Le « glorieux » général franc-maçon Maurice Sarrail

« … A les entendre, il n’avait que les apparences d’un soldat. Il n’était qu’un politicien déguisé en militaire et il employait toutes les ressources de son esprit au service, non de la patrie, mais du parti républicain dans lequel il s’ingéniait à embrigader l’Armée… »                          (Jérôme Carcopino).

« …(Il) est bien trop intelligent pour croire à l’avenir des monarchistes et des conservateurs. Mais ce qu’il aime dans la République c’est l’avancement qu’il attend de ses gouvernants ; et il s’engagera d’autant plus envers la gauche qu’elle l’emportera davantage. »               (Anatole France).

 

Il y a plusieurs mois, j’ai rédigé un article intitulé « Armée et franc-maçonnerie »(1).

Plus récemment, je l’ai fait lire à un ami qui m’a dit : « Je pense que vous donnez à la franc-maçonnerie, dans l’armée ou ailleurs, plus d’importance qu’elle n’en a jamais eue ».

                Je crois, au contraire, qu’il y a de la part des politiciens, des journalistes, des historiens, une volonté délibérée de minimiser, voire d’occulter, le rôle – ô combien néfaste – de la secte maçonnique au sein des grandes entreprises et des instances dirigeantes de notre pays (et de beaucoup d’autres).

Et ne parlons pas de ses manœuvres pour chasser « le Trône et l’Autel » avant la Révolution, pendant et depuis. Reconnaissons, d’ailleurs, qu’elle aura été d’une redoutable efficacité.

Les historiens admettent que la IIIe République fut « la République des francs-maçons » mais ils refusent de voir que (presque) TOUS les scandales qui ont émaillés la Ve République ont impliqué des francs-maçons. Citons, juste pour mémoire, le « Carrefour du développement », vaste arnaque montée par Christian Nucci et Yves Chalier, tous deux maçons. Ou des affaires plus louches, comme le « suicide » par arme à feu du frère René Lucet, directeur de la Caisse d’Assurance maladie des Bouches-du-Rhône. Celui-ci réussit à se tirer… deux balles de « 357 magnum » dans la tête.

Ceux qui, comme moi, ont pratiqué le tir aux armes de poing de gros calibre savent que ce suicide est aussi peu crédible que celui de l’escroc Alexandre Stavisky.

On peut également s’interroger sur « l’accident » d’avion qui coûta la vie à Michel Baroin, ancien des Renseignements Généraux, puis Grand Maître du « Grand Orient », propulsé à la direction générale de la « Garantie mutuelle des fonctionnaires », connue pour être une pépinière de maçons et dont il va développer les affaires en Afrique avec l’aide du frère-maçon Omar Bongo.

Ghislaine Ottenheimer, de « Challenges », et Sophie Coignard, reporter pour « Le point », ont beaucoup écrit sur l’influence des maçons sous la Ve République (2). C’est édifiant !

Mais je voudrais répondre à la remarque un brin candide de cet ami qui, au demeurant, est un homme charmant, bon vivant, de bonne compagnie et très cultivé.

Pour ce faire, commençons  par poser une devinette :

Pouvez-vous me citer un général français qui a donné son nom – qu’on suppose donc couvert de gloire – à une quarantaine de rues, avenues, boulevards ou places et qui, pour ses mérites ou son courage (3), a été inhumé aux Invalides ? Si vous pensez à Murat, Masséna, Bernadotte, Soult, Brune, Lannes, Ney, etc., vous avez tout faux. Les grands généraux de 14-18 ont fini maréchaux, ainsi que ceux de 39-45, de Lattre, Leclerc et Juin (4). Notre dernier grand général était un para, il s’appelait Marcel Bigeard, mais ce héros, ce guerrier exceptionnel est fortement contesté par toute la gauche islamo-gauchiste car on lui attribue, à tort, des tortures durant la bataille d’Alger.

Ne cherchez plus, le général dont je vais vous parler c’est Maurice Sarrail.

