Le droit d’être importunée par un homme, contre l’hystérie anti-mâle blanc

Publié le 11 janvier 2018 - par - 48 commentaires - 1 268 vues
Share

Donc, finalement, une centaine de femmes, pas moins féministes que les autres, ont répondu à l’hystérie anti-mâle blanc, elles défendent la liberté d’importuner. Parmi elles, Catherine Deneuve a 75 ans et Elisabeth Lévy en a 54 ans.

http://www.europe1.fr/societe/tribune-de-femmes-dont-catherine-deneuve-pour-laisser-aux-hommes-la-liberte-dimportuner-3541469

Ma fille, qui a 50 ans et dont la première profession est jardinier, a été la première apprentie féminine dans un métier qui à l’époque était essentiellement masculin et une entreprise gérée par des hommes. Elle est tout à fait du même avis et dit bravo !

J’ai 72 ans et je suis d’accord avec elles. Dans ma vie, si j’ai eu des conflits, c’était avec des femmes, jamais avec des hommes. J’admets que j’ai toujours préféré discuter de moteurs, aller en montagne et, bien sûr, jouir des plaisirs de la vie, ce qui fait des hommes des partenaires agréables. Il est vrai que j’ai eu la chance de faire l’école primaire comme seule fille à l’école communale des garçons où mon père était instituteur.

https://atelier-ca-della-fiola.blogspot.ch/p/biographie.html

L’âge est important car celles qui ont vécu la sexualité décomplexée des années 60-70-80 ont une vision différente de la mentalité actuelle.

Cette hystérie anti mâle blanc est partie des USA. Weinstein qui a 66 ans, a mené une vie de satyre grâce a des nanas qui via des accommodements pas toujours très vertueux ont acquis une place dans le star système hollywoodien et maintenant tout d’un coup, elles crachent dans la soupe. Soudain elles deviennent pudibondes tout à fait islamo compatibles.

Tout cela n’a aucun intérêt puisqu’elles connaissaient les termes du marché et à l’époque ont pensé qu’un Oscar valait bien un lupanar. Bof, ça se fait dans tous les milieux et depuis toujours. Ça n’a aucun intérêt.

Ce qui a de l’intérêt c’est la question “pour quelle raison cette affaire que tout le monde connait depuis toujours fait-elle scandale aujourd’hui ?”

Pourquoi n’est-ce qu’aujourd’hui que la bienpensance s’inquiète de la vertu des starlettes ?

Première réponse: il y a certainement une raison politique, laquelle ? Je ne sais pas, mais ce qui me parait le plus évident c’est la similitude Weinstein–Trump… Tout ce beau monde du spectacle gauchisant, très déçu que leur Hillary n’ait pas été élue s’est donné pour mission de déboulonner ce Trump qu’ils détestent/jalousent. Tous les moyens sont bons, les coups les plus tordus sont permis et sans doute y a-t-il des bénéfices à la clé…

Autre hypothèse : les agressions sexuelles de la part des allochtones (viols, assassinats, tournantes, débordements dans les piscines ou les manifestations publiques, etc.) sont de plus en plus dénoncées, alors il est important de démontrer que les mâles blancs sont aussi des prédateurs sexuels. Weinstein et nos harceleurs sont le pendant autochtone des violeurs allochtones. Ce qui dédouane les allochtones.

Les midinettes gauchisantes européennes tombent dans le panneau ? Quoi d’étonnant ?

Alors quand les vieilles carcasses comme Deneuve ou Bardot qui en ont vu beaucoup d’autres, bousculent la bienpensance, la génération selfie pisse dans son smartphone…

Mais il y a des trucs qui font encore plus bondir :

Aldo Sterone explique que si vous ne voulez pas être violée, vous devez ne pas vous mettre en situation d’être violée. Ça veut dire que si vous êtes violée vous avez une part de responsabilité ? Oui madame… Olala ! Quelle horreur !

Ben oui, si vous allez, coiffée, maquillée, parfumée, déshabillée sexy, vous trémousser en boite et ensuite accompagnez un type, ça veut dire quoi ? En clair ça veut dire que vous cherchez à baiser. Ne faites pas la sainte-nitouche car votre accoutrement et votre comportement disent au contraire que vous demandez qu’on vous touche.   youtu.be/2Cct9dXMLro?a 

Les comportements lancent des messages. Dans le bon vieux temps, quand un homme proposait à une femme de venir, chez lui, admirer ses estampes japonaises, c’était une façon élégante de l’inviter dans son lit, tout aussi explicite que de raccompagner en voiture ou d’aller prendre un verre dans une chambre d’hôtel.

