Le film “de Gaulle” évoquera-t-il les phrases “racistes” du Général ?

Publié le 7 mars 2020 - par - 75 commentaires - 1 337 vues

« L’homme providentiel ». L’icône d’une très grande majorité de Français. Celui qui a dirigé la résistance derrière son micro, à Londres et qui ne doit sa « gloire » politique qu’au patriotisme d’un Juif (le ministre Georges Mandel, qui sera assassiné par des miliciens) qui, justement parce qu’il était juif, a refusé de quitter la Patrie en danger, et laissé ainsi sa place, dans l’avion qui l’attendait, à un de Gaulle opportuniste, déçu de ne pas avoir été retenu comme ministre de la Défense du nouveau gouvernement Pétain.

Mon livre « J’accuse de Gaulle » retrace sa remarquable carrière « politique » car il est préférable de passer sous silence sa « brillante » carrière militaire.

Sur les écrans de France s’affiche le film « De Gaulle ».

Est-ce que dans ce film seront rappelées ses phrases et ses commentaires qui, aujourd’hui, le catalogueraient comme « raciste » et « antisémite » ? Non, bien évidemment. Il convient donc de s’en souvenir.

« Sur le plan ethnique, il convient de limiter l’afflux des Méditerranéens et des Orientaux, qui ont depuis un demi-siècle profondément modifié les compositions de la population française. Sans aller jusqu’à utiliser, comme aux États-Unis, le système rigide des quotas, il est souhaitable que la priorité soit accordée aux naturalisations nordiques (Belges, Luxembourgeois, Suisses, Hollandais, Danois, Anglais, Allemands, etc.) » (Le 12 juin 1945, ses directives au garde des Sceaux).

« De toute façon, l’Algérie française, c’est une fichaise et ceux qui préconisent l’intégration sont des jean-foutre. C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une minorité sinon la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même, avant tout, un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoires ! Les musulmans, vous êtes allé les voir ? Vous les avez regardés, avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! »

« Qu’est-ce que les Arabes ? Les Arabes sont un peuple qui, depuis les jours de Mahomet, n’ont jamais réussi à constituer un État. Avez-vous une digue construite par les Arabes ? Nulle part. Cela n’existe pas. Les Arabes disent qu’ils ont inventé l’algèbre et construit d’énormes mosquées. Mais ce fut entièrement l’œuvre des esclaves chrétiens qu’ils avaient capturés. Ce ne furent pas les Arabes eux-mêmes. Ils ne peuvent rien faire seuls. »

« Il est impossible d’accueillir au Palais Bourbon cent vingt députés algériens. La Patrie deviendrait la colonie de ses colonies. »

« Les Arabes, les Kabyles, les Mozabites, les Juifs ? Ces gens-là ne font pas partie de notre peuple. »

Au général Allard : « Mais enfin Allard, vous n’imaginez tout de même pas qu’un jour, un Arabe, un musulman, puisse être l’égal d’un Français ! Voyons ! C’est impensable. »

Au député Raymond Dronne : « Voulez-vous être bougnoulisé ? Voyons, Dronne ! Donneriez-vous votre fille à marier à un bougnoule ? »

« Nous avons une responsabilité, celle de jouer le rôle de la France. Ce rôle, dans mon esprit comme dans le vôtre, se confond avec un rôle chrétien. Notre pays ne serait pas ce qu’il est, c’est presque banal de le dire, s’il n’était pas d’abord un pays catholique. » (Discours de Rome, le 27 juin 1959)

« L’élément décisif pour moi, c’est que Clovis fut le premier roi à être baptisé chrétien. Mon pays est un pays chrétien et je commence à compter l’histoire de France à partir de l’accession d’un roi chrétien qui porte le nom des Francs. »

Au général Koenig : « Évidemment, lorsque la monarchie ou l’empire réunissait à la France l’Alsace, la Lorraine, la Franche-Comté, le Roussillon, la Savoie, le pays de Gex ou le Comté de Nice, on restait entre Blancs, entre Européens, entre chrétiens. Si vous allez dans un douar, vous rencontrerez tout juste un ancien sergent de tirailleurs parlant mal le français. »

Au député Delbecque, organisateur de son arrivée à Alger en 1958 : « Et puis, Delbecque, vous nous voyez mélangés avec des musulmans ? Ce sont des gens différents de nous. Vous nous voyez mariant nos filles avec des Arabes ? »

