Le général Pierre de Villiers n’est pas l’homme de la situation

L’homme qui aura coulé quatre douillettes décennies auprès du pouvoir préfère pilonner les auditorium de ses poncifs. Le général pas de vagues s’est ainsi produit au 11e forum économique du Medef de Saône-et-Loire. 500 chefs d’entreprise y ont tenu des records d’imbécilité. Face à la révolte qui gronde en France et qui affecte leurs activités, la montée des populismes en l’Europe, la défiance envers l’État-Macron, ils ont eu l’incongruité de s’interroger sur « qu’est-ce qui nous arrive ? ».

Autour des interventions fracassantes d’inutilité d’un géopoliticien et d’un économiste, experts en déminage de conflits de société une fois qu’ils leur explosent à la figure, l’ex-chef d’état-major des armées docile Pierre de Villiers y est allé de toute sa clairvoyance.

Forgé à la fréquentation des salons de politicards, le général a sorti l’ambulance pour réconforter ces malheureux patrons à la dérive. La nounou étoilée qui a fait profil bas devant son chef Macron en 2017, a prodigué ses conseils en guimauve : « Tout chef est d’abord un serviteur des autres », il faut donc : « Sortir de l’entre-soi » devant « le temps qui presse et qui stresse ». Lyrique.

En vérité, il leur l’a dit : « Un bon chef doit concevoir, convaincre, conduire et contrôler » ; apparemment pour lui, cette doctrine a été un petit peu ratée. Qu’à cela ne tienne, le haut militaire s’accroche aux branches charmeuses de La République En Marche : « l’ascenseur social, l’esprit d’équipe » presque un je vous ai compris.

En vérité, il leur l’a dit aussi : « L’État doit être respecté, sinon tout se délite ». Encore une citation qui n’effraiera sûrement pas l’État-Macron.

Tout rassembler, mais sans le RN

Comme beaucoup de nos généraux d’opérette, le CEMA démissionnaire a fait le choix de parler de tout ce qui ne mange pas de pain et de servir. Entendez, servir la soupe aux politicards, mais sans faire de politique. C’est d’ailleurs pour ça qu’il enseigne à… Sciences Po entre la rédaction d’ouvrages (Servir et Qu’est-ce qu’un chef ? qu’on trouve déjà d’occasion * ). Une obsession.

Celui qui assure sans rire : « ne pas avoir vocation présidentielle » remet donc ipso facto dans leurs starting blocks tous ceux qui caressaient stupidement l’idée de voir un général à la tête du Rassemblement National ou d’une armée de patriotes : Pierre de Villiers, candidat du RN pour 2022 ? Pour mémoire : L’ex-chef d’état major des armées recadré par le chef des armées Macron, Pierre Le Jolis de Villiers de Saintignon serait en pourparlers avec Marine Le Pen pour être le candidat du Rassemblement national, au plus tard pour 2022: « et avant, si Emmanuel Macron démissionne », selon une vision distanciée de celui qui se fait appeler le « Commandant Aubenas ». Lequel ne prend pas de gants pour rappeler la carrière de cireur de pompes du général et en brosser un portrait peu élégant de glaneur d’étoiles ternies. Le Commandant Aubenas n’épargne pas non plus : « tatie Marine qui, comme avec Bardella, aime tirer les ficelles », le tout en vidéo encore disponible sur YouTube.

Lire également : https://www.lopinion.fr/edition/politique/general-pierre-villiers-cultive-doute-203138

On peut certes lui pardonner d’’avoir peut-être avoir eu peur d’avoir Marine et son staff sous ses ordres car Pierre de Villiers ne sait pas gagner la guerre, mais il sait subodorer une défaite. Et pour servir et sauver la France, il préfère les amphithéâtres aux imminents théâtres d’opérations intérieures https://ripostelaique.com/ne-comptez-pas-sur-les-de-villiers-pour-gagner-la-guerre-des-banlieues.html

Mais qu’on se rassure, le général poète-philosophe, par Dieu éclairé, a prédit aux capitaines d’industrie, donc aux Français, un avenir radieux : « un avenir forcément meilleur, plein d’humanité, d’unité et d’espérance ». Ite missea est.

Loin du champ de bataille qui se profile en France, Pierre de Villiers est désormais apte à la maison de retraite.

Davantage d’infos sur le 11e forum économique du MEDEF de Saône-et-Loire dans les éditions papier du JSL des 5 et 6 décembre 2019.