Comme le dit Aldo : du moment où on va dans le territoire de l’autre, on se soumet volontairement à sa domination, chose que les “victimes” de l’affreux monsieur Weinstein font semblant de ne pas savoir… Mais qu’est ce qu’on leur enseigne à ces oies nées de la dernière pluie ?

Si “les hommes ne comprennent rien aux femmes” vice-versa : les femmes ne savent pas comment fonctionnent les hommes. Ma mère disait “méfie-toi d’eux car ils ne pensent qu’à ça”. Tiens ! comme si les femmes ne pensaient pas à la même chose, c’est même la nature.

On peut jouer aux jeux dangereux sexy et provoquer, mais là il faut être habile et expérimentée pour être capable de faire évoluer la situation comme on le veut. Et cela peut même ne pas suffire car il y a des hommes, qui, une fois un certain degré d’excitation rejoint, ne se contrôlent plus, ils sont comme en transe et alors, consentante ou pas… Vous n’aviez qu’à ne pas aller jusque là: qui s’y frotte s’y pique. Selberschuld.

Mais il y a aussi l’aspect physiologique qui fait encore plus bondir parce que rappeler la nature animale de l’être humain, oh my goodness, comme c’est choking ! Et pourtant, ce sont les femmes qui mettent le feu aux poudres en diffusant leurs phéromones.

Nous sommes des mammifères et quand les femelles sont en chaleur, elles se cherchent un mâle pour les féconder. A cet effet elles émettent, inconsciemment, des phéromones auxquelles les mâles, tout aussi inconsciemment, ne résistent pas. Cela complique la situation.

Si une fille est dans sa période dans laquelle elle émet des phéromones, ce qui signifie que inconsciemment elle envoie des invitations sexuelles aux hommes, et “sort en boite”, il est fort probable qu’elle aura autour d’elle un foisonnement de mâles en rut… et si dans ces conditions elle répond à des avances, pour le mâle cela signifie le consentement.

Mais oui mesdames, quand vous êtes dans votre période de chaleur vous émettez des phéromones et si alors, au bureau, votre collègue vous dit que vous avez de belles jambes, dites-vous qu’il a senti vos phéromones. C’est aussi simple que ça et il n’y a pas de quoi faire un pataquès.

Des lecteurs vont s’indigner, mais si les filles savaient quelles sont les conséquences de leurs comportements, on pourrait certainement éviter non seulement des viols mais aussi des meurtres et des victimes qu’on retrouve des semaines plus tard découpées en petits morceaux. Vous voulez faire du jogging, seule, dans une forêt ? Dans le temps on disait aux enfants que dans les forêts il y a des loups. N’en déplaise aux écolos.

Nous, avec nos mâles, nous avons une longue expérience, ce qui n’est pas le cas avec les mâles allochtones frustrés qui proviennent de civilisations dans lesquelles le sexe est encore tabou. Avec eux, il y a problème parce que nos codes de comportements sont différents des leurs. Cependant, ce n’est pas en culpabilisant les nôtres qu’on va résoudre le problème des autres, bien au contraire. Nos femmes ont tout intérêt à faire l’union sacrée avec nos hommes car le pire dans la situation actuelle c’est le retour des bigots et des puritains obsédés par la volonté d’emprisonner les femmes sous des burqas.

Anne Lauwaert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
crap2sp

Et pendant que nos pintades de service,font ce pataques,des femmes sont victims,de viols collectifs,il y a qq annees,8 je crois sont sortis,avec des petites sentences,quasiment blanchis,la victim elle n’avait qu’a la fermee,et toutes ces grosses cones a l’epoque n’avaient rien a redire,ou comme ce fameux 31 dec,dans une ville allemande,comme elle ne dissent rien,sur les milliers d’exisions,qui prennent place en France,voyons mesdames,votre message a ce stade ne veut rien dire,la cible comme l’antisemitisme,n’est pas le male blanc,mais tous ces bons a rien qui envahissent ce pays.et vous le savez

Amarillys Taylor

Très déçue par cet article d’une personne dont l’ancienne clairvoyance j’ai toujours admirée. Alors Anne, vous revenez à la pratique de culpabiliser les femmes pour les méfaits des hommes qui ne veulent ou ne savent pas contrôler leurs pulsions animales ? C’est faire insulte aux hommes occidentaux qui ne se comportent pas comme des animaux et surtout essayer de culpabiliser les femmes agressées parce qu’elles seraient en rut? Honte à vous !Alors la burka vous satisfera t-elle ?