« Les Arabes, pour détruire les ponts, ça va. Mais pour les construire ! Avez-vous vu un Arabe construire un pont ? Les Arabes n’ont jamais rien construit, jamais un pont, jamais un port, jamais une usine, jamais un chemin de fer. Cela n’est jamais arrivé. Il y a peu de chances pour que cela arrive maintenant. Ils ont besoin de nous. »

Au député algérois Marc Lauriol : « Ces gens-là sont des Arabes, ils ne nous aiment pas, nous n’en voulons pas. »

Au ministre Joxe, en mars 1962 : « Alors, Joxe, vous avez bientôt fini avec vos bicots ? »

À Jacques Foccart (l’Africain), le 8 novembre 1968 : « Vous savez, cela suffit comme cela avec vos nègres. Vous me gagnez à la main, alors on ne voit plus qu’eux : il y a des nègres à l’Élysée tous les jours, vous me les faites recevoir, vous me les faites inviter à déjeuner. Je suis entouré de nègres, ici. Foutez-moi la paix avec vos nègres. Je ne veux plus en voir d’ici deux mois, vous entendez ? Ce n’est pas en raison du temps que cela me prend, bien que ce soit déjà fort ennuyeux, mais cela fait très mauvais effet à l’extérieur : on ne voit que des nègres, tous les jours, à l’Élysée. Et puis je vous assure que c’est sans intérêt. »

Raconté par son fils, Phillipe : « Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous pour imposer ses mœurs. »

« J’attire votre attention sur un problème qui pourrait devenir sérieux. Il y a eu 40 000 immigrants d’Algérie en avril. C’est presque égal au nombre de bébés nés en France pendant le même mois. J’aimerais qu’il naisse plus de bébés en France et qu’il vienne moins d’immigrés. Vraiment, point trop n’en faut ! Il devient urgent d’y mettre bon ordre. » (En avril 1962)

« Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront peut-être vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisons l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées ! » (Le 5 mars 1959)

À Alain Peyrefitte : « L’intégration, c’est une entourloupe pour permettre que les musulmans qui sont majoritaires en Algérie à dix contre un, se retrouvent minoritaires dans la République française à un contre cinq. C’est un tour de passe-passe puéril ! Avez-vous songé que les Arabes se multiplieront par cinq, puis par dix, pendant que la population française restera presque stationnaire ? Il y aurait deux cents, puis quatre cents députés arabes à Paris ? Vous voyez un président arabe à l’Élysée ? »

« On a prétendu faire des nègres de bons Français. C’est beau l’égalité, mais ce n’est pas à notre portée. Vouloir que toutes les populations d’outre-mer jouissent des mêmes droits sociaux que les métropolitains, d’un niveau de vie égal, ça voudrait dire que le nôtre serait abaissé de moitié. Alors puisque nous ne pouvons pas leur offrir l’égalité, il vaut mieux leur donner la liberté ! Bye Bye, vous nous coûtez trop cher ! »

« Les Noirs sont de braves bougres. Ils ne sont pas animés par la même passion, par la même haine que les Arabes. Il n’y a pratiquement pas de Noirs en dehors de l’Afrique noire, alors que le mouvement pan-arabe va bien au-delà du Maghreb. Mais vous comprenez bien que lorsque l’Afrique du Nord sera perdue, le même intérêt n’existera plus. Les Arabes sont d’habiles politiques. Ils sont habiles comme des mendiants. »

Le 3 avril 1962, lors d’un conseil des ministres : « On ne peut pas accepter de replier tous les musulmans qui viendraient à déclarer qu’ils ne s’entendront pas avec leur gouvernement ! Le terme de rapatriés ne s’applique évidemment pas aux musulmans, ils ne retournent pas dans la terre de leurs pères ! »

« Les harkis… ce magma qui n’a servi à rien et dont il faut se débarrasser sans délai. »

Le FLN et l’ALN se sont chargés de l’en débarrasser par dizaines de milliers, auxquels s’ajoutent tous les Français assassinés entre le 26 mars et fin juillet 1962.

Ne manquez pas d’aller voir de Gaulle : « L’homme qui a fait tuer le plus de Français par des Français. » (De son propre aveu à Pompidou).

