient familial tel
    qu’il existait avant 1981. Il n’en reste presque rien,
    Si on annulait 1 et 2 l’IVG Serait divisé par 10.

    • J ai toujours dit que la mise sous conditions de ressources de toutes les aides ont fait que les familles ont juste le choix d avoir 1 ou 2 enfants ,ou bien ne profiter de rien,trimer trimer trimer.
      Alors les familles ont peu d enfants et de plus en plus tard.

  14. Une infirmiere de mes amies me dira un jour « j’ai incinéré des phoetus dont les petites mains bougeaient …..une horreur pour moi »

    • J’ai connu il y a une quinzaine d’années une jeune musulmane qui aurait très bien pu garder son enfant : elle allait épouser le père de cet enfant, musulman lui aussi. Mais l’enfant serait né trop tôt et l’entourage familial aurait compris qu’ils avaient mis la charrue avant les bœufs. Il y avait une réputation de chasteté à préserver et elle s’est donc fait avorter pour cette seule raison !

  15. Tous ces « débats » initiés par le pouvoir (avortement, corrida etc…) qui correspondent à son idéologie et que nous voyons se multiplier servent à détourner les Français de leur misère/leur ruine qu’organise le pouvoir destructeur. Et tous les députés de quelque parti que ce soit qui s' »amusent » à l’assemblée nationalité à piailler, à parler de ces « débats » initiés par le pouvoir, sont complices.

  16. Plus de 200 000 avortements chaque année, et on nous dit que les Françaises ne font plus d enfants… la gauche et l extrême gauche continuent leur travail de destruction de ce pays, brique après brique
    Et il est désolant de voir que le RN n ose pas s opposer à ce magistère immoral. Plus largement, on peut estimer que la femme européenne, et tout particulièrement celles des classes aisees aura pris une part active dans l effacement de notre continent en privilégiant leur petit ego ( ah ! Les grossesses, ça déforme le corps, c est affreux!) au depens de la pérennité de notre civilisation . Et comme la nature a horreur du vide , on peut compter sur les poules pondeuses muzz pour prendre le relais.
    Quand je pense qu après 14 semaines, on est obligé de découper la tête du futur bébé lors de l avortement, cela me laisse sans voix.

  17. Le principe de précaution est inscrit dans la constitution mais je constate que les putes progressistes l’oublient quand il s’agit de leurs caprices de décérébrés :
    -vaccins anti covid en phase d’essai
    -importation de musulmans
    Par contre la nature chrétienne de la civilisation française y aurait toute sa place

  18. Le pouvoir a une idéologie de génocide du peuple français donc il normalise le fait d’assassiner des centaines de milliers de bébés par an en France (quand il inscrit ça dans la constitution dont il se fout à son niveau, est une façon de normaliser encore plus ces infanticides dans les esprits des moutons) et à côté de ça, fait venir des centaines de milliers de colonisateurs par an et dont un nombre non négligeable d’entre eux vont lui servir à augmenter toujours plus le nombre de crimes anti-Français et lui servent à coloniser toujours plus rapidement les Français.

  19. l’extrême gauche n’en finit pas d’empoisonner le pays avec ses lubies : la constitution est un grand fourre tout ou tout et son contraire se côtoient : on y inscrit le droit à l’avortement pas menacé du tout , donc le droit de tuer un enfant à naitre, mais également l’abolition de la peine de mort : pas le droit de tuer un assassin !! en france l’inversement des valeurs est devenu la règle

  20. La peine de mort pour les Innocents est désormais constitutionnalisee et devient la « contraception républicaine » financée par l’impôt.Au delà les politicards ont officialisé la dénatalité gauloise en même temps que l’immigration massive.Votez « Remplacement National » braves électeurs ça sert aussi à cela.

    .

  21. Lorsque le droit à l’avortement sera dans la constitution, pourra-t-on obliger un médecin à procéder à l’avortement ou à le prescrire ? sinon radiation .

