Le FN Crenne : « j’aime la culture africaine, mais en Afrique »… et une plainte de la Delga !

 

Le FN Crenne : « j’aime la culture africaine, mais en Afrique »… et une plainte de la Pinel !

Une subvention de 30 000 euros !!!

C’était hier, au Conseil Régional d’Occitanie. Emmanuel Crenne dénonce les 30 000 euros de subventions accordées à l’association dell’arte la mal nommée… avec une telle maestria, une telle justesse et une telle culture  que cela rend folle la Delga qui préside le dit Conseil. Delga et sa grande copine Pinel.

Savourez d’abord, amis lecteurs, ce magnifique discours d’Emmanuel Crenne. 3 minutes de pur bonheur. Discours retranscrit en fin d’article. Parce qu’il faut le lire, le relire, le faire circuler. Il dit tout de l’imposture de nos dirigeants qui subventionnent à fonds perdus des associations qui ont pour seul but d’empêcher l’intégration, d’interdire l’assimilation, et, partant, de faire disparaître la nôtre, de culture.

Le Président du Machin, la Delga, bien connue des lecteurs de RR (voir l’annexe en fin d’article), a donc, forcément, menacé de porter plainte contre son auteur, pour « incitation à la haine »… Carrément. Je vous laisse juge. Les cons ça ose tout….

A l’appui des dires du Conseiller régional, voici le site de l’association et les jolies danses subventionnées par ladite association avec l’argent du contribuable, danses avec des femmes en niqab.  La région donne 30 000 euros pour ça. L’association a un budget de 350000 euros pour ces horreurs…

Site de l’association

http://dellarte.fr

L’association en question propose toutes sortes d’activités dont ces danses guinéennes, : des femmes en niqab dansant sur ces musiques…

Emmanuel Crenne

Conseiller Régional

Secrétaire Départemental – Fédération du Lot

Front National – 46

Intervention d’Emmanuel Crenne

Plénière 21 Décembre 2017

Madame Delga,

Hannah Arendt disait « La société de masse ne veut pas la culture mais les loisirs ». L’examen de ce rapport concernant l’association Dell’Arte nous en apporte malheureusement une fois de plus la démonstration.

Notre région accorde chaque année environ 30.000 euros à cette association dont le budget total est d’environ 350.000 euros annuels.

Je ne m’appesantirai pas sur la gestion lamentable de cette organisation, qui a fait l’objet en 2015 d’une procédure d’alerte compte tenu de son bilan financier catastrophique. On apprend ainsi que les responsables de cette association font des voyages à Tunis ou en Guinée… tout cela, comme d’habitude, aux frais du contribuable qui doit une fois de plus passer à la caisse !

Mais le vrai sujet n’est pas celui-là. A travers ce financement est révélé le caractère clientéliste et communautariste de votre politique culturelle et éducative.

En ouvrant ce rapport, j’espérais découvrir des activités culturelles autour d’Arlequin, de Polichinelle, Scaramouche et Colombine personnages de la comedia dell arte. Mais l’association « Dell’Arte » au nom trompeur ne promeut ni art ni culture française ni même européenne. Il s’agit en effet selon les statuts de cette association si mal nommée, je cite « de promouvoir la culture africaine, les échanges interculturels et de favoriser l’insertion de personnes sans emploi dans les quartiers populaires » c’est à dire dans les  ghettos, comme l’a dit votre ami Manuel Valls ; ghettos dans lesquels sont parqués ceux que vous et votre famille politique avez fait venir et continuez à faire venir en masse de différentes parties du monde et dont les enfants sont des déracinés, perdus dans un néant identitaire. Ce qu’ils nous reprochent avec raison car vous les avez trahis !

Alors posez-vous cette question : ne serait-ce pas là un projet magnifique que d’en faire des Français à part entière pétris de la culture et de ce bel idéal universel qui nous caractérise ? Pourquoi vouloir les enfermer dans la médiocrité des spectacles proposés par cette association, le kif-kif collectif, le festival Toucouleur ou que sais-je encore, ces danses guinéennes vues sur le site web de cette association et à laquelle participent des femmes voilées portant un niqab ? Moi j’aime la culture africaine mais en Afrique ! Pas ce salmigondis d’une médiocrité sans pareille que vous financez, la vraie culture africaine, celle des masques Fang, de la culture Dogon et des bronzes de l’empire du Bénin. Car il y a un génie chez tous les peuples.

Pour en faire des Français à part entière intégrés dans la culture de notre pays, ne faudrait-il pas plutôt leur apprendre la culture française, Ronsard, Victor Hugo, d’Ormesson et monter des pièces de Molière au lieu de les enfermer dans leur culture d’origine ?

Mais non, il vous faut à tout prix en faire des sujets du laboratoire multiculturel et mondialiste, les maintenir dans l’ignorance. Quel mépris pour eux ! Alors moi, contrairement à vous, je voudrais les élever, les élever oui, Madame, comme le disait le philosophe Alain « les élever vers les hauteurs de l’esprit » et de notre culture afin qu’ils puissent un jour réciter avec nous tous les vers de Frédéric Mistral :

Ame de mon pays,

Toi qui rayonnes, manifeste,

dans son histoire et dans sa langue ;

[quand les barons picards, allemands, bourguignon,

pressaient Toulouse et Beaucaire,

toi qui enflammas de partout

contre les noirs chevaucheurs

les hommes de Marseille et les fils d’Avignon ;

Par la grandeur des souvenirs,

toi qui nous sauves l’espérance ;

toi qui, [dans la jeunesse, et qui plus chaud et plus beau,

malgré la mort et le fossoyeur,

fais reverdir le sang des pères ;

[toi qui, inspirant les doux troubadours,

telle que le mistral, fais ensuite gronder la voix de Mirabeau ;

Car les houles des siècles,

et leurs tempêtes et leurs horreurs,

en vain mêlent les peuples, effacent les frontières :

la terre maternelle, la Nature,

nourrit toujours ses fils

du même lait, sa dure mamelle

toujours à l’olivier donnera l’huile fine ;

Ame éternellement renaissante,

âme joyeuse et fière et vive,

qui hennit dans le bruit du Rhône et de son vent,

âme des bois pleins d’harmonie

et des calanques pleines de soleil,

de la patrie âme pieuse,

je t’appelle !

Alors oui Madame, seulement à cet instant pourriez-vous alors dire, et nous aussi, que vous avez réussi.

Annexe : qui est donc la Delga ?

Refus de chanter la Marseillaise en hommage aux deux policiers assassinés à Magnanville pour ne pas la galvauder ? C’est la Delga.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/07/15/carole-delga-cette-fois-il-y-a-assez-de-victimes-pour-que-la-marseillaise-ne-soit-pas-galvaudee/

Emmanuel Crenne (encore lui, il finirait par la faire tourner en bourrique si elle n’était pas, déjà, une vraie bourrique) rappelle que les socialistes ont voté les pleins pouvoirs à Pétain ? La Delga lui arrache le micro.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/02/03/la-dictature-socialiste-cest-aussi-carole-delga-president-de-region-qui-arrache-le-micro-a-un-elu-fn/

Qui respecte l’opposition en parlant de ses « amendements-torchon » ? La Delga !

http://resistancerepublicaine.eu/2017/07/02/linculte-dictateur-carole-delga-continue-son-oeuvre-lutter-contre-le-fn/

C’est qui la Gorbatchev à l’envers ? La Delga !

http://resistancerepublicaine.eu/2017/07/03/carole-delga-cest-une-gorbatchev-a-lenvers/

Naturellement, c’est encore la Delga qui trouve bien d’offrir des places en fac aux clandestins… et tant pis s’il faut en chasser nos enfants.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/03/occitanie-delga-offre-la-fac-aux-migrants-syriens-et-en-chasse-nos-enfants/

Alors encourageons Papi – pardon au jeune Emmanuel Crenne –  à faire de la Résistance. Si tous les élus de l’opposition de France et de Navarre étaient des Emmanuel Crenne, dans les conseils municipaux, départementaux, régionaux… la face de la France serait changée et les dhimmis et traîtres qui ont le pouvoir baisseraient les bras.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2017/12/22/le-fn-crenne-jaime-la-culture-africaine-mais-en-afrique-et-une-plainte-de-la-delga/?