Fifi

D’ailleurs, Caroline De Haas n’avait rien trouvé d’autre que de dire que ce harcèlement de rue et ces agressions sexuelles sur les femmes par des migrants, c’était simplement un problème de trottoirs et de luminosité… Alors que pour que les femmes en sont arrivées à ne plus pouvoir accéder à ce quartier, c’est que l’insécurité y est énorme, ce qu’on comprend bien vu la concentration qu’il y a de clandestins dans cet endroit…
Chapelle-Pajol, les femmes sacrifiées sur l’autel de l’antiracisme https://fr.sputniknews.com/france/201705231031503954-france-chapelle-pajol/
Femmes chassées des rues dans le quartier Chapelle-Pajol
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/05/19/31003-20170519ARTFIG00154-femmes-chassees-des-rues-dans-le-quartier-chapelle-pajol-le-cri-d-alarme-de-celine-pina.php

Fifi

De plus, il faut se rappeler pourquoi Marlène Schiappa avait voulu faire cette loi contre le harcèlement de rue. Ca faisait suite aux agressions sexuelles et harcèlement de rue qui se passaient dans un quartier de Paris, à la Chapelle Pajol, ce qui a provoqué que les femmes ne pouvaient plus marcher librement dans ce quartier. Et toutes ces féministes de gauche se contre-foutaient complètement de cela car ça les gênait au plus haut point étant donné que les agressions et harcèlements étaient le fait de migrants… http://www.leparisien.fr/paris-75018/la-lutte-contre-le-harcelement-de-rue-une-priorite-pour-la-ministre-marlene-schiappa-23-05-2017-6975798.php
http://www.leparisien.fr/paris-75018/harcelement-les-femmes-chassees-des-rues-dans-le-quartier-chapelle-pajol-18-05-2017-6961779.php

Fifi

(suite)…car cela visait les hommes que les néo féministes appellent « racisés », c’est-à-dire, non blancs. Elles avaient donc signé dans Libération une tribune intitulée « Contre la pénalisation du harcèlement de rue »… https://www.marianne.net/debattons/editos/harcelement-de-rue-quand-les-antiracistes-stigmatisent-les-racises Alors que nous voyons aujourd’hui, ces mêmes néo féministes attaquer les hommes (blancs) pour tout et n’importe quoi, pour la plus simple drague… Il faut savoir que pour Caroline De Haas, une femme qui se fait siffler dans la rue, ou qu’un homme fasse un commentaire sur le physique d’une femme qu’il ne connaît pas (donc pour traduire lui fasse un compliment), elle assimile cela à du… lire la suite

Fifi

« les agressions sexuelles de la part des allochtones (viols, assassinats, tournantes, débordements dans les piscines ou les manifestations publiques, etc.) sont de plus en plus dénoncées, alors il est important de démontrer que les mâles blancs sont aussi des prédateurs sexuels. » En France, c’est pour cela que nous voyons cette hystérie, de la part des « néo féministes », qui ne vise en fait, que le mâle blanc. Et pour démontrer que tout ça ne vise que l’homme blanc, il faut juste se rappeler que les féministes de gauche au mois de septembre dernier, avant l’affaire Weinstein, n’ont jamais voulu que M.… lire la suite

Dido

Y’a pas que les pimbêches en mini-jupe talons, seins à moitié à l’air qui sortent en boîte qui se font violer, y’a aussi parfois des femmes qui ne demandent rien à personne et se font agresser chez elles ou dans la rue alors qu’elles ont une tenue et un comportement pas du tout provocant, par des tarés plus animaux qu’humains. Donc, faut pas dire n’importe quoi. Ce n’est pas la faute à l’homme ou à la femme, il faut voir chaque cas. Certes, quand on entend que une telle s’est fait violée 3 ou 4 fois, y’a de quoi se… lire la suite

Flora

Cet article bat les records de débilité. Mesdames rejouissez vous de vous faire mettre la main au c. du moment que c’est un FDS qui le fait. Un mec lourdingue mais blanc c’est tellement plus délicat qu’un immigré, rire !!!

SUCCOJA Michèle

Entièrement d’accord avec vous. Il faut laisser aux hommes, comme aux femmes, le droit de draguer. On parle des « collés-serrés » dans le métro, mais bon sang, mesdames, un bon coup de genou dans les couilles, ça remet les pendules à l’heure ou encore un coup de coude dans le plexus, aïe, ça fait mal aussi !! Réveillez-vous mesdames, l’égalité hommes-femmes c’est ça, aussi et arrêtez de vous plaindre. Pour ma part, je souhaite que les hommes continuent à jouer de leur charme, un sourire n’a jamais fait de mal à personne, mais bas les pattes, parce que ça ne marche… lire la suite

Anne Lauwaert

Le viol et n’importe quelle autre forme de violence, même « seulement » verbale est INACCEPTABLE ! Dans ma vie, si un homme s’était adressé à moi – 1 fois – en élevant le ton, soit je l’aurais mis à la porte, soit je serais sortie, je n’aurais JAMAIS accepté. Par contre, les avances, les dragues douces… les petits mots, les regards, l’envoi de fleurs… quel bonheur ! Bien sûr nous avons notre nature animale, mais à côté de cela… quelle poésie ! Bien sûr nous sommes romantiques et les hommes aussi ! Si vous aimez les hommes, c’est sûr… lire la suite

Germaine

?merci Anne nous sommes nombreuses autour de moi à avoir les mêmes opinions Quand à Sonia ,si viol par salafiste(le mot viol n existe certainement pas chez eux )je pense que la victime n Ira pas porter plaintes à la gendarmerie car elles finissent souvent au cimetiere Et oui les hommes ont un cerveau comme certaines femmes aussi mais chut!!ils ont aussi une quéquette

dufaitrez

Superbe !
L’Homme n’est qu’un animal dans ses gènes, la Raison (?) en plus.
L’évolution de Darwin a donné naissance aux intellos et aux brutes épaisses (pour faire court).
Séduction, Galanterie, les Hommes offrent, les Femmes attendent ! Sauf les Konnes !

VivelaRepublique

Le fond du message est pertinent, mais le terme « importuner » est probablement mal choisi. Dans une société moderne et civilisée, les femmes ont effectivement le droit de se déplacer librement dans l’espace public, sans se faire alpaguer par le premier type venu qui se prend pour un Don Juan irrésistible. Il y a des espaces destinés pour cela (boite de nuit, bar, tout club de rencontre). En dehors de ces espaces, le sexe ne devrait pas entrer en ligne de compte dans les relations. Les femmes sont probablement le plus important vivier de voix pour le FN, car elles seront… lire la suite

Paskal

Il n’y a pas de rut ni de chaleurs chez les humains, ni chez les singes.

Anne Lauwaert

y a pas de rut chez les humains, mais y a des bâtons dans les calzars…
y a pas d’chaleurs chez les femmes mais y a l’feu au cul
ça vous suffit comme explication?
un peu de travaux pratiques vous feraient du bien

BALT

100 % d’accord avec vous, Anne.
On respecte les femmes. Il est naturel de chercher à les séduire. Cela n’a rien avoir avec le viol, bien sûr.

Anne Lauwaert

Comme la vie serait triste si nous ne recevions plus de petits sourires en coin…
La vie deviendrait triste si les bigots et les puritains nous la foutaient en l’air!

paul

Hélas c’est bien parti pour…de nos jours il vaut mieux cracher sur la gueule d’un flic,ou voler une caisse que d’adresser un compliment à une femme dans la rue ou en boite…Les professionnelles du web érotique vont connaitre leur age d’or!:)

ictinos

Différence entre drague et harcèlement…Réponse d’une féministe:
Le harcèlement c’est quand le mec est moche…

sonya

en lisant ce texte au dirait les mêmes arguments que les salafistes .Un homme a un cerveau et peux très bien décider de violer ou pas .
« Vous n’aviez qu’à ne pas aller jusque là: qui s’y frotte s’y pique. Selberschuld.=>et donc si elle porte plainte on lui tant pis pour toi?

Anne Lauwaert

Tout comportement comporte un risque, si vous ne savez pas ça vous risquez gros ! J’adore grimoer dans les arbres mais je sais qu’à mon âges si je tombe c’est soit la chaise roulante, soit le cercueil. Si vous « allumez » un mâle… le risque c’est de se faire baiser… Si vous ne savez pas ça il faut vous informer.
P.S. informez-vous sur les salafistes.

sonya

Quand vous parlez des hommes on dirait que vous parlez d’animaux . Franchement très primaire votre vision des hommes et de la question du viol

Pierrot

Quand je pense à Fernande

je bande, je bande

Quand je pense à Félicie

Je bande aussi

Quand je pense à Léonor

Mon dieu bande encore

Mais quand j’ pense à Lulu

Là je ne bande plus

La bandaison papa

ça ne se commande pas . (Brassens )

Anne Lauwaert

MAIS OUIIIIII !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!¨
C’EST COMME çA !!!

