Le faux combat contre “l’antisémitisme” de pompiers pyromanes

A lire la pancarte incriminée, il s’avère en préambule que la pantalonnade de certains dirigeants du RN et ex-FN (réaction très décevante de Philippot par exemple repassant la patate chaude) reste incompréhensible tant il n’y a pas écrit sur celle-ci une once d’antisémitisme, pas une, à moins d’établir là aussi et là encore un lien mécanique de cause à effet entre la dite appartenance politique de cette enseignante, porteuse de cette pancarte dénonçant les principaux acteurs de la situation post-démocratique actuelle (régie de fait par un Conseil occulte dit de défense ce qui est anticonstitutionnel comme l’indique Valérie Bugault) et des positions idéologiques supposées être affiliées en général à ce qui lui est reproché ce qui reste à démontrer déjà juridiquement.

D’autant plus que les accusateurs, et, parmi eux les officiels, sont, par contre, profondément engagés dans le discrédit de plus en plus permanent de l’Etat d’Israël, du fait de prises de position très pro-palestinistes de facto, par exemple en participant à nombre de condamnations promues par l’UE ou l’ONU (voire en s’abstenant de prendre position or même là c’est s’engager en renvoyant ainsi dos à dos) ce qui découle non pas d’une critique recevable d’Etat à Etat, par exemple lorsqu’il s’agit de crimes dépassant l’entendement, mais d’une tournure idéologique apriori, d’un parti pris de fait certes sournois (depuis 1967) mais antisioniste effectif et donc par quelques biais antisémite ne tournons pas autour du pot (quoique nouveau genre) puisque continuer à toujours nier ce qui s’est réellement passé depuis 1947  (lire à ce propos le numéro été de Dogma, en particulier les articles de Shmuel Trigano et la recension du livre de Pierre Lurçat) revient à faire pencher toujours la balance plutôt d’un seul côté et donc de facto à avaliser un discours unilatéral qui s’auto-alimente aujourd’hui via certaines officines françaises aux ordres stipulant par exemple qu’il existerait sous nos yeux un “apartheid” effectif en Israël ce qui est, bien entendu, strictement faux.

Rappelons juste quelques faits avant de poursuivre sur cette pancarte.

Commençons déjà par les dits “arabes israéliens”: ils vont et viennent enseignent soignent vivent tout simplement et sont même représentés au Parlement, et ensuite concernant également les populations  régies par l’OLP et le Hamas qui, elles, ne vivent pas non plus une situation façon Ouighours en Chine communiste (guère condamnée par les officiels français sur ce point précis) alors que leurs organismes qui les dirigent (OLP, Hamas) les empêchent par contre de vivre ne serait-ce que le dixième de droits que détiennent les arabes israéliens (qui pourtant les avalisent tout en refusant de vivre sous leur joug).

Pourquoi ? Parce que sont des instances non démocratiques et pourtant reconnus de fait par les officiels français et internationaux (les mêmes qui condamnent cette enseignante, Cassandre Fristot) alors que l’OLP et bien sûr le Hamas ont refusé d’appliquer le second volet des accords d’Oslo, en l’occurrence le plan Clinton (qui allait dans leur sens pourtant) tandis qu’aujourd’hui ils réclament des choses qui ne leur ont jamais appartenu comme Jérusalem (inconnu dans leur Livre) ou le fait de vouloir, obstinément, le rapatriement de tous leurs “réfugiés” de leur guerre déclenchée suite à leur refus de la séparation entre deux Etats ainsi que leurs descendants (soit entre 4 et 7 millions si l’on s’en tient aux chiffres de l’OLP et du Hamas) et qu’ils “rentrent” en Israël même et non pas dans leur futur Etat, ce qui est un non sens, et en plus oublient le sort de ces centaines de milliers de juifs pourtant non israéliens expulsés des pays dits “arabes” (Algérie comprise).

Ne rentrons même pas ici dans la question de “l’annexion” ou pas des “territoires” “occupés” pour les palestinistes, “libérés” pour les israéliens “canal historique”, “contestés” pour les plus aptes à des compromis, ce qui importe ici est de comprendre qu’il y a bien deux poids et deux mesures produire par une supposée lutte antisémite et antiraciste qui en même temps soutient les discours antijuifs des dirigeants palestinistes puisque pour eux un juif ne peut pas être souverain sur une terre devenue musulmane, c’est un fait au-delà des discours somnifères en direction de dirigeants occidentaux soumis ou toujours sous domination idéologique de toute cette antienne stipulant que les “juifs” gouvernent le monde alors que tous les métiers qu’ils exercent aujourd’hui étaient méprisés ou interdits pour les non juifs naguère…

Certes un certain discours eugéniste racialiste a encore pignon sur rue, mais il a été supplanté depuis longtemps par la phraséologie issue de ce djihadisme qui s’est lié non pas opportunément mais foncièrement avec le nazisme par exemple puis avec les courants altermondialistes (tel Ramadan) d’où les accointances progressives au fil du temps et actuelles avec l’extrême gauche proudhonienne bakouninienne qui entraînent les néoléninistes (Plenel, Mélenchon) et poststaliniens (Autain, Haas)  vers un antisionisme exacerbé qui enflamme les cours d’histoire dans les écoles occidentales, en particulier celles situées au sein des territoires non plus seulement “perdus” mais “conquis” désormais par le djihadisme officialisé de fait, dans maints endroits, via un clientélisme forcené et sous les effets de boutoir des lobby wahhabite qatari saoudien et turc.