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Jill

Encore une fois, personne ne répond : que fallait il faire en Algérie, considérant que l’indépendance était inéluctable… A 9 contre 1,les Français ne pouvaient résister. Critiquer De Gaulle, c’est facile, mais quand on ne sait pas il est préférable de la fermer.

theodore

@jill

FAUX ! il y a eu des réponses, ouvrez les bons livres…

croire ( sans vouloir attention, refaire l’histoire…) que l’indépendance était inéluctable est une sottise ! vous devriez lire ceci çi dessous.

http://www.cerclealgerianiste.fr/index.php/archives/encyclopedie-algerianiste/histoire/histoire-politique/278-autonomisme-et-separatisme-chez-les-francais-d-algerie

personnellement, je n’ai jamais pensé ( idem le probleme en afrique du sud
apres 1995 ) que nous pouvions nous entendre avec les arabes et l’islam, donc impossibilité de créer un seul état ! mais deux états…( idem israel + la palestine )

Jill

Deux États… c’était complètement fantaisiste et impossible à réaliser eu égard aux transferts de populations qu’il aurait fallu effectuer;ce qui ne fut pas vraiment nécessaire pour partager la Palestine.

theodore

Faux ! et nullement fantaisiste… savez vous, que beaucoup d’arabes ( hormis bab el oued et d’autres enclaves indigènes ) ne vivaient déjà pas avec la grande majorité des pieds noirs dans les grandes villes ( alger / oran / constantine ) c’est a dire dans les 3 departements d’algerie. les arabes vivaient beaucoup plus dans les “faubourgs” d’algerie…( kabylie, mitidja, sahara, etc… ) c’est a dire dans les terres et en péripherie. donc cette partition que vous croyez utopique, existait belle et bien. ( assez proche de l’etat d’israel de 1948…)

Quant à notre peuple “français” d’Alger, il n’etait que juste de constater qu’elle n’etait plus tout à fait française; elle etait algérienne d’abord, à peu près comme les populations anglaises d’Australie, de New zeland ou d’Afrique du sud

Jill

Oui je sais les arabes n’habitaient pas dans les immeubles haussmanniens d’Alger… Si je comprends bien, vous mettiez les pieds noirs dans les villes et les arabes dans les périphéries ;oui et alors çà changeait quoi ?
Les colons, ils allaient où, et les PN habitant des villages ? Bon çà je présume, c’était une Algérie algérienne indépendante sans le départ des Français… mais c’est précisément ce que les PN ne voulaient pas.

theodore

@Jill detrompez vous il n y avait pas dans les beaux quartiers d alger la blanche que des pieds noirs, mais beaucoup de metropolitains…;)

Dans le 16 eme arrondissement parisien actuellement avez vous beaucoup d
arabes ?( ils sont pas dans vos peripheries ? ), donc la lecon des mechants colonialistes que nous etions soi disant vous pouvez vous la garder…

Votre dernier paragraphe est incomprehensible…? Du francais, ou du charabia ?

Jill

Je disais que ce que vous décrivez, à savoir les européens dans les villes et les arabes dans les périphéries n’a rien à voir avec la partition. La partition, c’était les européens dans une partie de l’Algérie, et les arabes dans l’autre… impossible à mettre en œuvre bien sûr.
Quant à l’Algérie algérienne, les pieds noirs ne pouvaient l’admettre.

theodore

impossible à mettre en œuvre une partition d’un pays 4 ou 5 fois la taille de la France…? vous me faites rire ! ( un petit pays comme israel y arrive )

bien au contraire, c’etait tout a fait possible ! votre caricature de mes paroles “les européens dans les villes et les arabes dans les périphéries”, ne correspond pas tout a fait a mon passé…:) c’est risible

Quant à la France Allemanique de 1940, les Français de souche pouvaient il l’admettre ? non plus, donc pas de leçon a donner aux autres….l’algerie du passé restera une conception EUROPEENNE ( pas uniquement française, car construite par de multiples populations depuis les wisigoths / 740 ap JC )

la “planete des singes” actuelle n’etant plus NOTRE Algerie…

Jill

Bien sûr que c’était impossible… D’abord qu’elle proportion de territoire accorder à chaque communauté ? Supposons qu’on ait décidé de regrouper les européens dans l’algerois;vous croyez que ceux ayant leurs intérêts dans le constantinois ou l’oranais auraient accepté de déménager pour habiter où et faire quoi ?
Et faire partir les arabes de la Casbah, bonjour ! Complètement utopique.
Mais vous n’avez pas expliqué comment techniquement l’affaire était faisable…

theodore

en 1 / je ne vais pas refaire l’histoire de l’algerie sur ce site, car trop long a vous expliquer pourquoi la separation en 2 états etait possible. ( De Gaulle ne nous a pas laissé le choix, vu que SON armée nous a totalement abandonné, il pensait que nous allions rester en algerie et faire copain-copain avec les arabes…triste sire !)