André Léo

CQFD! Une démonstration sans faille.

Laurent Droit

La plupart des gens ignorent totalement le principe des phéromones sexuelles et la puissance de la chose. Mais ils se comportent tous en fonction de ça.
Les femmes dégagent de puissantes phéromones pour attirer les hommes, et cela parfois à des distances importantes. Mais les hommes aussi émettent des phéromones vers les femmes pour leur indiquer leur attirance sexuelle.
L’homme est un animal mammifère comme les autres et répond aux mêmes lois biologiques.

JILL

C’est la loi de la nature tout simplement …Si elles étaient des biches,ces connes reprocheraient aux cerfs de brâmer,y voyant une manifestation impudique et intempestive de leurs bas instincts .

Victor hallidee

Eh non les humains ne sont pas des mammifères comme les autres. Le langage articulé intervient comme une peau de banane, un empêchement dans la sexualité humaine qui n’est plus régie par la biologie, par l’instinct comme chez l’animal mais par le désir.
Nuance…
L’activité phéromonale chez l’humain semble être vestigiale et de faible importance. L’organe voméronasal n’est plus fonctionnel chez les hominidés, chez l’être humain il s’atrophie au cours de l’embryogenèse et 90 % des gènes des récepteurs aux phéromones sont altérés.
(Wikipedia)

Laurent Droit

Bonjour Anne ! Je me demande comment nous allons pouvoir procréer et assurer la croissance démographique de nos pays (à part les migrants violeurs) sans pouvoir au moins faire la cour à une femme. J’ai 67 ans et j’ai connu d’autres époques et d’autres moeurs et il ne m’a jamais semblé que les femmes se révoltaient contre ceux qui leur faisaient une cour honnête, convenable et respectueuse. Draguer implique que l’homme fasse des gestes vers la femme qui, elle, « par tradition », est assez passive, à part quelques exceptions. Cela dit, j’ai parfois été dragué par des femmes et j’ai trouvé… lire la suite

Anne Lauwaert

Ah Voilà ! mais c’est encore un vieux… mais oui! de notre temps c’était sympa – je ne comprends pas pourquoi actuellement il y a un problème
C’est exact le terme « importuner » n’est pas approprié – une drague dans les limites du respect c’est sympa !

Laurent Droit

Je crois que notre époque prend un malin plaisir à se créer des problèmes là où il ne devrait pas y en avoir…! :o)

paul

Soupir…comme je vous rejoins:) Anne

mia+vossen

BRAVO pour ce texte clair et complet! Ajoutons que j’ai été choquée par la pudibonderie hypocrite belge en arrivant du Congo…

JILL

Il faut savoir où commence et où finit la séduction .De tous temps,et en tous lieux,les hommes ont été pris par l’instinct,par le besoin de faire la roue et la pérennité du monde repose finalement sur ce précepte .Les femmes aiment bien être courtisées …mais quand elles signifient à leurs  » admirateurs  » qu’ils les importunent,le jeu doit s’arrêter .Les lourdingues n’apportent rien dans les rapports H/F .Finalement,importuner n’est pas un délit à condition de s’arrêter quand la femme le signifie .Les cochons ne sont qu’une infime minorité .

Paskal

« Les cochons ne sont qu’une infime minorité . »
Minorité oui. Infime ?

PR1

Pas besoin de déboulonner Trump. Il fait ça très bien tout seul.