Né à Carcassonne en 1856 et mort à Paris en mars 1929. Il est élève à Saint-Cyr de 1875 à 1877.  Son début de carrière est assez poussif, il sera sous-lieutenant durant cinq ans, puis lieutenant pendant encore cinq ans. Puis sa carrière va s’envoler : il mettra… un an pour passer de capitaine à commandant. Sous les gouvernements Waldeck-Rousseau, Combes, etc., il est officier d’ordonnance du ministre de la Guerre de 1900 à 1907. C’est un républicain pur et dur, très engagé au sein des réseaux francs-maçons, associé avec le général André, lequel s’illustra dans la chasse aux catholiques dans l’armée. Une chasse qui atteint son paroxysme en 1904 avec l’affaire dite « des fiches ».

Ministre de la Guerre, le général André est interpellé à la Chambre et accusé de faire ficher les officiers catholiques. Les frères-maçons considéraient  que l’armée était une institution d’Ancien Régime et qu’il fallait la  « républicaniser ».

Le fichage des officiers catholiques, pour les écarter du commandement, a été désastreux au début de la Grande Guerre.  Mais revenons au général Sarrail.

Grâce a ses appuis maçonniques, il est commandant de la garde militaire de la Chambre des députés, puis directeur de l’Infanterie au ministère de la Guerre de 1907 à 1911.

Il est nommé commandant du 6e corps d’armée à Châlons-sur-Marne, le 24 avril 1914. Corps qu’il commande au début des hostilités et à la bataille de Virton le 22 août. Le 30 août, avant la première bataille de la Marne, il remplace le général Ruffey à la tête de la IIIe armée.

Après les échecs sanglants subis par notre armée au début de l’année 1915, une enquête est rondement menée par le général Dubail, commandant les armées de l’Est.

La responsabilité de Sarrail dans cette débâcle est évidente et il est limogé le 22 juillet 1915.

C’est le triste résultat de l’affaire des fiches : en 1914, les généraux compétents avaient été écartés. C’est donc le maçon Joffre qui fut choisi pour diriger nos armées. Face au désastre, on lui adjoint le général de Castelnau, catholique et non-maçon. Plus tard, Joffre sera remplacé par Foch, général catholique (ayant, de surcroît, un frère jésuite, congrégation honnie par les républicains). Georges Clemenceau voulait un chef  efficace, pas un incapable inféodé aux loges.

Malgré son incompétence et fort de ses connexions avec les socialistes, Maurice Sarrail reçoit un nouveau commandement, le 3 octobre 1915,  celui du corps expéditionnaire d’Orient. Il devient commandant en chef des armées alliées d’Orient le 16 janvier 1916.

Il va jouer un rôle déterminant en déposant le roi Constantin 1er de Grèce en 1917.

Il est à nouveau limogé en raison de ses erreurs militaires et remplacé par le général Adolphe Guillaumat le 14 décembre de la même année. Faux-frère, Il participe à la cabale contre Joffre, cabale qui entraîne sa chute en décembre 1917. « Officier général et à la compétence limitée », Sarrail intègre le cadre de réserve le 6 avril 1918 pour le restant de la guerre.

Aux  élections législatives de 1919, on le retrouve Maurice Sarrail candidat à Paris sur la liste « radicale-socialiste et pacifiste » du bloc républicain de gauche, mais il n’est pas élu député.

Après la victoire du Cartel des gauches en 1924, il est, comme par hasard, rappelé en activité en août et devient haut-commissaire de la République française en Syrie et commandant de l’armée du Levant le 29 novembre 1924. Il ne fait, bien sûr, aucun doute qu’il le doit à son seul mérite.

Ami intime du Vénérable Maître de la « Grande Loge de France », sa désignation, dont se félicite aussi le « Grand Orient de France », est un signal fort pour l’essor de la franc-maçonnerie en Syrie. Néanmoins, ses relations débutent mal avec les chrétiens du Liban, pourtant francophiles.