Aussi est-il réellement affligeant et en même temps ironique d’observer des officiels se vautrer dans l’indigence de la fausse dénonciation afin de casser un mouvement qui récuse leur coup d’Etat de fait puisque en effet nous sommes désormais sortis de l’Etat de droit, malgré les apparences du contraire.

Lucien Samir Oulahbib

image_pdfimage_print

28 Commentaires

  1. Article nul et sans intérêt pour les Blancs Européens et Chrétiens.
    Je veux savoir exactement ce qu’ils ont fait les gens sur la pancarte de Cassandre , et pour quelle raison le peuple le déteste.
    #Je suis Cassandre
    #La liste de Cassandre

    • Oui, en effet, je ne vois pas trop ce que vient faire cette article de politique étrangère à propos d’ une pancarte qui n’avait que pour but de dénoncer des acteurs de la dictature sanitaire et que les médias essayent de faire passer pour un acte antisémite.

    • Moi aussi je suis Cassandre. Je ne vous rien sur cette pancarte qui soit antisemite. Je ne vous qu’une question : qui, suivi du mot traitre.
      Ce qui est la réalité, et une suite de nom de gens concernés.
      Tous ces gens sont bien des traîtres a la France. Qui a t il d’antisémite la dedans.
      Il faut avoir un esprit douteux voire Retord pour trouver cela anti machin.
      Mais quand on veut noyer son chien on dit qu’il a la rage.
      Et tous ces bien-pensants (enfin ils se tiennent pour tel) qui l’a ramènent à coup de plateau télé.
      Ces organismes qui depuis longtemps devraient avoir été dissouts comme cette merde de licra, qui tentent de se faire du fric sur tout et n’importe quoi.
      Alors qu’il n’y a pas plus racistes qu’eux.

    • Alors juste un exemple avec BHL qui dit que le FDS est un lépreux, un facho, un nazi, en bref c’est sa définition du franchouillard coiffé d’un béret et drogué au pinard !
      Alors si ça ce n’est pas du racisme anti français, je veux bien qu’on me les coupe !
      Tu t’exprimes comme un bledard ! Les brochettes de ratons sont elles cuites à point ?

    • Bon, je comprends que l’article de « Lucien- Samir » ne vous inspire rien, et même nul suivant vos dires
      Quant au reste que vous écrivez, je n’en vois pas où vous voulez en venir !
      Les noms sur la pancarte ?
      Des personnes qui, si elles arrivent à leurs fins, vont détruire la société civile dans laquelle vous vivez !
      Pour vous ça n’est peut être pas un problème, mais pour « Cassandre », pour moi et bien d’autres… ça n’est pas acceptable !
      Vous êtes certain d’être à la bonne adresse ?!…

  2. Qui : pronom relatif. Depuis août 2021, l’utilisation de ce mot suivi d’un point d’interrogation est strictement interdite et passible d’une forte amende et d’un an de prison.

  3. Bravo Lucien !

    Et je te confirme, en interne je suis toujours aussi virulent, même si je suis plus discret.

  4. Médaillé d’or à Tokyo, le gymnaste Artem Dolgopyat a été couvert de gloire à son retour mardi en Israël. Mais il s’est aussi retrouvé, malgré lui, au centre d’un débat sur son impossibilité de se marier, car considéré comme non-juif par l’Etat hébreu

    • j’espère que vous n’êtes pas croyant !

      le commandement chez les juifs est clair , c’est pour cela qu’ils n’utilisent jamais le nom de DIeu que vous empruntez !

      – tu ne prendras pas le nom de ton Dieu en vain ou de manière futile

  5. Il faut quand même attendre d’être certain qu’elle n’a pas laissé de traces d’un antisémitisme réel ici ou là avant de la soutenir inconditionnellement. Dans l’absolu, il faudrait le faire de toute façon, mais ce serait quand même beaucoup plus compliqué. En tout cas, si elle n’a rien à se reprocher de la sorte, alors vraiment, il faut reprendre le flambeau car ce procès en sorcellerie est un pas de plus franchi dans le wokisme et l’invention de délits à volonté, et ça peut aller très loin, il faut stopper les machines maintenant.