Nos valeureux et onéreux généraux

L’indigeste enfumage du général Burkhard contre Charlie Hebdo https://ripostelaique.com/lindigeste-enfumage-du-general-burkhard-contre-charlie-hebdo.html

Nos généraux s’occupent de tout, sauf de gagner la guerre  https://ripostelaique.com/nos-generaux-soccupent-de-tout-sauf-de-gagner-la-guerre.html

Nos généraux s’occupent de tout, sauf de gagner la guerre contre l’islamisation de la France. Pour la majorité de nos étoilés en pantoufles, tout va bien, le traitement ou la retraite est bon, le mess et les obédiences accueillantes, et les honneurs devraient jaillir comme feux d’artifice. Pour l’honneur, c’est moins sûr, mais apparemment ce n’est pas le problème.

https://ripostelaique.com/officiers-generaux-cessez-de-contempler-vos-etoiles.html

Face à l’anti-France de Macron, nos généraux doivent choisir leur camp https://ripostelaique.com/face-a-lanti-france-de-macron-nos-generaux-doivent-choisir-leur-camp.html

Et si nos généraux empoignaient Macron ? : https://ripostelaique.com/et-si-nos-generaux-empoignaient-macron.html

Attentats : les Français attendent autre chose que les palabres des généraux : https://ripostelaique.com/attentats-les-francais-attendent-autre-chose-que-les-palabres-des-generaux.html

Jusqu’où les forces de l’ordre doivent-elles obéir à l’État? : https://ripostelaique.com/jusquou-les-forces-de-lordre-doivent-elles-obeir-a-letat.html

https://livre.fnac.com/a12978559/Pierre-de-Villiers-Qu-est-ce-qu-un-chef

https://www.momox-shop.fr/villiers-philippe-de-servir-taschenbuch-M02818505763.html?variant=UsedVeryGood

Jacques CHASSAING

image_pdfimage_print

79 Commentaires

  1. 100% d’accord avec Jacques Chassaing. Voilà un général qui ne s’est jamais rendu compte que l’armée sombrait dans la misère, tout occupé à faire carrière. Comme son frère, il a tout compris…trente ans après, ce que tous les gens lucides savaient depuis longtemps. Général de salon, Individu aussi inutile que prétentieux

  2. C’est un serviteur du système, et rien d’autre. Quand à Philippe, son frère, qui nous a tant déçu, il finira sa carrière comme lanceur d’alerte !!

  3. Ce type est un suceur de Yankees qui a introduit ces conneries de gender dans l’armée et les sous-marins nucléaires. Ce type est la peste absolue. A jeter.

  4. Pas facile dans nos démocraties occidentales, pour un militaire d’accéder légalement à la présidence ! Le seul qui y réussit fut le général Eisenhower qui succéda à Harry Truman durant deux mandats, fort de son cursus militaire en Europe. Le général MacArthur, devenu gouverneur du Japon et dont le débarquement à Incheon en Corée n’avait rien à envier à celui de Normandie n’eut pas la même fin de parcours, devant finir comme président de la Remington Rand Corporation après avoir été démis par Truman en Avril 1951. MacArthur avait participé aux WW1 et WW2 en plus de la Corée. A lire sa biographie faite par W. Manchester, l’homme de la génération de Patton, était d’abord un soldat, sorti major de West Point pas du tout fait pour la politique. Des soldats comme on n’en fait plus !

  5. Déjà dit ! La liste de nos Généraux d’opérette s’allonge de jour en jour.
    Inoffensifs (Martinez and Co) ou dangereux (Georgelin).
    L’ex CEMA de Villiers, reconverti dans le privé, n’a pas les tripes de son Frère Philippe.
    De fait, si vous regardez bien, sa démission ne fut qu’un acte de faiblesse.
    Résistant, et renvoyé par Macron, l’aurait grandi !

  6. Pas plus que georgelin ne l’est pour la reconstruction de Notre Dame sa grande gueule ne suffira pas à remonter l’édifice place par Macron pour chapeauter et mettre en pratique ses directives il n’est nul besoin de donner à la cathédrale dans son aspect une touche de modernité il faut la reconstruire à l’identique un architecte qui lui faisait valoir ce point de vue il lui a demander de fermer sa gueule comme s’il était dans la cour de da caserne Devillers est un homme plus subtil moins. Docile mais il n’a pas la carrure d’un président il lui faut un parapluie d’ailleurs quelq’un a dit s’il n’y avait pas eu Churchill de Gaulle n’aurait jamais existé que les généraux ne s’occupent pas de politique ils ont bien su gérér leurs carrière c’est suffisant

  7. mais qui a dit qu’il était l »homme de la situation ? ce n’est pas parce que les réseaux sociaux se font des films qu’il est bon …le film ! Le général n’a rien dit de tout cela, au contraire , donc inutile de lui taper sur la tête ! après si il le souhaitait , il ne le dira pas ! dire que c’est décevant , que nous sommes déçus , peut être , mais ce n’est pas une raison pour prendre des rêves pour une réalité et , à ce titre , critiquer quelqu’un qui ne s’est pas caché !

    • meulien. : L’Armée Française ? … Depuis le 12 novembre 1918 , ça fait plus d’un siècle qu’elle n’a pas été foutue de gagner une guerre .
      On juge les gens et les choses aux résultats.
      Même encore de nos jours, ça merdoie au Mali.
      On pourrait en faire des économies en supprimant cette armée avec ses 5500 généraux 1S et 2S .

    • Le FN/ RN est ce qu’on appelle de l’opposition contrôlée, adoubé par Mitterrand, et on refait le même numéro depuis 81.
      Idem pour les De Villiers. Certes le général est pas mal pour son âge, en treillis et béret 5 étoile, ça fait mouiller la ménagère de plus de 50 ans et donne le gourdin aux homosexuels de droite, mais il est pour l’armée « diversifiée », les 20% de musulmans dans l’infanterie c’est pas encore assez.
      J’en suis venu à prier pour l’effondrement, que dégagent enfin tout ces vieux salopards de nantis profiteurs.

  8. Tiens , voilà qui ne fait que confirmer le statut de général d’ opérette de ces galonnés non putschistes et toutous à leur macrondelle , la tafiolle melanophile elyséenne !
    Je me demande si ces zozos amateurs de petits fours et de champagne ont manié des armes de guerre une fois dans leur vie .
    Peut – on jamais espérer un putsch commandité par des colonels ou des officiers subalternes ?

  9. Comme tous les généraux qui s »‘exposent » sur le web, ils donnent tous des conseils, font part de leurs expériences en matière de « management » des hommes en uniforme mais aucun, surtout aucun, ne semble capable de franchir le Rubicon ou d’en avoir la volonté car, bien entendu et naturellement, ils sont des officiers généraux républicains (entendez francs maçons et choisis), disciplinés intellectuellement et donc de braves démocrates !La France ? Les français ? Ils les paient, sans doute un peu trop d’où leur peu de propension à faire péter le poing sur la table pour que ceux qui nous dirigent (et qui les ont nommés en nombre car il faut faire miroiter les étoiles en ligne de mire) en reviennent aux fondamentaux c’est à dire la FRANCE et les français en priorité et pas l’internationalisme

  10. Bravo de rappeler quelques cruelles vérités, quand on voit que dans le milieu dit « dissident » ou opposant, certains se laissent hypnotiser par cet employé d’une boite américaine, ça laisse songeur.

  11. Lui ou un autre étoilé, quelle importance ? L’important c’est qu’il fasse le ménage…

  12. Toujours se méfier des pseudos-meneurs aux couilles molles. Si un grand chef doit se révèler, ce sera avec un discours qui se reconnaitra comme étant avant tout radical, sans concessions, même extrèmiste dans ses objectifs ; c’est à cela qu’on le reconnaitra.

    • Affirmatif. Si Stéphane le Foll pouvait être touché par la Grâce lui ce n’est pas une couille molle

  13. Moulin à vent. Rien d’autre. Ce type est un imposteur. Pierre l’imposteur, comme dans le roman presque éponyme de Cocteau.

