1

Le FN espérait 80 députés, il y en aura entre 2 et 4…

Avec une participation de 49% et un score de 33% pour En Marche,  ce sont seulement 16% des inscrits qui vont donner à Emmanuel Macron  entre 410 et 450 sièges à l’Assemblée Nationale ! C’est pitoyable.

16%, cela représente 7 millions d’électeurs, alors que Marine en a rassemblé 11 millions au deuxième tour de la présidentielle !

Mais elle, n’aura que 2 à  4 députés ! Tout est fait pour éliminer les millions de patriotes de la représentation parlementaire.

C’est dire combien la légitimité de Macron est des plus bancales.

La France est devenue un contre-modèle de démocratie, pour ne pas dire une République bananière, à cause de pratiques malhonnêtes et des modes de scrutin iniques.

Les citoyens sont écoeurés des magouilles de tous ces politiciens qui se sucrent au mépris du peuple, sans jamais tenir leurs promesses de lendemains meilleurs.

Emmanuel Macron, élu avant tout par rejet des partis traditionnels incompétents et inefficaces, va obtenir une majorité écrasante à l’Assemblée Nationale, non pas parce que le peuple adhère à son programme, mais parce que les électeurs sont partis à la pêche !

Il est clair que les élites dirigeantes ont fini par exaspérer un électorat qui ne croit plus en ses élus et les méprise de plus en plus.

Les soupçons de cabinet noir et le harcèlement judicaire et médiatique contre Fillon, ont écoeuré à juste titre les électeurs LR-UDI.

En revanche, les soutiens scandaleux de l’exécutif à des candidats En Marche ayant des démêlés judiciaires, en disent long sur la moralité à géométrie variable du pouvoir en place.

Il y a une prime évidente pour les candidats qui traînent des casseroles judicaires…

Ensuite le mode de scrutin qui accorde 2 députés au FN malgré ses millions de voix, ne mobilise pas l’électorat de ce parti, systématiquement méprisé et victime du Front républicain anti patriote.

Dans ces conditions, ça ne sert à rien de voter et bien des électeurs FN l’ont compris.

Avec 3,1 millions de voix, Marine a perdu plusieurs millions d’électeurs par rapport au premier tour de la présidentielle.

Ensuite, elle fait 400.000 voix de moins qu’aux législatives de 2012.

Enfin, compte tenu du faible taux de participation, il y aura très peu de triangulaires, qui sont en général favorables au FN.

Dans tous les duels prévus, le Front républicain va barrer les candidats FN.

Les projections donnent 2 à 4 sièges au parti de Marine. On est donc loin d’un groupe parlementaire !

Seule consolation pour la présidente du FN, elle rafle 45% des votes au premier tour et devrait être élue dimanche prochain. Bravo !

Mais nous sommes bien loin des 80 à 100 députés que l’état-major FN envisageait encore il y a deux mois, quand Marine était au zénith de sa campagne.

En attendant, Macron peut dormir tranquille.

Il n’aura pas plus d’opposition que le président du Kazakhstan, élu avec 97% des voix  et soutenu par son parti qui détient 85% des sièges à l’Assemblée.

Macron est parti pour régner pendant 30 ans !

Jacques Guillemain