image_pdf
0
0

32 Commentaires

  1. OUO (à la Hallyday), les nounounes, y a encore du pain sur la planche, hin! Pourquoi? Vous ne mangez pourtant pas de cochon? C’est vrai que, emmitouflé.e.s sous tous ces torchons comme vous l’êtes, cela devrait aider. Bref, jamais pensé à un tango, une java? Les Francais.e.s savent-ils encore les danser. Et dire que dans les lycées du Sud de Daudet, de Giono, de Bosco, de Pagnol … on apprend à chanter en arabe aux promes-
    ses de l’Aube. Euh, Monsieur Blanquer, êtes vous toujours aux commandes? ATTENTION, nous filons droit dans une montagne.

    GuyOUOàlaHollyday

  2. Comme beaucoup ici , la culture africaine c’est chez eux . Pour une bonne insertion , il faut leur apprendre nos coutumes et notre vie à la française . Quel pognon gaspillé pour des projets contraires à nos valeurs mais bien évidemment  » la delga » en à cure avec l’argent du con…tribuable . Les socialos dont elle fait partie , sont dans le clientélisme permanent à défaut de la classe moyenne disparue , les ressources en voix viendront de français….issus de l’immigration alors il faut les carèsser dans le bon sens .

  3. DELL’ARTE, instructif le Rapport de la cour des comptes…..
    https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2017-11/OCR2017-46.pdf
    Sur 5 ans 1 345 000 euros de subventions pour 9 contrats d insertion; deux sorties sont réalisées dans l’emploi durable; trois sorties sont positives; une sortie est réalisée vers un emploi de transition ; trois sorties sont négatives. Ç’est cher l insertion
    Objet de l’association; promouvoir la culture africaine dans le but de valoriser la
    pluralité culturelle, favoriser la mixité sociale, modifier l’image des quartiers
    .Sur le site de DELL’ARTE , il n y a de proposé que danses et chants Africains Si c est ça la pluralité , la mixité et l insertion professionnelle , c est raté

  4. Le « Mistral » a soufflé en ce Pays occitan apportant de l’air frais !
    Avec son associé le FöhN…
    La Delga importe le Sirocco venu d’Afrique !

  5. heureusement qu’il y a des élus fn.
    mais les zélites s’obstinent à jouer les plenel, se couvrant les yeux et se bouchant les oreilles

  6. J’aimerais bien connaître les dépenses que doit faire une telle association en regard de ses besoins ? Car, dans le même temps, on privera de subvention une autre association honnêtement gérée et qui a réellement besoin d’argent.
    Le problème de ces subventions est qu’elles ne sont jamais contrôlées !
    Il paraît que nous devons faire des économies … commençons par là !

  7. Jeanne d’Arc disait aimer les Anglais mais chez eux. Attendons nous à ce que ses statues soient bientôt vandalisées et les cérémonies en son honneur perturbées.

    • La citation exacte : « DIEU aime bien les Anglais chez eux ! »

      J.A., elle, aime ce que Dieu aime.

      Et Quis ut Deus ?

  8. La culture africaine,ce que j’en connais ;non merci …mais peut-être que quelque chose d’important m’a échappé .Quelqu’un pourrait il rectifier mes insuffisances;des fois qu’un Victor Hugo,un Rembrandt,un Mozart…entre autres soit passé sous mon nez inculte et naturellement raciste .

  9. Certes, mais relisons posément le texte de l’intervention en question et constatons qu’une fois de plus, le Fn est dans l’ambiguïté, dans la confusion, dans la croyance naïve et mortifère d une intégration possible, une intégration qui par le truchement de la culture, des beaux textes,, ah Racine !, ah Mistral ! parviendrait à faire en quelques années, grâce à à des établissements scolaires bien dotés et des enseignants motivés, d un marocain ou d un d’un afghan un Français. Ce que les évidences, toutes les évidences démentent quotidiennement.. On espère seulement que c’est par prudence et pas par conviction que M. Crenne défend ce genre de proposition.