  14. Pas mal cet exposé, je me permets d’ ajouter qu’en Afrique où les coups d’ Etat sont fréquents l’ instigateur est beaucoup plus souvent issu du corps des officiers subalternes que de celui des officiers supérieurs
    Alors les capitaines vous vous sentez d’ attaque

    • Les derniers à l’avoir oser furent les généraux du quarteron et quelques colonels couillus comme CHATEAU JOBERT pourtant compagnon de la Libération ! Mais ceux là en avaient !……

  15. Je suis entièrement d’accord avec vous lorsque vous déclarez « le général Pierre de Villiers n’est pas l’homme de la situation », car il faut savoir que l’individu, même après qu’il fut éconduit de manière malpropre et inappropriée par la petite tapette de l’élysée, qui nous sert de président de la république, ne tarissait pas d’éloges sur les félons et les traitres qui avaient gouverné, à savoir le malfrat Chirac, l’imposteur Sarko et l’ignoble Culbuto connu encore sous le sobriquet du « scootériste ».
    Le salut de la France peut venir d’un Général, mais d’un vrai patriote celui-là, qui puisse s’attaquer à l’immigration sauvage, au scandale des « élites » dite de la fonction publique et au staff des élus hautement rémunérés et non indispensable au fonctionnement de nos institutions.

    • Je crois que ce général n’a jamais prétendu être l’homme providentiel que la situation exigerait !. Des généraux écrivains au XIXème siècle ça ne manquait pas et à part DE GAULLE au XXème, bien peu firent des étincelles en 14/18 mais au moins reçurent ils les palmes académiques et ça faisait bien sur la tenue !….

      • DE gaulle le fuyard il est fait prisonnier en 14 18 il aurait reçu une blessure a la fesse
        en 40 il file a Londres quand il apprend qu il n est pas retenu dans le nouveau gouvernement français
        en 68 il s ecroule devant une revolution d operette realisee par des fils et filles de privilegies, il s enfuit a Baden Baden ou Massu pas rancunier lui remonte les bretelles et le moral

  16. Pour les articles de OUEST FRANCE, voir http://www.guerredefrance.fr . Jacques tape dur mais c’est son style. Maintenant savoir si De Villiers enfume pour mieux réussir son coup, on le saura plus tard. Sauf votre respect mon général, suggestions pour le titre de votre prochain livre : « La bataille du neuf cube » (vs Alger), ou « Pacification dans les ZUS » (vs Les Aurès)..

  17. Des lions commandés par des ânes, disaient en 1914 les allemands en parlant des français.
    Il y a toujours les ânes, mais il n’y a plus de lions.

  18. à propos du mot « populisme » cité, s’agissant du peuple de France qu’il est toujours plaisant d’insulter, ce dernier est toujours le bienvenu le jour des élections, et surtout, lorsqu’il s’agit de payer des taxes de la taxe, d’impôts en tous genres qui épongeront les grossières folies des dirigeants, incapables de gouvernance.

  19. les gens qui démissionnent en fin de carrière… on appelle ça des gamellards qui ne crient au loup que lorsqu’on leur ote leur rata

  20. Marci pour ce papier. Je commençais à avoir un peu honte de ce milieu qui s’amourache de façon irraisonnée et irraisonnable pour une ganache sans intérêt. Votre texte me rend espoir !

  21. En y réfléchissant bien, et le cas du directeur administratif -boy scout de Villiers mis à part, c’est impossible que le sauveur de la France :

    – sorte des urnes
    – vienne de France

    Il viendra forcément :

    – par temps de guerre
    – de l’étranger

    C’est pourquoi il est vain de chercher des candidats sauveurs à des élections qui n’existeront sans doute pas, du fait de la guerre, parmi un personnel éduqué à la rente et donc inapte à la guerre.

    Le fait futur, majeur et certain, c’est la guerre.
    Laquelle rend caduque toutes nos combinaisons de paix, en plus fantaisistes.
    L’utopie, c’est la paix.

    • Question: en cas de guere ethnique à sens unique, c’est à dire génocide du peuple français, que fera l’Otan ?

      • le peuple Français EST EUROPEEN ET MONDIAL VOUS AVEZ LA REPONSE ET POUR LE CHEF C EST CELUI QUI REUSSIT SES PLATS

    • @François Desvignes
      Je partage 100% votre manière de voir, échafauder toutes les hypothèses ne sert strictement à rien, il n’y a qu’à regarder comment se passe les élections désormais, on a tout de suite compris!.

    • Je prends même le pari qu’il n’y aura pas d’ « homme providentiel »….le NOM a cadenassé le système dès 46, le nationalisme ne reviendra jamais, d’ailleurs il n’y aura bientot plus de nation, rien qu’une société à deux classes…ceuxce qui aiment les « prophéties » doivent avoir reconnu celle qui prévoit cela …mdr

  22. Le bateau France coule et l’ex-commandant de bord sonne de la trompette…

      • Ni trompette ni pipeau, puisqu’il n’y a plus de responsable pour diriger le navire France.
        Le Bâtiment « France » fût envoyé à la casse et aujourd’hui se trouve démantelé, était-ce un prémisse qui arrive à notre pays?.

