Le fiasco d’un État trop obèse pour être efficace

Je ne voudrais pas paraître vindicatif, critique, ou agressif, mais avouons que nous vivons une période catastrophique, tant sur le plan médical et sanitaire que sur le plan de la gestion de la crise que nous traversons.

Rappelons-nous que fin février-début mars, nombreux en France furent les détracteurs des informations chinoises.

Rappelons-nous que certaines personnalités évoquèrent la « petite grippette » qui était à nos portes.

Rappelons-nous les déclarations, informations contradictoires sur les masques, les tests durant le mois de mars.

Rappelons-nous les promesses de masques de protection  (qui ne servent à rien) qui n’arrivent jamais.

Ne nous a-t-on pas dit que les masques pouvaient être utiles pour les personnes atteintes du virus et que pour les autres, leur utilité était nulle ? Donc il fallait protéger les malades et pas les personnes saines ?

Rappelons-nous que notre Président fut aux abonnés absents, et qu’il portait un masque.

Rappelons-nous la discorde, les querelles entre les médecins sur l’hydroxychloroquine.

Rappelons-nous l’orchestration faite autour du Pr Raoult.

Rappelons-nous que notre Président fut amené à rendre visite au Pr Raoult après l’avoir méprisé.

Rappelons-nous que nos soignants (à quelque niveau qu’ils soient) furent admirables, mais n’oublions pas que les hôpitaux ont été malades, délaissés et que le personnel hospitalier souffre.

Rappelons-nous que la France est malade (et le Covid-19 l’a révélé avec force) : nous sommes esclaves de notre gestion inadéquate dans un monde moderne. Nous souffrons d’obésité administrative, de lenteurs décisionnelles,  d’egos démesurés, et nos « dirigeants » souffrent de flatulence intellectuelle.

Depuis la débâcle de 1940, jamais la France n’avait connu une telle chienlit, une telle désorganisation, une absence de cohérence, une direction de l’État à la dérive.

La liste des critiques est à la hauteur des souhaits : sans fin.

Quand changera-t-on de comportement, quand cessera-t-on de vivre avec ces mille-feuilles administratifs ?

Pour l’heure, je dois avouer que je suis anéanti, atterré par nos gouvernants. C’est consternant.

Honnêtement je crains pour l’avenir.

Comment un pays comme la France, qui s’est empêtré dans la conduite de cette pandémie d’une façon lamentable, pourrait-il demain se relever, réactiver son économie et retrouver une valeur particulièrement déchirée de ses dirigeants : la confiance ?

Et vous, qu’en pensez-vous ? Donnez-moi votre opinion pour que je ne reste pas tout seul.

Yves Rectenwald

image_pdf
0
0

16 Commentaires

  1. La France se relèvera si si si suffisamment de français prennent conscience que les puissances occultes cosmopolites milliardaires talmudistes veulent la destruction de la France et de L’Europe chrétienne. Nous sommes trop intelligents, trop bons trop humains! ils veulent nous remplacer par des bonobonos au QI des primates, dons maléables à souhaits. Macrouille n’est que le pantin de Rotschild, c’est ce dernier le vrai criminel

  2. Les français ne sont pas encore assez dans la merde pour réagir.
    Cela viendra ,enfin je le souhaite,mais pour moi il sera trop tard parce que trop vieux
    Mais …………..avec de la chance!

  3. Toute notre démocratie est à revoir. Les seuls qui doivent diriger le pays DOIVENT ETRE ELUS et non désignés. Du président au conseillers d’états ces français doivent être ELUS. par ex : Villepin 1er Ministre jamais élu nulle part !!! et aujourd’hui les élus sont minoritaires au GVT. Notre République à la dérive.

  4. Tant que la France gardera quelqu’un pour inventer l’expression « flatuence intellectuelle » rien ne sera perdu.

    Voici un point de vue :

    La V République (qui en est donc à son cinquièmé echec ) est en phase terminale.

    Mais pas la France !