    • Les instances dirigeantes se plaignent du manque de personnels soignants… Pour faire les avortements, il faut des professionnels de la médecine. Comment voulez-vous que de jeunes se sentent une vocation pour, après au moins 5-7 ans d’étude, passer leur journée à pratiquer des avortements à la chaîne ou à prescrire la mise à mort d’un bébé ? D’où probablement le déficit de praticiens gynécologues. Après la légalisation généralisée de la contraception, comment se fait-il qu’il y ait autant de demandes d’avortements ? Le monde est fou !

    • Le médecin ne pourra plus faire valoir sa clause de conscience, puisqu’elle s’opposera à un droit garanti par la constitution. Il devra donc soit avorter, soit être radié ou poursuivi en justice, ou soit aller pratiquer dans un autre pays, à mon avis. A mon avis le but de cette magouille est précisément de forcer les médecins à pratiquer des avortements. Contrairement à la propagande de l’état, les avorteurs ne pleuvent pas, et chaque allongement de la limite pour avorter réduit le nombre de praticiens intéressés par l’acte.

  22. « Protéger l’avortement » en le constitutionnalisant, est une fausse cause dont les gauchos ont le secret. Car en fait, il est évident que l’avortement est un droit entré dans les moeurs occidentales, le seul point discutable porte sur sa prise en charge ou non par le système de santé. Aux USA, si certains Etats ne le reconnaissent pas comme un droit, l’avortement reste possible dans un autre Etat, et aux frais de la concernée.
    Par contre, pour ce qui est de la surnatalité entretenue chez nous aux frais du contribuable, pas de question à se poser : y a toujours les vieux qui peuvent servir de variable d’ajustement pour équilibrer la pyramide des âges.
    C’est tellement humaniste de garantir « le droit » à tuer un bébé jusqu’à 9 mois, tant qu’il n’est pas sorti « naturellement » des entrailles de « la mère ».

    • La prise en charge (ce n’est pas une maladie d’être enceinte, bien au contraire) devrait être réservée à certains cas (mineures, chômeuses, en cas de viol par exemple). Mais les néo-féministes et la gauche en général donnent l’impression de considérer les femmes comme des victimes-nées, des demeurées incapables de se prendre en charge.

    • Le point discutable est surtout le délai pour y recourir qui ne devait pas dépasser quelques semaines.

    • « Un droit entré dans les moeurs » …..Anne-MARIE g
      puissant comme argument ! Essayez de réfléchir avant d’articuler un mot , un ensemble de mots et une phrase puis d’articuler 2 phrases puis un raisonnement .
      Car cela relève du prêt à penser qui dispense de penser ….Serait ce que « c’est un droit » parce que « c’est rentré dans les moeurs »

      • Peripathos. Il est évident qu’en France l’avortement est entré dans les mœurs et banalisé par la gauche au point qu’il remplace quasiment la contraception pour certaines femmes. Aujourd’hui, on « avorte » sans problème un fœtus de mois, prêt à naître alors qu’en 1943 une femme fut guillotinée pour avoir pratiqué des avortements.
        A ce point, la banalisation devient une barbarie et n’est plus un progrès. Il est évident que la loi Veil a été dévoyée, de solution de secours pour femmes désespérées risquant la mort dans un avortement clandestin, elle est devenue un acte sans importance, ne nécessitant guère de justification et remboursé par l’assurance maladie comme si c’en était une, de maladie !.

      • Lire : Aujourd’hui, on « avorte » sans problème un fœtus de 9 mois » dans le commentaire de 15h07.
        A neuf mois de grossesse, il s’agit d’un enfant pouvant vivre en dehors du corps de sa mère, pouvant être adopté si sa mère n’en veut pas : c’est donc bien un assassinat, pas un avortement. Pour faire plaisir à nos braves néo féministes.

    • Jusqu’à 9mois peu de gens sont au courant car ça a été voté en catastrophe une fin de mois d août 2020 ou 2021.
      En cas de détresse sociale…..au fait ça veut dire quoi au juste détresse sociale ?

      ..