en 2 / vous devriez lire l’histoire du monde et des etats ( recente ou ancienne ) pour constater que des pays furent couper en deux du jour au lendemain…( Corée par ex, il y en a eu des dizaines d’autres… le cas du mayotte français est tres interessant :^) )

3 / vous ne croyez pas a mon utopie ou mon fantasme, vous avez tort ! / “Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.” Mark twain

Jill

Corée du Nord ou Allemagne, ce n’est pas pareil. Les populations étaient homogènes.
La, il s’agissait de créer un état français d’un côté et un état algerien de l’autre;Ça marchait comment, sachant que le rapport de population était de 1 à 8;concrètement, car
vous ne dites pas comment cela aurait il pu se passer. En Corée, en Allemagne, ou Mayotte
personne n’a bougé, ce qui n’aurait pas eté possible avec l’Algérie dès lors qu’il y avait rupture entre les deux communautés.

theodore

ce qui n’aurait pas eté possible avec l’Algérie dès lors qu’il y avait rupture entre les deux communautés./ dixit

Faux ! Et un exemple en europe : Alors comment comprenez vous que la rupture entre les deux communautes de l ex yougoslavie en 1992/1999 ( serbie / croatie – chretiens vs muslims ) a ete possible et marche en 2020…
Etrange non ?

Il y a bien eu pourtant dans un tout petit pays, des separatismes multiples

Jill

Parce-que l’ex-Yougoslavie était un pays artificiel, les pays sont tout simplement revenus à leurs marques initiales.
On tourne en rond… concrètement comment le découpage aurait il pu se faire en intégrant bien sûr le refus des Algériens ;voire même de
nombreux pieds noirs.

theodore

Oui on tourne en rond…

impossible effectivement de refaire l histoire malheureusement ! ( je n ai pas a ma disposition la machine a remonter le temps, dommage d ailleurs car je m occuperais bien du funeste responsable de tout ce drame )

BOURGOIN

Contrairement à ce que vous semblez dire la France a gagné la guerre d’Algérie mais malheureusement et pour une question et tout spécialement précisément de complot mondial dont on ne parlait pas encore, garder les anciennes colonies n’était possible pour aucun pays dans le monde et il fallait héla quitter tout ce que nous avions construit de bon ! ! ! !

Jill

Oui, mais pour combien de temps ? Si l’indépendance de l’Algérie n’avait pas Été reconnue sur le tapis vert , les hostilités, les attentats auraient repris ;et à 1 contre 8,nous étions perdants à plus ou moins long terme…
sans compter que nous ne pouvions pas maintenir 500 000 hommes sur le territoire.
La partition défendue par Théodore,ci-dessus me semble parfaitement utopique.

theodore

@bourgoin

Oui ( idem le vietnam ) la france a gagne la bataille d alger et beaucoup de territoires.
La traitrise politique a fait le reste.

“garder les anciennes colonies n’était possible pour aucun pays dans le monde et il fallait héla quitter tout ce que nous avions construit de bon ! ! ! !” Dixit

Ne vous inquietez pas ( la russie ) nous a remplace en 1963… d autres ( les usa ) ont des “colonies” sans pour autant en porter le nom…( venezula / guatemala / brasil… etc )

Requiem

De Gaulle a dit vrai. Les “arabes” sont impossibles à intégrer. C’est vrai maintenant comme il y a 60 ans. Même ceux qui changent leurs prénoms, ils auront toujours des faciès de chameaux, et rien ne dit que leurs gosses ne deviendront pas djihadistes, voir un certain Vianney Ouraghli élevé par un père algérien athé, mort en Syrie.
Pareil pour les noirs.
“Vouloir que toutes les populations d’outre-mer jouissent des mêmes droits sociaux que les métropolitains, d’un niveau de vie égal, ça voudrait dire que le nôtre serait abaissé de moitié.” Vrai aussi. De Gaulle n’a fait que la moitié du boulot en bazardant l’Algérie qui coutait 20% du budget de l’état. Fallait aussi lâché les antilles, Réunion et Mayotte, Canaquie et Polynésie, ces îles paradisiaques peuplées de primitifs haineux.

Requiem

Qui nous coûtent un pognon de dingue. La colonisation a été un crime contyre l’humanité blanche dont nous payons les frais car il nous faut entretenir des milliards d’individus incapables de se nourrir et se torcher seuls, ce reproduisent comme des rats et nous reprochent leur incapacité à faire quoi que ce soit, alors qu’ils sont tout simplement stupides.

