Le faux diplômé Tariq Ramadan bientôt islamologue à Fleury-Mérogis ?

Publié le 12 mars 2018 - par - 49 commentaires - 2 139 vues
Share

Tariq Ramadan, celui qui proposait un moratoire sur la lapidation, celui qui trouve que l’excision est une coutume qu’il faut respecter, celui qui trouve qu’une femme fait mieux en n’allant pas à la piscine, en regardant seulement le trottoir dans la rue, en ne se parfumant pas, connaît des jours difficiles. Le malheureux est aujourd’hui sous le coup de l’accusation bien sûr sacrilège et fausse, disent ses supporters, d’être un serial-violeur. Et un malheur n’allant pas sans l’autre, ses diplômes sont contestés.

Tariq Ramadan cherchait au départ à faire une carrière dans le foot, puis un jour s’est avisé qu’il pourrait faire une carrière beaucoup plus brillante et rentable dans l’islamologie, devenue à la mode. On peut toujours espérer devenir imam reconnu et puis calife.

L’islamologie, c’est cette matière creuse qui se baptise science et théologie mais semble n’être qu’un vaste champ de recommandations purement matérielles pour les musulmans, sans aucune spiritualité, de genre « peut-on commencer la prière la bouche pleine » ou «la femme peut-elle prier avec la plante des pieds découverte », ou encore « peut-on se masturber pendant le ramadan », interrogations certainement pleines de mérite pour les musulmans rendus angoissés et frustrés par l’intrusion systématique dans leur vie, jusque dans l’intime, de cette « science » tyrannique.

Science qui paraît complètement surréaliste au commun des mortels. Surtout lorsqu’elle recommande comme remède l’urine de chameau, prétend que la terre est plate et déclare que la musique change les gens en porcs.

Tariq Ramadan a toujours entretenu le doute sur son CV. C’est une stratégie.

Dans les années 1980 il commence à s’intéresser à la religion. En 1988 on le trouve professeur de français dans un collège suisse, pendant quatre ans. Puis il part en Egypte en famille, pour que sa femme (une brave bretonne blonde qui s’est voilée) puisse s’arabiser ainsi que les quatre enfants. Puis retour en Suisse, et là on le voit prétendre au doctorat : par où est-il passé pour en arriver là, on ne le saura pas. A-t-il même eu son bac ?…

Au moment où on commence enfin à dire que Tariq Ramadan a usurpé son titre d’universitaire, il est réjouissant d’écouter Antoine Sfeir, qui nous dit que Tariq Ramadan est un imposteur, n’est pas un universitaire, qu’il est à peine un maître d’école :

https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=xJlcnJqoYXo

Mais comment en est-on arrivé à laisser se répandre partout l’idée totalement fausse selon laquelle Tariq Ramadan serait universitaire ?…

http://www.atlantico.fr/pepites/menaces-et-accusation-racisme-comment-tariq-ramadan-finalement-obtenu-doctorat-3330046.html

En cherchant sur internet, on trouve des faits contradictoires sur les prétendus « diplômes » de Tariq Ramadan. Il y a quelques années on disait qu’il avait étudié la philosophie et fait une thèse sur Nietzsche. Du moins c’était sur wikipedia. Mais cela n’y est plus. Curieux, n’est-ce pas ?… On avait même avancé qu’il avait fait un travail sur Nietzsche et la souffrance, ou sur l’histoire de la philosophie selon Nietzsche, on ne savait pas trop…une imprécision, voulue, règnait.

L’ennui, c’est que ceux qui ont travaillé sur Nietzsche ne sont au courant de rien, n’ont jamais vu la moindre référence d’un travail quelconque de Tariq Ramadan sur Nietzsche, que ce soit sur la souffrance ou sur l’histoire de la philosophie. Ils n’en ont jamais entendu parler, ni de la part de spécialistes de Nietzsche, ni en bibliothèque, ni dans des revues universitaires spécialisées. Les thèses et les mémoires circulent quand même assez facilement, on les trouve parfois sur internet… le fichier des thèses est accessible… Mais rien. De là à conclure qu’un tel travail n’a jamais existé que dans l’imagination fébrile de frère Tariq… il n’y a qu’un pas.