L’opposition venait surtout des Druzes, exaspérés par les méthodes de Sarrail, jacobin laïcard et intransigeant, qui pratiquait une administration sans discernement ou sans égard pour les élites et les coutumes locales. Et il est une nouvelle fois limogé – la troisième – en raison de sa manière violente de redresser la situation lors de la révolte des Druzes. Il serait, dit-on, responsable de la mort de 10 000 Syriens, surtout des civils, et d’environ 5 000 à 6 000  soldats français.

Il faut reconnaître que le parcours du général Maurice Sarrail est assez… surprenant. Limogé pour incompétence en juillet 1915, il était déjà grand-croix de la Légion d’honneur en Janvier 1916 ; versé dans la réserve en avril 1918, il est nommé « général d’armée maintenu en activité sans limite d’âge » en novembre 1924 ; et ce général, limogé à trois reprises, est inhumé aux Invalides.

C’est étonnant non ? J’ai commencé cet article par une devinette, terminons par une autre :

À votre avis, a qui faut-il attribuer le fait que le nom du général Maurice Sarrail soit honoré dans une quarantaine de villes de France ?

Moi j’ai bien une petite idée mais je ne vous  dirai rien, trois points c’est tout !

Eric de Verdelhan

1) Article publié par « Riposte Laïque » et « Minurne Résiatnce », entre autres, en février 2020.

2) Lire de Ghislaine Ottenheimer (avec Renaud Lecadre) « Les Frères invisibles » Albin Michel, 2001 ; et de Sophie Coignard, « Un état dans l’État », Albin Michel, 2009, et « 100 questions sur les francs-maçons », La Boétie,  2013.

3) Le général Sarrail a donné son nom à des rues à : Aubrives, Bagneux, Besançon, Châlons-en-Champagne, Châtellerault, Créteil, Cormeilles-en-Parisis, Damery, La Rochelle, Le Havre, Montauban, Orléans, Poitiers, Pierrefeu-du-Var, Reims, Roubaix, Rouen, Saint-Dizier, Saint-Just-en-Chaussée, Saint-Omer, Saintes, Tourcoing, Troyes ; à des avenues à : Carcassonne, Charleville-Mézières, Chatou, Paris, Villefranche de Lauragais  ; à des boulevards à :Lunel, Marseille, Montpellier ; à des places à : Alger, Bordeaux, Cherbourg, Courbevoie, Nantes-Rezé ; à des quais à Lyon et Nogent-sur-Seine ; à une école à Pont-Sainte-Marie. Il a également une statue à Verdun et à Mondement. Il est partout !

4) Leclerc a été élevé à la dignité de maréchal de France à titre posthume, et de Lattre de Tassigny sur son lit de mort. Le maréchal Juin a été notre dernier maréchal de France en exercice.

 

 

image_pdfimage_print
14

70 Commentaires

  1. vous avez les « salutations fraternelles » d’Arnaud Beltrame né à Carcassone lui aussi et mort en héros.

    • Ne pas oublier que le général sarrasin a une statue-apparemment la seule – à Verdun place de la Nation. Érigée sur un piédestal de granit, en bronze et sur une des plus belles perspectives de la ville au pied de la porte chaussée .fondue par les allemands en 1942, elle fut remplacée, par la République qui n.oublie pas ses zélés serviteurs.

  2. Les révélations d’un ancien franc-maçon, Serge Abad-Gallardo: « La doctrine est parfois luciférienne »
    24 mai 2021 Avec Serge Abad-Gallardo, ancien haut-fonctionnaire territorial qui a passé plus de vingt ans au sein des loges maçonniques du Droit Humain, auteur de « La conversion d’un franc-maçon : comment Dieu m’a arraché aux ténèbres des loges »,« Des lois comme l’avortement, l’euthanasie ou le mariage homosexuel ont été étudiées et mûries dans les loges avant d’être votées par les députés » confirme Serge Abad-Gallardo, ancien franc-maçon. aux éditions Artège.
    Sud Radio André Bercoff
    https://youtu.be/PLLiyOWg1HY

    • Abad Galardo n’est que membre du Droit Humain,pas franc maçon puisque athée !