L’Algérie française était une fichaise, ses nostalgiques la voient comme un paradis perdu parce qu’ils pouvaient se dorer la couenne en bectant de la kemia et sirotant une anisette, servis par des domestiques marrons bien serviables entre 2 crises d’égorgement. Pendant que les vrais français, ceux de métropole, se cassaient le dos à trimer dans le froid, pour que quelques privilégiés glandent dans “nos belles colonies”. Lisez Lugan

Faucon

Général à la con avec son esprit colonialiste et sa guerre d’Algérie.

Jill

Il a donné l’indépendance aux pays colonisés et mis fin à la guerre d’Algérie… vous êtes intellectuellement dyslexique.

Faucon

Le lendemain de son investiture, il se rend à Alger, lors d’un voyage triomphal, où il prononce son très ambigu “Je vous ai compris” mais également “Vive l’Algérie Française”, qui déchaîne l’enthousiasme des foules. Il propose le 1er septembre une “paix des braves” au FLN, qui la refuse catégoriquement.

Faucon

Un peu tard, n’oublions pas sa fameuse phrase “l’Algérie Française”

Jill

Oui, mais une Algérie française de 9 millions d’habitants, ce qui ne pouvait convenir aux pieds noirs… ils auraient perdu toutes leurs prérogatives politiques.

Requiem

Sûrement un Algérien. Avec 80 de QI et le besoin maladif de blâmer les français pour tous ce qui foire. Ils rapportent tout à la France, suffit de lire les commentaires sur des sites de bédouin comme observalgérie.
Prétendent que sans les français pour les opprimer via les harkis du FLN (sic) l’Algérie serait une sorte de “Suisse de l’Afrique”. Sauf que les suisses s’ils n’ont pas de pétrole ont de bons gènes. Et si le Liban fût considéré comme la Suisse du Levant, avant que les palestiniens et autres mahométans y foutent le feu, c’était grâce à la forte population chrétienne.qui gérait la boutique. Si Ben Bella et autres Boumerdiènes avaient gardés les pieds-noirs l’Algérie serait plus Afrique du Sud que Zimbabwe, merdique mais plus ou moins vivable.

Jean-Louis

Faucon, révisez vos livres d’histoire, c’est urgent…

La Berre

Ce n’est pas le Général qui a colonisé l”Algérie pour deux raisons,l’Algérie n’existait pas et était une region de barbares, deuxièmement il n’était pas né.
Par contre c’est lui qui a decolonisé la partie francophone de l’afrique et les africains ont eu une tres haute opinion de lui dans les décennies qui ont suivi. Le traiter de Général à la con est une insulte pour lui et pour la France.
Mitterand a déglingué la France. Un million de chomeurs en plus pendant son mandat.La distribution du sang contaminé.Les morts douteuses.Les nationalisations et la retraite à 60 ans plus la semaine de 35 heures pour ruiner la France.
Pour la faillite complète de la France votez LREM ou socialiste ou communiste ou écolos.

POLYEUCTE

La rancoeur est tenace chez Gomez !
Ces citations sont majeures et dignes ! Celles d’un Patriote Visionnaire !
Je vous laisse adorer 120 députés muzz à l’Assemblée !
Chacun a la France qu’il mérite….

Frank BUHLER

Superbe ! Mes compliments……

DUVAL Maxime
La Berre

Manuel Gomez, vous n’arrivez pas à vendre votre torchon. Pourtant depuis 2016 il devrait être épuisé.
Dans mille ans on saura encore qui était De Gaulle, Manuel Gomez, j’en doute ou alors c’en sera un autre, si tout le monde ne s’appelle pas Mohamed et compagnie…

La Berre

Merci d’avoir fait cette compilation des bons mots du Général.
Il avait raison sur toute la ligne. Lui il aimait la France et les français.
Pas le cas de micron.
Il n’a fait qu’une seule critique en disant ” les Français sont de veaux “.
Il voulait dire dociles mais les veaux en grandissant deviennent des taureaux et malheur a qui les provoque.

La Berre

Des milliers d’officiers de tous pays rêveraient d’avoir sa ” maigre carrière militaire”.
Moi j’ai vu le général De Gaulle à plusieurs reprises dont une avec René Coty.
Il a non seulement sauvé la France non pas des allemands mais dans sa grandeur.
C’est grâce à lui si nous avons des centaines de bombes atomiques dissuasives de toute attaque de la France.C’est grâce à lui que nous avons de l’électricité presqu’entièrement nucléaire et autant en moins de pollution et d’importations de produits pétroliers.
c’est grâce à lui si nous avons remboursé le Plan Marshal avec six ans d’avance.
C ‘est à cause du socialisme si nous sommes maintenant dans un telle merde.Le général a autorisé la pilule, pas l’avortement qui est la cause unique de l’effondrement de la civilisation occidentale.