Ce qu’on sait c’est qu’il essaie dans les années 90 de soutenir une thèse d’islamologie à l’université de Genève. Hélas, son travail ne convient pas à Charles Genequand, son tuteur de thèse, spécialiste du monde arabe, doyen de l’université, qui demande à Tariq Ramadan d’effectuer des corrections, car ce n’est pas une thèse, c’est juste un texte qui fait l’apologie de Hassan el Banna son grand père. Mais Tariq Ramadan refuse toute correction.

Une thèse doit être un travail critique, créatif et novateur. Ce que le texte de Tariq Ramadan n’était évidemment pas puisqu’il était tout à la gloire de son grand père, le présentant comme un Gandhi musulman et passant sous silence quelques vérités contrariantes, par exemple sur son antisémitisme. Charles Genequand a fini par démissionner pour ne pas avoir à soutenir une telle imposture. Trois des professeurs de Ramadan ont démissionné.

Le second, Ali Merad, est professeur émérite à l’Université de la Sorbonne Nouvelle Paris III et auteur de trois Que sais-je ? sur l’islam. C’est dire s’il connaît la question. Tariq Ramadan est allé jusqu’à le menacer d’une plainte « universitaire » s’il n’obtenait pas son doctorat. « J’ai été directeur de thèse pendant près de quarante ans en France, en Belgique, en Suisse, et je n’ai jamais vu cela. » dit Ali Merad.

Mais voilà que Tariq Ramadan en bon musulman s’est, après le refus de Charles Genequand, aussitôt drapé dans l’habit des victimes de racisme et a crié au scandale ! Alors, l’université de Genève pour avoir la paix aurait cédé et réuni un second jury, tout acquis à Tariq Ramadan. D’autres sources disent que Frère Tariq aurait trouvé des oreilles complaisantes dans une université française. Bref, le flou artistique a été entretenu encore une fois.

Tariq Ramadan mode d’emploi : faites croire que vous êtes brillant, il en restera toujours quelque chose, glissez de temps en temps une allusion à vos exploits supposés, vos diplômes inventés, et vos fans feront le reste. Alors que les vrais diplômés restent modestes et se taisent. On raconte l’histoire d’un agrégé de grammaire qui, autrefois sollicité pour une signature lors d’un incident, a fait une croix comme on lui en suggérait la possibilité.

Tariq Ramadan a donc pu prétendre au titre de docteur en islamologie (et j’insiste, pas en philosophie comme certains aimeraient bien le croire). Mais il a eu sa thèse sans mention ce qui est un mauvais résultat et empêche le candidat d’obtenir quelque poste que ce soit d’enseignement en université.

Voilà pourquoi Tariq Ramadan n’est absolument pas un universitaire. De plus en France, il faut pour enseigner en université obtenir l’agrégation, ce qui ne se fait pas avec un claquement de doigts mais est (encore) un dur labeur. Et ensuite, il faut publier régulièrement des articles dans sa matière et être reconnu par ses pairs avant de songer postuler pour le moindre poste.

Puis il faut concourir. Dans une université parisienne, récemment, un poste d’enseignement en philosophie était libre. Il y a eu 70 candidats pour une seule place. Celui qui l’a obtenue était normalien, agrégé, diplômé d’une grande université américaine, avait déjà beaucoup publié. Alors aucune chance pour maître Tariq et son fromage. Sans parler de l’habilitation à diriger des recherches, autre titre qui requiert des compétences.

Qu’importe, Tariq Ramadan, toujours imaginatif, s’est inventé des cours à l’université de Fribourg !… Car c’est vrai, il s’est mis à y faire de petits exposés d’une heure chaque semaine… sur sa propre proposition et sans rémunération (sans doute parce que cela ne valait rien).

Conscient de ce que le pot aux roses allait être découvert, Tariq Ramadan a fini par obtenir du Qatar qu’il lui crée à Oxford une chaire d’islamologie. Payée par le Qatar.

Il allait enfin pouvoir se dire universitaire, peut-être… Les Anglo-saxons aiment bien eux aussi que des articles soient publiés, des travaux exposés… cependant, comme la Suisse, l’Angleterre ne voulait pas se mettre mal avec une certaine religion, liée aux pays fournisseurs de pétrole. Tariq Ramadan a donc eu sa chaire.