    • En fait, il faut la soutenir inconditionnellement de toute façon, car même si elle a par ailleurs prouvé un antisémitisme, et même s’il peut s’avérer légitime de supposer qu’elle a rédigé sa pancarte avec des arrière-pensées orientée dans ce sens, on ne peut en aucun cas cautionner une dérive de la république qui se mettrait à sanctionner des actions irréprochables pour les pensées qu’on soupçonne de leur être associées. Procès d’intentions, poursuites pour délits d’opinions, accusations de pensées sont des exercices que la Justice n’a pas le droit de s’autoriser. C’est un principe sur lequel il faut se battre pied-à-pied pour qu’il reste inviolable, sinon on est à Moscou ou à Pékin et c’est la fin de notre civilisation.

      • . . . Blablablablal…sinon on est à Moscou ou à Pékin…Nianianiania . . .
        tu survis dans une dictature maçonnique voilée du Niqab islamique
        Crétin d’imbécile d’idiot qui croit dur comme fer vivre dans une
        démocratie et en république alors que ce n’est qu’une Démoncratie
        et une Ripoublique . . . Triple-idiot !

        • Mais d’où tu sors toi ? Arrête de croire que tu sais quoi que ce soit de ce qui se passe dans ma tête, malheureux déshérité de la matière grise. T’as pas eu de chance, t’es né avec des facultés intellectuelles réduites, OK ; je suis vraiment désolé pour toi, c’est triste, on est d’accord, mais j’y suis pour rien moi, alors oublie-moi stp tu seras gentil merci. Sur le fond, je vois même pas quoi te répondre tant il n’y a aucun rapport entre ton retour et mon commentaire. Tu dois être un pur troll, autrement je vois pas. Franchement, je comprends pas pourquoi la modération te laisse passer. Ça me dépasse. Bonne chance à tes proches, ça leur fait toujours du mal de devoir supporter un tel fardeau et j’essaie toujours de faire ma B.A. dans ces cas-là, au moins que ça serve à quelque chose.

  6. Il suffit de savoir (et on le sait)ce qu’ont fait les personnes nommées sur la pancarte pour les détester..le reste est l’agitation habituelle contre « l X.. » qui sert à toutes les sauces politiques depuis plus de cinquante ans…pour dénigrer et mentir…

  7. Quand on est une fripouille, on est une fripouille. Peu importe qu’on soit Juif, Catholique, Protestant….

  8. article peu intéressant sur le fond du problème « de la pancarte » et ce n’est pas M Philippot qui est à a tête de cette manifestation de Metz mais un collectif non politisé ancien GJ donc grandes phrases pour ne rien dire très mauvais article

  9. Mais qu’a fait Cassandre? Seulement nommer les noms de gens bien connus pour leur activisme et financement de la dégénérescence de notre civilisation. Elle n’est en aucune manière coupable d’antisémitisme marqué alors si la justice faisait son travail avec honneur elle refuserait de poursuivre cette courageuse résistante de France. Pourquoi personne dans les acteurs d’opposition ne la soutient ? Zemmour, Philippot, de Villiers etc…? Le juifs eux-même devraient la soutenir car ceux-ci sont aussi victimes de cette caste juive supérieure qui les a harassés et trahis tout au long de l’histoire.

  10. Si la question « Mais Qui  » est antisémite, alors TOUS les français qui s’interrogent sont antisémites !
    Mais qui va donc stopper Macron dans sa volonté de déconstruire la France ?
    (du moins ce qu’il en reste après 50 ans d’UMPS ravageur)
    Cette tarlouze islamo-compatible qui se délecte en sirotant du jus de singe mérite la guillotine !

  11. une pancarte antisémite et tous les manifestants sont des racistes
    un antifa et tous les manifestants sont des casseurs
    un antivaxx dans une manif et tous les gens sont catalogués d’ignares et de traitres

  12. de nouveau une grande purge des patriotes au RN !
    et vous allez voter pour « ça » ?

    https://www.lesalonbeige.fr/rn-tout-ce-qui-ressemble-de-pres-ou-de-loin-a-un-identitaire-un-catholique-ou-un-conservateur-doit-etre-ecarte-par-tous-les-moyens

    élections piège à cons !
    la preuve que MLP vous prend pour des cons :

    fin de l’article :

    Marine Le Pen et son fan-club pensent que son électorat de droite, identitaire et opposé à l’immigration, n’a de toutes façons pas d’autre choix que de voter RN.

  13. Mais qui, antisémite? Bientôt ce sera ou et donc or ni car, et que quoi dont où lequel duquel auquel! Les conjonctions et les pronoms relatifs antisémites. Grave!

  14. Cette personne a été clashé par Marine le Pen en 2013 et suite à cela est partie du FN, elle n’a jamais fait partie du RN, avant de défendre une personne vous devriez faire des recherches sur elle par exemple via google, images et vous la verrez faire un salut nazi dans une manif et avec une casquette SS sur une autre photo. Pas franchement représentative de la tolérence et pour une enseignante ce n’est vraiment pas transcendant.

    https://pbs.twimg.com/media/E8Sue5QWEAARhcE.jpg

Les commentaires sont fermés.