Le général Pierre de Villiers n’est pas l’homme de la situation

Publié le 8 décembre 2019 - par - 79 commentaires - 3 129 vues
Traduire la page en :

L’homme qui aura coulé quatre douillettes décennies auprès du pouvoir préfère pilonner les auditorium de ses poncifs. Le général pas de vagues s’est ainsi produit au 11e forum économique du Medef de Saône-et-Loire. 500 chefs d’entreprise y ont tenu des records d’imbécilité. Face à la révolte qui gronde en France et qui affecte leurs activités, la montée des populismes en l’Europe, la défiance envers l’État-Macron, ils ont eu l’incongruité de s’interroger sur « qu’est-ce qui nous arrive ? ».

Autour des interventions fracassantes d’inutilité d’un géopoliticien et d’un économiste, experts en déminage de conflits de société une fois qu’ils leur explosent à la figure, l’ex-chef d’état-major des armées docile Pierre de Villiers y est allé de toute sa clairvoyance.

Forgé à la fréquentation des salons de politicards, le général a sorti l’ambulance pour réconforter ces malheureux patrons à la dérive. La nounou étoilée qui a fait profil bas devant son chef Macron en 2017, a prodigué ses conseils en guimauve : « Tout chef est d’abord un serviteur des autres », il faut donc : « Sortir de l’entre-soi » devant « le temps qui presse et qui stresse ». Lyrique.

En vérité, il leur l’a dit : « Un bon chef doit concevoir, convaincre, conduire et contrôler » ; apparemment pour lui, cette doctrine a été un petit peu ratée. Qu’à cela ne tienne, le haut militaire s’accroche aux branches charmeuses de La République En Marche : « l’ascenseur social, l’esprit d’équipe » presque un je vous ai compris.

En vérité, il leur l’a dit aussi : « L’État doit être respecté, sinon tout se délite ». Encore une citation qui n’effraiera sûrement pas l’État-Macron.

Tout rassembler, mais sans le RN

Comme beaucoup de nos généraux d’opérette, le CEMA démissionnaire a fait le choix de parler de tout ce qui ne mange pas de pain et de servir. Entendez, servir la soupe aux politicards, mais sans faire de politique. C’est d’ailleurs pour ça qu’il enseigne à… Sciences Po entre la rédaction d’ouvrages (Servir et Qu’est-ce qu’un chef ? qu’on trouve déjà d’occasion * ). Une obsession.

Celui qui assure sans rire : « ne pas avoir vocation présidentielle » remet donc ipso facto dans leurs starting blocks tous ceux qui caressaient stupidement l’idée de voir un général à la tête du Rassemblement National ou d’une armée de patriotes : Pierre de Villiers, candidat du RN pour 2022 ? Pour mémoire : L’ex-chef d’état major des armées recadré par le chef des armées Macron, Pierre Le Jolis de Villiers de Saintignon serait en pourparlers avec Marine Le Pen pour être le candidat du Rassemblement national, au plus tard pour 2022: « et avant, si Emmanuel Macron démissionne », selon une vision distanciée de celui qui se fait appeler le « Commandant Aubenas ». Lequel ne prend pas de gants pour rappeler la carrière de cireur de pompes du général et en brosser un portrait peu élégant de glaneur d’étoiles ternies. Le Commandant Aubenas n’épargne pas non plus : « tatie Marine qui, comme avec Bardella, aime tirer les ficelles », le tout en vidéo encore disponible sur YouTube.

Lire également : https://www.lopinion.fr/edition/politique/general-pierre-villiers-cultive-doute-203138

On peut certes lui pardonner d’’avoir peut-être avoir eu peur d’avoir Marine et son staff sous ses ordres car Pierre de Villiers ne sait pas gagner la guerre, mais il sait subodorer une défaite. Et pour servir et sauver la France, il préfère les amphithéâtres aux imminents théâtres d’opérations intérieures https://ripostelaique.com/ne-comptez-pas-sur-les-de-villiers-pour-gagner-la-guerre-des-banlieues.html

Mais qu’on se rassure, le général poète-philosophe, par Dieu éclairé, a prédit aux capitaines d’industrie, donc aux Français, un avenir radieux : « un avenir forcément meilleur, plein d’humanité, d’unité et d’espérance ». Ite missea est.

Loin du champ de bataille qui se profile en France, Pierre de Villiers est désormais apte à la maison de retraite.

Davantage d’infos sur le 11e forum économique du MEDEF de Saône-et-Loire dans les éditions papier du JSL des 5 et 6 décembre 2019.

Nos valeureux et onéreux généraux

L’indigeste enfumage du général Burkhard contre Charlie Hebdo https://ripostelaique.com/lindigeste-enfumage-du-general-burkhard-contre-charlie-hebdo.html

Nos généraux s’occupent de tout, sauf de gagner la guerre  https://ripostelaique.com/nos-generaux-soccupent-de-tout-sauf-de-gagner-la-guerre.html

Nos généraux s’occupent de tout, sauf de gagner la guerre contre l’islamisation de la France. Pour la majorité de nos étoilés en pantoufles, tout va bien, le traitement ou la retraite est bon, le mess et les obédiences accueillantes, et les honneurs devraient jaillir comme feux d’artifice. Pour l’honneur, c’est moins sûr, mais apparemment ce n’est pas le problème.

https://ripostelaique.com/officiers-generaux-cessez-de-contempler-vos-etoiles.html

Face à l’anti-France de Macron, nos généraux doivent choisir leur camp https://ripostelaique.com/face-a-lanti-france-de-macron-nos-generaux-doivent-choisir-leur-camp.html

Et si nos généraux empoignaient Macron ? : https://ripostelaique.com/et-si-nos-generaux-empoignaient-macron.html

Attentats : les Français attendent autre chose que les palabres des généraux : https://ripostelaique.com/attentats-les-francais-attendent-autre-chose-que-les-palabres-des-generaux.html

Jusqu’où les forces de l’ordre doivent-elles obéir à l’État? : https://ripostelaique.com/jusquou-les-forces-de-lordre-doivent-elles-obeir-a-letat.html

https://livre.fnac.com/a12978559/Pierre-de-Villiers-Qu-est-ce-qu-un-chef

https://www.momox-shop.fr/villiers-philippe-de-servir-taschenbuch-M02818505763.html?variant=UsedVeryGood

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi