Le financement public et la propagande de SOS Méditerranée, ça suffit !

Darmanin et Macron invectivent et menacent Georgia Meloni, inventant une crise qui n’est pas… pour tenter d’aseptiser leur vaste plan d’invasion migratoire de nos villes et désormais campagnes… où les 234 clandestins de l’Ocean Viking sont peu comparés aux envahisseurs déjà présents et à ceux que le gouvernement va laisser encore arriver bien plus discrètement.

Les récupérés de l’Ocean Viking sont Bangladais, Érythréens, Syriens, Égyptiens, Pakistanais, Maliens, Soudanais et Guinéens, donc très majoritairement musulmans. Le choix du débarquement dans le port militaire de Toulon, inaccessible à la presse, a permis d’éviter les images de « migrants » en pleine forme accueillis sur le sol français

Alors que 400 Afghans ont encore envahi la porte de la Chapelle, Anadingo, maire d’un Paris atrocement sale et détérioré, va augmenter les impôts locaux de 50 % et s’apprête à nouveau à verser 100 000 euros à SOS Méditerranée.

Au-delà des financements de Soros et autres comparses, il convient de savoir que, contrairement à son financement se disant provenir de 89 % de donateurs privées,  cette ONG est subventionnée très discrètement par beaucoup d’argent public français et autres sources plus discrètes encore…

Édifiante aussi la liste de tous leurs partenaires et mécènes, où se côtoient fondations, institutions culturelles, musées, festivals, etc.