theodore

“Il a non seulement sauvé la France non pas des allemands mais dans sa grandeur.” Dixit

Ah ah ah ! Grandeur a la con… surtout ! Le plus terrible c est que vous croyez a vos mensonges.
.
_
Les vrais sauveurs de la France, ce sont les ricains, les british, les polaks, l armee d afrique, et de braves gars du vercors, de corse, ou des glieres…

Certainement pas ce grand con planque derriere son micro ! Deteste d ailleurs par churchill ou einsenhower. Renseignez vous

Jill

Vous êtes stupide… sans De Gaulle la France aurait Été occupée par les américains en 1945.
Au lieu de cela, la France s’est trouvée assise à la table des vainqueurs et a occupé Berlin et
l’Allemagne. Même ses pires ennemis n’ont jamais contesté le rôle politique essentiel du chef de La France Libre.

Olivia

Et bien, ces vérités sont les seules bonnes choses que nous devons à De Gaulle ! Dommage qu’elles ne soient pas publiées partout, notamment à l’attention des populations qui nous envahissent. Ca rabattrait le caquet à beaucoup car je les entends, les Algériens, Marocains et autres “exportés” clamer que “ce sont eux qui ont créé la France !”… Quelle prétention ! Le pire c’est qu’ils y croient, s’illusionnant uniquement parce qu’ils ont goudronné nos routes, ou ont été aide-maçons pour nos HLM. J’attends qu’un politicien, digne de ce nom, les rappellent à la réalité de l’Histoire de France et à la modestie qui leur fait si manifestement défaut (comme nombre d’autres qualités)….

Molina

Le racisme n’existe pas puisque soit disant les races n’existent pas non ? ah oui suisje bete ! c’est vrai depuis 1981 le racisme n’est jamais encore et toujours qu’au profit des mêmes ethnies et jamais contre les blancs ! le soit disant racisme est un poison mental gentre SIDA puisqu’il retourne les forces vitales du corps contre lui meme , un concept vicieux mis au point par les mitterrandiens et matraqué par leurs merdias depuis bientot 40 ans (les mêmes qui infectent la politique française depuis 1981 mais aujourd hui on les nomme des macronniens , de UMP on les nomme “republicains” )pour anesthésier les blancs devant l’invasion destruction dont ils sont victimes .

theodore

Bravo Monsieur Gomez, bonne piqure de rappel effectivement, pour tous ceux ( sur ce site et ailleurs…) qui continuent a faire les autruches !

Respect a vous.

senechal

Kofi Yamgnane avait déclaré il y a quelque temps: “c’était quand même mieux du temps de la colonisation, car il y avait des médicaments, des soins appropriés, du travail, un bond vers la civilisation, une raison de vivre”.
Ben oui mon gars, mais çà, c’était avant, fallait y penser au lieu de mettre les affreux colonisateurs dehors!..

VORONINE

Messali hadj viré par le coup d’état de 64 et réfugié en SUISSE , à qui on demandait :” c’était comment l’ALGERIE du temps des français ?” répondait :” c’était le paradis “….

zorrochinois

Yamgnane, cet ex-ministre français, est trop jeune pour avoir connu la colonisation avec une conscience d’adulte. Je n’ai rencontré personne depuis 20 ans que je vis en Afrique qui la regrette.

Jill

Vous ne devez pas non plus rencontrer beaucoup de monde qui ont connu la colonisation adultes.

reuri

Le cinéma français (enfin ce qu’il en reste) non merci, en plus un film sur lui vu par la lessiveuse du politiquement correct, encore moins.

patphil

sans commentaire cette piqure de rappel

Guy BRIAND

Y a du Houellebecq avant l’heure, dans tout cela.
Pauvres Harkis! Cher Jean-Bastien-Thiry, Brave de Saint Marc …

Jill

Ne mettez pas Saint-Marc et Bastien-Thiry sur le
même plan. Quant aux harkis, ils ont Été massacrés par les Algériens que je sache. On ne pouvait pas les accueillir en France avec leurs familles… Combien de millions de personnes ?

Josyane

Votre anti-gaulisme est pathologique. Vous devriez aller consulter un psychiatre. Si nous avions De Gaulle aujourd’hui on ne serait pas dans cette merde. Votre fiel envers CDG est inadmissible et insupportable. Je suis “CDG” et fière de l’être. La France était respectée ne vous en déplaise.

Brocéliande

TU ES UNE TRAITE !