    Sous les cendres (la république),
    la braise (la France)

  5. S’il est commun de dire que pour remonter il faut d’abord toucher le fond, on peut penser que cette fois : « çà y est » !
    Mais il manque encore une donnée importante : virer tous les parasites au ppuvoir, et changer totalement le système électoral qui est vérouillé afin de laisser toujours les mêmes bandits au pouvoir.
    Çà fait quand même du boulot à réaliser . . .

  6. de Gaulle a agit pour être à l’égal de Louis le Grand, ceux qui l’on suivit n’ont été que des maîtres d’hôtel ou de rang.
    la paye et les biftons en fin de mois.
    un minus était encore pour sarkozy des années après sa decheance

  7. l’ile de La Réunion était épargnée, quand ils ont commencé à accueillir des passagers de toutes les destination, y compris une étudiante chinoise venue via bangkok, sans faire aucun controle (même de température), et puis, un virussé importé , rentrant d’une croisière aux caraibes, puis sa femme, puis trois cents, là seulement il y a quinze jours ils ont mis systématiquement en quatorzaine dans des hotels vides,tous les passagers .
    toujours pas de masques , cinq par médecin de ville aujourd’hui !
    macron se vantait de diriger un gouvernement d’amateurs, on en a la preuve aujourd’hui

  8. Pour l’instant on doit tous sortir……….le reste sera pour plus tard !

  9. Il faut en finir avec cet abject régime républicain maçonnique satanique mondialiste liberticide génocidaire de cons par des cons pour des cons, de voleurs et d’ escrocs, d’ incompétents et d’ incapables, de voyous et de pédocriminels, de tarés et de minables, de pinées et de dégénérés en tous genres, de corrupteurs et de corrompus, de vendus et d’ achetés, de menteurs et d’ ignorants. Il faut remettre la France à sa place de royaume du Fils aîné de l’ Eglise avec le roi légitime sur le trône et sous la couronne en sa qualité de Lieutenant de Dieu en France afin de rendre bonheur et prospérité, paix et sécurité à la France et aux Français pouvant enfin œuvrer au Bien commun.

    • Si la France (ce qu’elle fera un jour) réaffirmait :

      – 1: que son seul vrai Roi est le Christ et que son gouvernement n’est qu’une Régence royale depuis Clovis
      – 2/ que son plus haut texte constitutionnel, père de ses Lois, est le Décalogue

      La France sauverait ainsi le Monde.

      Vous, vous savez.
      Mais ceux qui vous lisent ne peuvent pas croire;
      Pas encore.

  10. Mon avis
    1/ Renverser le gouvernement Philippe et destituer Macron. Mise en place d’un Gouvernement de relève nationale. Appel immédiat à candidatures au sein de notre mouvance.
    2/ Rétablissement de la peine de mort pour les criminels d’Etat, à savoir Macron, Philippe, Buzyn et les membres du gouvernement génocidaire avec mesures conservatoires pour empêcher leur fuite avant un procès de 15 ans, comme pour les précédents scandales de santé publique. J’ai détaillé ces mesures dans mes articles sur RL.
    3/ Epuration de tous les faux experts, médecins et journalistes qui ont couvert l’Etat-Macron.
    4/ Arrêt de l’immigration et remigration. Retour à notre identité culturelle, cultuelle et à la souveraineté nationale.
    5/ Refonte de la justice et des missions des forces de l’ordre etc

    • Je vous propose plus radical :

      Vous inscrivez dans notre constitution la phrase suivante :

       » Les Français sont de race germanique, de culture helleno latine et de civilisation chrétienne »

      Et après vous déclinez.

      Vous allez abroger 40 ans de législation apatride (…)

  11. « n’oublions pas que les hôpitaux ont été malades, délaissés »
    C’est inexact. Le budget santé en France est un des plus élevés dans le monde, et l’hôpital en consomme la plus grande partie.
    Ce qui est exact c’est votre titre sur l’obésité de l’Etat.
    Un bon point de comparaison est l’Allemagne, dont le budget santé est comme le nôtre, à environ 11% du PIB.
    Mais alors qu’en Allemagne les administratifs représentent 25% du personnel et les soignants 75%, en France c’est 35% et 65% : pour le même prix nous avons 15% de personnel soignant en moins (chiffres donnés par l’IFRAP).

Les commentaires sont fermés.