    • dans l »ambiguité et la confusion » mais lisez le texte si vous n’avez pas saisi la substantifique moelle de l’intervention orale

      • Plus personne ne croit à l’assimilation ; ni même à l’intégration. M^me pas à la cohabitation.
        Le F.N. fait semblant d’y croire sur l’autel de dédiabolisation.
        Il ne sera pas dédiabolisé pour autant et perd ses électeurs, sa seule richesse.
        .
        Nous voulons un parti réimmigrationniste, sans concession.

        Notre mot d’ordre est : tous dehors

        Et s’il faut y mettre le FN, pour y parvenir, nous l’y mettrons

  10. Je déteste la culture africaine,en Afrique ou ailleurs .Les africains ont inventé le jazz …
    oui,c’est ça,et aussi les instruments pour le jouer .Le musée de Chirac,outre qu’il fût un gouffre financier ne montre que des horreurs qui ne valent que par leur ancienneté .
    C’est de la pure démago .

    • Le jazz ,nuisance sonore , qui masque son amusicalité ,son absence totale de mélodie , par une batterie rythmique invasive ou par un saxophone ( voir les deux) qui vous explosent les tympans .Une horreur digne d’un film d’épouvante.

      • Je ne dirais pas cela;certains musiciens et chanteurs ( euses ) ont donné à cette musique ses lettres de noblesse .Mais bon,le jazz,c’est de la culture africaine sérieusement revisitée par les artistes occidentaux à travers leurs instruments .En effet,en matière de musique,le tam-tam,c’est un peu rudimentaire .

        • Le jazz (fruit du métissage entre la culture du peuple noir américain issu de l’esclavage, et de la culture européenne importée par les colons français, allemands, espagnols et irlandais autour des danses (polka, quadrille), fanfares, cirques, salons (piano), marches (2/4) et bien sûr des chants d’église) n’a absolument rien à voir avec la musique africaine, il n’a donc rien à voir la culture africaine tout simplement, même s’il a été inventé par les noirs américains. Il résulte d’un mélange entre les chants religieux (negro spiritual et gospel) et du blues (work songs : chants de travail des esclaves dans les plantations de coton) https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_jazz

          Il faut bien comprendre qu’aux USA, les noirs américains n’ont rien à voir avec la culture africaine.

  11. La Delga, le Cran, le PIR, etc. … une liste qui n’en finit pas d’augmenter. Tous ces gens qui, ouvertement, nous insultent et vivent à nos crochets. Quelle honte !

  12. Il faudrait surtout pouvoir encore en Provence réciter les vers originaux de Mistral… et les comprendre :
    Tu que dardaies, manifèsto,
    E dins sa lengo e dins sa gèsto;
    Quand li baroun picard, alemand, bourguignoun,
    Sarravon Toulouso e Bèu-Caire,
    Tu qu’empurères de tout caire
    Contro li nègri cavaucaire
    Lis ome de marsiho e li fiéu d’Avignoun ;
    ***

  13. J’ai écouté et apprécié le discours de Mr CRENNE plein de réalisme.Mais à la fin de son discours je n’ai pas apprécié du tout les sifflets et les hou hou sans doute des gauchistes de l’assemblée ,qui n’ont toujours pas compris que le jour J , il n’y aura plus aucune distinction comprenne qui voudra.

  14. « Nous tolérons les muzs, mais lorsqu’ils restent dans leurs 57 pays musulmans. »

    • Ces 57 pays dits musulmans ne le sont que par la dictature. Bien des habitants de ces pays sont extrêmement malheureux de ne pas pouvoir exprimer ouvertement leurs convictions et en plus de devoir jouer les hypocrites pour ne pas être accusés de blasphème et condamnés à mort.

      • Euh,… Et tous les muzzs vivant en terre mécréante, qu’en faites-vous ? Je ne parle pas bien sûr des Pascal Hilout et autres personnes nés dans l’islam et qui ont pu/ont décidé de quitter cette religion, je parle de tous ceux qui nous emm… au quotidien avec leurs revendications socio-culturo-religieuses aux 4 coins du territoire, je parle de tous ces gens qui ont réagi avec un « ils n’avaient qu’à pas » lors des assassinats de nos journalistes CH, je parle des mères Mérah qui éduquent leurs enfants dans la haine du juif, du blanc, de la France,… Tous ceux-là, ils ne vivent pas en dictature que je sache ?… Pffff

Les commentaires sont fermés.