Jill

Le Général, par son action politique a permis à la France d’être assise à la table des vainqueurs en 1945, malgré sa participation symbolique à la victoire eu égard aux millions de soldats engagés dans la bataille.
Ah l’Algérie ! Que fallait il faire en Algérie ? Personne n’est capable de le dire, même pas
M. Gomez…

paul nareffe

@Jill
A la table des vainqueurs de 1945 à Yalta, j’y vois, Churchill, Roosevelt, Staline et c’est tout!.
D’ailleurs les Américains ne voulaient pas de De Gaulle ils lui préféraient le Général Giraud, mais comme c’est toujours les grandes gueules qui s’imposent….

Jill

Yalta,en février 1945, la guerre n’était pas finie.
Les américains préfèraient Giraud ;et pour cause, un nain politique… ils auraient même pris Laval ;car ils voulaient occuper la France.
De Gaulle les a empêche… Il a envoyé de Lattre représenter la France pour signer la reddition des nazis à Berlin le 8 mai 1945.
Et… la France occupa l’Allemagne et son ex
capitale au même titre que les US et les Anglais.

theodore

@paul nareffe
Absolument de votre avis, ils ne voulaient pas de charlot ( pas plus churchill ) jusqu a fin 1942 les americains penchaient pour weygand, ensuite c est Giraud qui reçoit le soutien total des Américains et fait figure de rival a de Gaulle pour la direction des forces alliées francaises…
Ce qui a fait la popularite de de gaulle ( par rapport a giraud ), c est surtout sa capacite mediatico poltique.. il avait parfaitement compris (avec radio londres)les possibilites
que lui offraient les medias

Jill

Giraud, bon militaire mais d’une nullité politique encyclopédique ;il aurait léche les bottes des américains, lesquels auraient occupé la France comme ils avaient prévu..

Sniper83

Une traite….des blanches ?? Votre reflexion est typique d’une collabo !!!

VORONINE

la “traite ” des blanches sans doute ?

Olivia

Alors vous approuvez que De Gaulle ait délibérément donné l’ordre de ne pas intervenir quand le FLN était en train de tuer les Français d’Algérie, quand il a refoulé les Harkis ? Pour ensuite laisser entrer sur notre sol tous leurs assassins ? De Gaulle c’est une façade, une grande façade, qui occulte un tas de turpitudes. Certes, il nous a retiré de l’OTAN. Mais il reste à mes yeux un démagogue, le plus grand par la taille et la morgue. Ses successeurs sont également des démagogues, les bonnes idées en moins.

Jill

L’Algérie était indépendante ;si l’armée française était intervenue, à fortiori en tuant des Algériens ;c’est tout le pays qui s’embrasait et les pieds noirs auraient Été
massacrés par dizaines de milliers ;le FLN n’attendait que cela…
Les harkis avec les familles cela representait combien de millions de personnes;sans compter que l’immense majorité d’entre eux ne souhaitaient pas quitter le pays.

paul nareffe

@Jill
Quand on ne connait pas l’histoire, on ne ramène pas sa science!.
Pour avoir participé au “maintient de l’ordre” en Algérie, je peux vous dire que le FLN était mâté et réduit au silence dès la fin des années 50 par nos troupes, et c’est ce félon et pourriture de De Gaulle qui s’est désengagé et a voulu se débarrasser de l’Algérie.
A travers tous les posts que j’ai pu lire ici, tout le monde s’accorde à rétablir la vérité et les faits sur ce sujet, si une personne vous dit qu’il fait nuit à midi, et que cent personne vous disent qu’il fait jour à midi, et bien je serais tenté de croire à la majorité!.

Jill

Oui, l’armée française s’était imposée mais pour combien de temps ? La France ne pouvait maintenir 500 000 hommes en Algérie qui coûtait alors 20%du PIB de notre pays.
Qu’eut il fallu faire en Algérie alors ? Personne n’est capable de le dire.
L’indépendance était inéluctable ;mais vous, le grand historien allez nous éclairer de vos lumières.

dissident

C est faux! chaque fois que diriges par des officiers courageux des soldas français sont intervenus pour sauver harkis ou européens en danger, les autorités fln se sont ecrasees, le fln avait besoin du fric de la France ou plutott des français que votre colonel de gaulle distribuait a des gens qui nous haissaient

beretvert

De Gaulle s’est comporté comme un traître un félon et a passé son temps à trahir, alors la légende gaulliste à la poubelle, il n’y a rien de pathologique à constater des faits,
En 1914-1918 glorieusement prisonnier, en 1940 résiste derrière un micro et emmerdant les alliés avec ses attitudes de roi en exil et enfin son grand final trahissant ses promesses Charles le fourbe abandonne l’Algérie aux »bougnoules »qu’ils meprise et en grand visionnaire tout ça pour rien son village s’appellera Colombey les deux mosquées