Las, Oxford a poliment mis Tariq Ramadan à la porte après la première plainte pour viol. Ce pauvre Tariq Ramadan se trouverait donc SDF, s’il n’était pas hébergé depuis quelques mois par Fleury-Mérogis…  une université d’un autre genre. Que va-t-il y apprendre ou y enseigner, cela devrait être l’objet de toutes nos inquiétudes.

Sophie Durand

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
Kastal

Le Qatar a pourri le monde avec son argent, il peut acheter même des chaires à l’université

DURADUPIF

Qu’est-ce qu’il peut faire « suer » l’Europe ce type. On l’expulse quand cet énergumène ?

Jean Tuile

Merci pour cet article. Je me permet de corriger une inexactitude. Vous dites, « De plus en France, il faut pour enseigner en université obtenir l’agrégation ». Non, l’agrégation est un concours de l’enseignement secondaire. En France il faut un doctorat pour postuler et être nommé en tant que Maitre de Conférences à l’université, et un doctorat et une Habilitation à diriger les recherches (HDR) pour postuler et être nommé en tant que Professeur. L’HDR n’est donc pas un titre mais un diplôme. Sinon on peut enseigner en tant que chargé de cours et aucun diplôme particulier n’est requis. Certains agrégés du secondaire viennent enseigner à l’Université et sont appelés Prag (pour… lire la suite

Sophie Durand

@Jean Tuile
Je ne suis pas aussi sûre que vous de ce que vous dites. Pour l’enseignement secondaire, c’est surtout le CAPES. Le doctorat ne suffit pas pour enseigner en université. L’idéal pour enseigner en université c’est agreg +doctorat+HDR qui peut être ajouté plus tard.
Quant aux chargés de cours, aux assistants, c’est bien autre chose.

Abdelhak

Sophie Duran, Tariq Ramadan is toomuch for you baby !!

kancau11

Merde, maintenant qu’il est au trou, je me demande qu’est ce qu’il va bien pouvoir labourer.

josyane

Tous nos bien-pensants dans les médias l’ont invité maintes fois; On ne les entend plus tous ces journalistes qui le vénéraient !

Reconquista

Il faut arrêter de qualifier Rame à dents (sur les minettes??) d’islamologue. Anne Marie Delcambre était islamologue, Ramasse dents est un prédicateur-menteur pratiquant la takkya.

Jevek Kraké

Il y a un grand nombre de convertis , qui ont absorbé en boucle ses élucubrations Celles ci étaient vendues sur les marchés des villes islamisées ..On peut se demander ce qu’ils pensent de la situation de leur gourou.

Fleur de Lys

info : Zoom – Bernard Monnot : vers un nouveau krach financier (VIDEO)

Bernard Monnot est député français au Parlement européen. Il est surtout le stratégiste économique du Front National. Lanceur d’alertes, il annonce avec force un prochain avis de tempête sur l’économie mondiale. Pour lui, le modèle ultralibéral et mondialiste actuel nous conduit vers le pire krach financier de tous les temps. A écouter !

https://www.tvlibertes.com/2018/03/13/22092/bernard-monnot-vers-nouveau-krach-financier

de BELEN

En claire j’espère ne plus revoir sa tronche à la télé marre de cette merde qui vient nous donner des leçons des comme lui y en a plein je zappe

dufaitrez

Que 3 Profs d’Université démissionnent pour ne pas parjurer est à leur Honneur !
Que le Qatar l’infiltre à Oxford, n’a rien d’étonnant, sinon de détonnant !
Rattrapé par le Sexe, pour cacher tout le reste ? Voilà qui est Korrect !

Jean Tuile

Je ne pense pas que ces prof ont démissionné. Ce serait donner de l’importance à Ramadan. Aucun Prof n’a besoin de démissionner pour dire qu’il ou elle n’est pas d’accord pour qu’un candidat soutienne sa thèse. Ils ont dû juste démissionner du comité de thèse.

Sophie Durand

@Jean Tuile
Bien sûr c’est du comité de thèse qu’ils ont démissionné.