  23. Je vois pas où est le problème ??? Mais ces i.v.g devraient être appliqué d office aux cassos, au arabe après 2 enfant, aux noirs après 2 enfants, bien sûr avec ablation de l uterus et vasectomie…on est bientôt 10 milliard…l homme est un cancer pour cette planète, alors avorte, avortez, c est pas grave.

    • tres juste et surtout en afrique ou les pondeuses on 7.8 enfants par tete de pipe

    • @Geronimo
      vous ne voyez pas où est le problème ? La course en avant vers un gonflement de la constitution et finalement un dévoiement de la constitution, ça vous parle plus ? La fuite en avant vers toujours plus d’avortements ? La France est le pays d’Europe qui avorte le plus. Dramatique pour la santé des femmes mais ça, on ne le dit pas.

  24. Dans e même esprit de rapprochement RN LFI que l’ islam compatible de la cheftaine du 2e parti ni gauche ni droite
    Et après ces abrutis cocus de la marine s’ etonnent que Zemmour se soit lancé en politique pour deformater les decerebres

  25. Mais quel discours rétrograde ! Bien sûr que le droit à l’IVG doit être inscrit dans la Constitution ! A la vue de ce qui s’est passé aux Etats-Unis, mieux vaut que ce droit – essentiel- y soit inscrit. Hormis quelques éléments LFI et RN qui n’ont pas voulu le voter – pas pour les mêmes raisons, certainement – les députés ont voté ce droit qui protège les femmes.
    « Riposte laïque » a perdu de vue son rôle de dénonciation de la religion… d’une religion ! Le site aborde des domaines (Russie, IVG…) qui n’ont plus rien à voir avec la laïcité. On peut être anticlérical et pro-ukrainien. On peut être anticlérical et pro-IVG.

    • @Rebel
      Vous n’avez rien compris. Ce droit n’a rien à faire dans la constitution, une constitution n’est pas faite pour ça.
      Vous n’avez pas compris que poussée au point de pervertir nos institutions, l’IVG est devenue une religion.

      • La constitution va bientôt régir le nombre d’enfants maximum par famille et comme pour l’injection, il sera organisé des fiches de renseignements à faire remplir par les voisins et à déposer à la Kom, euh pardon !, au commissariat politique.

      • exacte ca baise à 12 ans et après ca avorte. Si c’était pahyant il y en aurait deux fois moins déjà

      • Oui, Sophie, « une religion » c’est bien le mot ! A tel point qu’on ne parle même plus de contraception. La contraception, pourquoi faire puisqu’elle est remplacée par l’avortement ?

      • Lu et approuvé Sophie ! Une religion avec son dogme et son clergé… pour toujours plus de morts innocentes !

    • Rebel de papier, tout ce qui est inscrit dans la constitution par un gouvernement peut être enlever de la constitution par un autre gouvernement. Alors réfléchi un peu ca te changera

    • Rebel de meeeees
      confond laicité et anticléricalisme . Mais , lui au moins , il l’avoue dans sa stupidité . D’autres sont plus retors

    • Et la clause de conscience des médecins disparaît obligatoirement… Puisque si ce pseudo droit est inscrit dans la constitution, aucun médecin ne pourra s’y opposer,ni refuser de pratiquer un avortement, puisqu’il s’opposera à la constitution. Un beau désert médical se profile à l’horizon.

  26. A les voir, on pourrait croire qu’elles vivent dans un état islamiste et qu’elles viennent de remporter une grande victoire au péril de leur vie, au sein d’un terrible pays de culture patriarcale. Quel cinéma ! Ces crétines enfoncent une porte ouverte. Sans doute ont-elles besoin de ça pour donner l’impression qu’elles font quelque chose d’utile. pour justifier leur existence.
    Alors que tout est permis en France, y compris le crime et l’horreur d’un « avortement » à neuf mois pour faire plaisir aux très inutiles et très funestes néo-féministes.

    • Vous avez tout dit. Triste de voir le RN s associer à cette mascarade. Mais ont-ils le choix ?

      • Oui, c’est triste et très décevant de voir Marine Le Pen se soumettre à la doxa gauchiste.

