1

Le droit d’être importunée par un homme, contre l’hystérie anti-mâle blanc

Donc, finalement, une centaine de femmes, pas moins féministes que les autres, ont répondu à l’hystérie anti-mâle blanc, elles défendent la liberté d’importuner. Parmi elles, Catherine Deneuve a 75 ans et Elisabeth Lévy en a 54 ans.

http://www.europe1.fr/societe/tribune-de-femmes-dont-catherine-deneuve-pour-laisser-aux-hommes-la-liberte-dimportuner-3541469

Ma fille, qui a 50 ans et dont la première profession est jardinier, a été la première apprentie féminine dans un métier qui à l’époque était essentiellement masculin et une entreprise gérée par des hommes. Elle est tout à fait du même avis et dit bravo !

J’ai 72 ans et je suis d’accord avec elles. Dans ma vie, si j’ai eu des conflits, c’était avec des femmes, jamais avec des hommes. J’admets que j’ai toujours préféré discuter de moteurs, aller en montagne et, bien sûr, jouir des plaisirs de la vie, ce qui fait des hommes des partenaires agréables. Il est vrai que j’ai eu la chance de faire l’école primaire comme seule fille à l’école communale des garçons où mon père était instituteur.

https://atelier-ca-della-fiola.blogspot.ch/p/biographie.html

L’âge est important car celles qui ont vécu la sexualité décomplexée des années 60-70-80 ont une vision différente de la mentalité actuelle.

Cette hystérie anti mâle blanc est partie des USA. Weinstein qui a 66 ans, a mené une vie de satyre grâce a des nanas qui via des accommodements pas toujours très vertueux ont acquis une place dans le star système hollywoodien et maintenant tout d’un coup, elles crachent dans la soupe. Soudain elles deviennent pudibondes tout à fait islamo compatibles.

Tout cela n’a aucun intérêt puisqu’elles connaissaient les termes du marché et à l’époque ont pensé qu’un Oscar valait bien un lupanar. Bof, ça se fait dans tous les milieux et depuis toujours. Ça n’a aucun intérêt.

Ce qui a de l’intérêt c’est la question “pour quelle raison cette affaire que tout le monde connait depuis toujours fait-elle scandale aujourd’hui ?”

Pourquoi n’est-ce qu’aujourd’hui que la bienpensance s’inquiète de la vertu des starlettes ?

Première réponse: il y a certainement une raison politique, laquelle ? Je ne sais pas, mais ce qui me parait le plus évident c’est la similitude Weinstein–Trump… Tout ce beau monde du spectacle gauchisant, très déçu que leur Hillary n’ait pas été élue s’est donné pour mission de déboulonner ce Trump qu’ils détestent/jalousent. Tous les moyens sont bons, les coups les plus tordus sont permis et sans doute y a-t-il des bénéfices à la clé…

Autre hypothèse : les agressions sexuelles de la part des allochtones (viols, assassinats, tournantes, débordements dans les piscines ou les manifestations publiques, etc.) sont de plus en plus dénoncées, alors il est important de démontrer que les mâles blancs sont aussi des prédateurs sexuels. Weinstein et nos harceleurs sont le pendant autochtone des violeurs allochtones. Ce qui dédouane les allochtones.

Les midinettes gauchisantes européennes tombent dans le panneau ? Quoi d’étonnant ?

Alors quand les vieilles carcasses comme Deneuve ou Bardot qui en ont vu beaucoup d’autres, bousculent la bienpensance, la génération selfie pisse dans son smartphone…

Mais il y a des trucs qui font encore plus bondir :

Aldo Sterone explique que si vous ne voulez pas être violée, vous devez ne pas vous mettre en situation d’être violée. Ça veut dire que si vous êtes violée vous avez une part de responsabilité ? Oui madame… Olala ! Quelle horreur !