Mic

Merci de remettre les mots à leur place

Zoé

Ce sale type est un disciple de Satan ! J’espère ne plus revoir sa sale gueule sur nos écrans et qu’il pourrisse en prison.

EVA

Tariq Ramadan n’a pas été mis à la porte de l’université d’Oxford par la volonté de l’administration de cette institution. Ce sont les étudiants de l’université qui ont fait pression pour que Ramadan soit congédié. Il y eut des résistances à ce licenciement. Aux étudiantes qui se disaient inquiètes de rencontrer en privé ce triste sire, on proposait qu’elles le rencontrent en présence d’une tierce personne, si ça pouvait les rassurer. La raison de cette réticence à licencier frère Tariq est que l’Emirat du Qatar a dépensé une bonne dizaine de millions de Livres Sterling pour la rénovation de certains bâtiments de l’Université d’Oxford. Le Qatar y a également financé… lire la suite

Sophie Durand

@Eva
Merci pour ces détails qui intéressent certainement les lecteurs. J’étais au courant, mais ne pouvais pas rallonger mon article que déjà certains ont trouvé trop long…

gégé

tout les les voleurs sont des menteurs !!!!! cela s’adresse aussi aux rats du  » gouvernement

JILL

Ramadan est l’échantillon type du Mahométan : un sale type .

JILL

Ramadan n’a d’authentique que l’instrument de torture qu’il a entre les jambes ;autrement,ce type est un imposteur au service d’une imposture : l’islam .

Lili

Il faut ajouter tariq-le-faux-malade avec son dossier fourni par son frère le-faux-médecin…. Quelle engeance de pourris, ces cafards sont partout !!
http://www.fdesouche.com/968317-le-dossier-medical-
fourni-par-la-defense-de-tariq-ramadan-provient-de-la-clinique-genevoise-ou-exerce-son-propre-frere-le-neurochirurgien-ayman-ramadan

Allo Docteur

J’adore cet article, je ne m’en lasse pas.

Dunois

Voila un bien long article, consacré à un rebut de l’humanité. 3 lignes pour ce décérébré, ce serait suffisant. On le sait que c’est un déchet. Mais bon, c’est bien aussi d’informer sur la réalité de ces débiles de l’islam. Pourquoi informe-t-on si souvent sur les dégénérés sanguinaires de l’islam ? C’est parce que les gens ont la détente molle ! On le dira sans cesse : l’islam est une maladie dangereuse pour les humains. Les musulmans qui eux, sont contaminés à vie sans espoir de guérison, sont perdus à jamais..

Fred

Lacharnement incroyable contre monsieur Ramadan intellectuel musulman qui dérange

Sophie Durand

@Fred
Taris Ramadan n’est PAS un intellectuel.

Sylvie Danas

Il ne dérange que les imbéciles. Les autres sont tout à fait apte à mépriser son discours décérébré autant que le personnage lui-même. Deux sous d’intelligence critique suffisent. Ah, et puis il a aussi dérangé, à une certaine époque, des spécimen femelles de notre espèce, et il dérange certainement maintenant un peu ses supporteurs inconditionnels d’antan, de Plenel à Boubakeur en passant par quelques Qataris et autres vermines, qu’on n’entend plus chanter ses louages deux fois par semaine

EVA

Frère Tariq est un « intellectuel » ?
Vous n’êtes guère exigeant, vous.

EVA

Et oui, c’est vrai, les violeurs dérangent, et doivent être sanctionnés.

Bertrand

@Fred. Ramadan un intellectuel la bonne blague. Tariq est juste un islamiste des frères musulmans dont la seule préoccupation est d’accélérer l’islamisation de la France. Tout n’est que fourberie, manipulation et double discours dans son chef.

Yves ESSYLU

il semblerait qu’il ait bien obtenu son doctorat mais par menaces

Andre

Il a vraiment toutes les qualités du mauvais musulman: menteur et tricheur, menaçant, imposteur, adepte de la lapidation, de l’excision, contre l’évolution de la femme et enfin, cerise sur le gâteau… serial-violeur!!!