      • On a toujours le choix surtout quand on est le premier parti politique de France, par le nombre des votants ! Je considère l’attitude de Mme Le Pen comme une forfaiture. La Droite la plus bête du monde, n’est pas prête de virer la Gauche qui est plus cohérente dans ses prises de position !

  27. Aujourd’hui, 25 novembre à 14h, on peut écouter la rediffusion sur Radio Courtoisie de l’émission « anthologie de la création » qui traîte de ce grave sujet avec le Dr Philippe Piloquet et Jacques Bay. Puis gratuitement sur internet : radio courtoisie . fr

  28. c’est un sujet compliqué, les uns sont pour et d’autre sont contre, ça se comprend, chacun voit midi à sa pendule. Néanmoins Simone Veil a proposée l’IVG pour des cas exceptionnels, maintenant c’est pour le monde, et gratuit. J’y vois la débauche, les viols et la violences tout vas, et à tous les niveaux sociaux. Notre pays vas s’enfoncer progressivement dans l’ignorance de l’esprit et des actes. L’avenir est, selon moi, dans le déclin, dans la loi du plus fort. Mad Max est en route.

  29. La France et folle ! Les femmes braillent « le droit de disposer de leur corps », mais et le Droit à la vie de l’enfant, on s’assoit dessus ? Le corps de l’enfants, c’est déjà une dépouille sans droit ?

    Mouwwais, « laissez venir à moi les petites musulmans et tuons nos enfants, voilà la vérité des dégénérés…

  30. Je ne voterais plus jamais RN ! ces gens là sont comme les autres ! c’est a dire la politique a mangé la conscience des hommes ainsi que leur honneur supposons qu’ils en avaient. Pour moi la vie d’un enfant dans le ventre de sa mère et supérieur a tout , même a la vie d’un taureau ou des scarabées a pattes dorées lorsque l’on arrête les travaux d’une route .Si on ne veut pas d’enfant il y a tout un panel de moyens pour éviter d’en avoir sans avoir recours a cette mise a mort odieuse et finalement peu courageuse où l’autre ne peut pas se défendre .

    • La gauchisation du RN ne va d’ ailleurs pas s’ arranger avec le porte coton de la marine
      Qui n’ a ni métier ni culture mais a appris par coeur les slogans de ce parti ni gauche et surtout ni droite

  31. Il faut bien voir que le soi-disant « droit » à l’avortement fait partie d’un mouvement soi-disant « féministe » , à côté d’autres revendications , qui fait partie d’une idéologie dissolvante et corrosive des sociétés occidentales … »civilisées » . Panot Lepen en sont les tristes gargouilles ou idiotes utiles

  32. Les dissonnances d’appréciation selon qu’il s’agit de l’IVG ou de la barbarie guerrière n’en constituent pas moins deux crimes contre l’humanité.

  33. Bonjour , permettre l’IVG et interdire la corrida où est la logique ? Avec tous les moyens de contraceptions qui existe , pourquoi autorisé l’IVG ? L’interruption de grossesse ok mais dans certaines obligations ,dans un cas comme une malformation du fœtus d’accord car ces enfants handicapés est une charge à vie pour les parents et une fois les parents disparus que deviennent ces enfants ? L’interruption de grossesse pour les pondeuses d’accord , se serait plus adéquate , car avoir une famille nombreuse maintenant , n’est plus approprié , il faut avoir les moyens de les élevés . Evidemment si comme beaucoup le disent  » il y a la caf » toujours compter sur les autres est tellement plus facile

  34. Si l’argument principal d’être contre l’avortement parce que l’église l’interdit alors il faut se souvenir que dieu a sacrifié son fils, mais la différence est qu’il ait attendu trente ans pour le faire, alors naitre pour mourir ou mourir avant de naitre c’est blanc bonnet et bonnet blanc. Certes, je fais de l’humour noir ici, mais êtes-vous des démiurges pour décider à la place des personnes concernées ? Un droit n’est pas une obligation.