      • De toute façon à notre époque les sonneries réglementaires sont enregistrées !

  23. Il était ce weekend invité spécial de Ouest France dimanche qui en général ne donne la parole qu’à des représentants dument autorisés par la bienpensance…
    Et puis son obsession pour le site ultra bucolique bien connu des « Mureaux » peut laisser perplexe.

  24. On est quand même en 2019 les gars…
    De Villiers, ça fait un an et demi qu’il est Senior advisor chez BCG. Boston consulting Group.
    Quoi qu’est-ce?
    Rien de moins qu’une boite privée américaine, spécialisée dans la stratégie, le digital et l’intelligence artificielle.
    Voyez?
    C’est historique. Jamais un ancien chef d’état major des armées n’avait mis ses services à disposition d’éléments étrangers.
    C’est une première.
    Alors ses bouquins mielleux sur le service, la fidélité, le bien commun blabla, il peut se les mettre où je pense.
    C’est un traître point.

    • Résumé tout-à fait excellent Ivar. Finalement, de « grand » CEMA, on s’approche assez significativement de la haute trahison !

      Ouais, c’est pas l’homme de la situation, c’est très clair…

  25. Sans remonter au général Malet, Bazaine ou Boulanger se suicidant sur la tombe de Mme Bonnemains, , comment espérer, depuis l’expérience algérienne dans un Général ? De Gaulle a trahi sa parole et abandonné ses troupes, Cogny, Faure ont déçu, Challe manifestement n’avait pas l’envergure nécessaire pour mener son putsch. Peut être un Capitaine style Sankara, serait meilleur, mais en général, ces jeunes sont plutôt à gauche comme Chavez…

    • Ayant vécu en partie les évènements, l’échec du putsch du 21 Avril
      1961 à Alger est dû d’abord aux fuites : curieusement nombre de chefs de corps étaient déjà partis en permission l’avant veille, ce qui peut aussi expliquer la rapide réactivité en métropole ; ensuite le Contingent n’a pas suivi. Quant au général Challe, reconnaissons que son  » plan Challe » fut un succès militaire, hélas saboté par les accords d’Evian, alors que l’armée avait la maitrise du terrain et d’une partie de la population qui versatile, comme peut l’être le peuple, a tourné casaque.

  26. Merci d’avoir dit si clairement ce qu’il faut penser de ce bien-pensant, de ce général de salon, qui n’a absolument pas la carrure de son frère Philippe dont il abuse de la notoriété et du franc-parler.

    • Son frangin est exactement pareil, un roquet qui pond un bouquin tous les trois mois et qui dit qu’il a vu tout plein de méchants mais qui s’est vite tiré chez lui pour pas les combattre !

      • Et quand il faisait de la vraie politique, combien de Français votaient pour lui ?
        Philippe de Villiers aurait dû être président de la République, il a l’âme d’un vrai chevalier mais au lieu de cela, ce sont les Chirac et les Sarkozy qui ont été « choisis » par la soit disant droite.
        J’habite en Vendée et ce département doit beaucoup à Philippe de Villiers, bien qu’il ait finalement été trahi par les Retailleau et autres gamellards islamo-compatibles.
        Philippe de Villiers dénonce l’islamisation du pays depuis 30 ans au moins !

        • C’est vrai de Villiers allié au FN aurait pu passer ;mais pour lui aussi, il était de bon ton
          de ne pas frayer avec  » la bête immonde » ;alors on a eu cette nullité de Chirac pendant 12 ans… suite aux 14 ans de Mitterrand la France ne pouvait pas s’en remettre, et elle ne s’en est pas remise.

  27. Et pan !

    Merci bien Jacques, d’avoir remis les pendules à l’heure !

    C’est prodigieusement agaçant de lire les calembredaines des gentils couillons qui croient que ce mec a des burnes ! Il a rien foutu de son temps d’active à part faire le cake dans des réceptions mondaines et y’en a qui croient que ce clown qui s’est fait humilier par un banquier fraîchement bombardé président – et en plus sans broncher – est en mesure de sortir la France de la merde dans laquelle y nous l’a collée lui et ses p’tits potes qui ont soigneusement islamisé l’armée ! Bande de taches va !