Lili

…toutes les qualités du BON musulman !……

Anne Lauwaert

Sophie vous mettez le doigt sur LE problème avec l’islam : ce n’est pas une « religion » au sens que nous donnons au mot « religion ». La seule « théologie » qu’il y a dans l’islam c’est l’affirmation que « il n’y a d’allah que allah et Mahomet est son prophète » TOUT le reste n’est qu’une série de règles de comportement du niveau – j’ouvre le Bokhari au hasard tome 1 p274 : « il ne faut pas allonger (complètement) les bras dans la prosternation » « comment s’appuie-t-on sur le sol lorsqu’on se relève après la rika » ça c’est de la « théologie » musulmane…… lire la suite

Mic

Merci Anne pour cette vérité bonne à dire

Anne Lauwaert

Oui mais, il est si beau et si séduisant… et « si la photo est bonne » … l’habit fait le moine… les belles plumes font les beaux oiseaux… etc. ! en plus il doit avoir un piège à filles, un joujou extra qui fait crac boum hue, les filles en tombent à ses genoux et même dans les baignoires… Sacré loustic, ce frère Tariq !

Lili

« …il est si beau et si séduisant… » vous avez un gout de chiottes pour trouver beau ce cafard !!

EVA

Il a vraiment une tête de cafard option bellâtre, le type-même du sexe-symbole des bigotes bâchées.

Lili

…. Et pour les punaises entorchonnées…. bref, que des sales bêtes !!

Asterie85

Lili . Mdr .un beau cafard et encore ??

Lili

…un morpion…. une tique… un acarien…

Bertrand

Tariq Ramadan n’est donc pas seulement un violeur en série, c’est aussi un imposteur qui a basé toute sa carrière sur le mensonge. Et dire que des millions de musulmans en France admirent ce personnage, ça fait froid dans le dos et ça en dit long sur le quotient intellectuel de ces personnes. Evidemment pour eux, frère Tariq est forcément innocent et ils ressortent inlassablement la seule phrase de leur vocabulaire : « cé un coup des siounistes ». Pitoyable !

patito

j’espère qu’il a la TV dans sa suite de la prison car il verra aux jeux d’hiver para-olympiques une française médaillée d’or alors qu’elle souffre de sclérose en plaque

Brise-Lame

S’il n’avait pas été le chouchou des médias, frère Tariq n’aurait pas eu une aussi belle carrière. Merci à eux.

Millet

Comme par hasard…

bernard

Exact. Cet homme est un ‘cyborg’ créé par les médias pour la cause islamique…Bien entendu ceux-ci n’invitent que rarement les vrais islamologues sauf Kepel qui a, avec
Bourdin, associé Daech au FN…Gloire à lui!

Des espoir(s)

Le chouchou des médias et des politiques, fric oblige! Le fric des pétro-monarchies pue la M…e mais nos politiques,tout comme les mouches sont attirés par la m….e . Ils sont in -capables d’y résister. Quitte à vendre la civilisation occidentale pour la remplacer par la sauvagerie arabo-islamique! A moins qu’ils n’aient planifié un stratagème assez fin qui puisse berner des demeurés dont la prétendue religion n’est rien d’autre qu’un ramassis sordide de préceptes toxiques,abrutissants pour l’esprit humain. Que les musulmans, à commencer par les femmes rejettent en bloc cette saleté et la planète Terre respirera un air pur…Et, oui, les musulmans sont les premiers à devoir se secouer au lieu… lire la suite

Des espoir(s)

Suite: Que des vrais intellectuels nés musulmans, affranchis de cette horreur qu’est l’islam aillent « prêcher » un discours contre offensif dans les banlieues infestées, que les écoles coraniques soient sabotées, que les imams soient discrédités, que tout un travail , de longue haleine certes, soit effectué auprès de la jeunesse née musulmane pour voir cette souillure se dissoudre dans le néant dont elle est issue! Nous n’avons pas le droit de laisser un poison pareil se répandre. Nous avons pour devoir de l’éliminer le plus vite possible et de façon aussi radicale que frère Tariq et ses complices l’ont laissé prospérer! T.Ramadan: un imposteur que de multiples opportunistes lâches et pervers… lire la suite

rose

sans l’islam et sans tariq ramadan, la france s’ennuirait