    • Bonjour Le Ch’ti !
      Vous devriez pourtant savoir que c’est ce genre de droit qui a un « statut » d’obligation…
      La constitution est devenu un ridicule fourre-tout dans lequel certains veulent inscrire tous leurs caprices et leurs délires !

      Pour ma part, en ce qui concerne l’avortement, la seule solution consiste à revenir à la stricte application de la loi Veil de 1975 et de créer un fonds national d’entraide pour permettre aux femmes de s’en sortir financièrement pour élever leur enfant !

      C’est tout de même mieux que de tuer un innocent dans l’incapacité de se défendre !

      • Bonjour lee, je suis d’accord sur le fait que pour moi, on doit simplement comme vous dites s’en tenir à la loi Veil, il ne faut pas que l’avortement devienne un moyen contraceptif, ce qui a mon avis, n’arrivera pas, l’opération n’étant pas sans risque. Ceci dit, où je ne suis pas d’accord, c’est avec ceux qui prétendent que l’on « pousse » à l’avortement, on est là dans le domaine du fantasme. Je voulais spécifier que l’argumentaire n’était pas le bon. Bien à vous.

    • Formidiable la lepenie déboule à la rescousse en mode panique pour soutenir la poissarde . Avec le chti lepénien on en tient un bon qui transpire et sue et pue un antichristianisme d’une bêtise , même d’une stupidité affligeante , qui semble révéler un problème profond et ancien .
      On appréciera « l’humour » stupide et pervers qui perverti l’histoire en accusant du mal dont ses semblables sont coupables . On va aussi faire court mais en sens INVERSE , les soudards de la nupesse et du r-haine errant sont les mêmes que les soudards qui crachaient sur le Christ couronné d’épine et flagellé .Il est certain que le supposé « DROIT » à l’avortement va ainsi devenir de plus en plus contraignant . Ceux qui connaissent le sujet …savent bien que l’avortement est devenu un moyen de contraception

      • Peripathos, vous délirez et êtes engoncé dans vos obsessions, pitié utilisez le Français pour vous exprimer et non pas ce salmigondi de sortie de fumerie d’opium. Prenez une hostie et calmez vous.

        • Intéressant de voir le genre de tares profondes qui grouilles dans le marécage vaseux et sombre de la lepénie . La lumière n’y pénètre pas …..
          Chacun pourra juger . Inutile de perdre son temps ici en cherchant une lueur même faible et blafarde d’intelligence . Ceux qui n’avaient pas ENCORE compris pour le RN comprendront mieux

      • « en accusant Dieu du mal dont ses semblables ( des soudards avinés ) sont coupables .
        Un « droit » induit des obligations à le faire respecter . Jusque là c’était censé être une exception , soi-disant ! Mais c’était toute l’hypocrisie de la loi Veil . Ceux qui l’ont fait passée le savaient bien en mettant en avant , VICIEUSEMENT , une S.Veil juive rescapée des camps …..
        Il ne fallait pas « légaliser » ou légitimer mais dépénaliser en cas de « détresse » .
        Maintenant on en est à justifier les infanticides de nouveaux nés pour déni de grossesse ! Quand on a dépassé les bornes ….y’a plus de limites .
        Bref intéressant de voir les grouillots de la lepenie finis à la bière s’agiter

    • pas encore une obligation…mais ça pourrait vite le devenir par le biais des écolo-facho qui ont décrété que les enfants étaient mauvais pour la planète.oui!
      n’oubliez pas qu’en Chine il fut longtemps interdit d’avoir plus d’un enfant.
      donc ça pourrait vite deveni<r une obligation .surtout pour les FDS. les autres ils s'en branlent et personne n'irait s'aventurer à limiter leurs naissances.