Ben oui, si vous allez, coiffée, maquillée, parfumée, déshabillée sexy, vous trémousser en boite et ensuite accompagnez un type, ça veut dire quoi ? En clair ça veut dire que vous cherchez à baiser. Ne faites pas la sainte-nitouche car votre accoutrement et votre comportement disent au contraire que vous demandez qu’on vous touche.   youtu.be/2Cct9dXMLro?a 

Les comportements lancent des messages. Dans le bon vieux temps, quand un homme proposait à une femme de venir, chez lui, admirer ses estampes japonaises, c’était une façon élégante de l’inviter dans son lit, tout aussi explicite que de raccompagner en voiture ou d’aller prendre un verre dans une chambre d’hôtel.

Comme le dit Aldo : du moment où on va dans le territoire de l’autre, on se soumet volontairement à sa domination, chose que les “victimes” de l’affreux monsieur Weinstein font semblant de ne pas savoir… Mais qu’est ce qu’on leur enseigne à ces oies nées de la dernière pluie ?

Si “les hommes ne comprennent rien aux femmes” vice-versa : les femmes ne savent pas comment fonctionnent les hommes. Ma mère disait “méfie-toi d’eux car ils ne pensent qu’à ça”. Tiens ! comme si les femmes ne pensaient pas à la même chose, c’est même la nature.

On peut jouer aux jeux dangereux sexy et provoquer, mais là il faut être habile et expérimentée pour être capable de faire évoluer la situation comme on le veut. Et cela peut même ne pas suffire car il y a des hommes, qui, une fois un certain degré d’excitation rejoint, ne se contrôlent plus, ils sont comme en transe et alors, consentante ou pas… Vous n’aviez qu’à ne pas aller jusque là: qui s’y frotte s’y pique. Selberschuld.

Mais il y a aussi l’aspect physiologique qui fait encore plus bondir parce que rappeler la nature animale de l’être humain, oh my goodness, comme c’est choking ! Et pourtant, ce sont les femmes qui mettent le feu aux poudres en diffusant leurs phéromones.

Nous sommes des mammifères et quand les femelles sont en chaleur, elles se cherchent un mâle pour les féconder. A cet effet elles émettent, inconsciemment, des phéromones auxquelles les mâles, tout aussi inconsciemment, ne résistent pas. Cela complique la situation.

Si une fille est dans sa période dans laquelle elle émet des phéromones, ce qui signifie que inconsciemment elle envoie des invitations sexuelles aux hommes, et “sort en boite”, il est fort probable qu’elle aura autour d’elle un foisonnement de mâles en rut… et si dans ces conditions elle répond à des avances, pour le mâle cela signifie le consentement.

Mais oui mesdames, quand vous êtes dans votre période de chaleur vous émettez des phéromones et si alors, au bureau, votre collègue vous dit que vous avez de belles jambes, dites-vous qu’il a senti vos phéromones. C’est aussi simple que ça et il n’y a pas de quoi faire un pataquès.

Des lecteurs vont s’indigner, mais si les filles savaient quelles sont les conséquences de leurs comportements, on pourrait certainement éviter non seulement des viols mais aussi des meurtres et des victimes qu’on retrouve des semaines plus tard découpées en petits morceaux. Vous voulez faire du jogging, seule, dans une forêt ? Dans le temps on disait aux enfants que dans les forêts il y a des loups. N’en déplaise aux écolos.

Nous, avec nos mâles, nous avons une longue expérience, ce qui n’est pas le cas avec les mâles allochtones frustrés qui proviennent de civilisations dans lesquelles le sexe est encore tabou. Avec eux, il y a problème parce que nos codes de comportements sont différents des leurs. Cependant, ce n’est pas en culpabilisant les nôtres qu’on va résoudre le problème des autres, bien au contraire. Nos femmes ont tout intérêt à faire l’union sacrée avec nos hommes car le pire dans la situation actuelle c’est le retour des bigots et des puritains obsédés par la volonté d’emprisonner les femmes sous des burqas.

Anne Lauwaert