Jill

Son attitude en 1940 nous a conduit à la table des vainqueurs en 1945…
Que fallait il donc faire en Algérie ? A 9 contre 1,l’indépendance était inéluctable.

paul nareffe

@Jill
A la table des vainqueurs de 1945 à Yalta, j’y vois, Churchill, Roosevelt, Staline et c’est tout!.
D’ailleurs les Américains ne voulaient pas de De Gaulle ils lui préféraient le Général Giraud, mais comme c’est toujours les grandes
gueules qui s’imposent….

Jill

Les propos du Général ne sont pas racistes, ils sont réalistes ;si on les avait appliqués, la France serait aujourd’hui un pays de cocagne, alors qu’elle est en proie au grand remplacement.
De Gaulle n’a jamais souhaité intégrer un gouvernement Petain et le Marechal ne le lui aurait pas proposé ;les deux hommes étaient en froid depuis plus de 10 ans.
De plus, De Gaulle voulait poursuivre la guerre…

Brocéliande

poursuivre la guerre en Angleterre ,c’est facile pour fuyard !

Jill

Ah oui, Parce-qu’il y avait possibilité de la poursuivre en France peut-être ? L’Angleterre était notre alliée… Personne n’a contesté
La France Libre ;y compris les pires ennemis du Général, lequel a permis par son action politique ;contre vents, marées et Roosevelt,
à la France d’être assise à la table des vainqueurs. Rappelons que les USA avaient prévu d’occuper la France.

Marion

Pov’ imbecile

Jill

Fuyard, c’est complètement stupide… Le 17 juin 1940 la guerre était finie, les allemands occupaient Paris et Petain demandait les conditions d’armistice.
La guerre, elle se poursuivra à partir de l’Angleterre et le rôle politique du chef de La
France Libre sera primordial pour nous conduire à la table des vainqueurs.

paul nareffe

@Jill
A la table des vainqueurs de 1945 à Yalta, j’y vois, Churchill, Roosevelt, Staline et c’est tout!.
D’ailleurs les Américains ne voulaient pas de De Gaulle ils lui préféraient le Général Giraud, mais comme c’est toujours les grandes gueules qui s’imposent….

Natou

Manuel Gomez très bon article merci .
Non je n’irai pas voir ce film .
De Gaulle très peu pour moi justement à cause de sa trahison avec L’Algérie !
Il s’est couché devant une poignée d’arabes !!!

Jill

Ah oui, et que fallait il faire en Algérie ? C’est une question à laquelle personne n’est capable d’apporter une réponse sensée. L’indépendance était inéluctable ;partant de là, quoi faire ? Poursuivre la guerre indéfiniment.

.Dupond1

Ce sont des européens qui a partir de 1848 ont construit l’Algérie ( français ,maltais ,espagnols ,italiens ,grecques allemands …..) l’algérie a été laissé a des bons a rien et ce n’est pas nous qui le disons
https://www.algeriepatriotique.com/2017/10/01/algerie-peuples-plus-faineants/

Jill

C’est vrai, et les européens devenus Français étaient tout aussi légitimes que les arabo-musulmans, lesquels avaient colonisé le territoire plusieurs siècles sans avoir rien d’autres que des massacres, des razzias, du piratage, de l’esclavagisme… Engels, dans une lettre à Marx envoyée en 1948 marque son plus profond mépris pour les autochtones, et se réjouit de la prèsence française ;même si il déplore par ailleurs les brutalités de Bugeaud.
Mais les Français subissaient la loi du nombre.

.Dupond1

+1000000000000000000000000000000000
Et meme actuellement il ne sont pas un peuple mais la continuété de ce qu’ils étaient autrefois , c’est a dire des tribues nomades s’implantant en rasant ou spoliant tout ce qui les génaient . Leur politique de se reproduire dans la tribue accentue leur nocivité et leur impossibilité a construire et se développer avec intelligence . Autrefois en France a l’époque ou les déplacement etaient couteux l’église voyait d’un tres mauvais oeil un mariage avec une cousine germaine !!!
https://www.algeriepatriotique.com/2018/08/27/la-consanguinite-en-algerie-un-facteur-de-vulnerabilite-et-de-sous-developpement/

Jill

En 1848 bien sûr…

Lire Aussi