  35. L’avortement, vilain mot remplacé par « u=interruption volontaire de grossesse, est une liberté fondamentale des femmes, une Liberté acquise avec le courage de Mme Simone Weil, Déportée à Auschwitz, députée, Ministre, Française, sans doute athée, mais de culture judaïque.
    Une loi suffit, mais quand on sait que les lois de libertés sont détournées pour en faire des lois pléven gayssot, taubira, schiappa et autres lois mondialistes folles, pourquoi ne pas l’inscrire dans la Vème moribonde?
    La laïcité est dans la constitution et l’on voit comment elle a été transformée en défense du droit » des islamistes à imposer leur dictature théocratique en francarabia.
    Et puis parler IVG quand macron saccage la France, ça le renforce dans sa politique sorosiste. La nupesse l’a bien compris qui détourne les projets de lois sur les détails wokes, LGBTIQ et sociétaux.

    • Simone VEIL… désolé pour l’erreur.
      Lire « i am Jewish, de Madame Simone VEIL!

    • C’est aussi « Madame » VEIL (surtout ne pas confondre avec l’éminente philosophe (1909-1943) qui a forcé Giscard à accepter le regroupement familial et ainsi démarrer l’invasion migratoire (c’était en 1975) et elle a aussi démarrer en 1976 le bilan comptable de l’Hôpital public qui a conduit à gérer un hôpital comme une simple entreprise et on voit aujourd’hui où cela mène, sans parler du « numerus clausus » pour les étudiants en médecine dont elle est aussi à l’origine, etc. Mais cette dame est Panthéon pour ses bienfaits…

      • Oui, Mme Veil était une mondialiste, comme Giscard, sa concurrence libre et non faussée et son heure de varsovie en été.
        Mais il s’agit en l’espèce de SA loi dépénalisant l’IVG, cette liberté fondamentale que les curés ont transformé en crime pendant 2000 ans, l’utilisant contre les femmes au nom du « croissez et multipliez »!
        « Nobody is perfect », comme on dit en franchouillard bobios.

        • Curiosus
          Allez plutôt vous planquer . Quand on l’est à ce point on a la décence de se planquer dans un trou sombre …..n’importe quel trou .
          L’imbécile pense que « les femmes » sont forcément pour l’avortement et , a contrario , qu’elles sont forcément parées de toutes les vertus et enfin que les hommes n’auraient rien à dire et ne seraient pour rien dans « l’affaire » !
          Là on franchit le mur du çon . Merci pour la rigolade

    • elle a beaucoup joué de sa déportation pour attendrir les faibles d’esprit.
      et elle était assez machiavélique pour savoir que sa loi allait vite devenir un moyen de contraception .

      • Angora. Elle était tout à fait contre le fait que l’IVG devienne un moyen de contraception. Simone Veil a toujours été guidée par la compassion. Compassion envers les femmes démunies, qui ne disposaient d’aucun moyen de contraception et risquaient leur vie dans des avortements clandestins et sans doute compassion envers les migrants.
        Elle avait certainement sous-estimé les abus qui en découleraient par la suite, pas de son fait, mais du fait de la gauche.

        • D’accord avec vous Carole, et pour ma part j’estime que Giscard et Chirac ont une responsabilité bien plus grande dans cette tragédie…

        • Quand cette loi a été votée la contraception orale était autorisée depuis 5 ans (loi Neuvième 1967 je crois).

        • Là vous vous avancez ….sur les intentions de Me Veil
          Au mieux elle a été un pion et ça ne l’excuse pas dans une stratégie de destruction , déconstruction , que l’on voit à l’oeuvre . C’est une erreur de jugement majeur

  36. Puisqu’on prétend vouloir protéger les femmes, il serait plus opportun de préciser dans la constitution on n’importe quel code que l’excision et l’infibulation sont des crimes barbares abominables et que leurs auteurs, en plus des sanctions pénales, seront déchus de la nationalité française s’ils l’ont, et ne pourront jamais l’obtenir s’ils ne l’ont pas. Et seront à la sortie de prison, renvoyés dans leur vrai pays.
    Mais il paraît qu’on ne peut pas. Il faut respecter les coutumes étrangères !

    • Tout à fait vrai Christian, il faudrait le faire, car ce ne sont pas les femmes qui choisissent librement l’excision ou l’infibulation, ajoutez y aussi, la circoncision, qui même si elle est pratiquée sur des hommes, repond du même crime si aucune justification médicale est prouvée.