    Le v’là chaudement sapé pour l’hiver, il aura pas froid !!!

  28. « On peut certes lui pardonner d’avoir peut-être avoir eu peur d’avoir Marine et son staff sous ses ordres »???
    Vous avez probablement voulu dire exactement le contraire , non ?: « On peut certes lui pardonner d’avoir peut être eu peur d’être sous les ordres de Marine et son staff?? »
    Faites -vous relire cher ami, quand vous êtes obligé de faire vite.. Cordialement
    Fomalo

    • à Fomalo
      C’est bien la phrase que j’ai écrite qui résume ma pensée constante : Marine candidate officielle à la défaite en 2022
      Publié le 24 octobre 2019 – par Jacques Chassaing
      Voilà, voilà, cher ami.
      Cordialement.

  29. Il n’est jamais bon que des képis étoilés évoluent dans les allées du pouvoir. La politique, c’est l’affaire des politiques ;il n’est pas interdit par contre que des militaires déterminés y participent.
    Il faut que Marion Marechal se lance, entourée d’une solide équipe.

    • Marion est grillée. Elle a commis l’erreur de se commettre avec la chienlit de la « Convention de la Droite ». Elle aurait mieux fait d’écouter Patrick Buisson et Alain de Benoist, qui avaient mis en garde contre l’idée imbécile d’une « Union des droites ».

      • L’union des vraies droites est pourtant la seule solution pour arriver au pouvoir ;le RN seul n’a aucune chance, à fortiori avec MLP.

      • Euh écouter de Benoist, je suis pas certain que ça soit c’qui y’a de mieux (PUB ! on est sur BV hein…) faire !

        • « L’union des vraies droites », cela consisterait à s’aliéner la moitié de l’électorat dit populiste dans l’espoir d’attirer la moitié des 8% de F.X. Bellamy… Le type même de la très mauvaise affaire.

  30. Nous n’avons eu que deux grands hommes ces deux cent ans passés « Napoléon et Clemenceau  » le premier etait peu croyant et le second pas dutout et pourtant ils ont fait honneur a tous les français …..je craind que la France ne disparaisse avant qu’un de leur stature ne vienne nous secourir face aux traitres qui se sont accaparés du pouvoir par mille combines . Le tigre disait « la guerre est une chose trop sérieuse pour la confier aux militaires » ….a 77ans il passait un tier de son temps de premier ministre en premiere ligne a remonter le moral des poilus ….là ou les galonnés ne se risquaient pas

    • Le général de Gaulle a Été un grand homme ;que serait devenue la France sans lui à l’issue de la 2*
      GM…un.pays occupé comme l’Allemagne, alors que nous avons pu nous asseoir à la table des vainqueurs.

      • , alors que nous avons pu nous asseoir à la table des vainqueurs
        ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
        Oui sur un strapontin et il a fallu faire coudre a la vitesse grand V un drapeau français tellement nous avons été méprisé par les boches et nos alliés ….Il a participé a sauver la France et nous pouvons l’en remercier mais la suite avec l’indépendance de l’Algérie son image de marque en a pris un coup ….surtout apres avoir fait rentrer les cocos au gouvernement

    • Oui, enfin CLEMENCEAU n’a pas confié non plus le traité de Versailles aux militaires et bilan des courses on s’est retrouvé vingt ans plus tard avec la seconde guerre mondiale qui en est pour une bonne part la conséquence et surtout de lui (et même de WILSON). Alors CLEMENCEAU grand homme ? Il avait un peu vite oublier l’hémorragie de la population masculine française ce qui motivé vingt ans plus tard PETAIN et WEYGAND a demander l’armistice sinon, nous ne serions plus français de nos jours : 100 000 morts quand même en 15 jours en 40 !

      • Disons que sans Clemenceau nous aurions été allemands en 1914 lorsque nous avions un nivelle qui envoyait les français a la boucherie alors que lui palabrait dans un chateau a 40km a l’arriere du front

  31. Les généraux français devraient prendre exemple sur ceux de la République du Costa-Rica .

    • Ou exemple sur le Marechal egyptien Al-Sissi qui fait un excellent boulot contre les « freres larbi ». Pour preuve, les touristes reviennent..

      • Antikon : Le Costa-Rica est devenu un pays de + en + touristique depuis qu’ils on supprimé leur armée en 1949 .
        On l’appeallé maintenant  » La Suisse de l’Amérique Latine » .

Les commentaires sont fermés.