Le faussaire Mélenchon chez Hanouna : touche pas à mon islam…

« Le mensonge peut servir à sauver les fausses autorités, mais non à éduquer les masses » (Léon Trotsky)

Mélenchon et la France Insoumise ne sont pas responsables de ce qui arrive aujourd’hui et ce ne sont pas eux qui profitent de l’épidémie de Covid pour régler son compte au Code du travail, en licenciant massivement dans certaines entreprises et en taillant en pièces de nombreux règlements protégeant jusqu’alors les travailleurs des atteintes aux horaires et à la durée du travail… Certes.

Mais, pour autant, ce que souhaitent les travailleurs, et la population tout entière, c’est que ceux qui réclament leurs suffrages ne leur mentent pas et soient honnêtes. Précisément.

Mélenchon devrait donc proposer à ses militants de changer le nom de son groupement : « La France Soumise » conviendrait beaucoup mieux et collerait parfaitement avec la réalité du sous-programme développé par eux depuis l’affaire de Trappes ! Je dis sous-programme parce qu’il est clair que si les amis de Mélenchon arrivaient au pouvoir, ce ne serait pas le processus d’Assemblée constituante qui serait à l’ordre du jour, contrairement à leurs proclamations révolutionnaires, ce serait au contraire l’opération « Portes ouvertes » aux frontières (géographiques et sociales) et une brèche énorme dans laquelle ne s’engouffreraient que mieux les islamistes de tous les pays et de tout poil. D’ailleurs, pour Mélenchon et ses porte-paroles, il n’y a pas d’affaire Trappes. Il n’y a pas d’emprise islamiste ni à Trappes ni ailleurs. Il n’y a que les tentatives des islamophobes et des fachos de salir notre beau pays où les Bisounours batifolent dans les pâquerettes en chantant des chansons enfantines…

Mélenchon chez Hanouna, c’est déjà un signe qui ne surprendra que les amateurs de grande culture ; Nietzsche aurait dit : « il y a là un symbole » ! Car Mélenchon sait ce qu’il fait, il a choisi son public. Il a pu, fidèle à ce que lui permet ce type d’émission, mêler l’arrogance au mensonge et tenter de nous duper, de duper d’ailleurs particulièrement ceux qui se réclament de « la gauche ». Mais voilà, ce jour-là, Mélenchon avait de trop gros sabots et il n’a trompé personne !

https://www.dailymotion.com/video/x7z9krt

Le lendemain, sur CNews, loin de tempérer certains des propos de Mélenchon, son porte-parole, Paul Vannier, « orateur national » de LFI, en rajoute : pour lui, tout n’est que non-sujet mais il n’a pu que – péniblement, il faut l’avouer – défendre une position indéfendable.

« L’emprise, quelle emprise » ? dit-il… et il rajoute, parce qu’il est enseignant lui-même, « Moi je ne me sers pas de mes élèves ». De Didier Lemaire, il en dit qu’il « déforme la réalité ». Roulez, tambours !…

Que diront-ils si Didier Lemaire devenait l’objet d’un attentat ? Qu’il « l’a bien cherché » ? Sans aucun doute, ils trouveraient encore le moyen d’affirmer leur religion du « non-amalgame » !

Personnellement, je fais partie de ces militants qui ont essayé de cheminer avec le Parti de Gauche et LFI, ou du moins d’essayer de mettre en œuvre avec eux des combats communs, comme par exemple en ce moment la bataille pour l’interdiction des licenciements. J’en suis revenu très tôt. Car depuis les élections européennes et les municipales, puis pendant le mouvement des Gilets jaunes, on a assisté au naufrage réel de l’appareil mélenchonien dans le cœur des masses – si je puis dire – en raison de ses positions islamophiles et de sa science de la contradiction.

J’attends d’ailleurs, aujourd’hui, de connaître la position publique des deux partis issus de l’ancien Parti des Travailleurs auquel j’étais fier d’appartenir, c’est-à-dire le POI et le POID qui, pour l’instant, ne se sont pas honteusement associés au CCIF ou aux Indigènes de la République. J’attends d’eux que leur position soit claire, même si elle doit être nuancée : pour l’instant, c’est le silence. La question qui se pose d’urgence pour nous, les républicains de gauche islamophobes organisés, c’est : « s’agit-il de camouflage ? » Je sais que le POI va défendre Mélenchon et ses positions fantaisistes et dangereuses. Quant au POID, dont je suis toujours membre, et qui ne cautionne pas la politique suivie par LFI, que va-t-il dire ? Va-t-il se prononcer clairement contre « l’emprise » islamique, pour le moins, terme utilisé à juste titre par Didier Lemaire, et, au bénéfice de tous ses militants et sympathisants, accepter de concilier ce que certains appellent « combat social et combat pour la laïcité » ? Et admettre que l’islamisme, relayé par complicité ou par lâcheté par l’islam dit « ordinaire » ou « modéré », est un fléau mortel à combattre ?

Patrick Loiseau

13.02.2021

Auteur du livre « L’islam, nouveau cancer du mouvement ouvrier »

https://ripostelaique.com/livres/lislam-nouveau-cancer-du-monde-ouvrier

 

image_pdfimage_print

17 Commentaires

  1. quelle tristesse pour mélanchon le voir finir ainsi a sucer des babouches pour sa fin de carriére !

    • kabout,
      et quelle marrade aussi de le voir finir à la télé dans l’émission la plus con du PAF, qui de plus n’a pas marchée (700 000 téléspectateurs).

      PS : j’en ai autant pour nos 2 « amis » qui se crûs obligés de passer chez le rat-nouna….

    • L islamo gauchisme de ce piètre Meluche est une honte aux libertés démocratiques, sa fin politique est un naufrage sans limite.

  2. Le faussaire Mélenchon chez Hanouna : touche pas à mon islam…

    Normal il baise beurette ! !
    Encore un qui périra comme les champignons ……

  3. bien sur je n’ai pas vu l’émission, merci aux journalistes qui se tapent cette corvée pour nous en donner la substantifique moelle
    pauvre pathétique qui n’a que la bave aux lèvres comme arguments, la vilaine tête c’est lui, pas cette pauvre commentatrice des plateaux télés

  4. En fait Merluchon et ses sbires ont peur de l islam et de ses pires représentants. Croyant que ceux ci vont conquérir la France et la gouverner ils les encensent pour ne pas être décapités ou égorgés. ..ou violés (es). Ils s achètent une vertu en trahissant la France et son peuple millénaire. Sauf que ça ne va pas se passer comme ça. Et quand nous procéderons au GRAND DÉGAGEMENT nous n oublierons surtout pas cette ordure et les sacs poubelles qui l entourent. Ça va créer de nombreux emplois.

  5. Jean Luc peut bien aller délirer chez Hanouna ; il est bien allé se ridiculiser à la marche contre la soi-disant islamophobie… À propos, cher Jean Luc, sais-tu que ceux (ou celles) qui ont eu l’idée nauséabonde de coller une étoile jaune sur une petite fille lors de cette marche hypocrite méritent tout simplement de recevoir une balle dans la nuque?…

  6. Pour Macron l’islam est une religion de paix et d’amour !
    On a commencé à y gouter à cet amour islamique qui fait perdre la tête !
    Macron et toute sa clique seraient donc des nymphomanes ?

    • Les Twin-Towers sont (étaient…) le symbole de la paix et de l’amour !
      Pauvre robinette…..

Les commentaires sont fermés.