    • Vous oubliez la circoncision, pratique barbare qui impose la première douleur sexuelle aux garçons… Si on s’en tient à Freud, cela doit laisser des traces dans l’inconscient ; non ?

  37. Et l’humanité se cherche de grands hommes politiques, scientifiques, de véritables génies aux découvertes extraordinaires pour le confort et le bien de toute l’humanité. Hélas il est fort probable que tous ces êtres exceptionnels ont été tué à coup « d’aiguille à tricoter ». Non! ce n’est pas une probabilité, c’est une certitude, je vous demontre : il ne reste comme phare à la jeune humanité que les influenceurs (euses)…

    • Robespierre, si les aiguilles à tricoter, pouvaient nous éviter la naissance de tyrans, ce ne serait en soit pas une mauvaise chose, car la mauvaise herbe pousse plus vite que les genies.

  38. Le grand remplacement se déroule comme prévu, avec l’aide des députés et la passivité du peuple
    Je me souviens que lorsque la loi Veil a été proposée des médecins, des prêtres et des associations de familles qui recevaient les confidences des mères de famille et de femmes célibataires, disaient que beaucoup se feraient avorter faute de moyens financiers suffisants et demandaient à l’état de les aider, même les démographes tiraient la sonnette d’alarme
    L’état a répondu qu’il n’en avait pas les moyens
    Mais dans le même temps il favorisait le regroupement familial des étrangers dont le coût s’est avéré énorme
    Aucune réaction du peuple, qui au contraire considérait déjà cette loi comme une libération de la femme

  39. Vraiment, traiter l’IVG et la corrida au moment où la France explose c’est une immaturité politique ou une basse manipulation médiatique! Ils se foutent de nous.

    • Suivant une légende que l’on qualifierait aujourd.hui « d’urbaine  » on discutait lors du siège de constantinople du sexe des anges .la Différence avec aujourd.hui :Constantin paleologue, chef de l.etat se lança dans la mêlée et périt les armes à la main.Notre muscadin ira bouffer tranquillement les retrocommissions sur la vente d.alsthom à Disneyland-Floride.

  40. je pensais qu’ils incluraient aussi l’interdiction de la corrida dans la constitution . bon ben ce sera pour la décennie suivante

    • Et n’oublions pas la pêche, la chasse, le barbecue… ah oui, et la pétanque aussi ! Ben oui, une boule de pétanque, ça peut écraser une pauvre petite 🐜 ou une 🐞 !

  41. « Sans vouloir ignorer bien sûr la très grande détresse de femmes enceintes, on peut se demander pourquoi on lutte pour protéger les taureaux, mais pas l’enfant à naître ? »…Bravo, c’est leur mettre un peu le nez dans leurs contradictions !

    L' »âne suffit la pisse », la collabo…

  42. Au point où nous en sommes, il faudrait inscrire la France dans la constitution.

  43. Le nupes ne peut exister qu’ainsi, en demandant des mesures « sociétales » (comme on dit), pour le reste, je crains bien que ça tourne rapidement au vinaigre du côté de ses électeurs. La caste gauchiasse se doit donc d’essayer de résister ainsi, mais ça ne durera plus très longtemps, ils sont complètement démasqués et grillés.

    Pendant que l’on s’occupe d’une telle loi superfétatoire, le petit peuple est en train de crever à petit froid.

  44. Déchéance complète et génocidaire de ceux qui  » servent  » la France , pourquoi inscrire le droit à l’IVG dans la Constitution alors qu’il y a la Loi Veil qui dépénalise l’avortement en France ? Encore une fois le RN trahi les Français alors qu’il suffisait à Marine de réaffirmé son soutient à la Loi Veil et de s’opposer à l’inscription dans la Constitution ! Encore un coup bas du RN pour les Patriotes .Honte aux députailles d’avoir voter pour !