LAurence-Antigone

Ce qui me gêne voyez vous est l’utilisation du mot  » importuner ». Importuner signifie ennuyer, venir empiéter sur votre territoire corporel et/ou psychique. Et là je ne suis pas d’accord. Pourquoi serait-il interdit d’importuner le quidam lambda en le haranguant dans la rue et serait-il permis d’importuner les femmes, parce qu’elles sont des femmes? Que l’on soit autorisé à draguer oui, à la condition d’accepter un éventuel refus. Mais approcher une femme en l’insultant et/ou lui toucher les fesses ou les cuisses etc etc c’est l’importuner et c’est interdit. Si Mmes Deneuve et consorts ne savent pas s’exprimer qu’elles se… lire la suite

Victor hallidee

Même si les hormones sont influentes sur le corps, elles ne déterminent pas tout. Le langage s’introduit (si je puis dire) dans le dispositif biologique comme une peau de banane. C’est pourquoi la sexualité humaine n’est pas aussi simple que celle des animaux. Chacun sait combien c’est même compliqué…

Anne Lauwaert

C’est un ensemble dans lequel il y a des composantes inconscientes et conscientes. Quand dans la pub on pousse les femmes à être sexy, quand elles mettent des « leggings » qui montrent la forme des grandes lèvres de leur sexe ou des minishorts dont leurs poils s’échappent, cela a un but sexy. Si après ça des hommes leur font des avances, quoi d’étonnant ? Par contre l’odeur est souvent inconsciente. Les comportements de jeunes filles ou de femmes qui rient de façon stridente, se trémoussent, ont des éclats de voix hystériques sont typiques. Regardez les comportements de certaines adolescentes… lire la suite

Victor Hallidee

Votre descriptif des nanas en quête de capter regard et le désir masculin n’a rien de scientifique. Aussi bien pourriez-vous dire « les goûts les couleurs… ».
La séduction est une chose. Les odeurs et autres biologismes une autre. Chez les humains, il y a un tabou sur le pif. Celui ou celle qui diffuse des odeurs corporelles fortes n’attirent guère… D’où le succès des déodorants. La séduction est ailleurs.

Vova

Les phéromones , c ‘ est comme les infra-rouges qu ‘ on ne voit pas mais qui existent , ils ne « sentent » pas mais font de l ‘ effet quand même !

Victor hallidee

Expliquez-moi pourquoi les phéromones des femmes moches sont si peu opératoires auprès des hommes ?

Winston

Ca,ce n’est pas évident.Combien de femmes dites moches ont une énorme attractivité par leur charisme,leur personnalité,leur langage corporel,bref leur charme ?

Victor Hallidee

A winston. Assurément, mais le charisme et le charme ça n’a rien à voir avec les odeurs, les productions hormonales…

Anne Lauwaert

Il y a des femmes moches ou obèses ou bêtes qui ont des super maris. Le sexe y est pour quelque chose, bien sûr ce n’est pas tout, il y a par exemple l’argent ou autres intérêts, mais cela se découvre plus tard : au premier abord l’attirance se fait par l’apparence, l’odeur, le comportement. Un homme sera attiré par la provocation sexy d’une femme un autre la trouvera vulgaire ou grotesque. Idem pour les femmes : James Dean ou Alain Delon, séduisent au premier coup d’œil pare qu’ ils sont beaux, ceux qui ne sont pas « beaux »… lire la suite

Bartabac

Qu’osez-vous dire ! Vous affirmez donc que la vision de la femme que défendent les féminazies est une version contradictoire qui voudrait mêler revendications d’une place dans la société mais en même temps s’arroger un statut victimaire perpétuel qui les dispenserait à tout jamais de la moindre responsabilité de ses actes, que ce soit en amont ou en aval? Le beurre et l’argent du beurre en somme !

Anne Lauwaert

À mon avis ces femmes sont manipulées par des idéologies qui ont leur but qui pourrait même être d’instaurer un puritanisme islamo-compatible. Ne parle-t-on pas déjà de wagons réservés aux femmes dans les trains ? Combien de films des années 60-70-80 ne seraient plus possibles aujourd’hui ? Le harcèlement est accessoire, c’est même un argument facile, il faut chercher ce qui se cache sous ce mouvement. Limitation de la liberté d’expression, instauration de la police de la pensée et des mœurs comme en Iran ? C’est grave car c’est monter les femmes = ½ de la population contre les hommes… lire la suite

Bartabac

Je me demande vraiment si c’est ça. Après tout, cette « exploitation » de la femme lors des siècles passés est un fantasme, en vérité, et nous le savons, les femmes n’ont jamais été autant mises sur un piédestal que lors des siècles qui nous précèdent. Elles avaient un rôle fondamental dans la famille, notamment dans la tenue des comptes, prenons l’exemple de L’Assommoir, qui gère les comptes de la famille? Qui prend seule la décision d’investir dans un commerce et gère tout de A à Z? Gervaise ! Les femmes ont toujours été au centre de la vie de la famille,… lire la suite