    • Et tout ça gratos, enfin pour les concernees comme les opérations de changements de sexe, toubib +psy +chirurgien, une collègue se rajouter des seins en payant, plus tard ça se passe mal, les prothèses se collent à la chair, il faut les enlever, même chirurgien mais payé par la secu, elle est pas belle la vie, pas de service après vente de la part du chirurgien

    • BIien d accord avec vous.Le RN,a force de vouloir être de diabolisé,alors que c est déjà largement le cas, glisse de plus en plus vite vers la doxa bien pensante,A moyen terme,c est suicidaire ,les raisons pour voter pour les opposants au régime disparaissent, et les électeurs iront voir ailleurs.

    • je me répète mais tant pis: on a perdu notre chance et les responsables sont ceux qui ont toujours refusé de voter J M Le Pen.
      la messe est dite.

    • Le génocide légal a été rallongé de 2 semaines de plus .
      L’allongement de 12 à 14 semaines de grossesse du délai de recours à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) est la mesure phare de la loi. Elle fait suite à un rapport de 2020 réalisé au nom de la délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale, qui recommandait de traiter l’avortement comme un droit effectif.
      La loi a été promulguée le 2 mars 2022
      Elle a été publiée au Journal officiel du 3 mars 2022
      https://www.vie-publique.fr/loi/276586-loi-2-mars-2022-renforcer-droit-avortement-delai-porte-14-semaines
      Image d’un fœtus de 12 semaines
      https://fr.depositphotos.com/485256616/stock-photo-human-fetus-approx-weeks.html

  45. Et , j’oubliais , la mère Lepen , une Panot bis … , a encore perdu une belle occasion de la fermer

    • tout à fait d’accord la mère Le Pen encourage la dénatalisation des enfants blancs (déjà en sous-nombre) d’ailleurs qui avorte hélas le plus aujourd’hui ? les blancs,pdt que la diversité islamiste se reproduit comme des rats
      Zemmour dans son programme lors des présidentielles voulait lui favoriser la natalité Française dans la ruralité en versant une prime de 10000 euros à la naissance
      https://programme.ericzemmour.fr/famille

    • Il faudrait la dégager et la faire remplacer par un vrai « couillu » sur les questions societales, mais aussi un réaliste sur les finances et l’économie…

  46. Oui les cons-stitutions changent..Les cons , eux , ne changent pas souvent ou c’est quasi « miraculeux » , cela relève de la « grâce » , la médecine n’y peut rien .
    « ILS » ou « ELLES » , la mère Panot en tête comme égérie , veulent donc « sacraliser » le droit à avorter . On a le « sacré » que l’on peut ! Et il y a là , en tous cas , de sacrééés …je me comprends . ILS et ELLES pourraient donc nous faire un sketch , pour parachever leur triste ridicule , en gravant leur « droit » à ….dans la pierre tel Moise descendant du Sinai . Ce serait plus « sûr » ….encore que

    • On a le « sacré » que l’on peut !
      En effet, même si l’avortement est parfois la solution à une situation désespérée, ce n’est certainement pas la meilleure ni la plus réjouissante. Il y a quelque chose d’indécent à s’en réjouir comme elles le font.

  47. c’est bien, les tueurs et tueuses de bébés sont contents, ils vont pouvoir tuer en toute tranquilité comme si c’était LE sujet le + important de leur vie, ils ont vraiment rien d’autre à foutre sauf encaisser du pognon de l’état pour pouvoir défiler parce que les idéologues de l’état le leur ont demandé. voilà où passe le pognon de ceux qui bossent dans ce pays, il sert à faire des manifs qui rapportent.

    • vous parler pas de sauver la France MR ZEMMOUR vous attendez quoi que tout les vieux des annes 1960 vont mourire et macron on le foud dehors Quant Pourquoi on peux le faire de suitte ?

    • Il faut être 2, homme femme n en déplaise. le géniteur n à pas son mot à dire dans cette affaire ????? ¿¿¿¿uniquement le corps de la femme, peux importe l enfant de tant de semaines, pardon embryon jusqu a combien

      • C’est en effet un cas pour ainsi dire jamais évoqué. Un homme heureux à l’idée d’avoir un enfant n’a pas pourtant pas son mot à dire en tant que futur père.

Les commentaires sont fermés.