      • Il était franc-maçon et même maitre de la loge du droit humain(une émanation du Grand Orient de France) (il a été dans la Loge 24 ans, jusqu’à devenir Vénérable Maître et accéder aux plus hauts grades) , puisqu’il est rentré dans la franc-maçonnerie par éloignement de la Foi et de la religion catholique .Il n’est pas athée puisque dans les Loges ils croient au Grand Architecte .

        • non dans les « loges » du GO et autre DH on n’ouvre pas à la gloire du
          G A D L U, ce qui fait que cette maçonnerie est inexistante au regard des instances Maçonniques REGULIERES qui exigent la croyance en DIEU

          • « instances Maçonniques REGULIERES qui exigent la croyance en DIEU »
            Ah ???? Mais en quel Dieu ? Le dieu noachiste ? Le dieu unique Allah (qui est le même) ? Si les FM exigeaient la croyance en le Vrai Dieu Père, Fils et Saint-Esprit, cela se saurait car ils seraient catholiques, ne seraient pas excommuniés de fait, et ils ne passeraient pas leur temps et leur énergie à tenter de détruire l’Eglise et l’Evangile du Christ.

            • Non, le diable bien sûr, comme son nom l’indique. Dieu. Le mot est si difficile à comprendre dans un pays de culture chrétienne – et pas une autre ? Pour le reste, la boîte à fantasmes est grande ouverte… « Ca se saurait » : Ah l’argument…

              • Les FM sont excommuniés de fait. Le « Dieu » qu’ils adorent n’est pas le Vrai Dieu Trine, Père, Fils et Saint-Esprit. Oui, si tel était le cas cela se saurait !

          • Faux, ils ne croit pas en Dieu tel que notre religion l’enseigne , il n’y a rien bon qui sort de ces loges dîtes Lucifériennes, ce n’est que corruption ,satanisme, même jusqu’au meurtre s’il le faut , vous devez être un pion qui est venu sur RL pour étouffer et démonter toute remarque et vérité concernant les loges maçonniques !

    • Attendre plus de 24 ans pour se rendre compte que le Droit Humain (émanation du Grand Orient de France) est une obédience radicalement opposée au christianisme, il y a de quoi se poser des questions sur la sincérité de ses propos. Il écrit qu’il servait Lucifer sans le savoir… comme certains font de la prose sans le vouloir ! Ce n’est pas sérieux. Que les obédiences maçonniques soient de simples lobbies pour s’assurer une réussite sociale, cela est une évidence. Mais depuis 1960, l’E.N.A. est bien plus efficace et lucratif parmi les différents groupes d’influence.

    • Je sais ça depuis des lustres. Si je combats « la secte » c’est parce qu’elle est nocive.

  3. « (…) associé avec le général André, lequel s’illustra dans la chasse aux catholiques dans l’armée. Une chasse au point d’orgue avec l’affaire dite « des fiches ». ». Ainsi, les Chrétiens étaient déjà persécutés. Je note aussi, au fil de la lecture de cet article, beaucoup de points communs avec l’avènement de la macronie, tel la nomination par copinage et autres calculs des incapables et criminels à des postes prestigieux et/ou rémunérateurs.

  4. Cela devient une obsession et une phobie, à quand un article sur WA Mozart responsable dans le secret des loges, du réchauffement climatique et Voltaire du supplice de Jeanne d’arc.😃

    • Ni une obsession ni une phobie, seulement un rappel des faits : la franc-maçonnerie et la France chrétienne (catholique), ça fait deux…

      • Merci cher lecteur. Vous avez parfaitement raison. Et tant pis pour ceux qui appelle phobie ce qui n’est qu’un rappel historique.

    • Le chti français : vraisemblablement un frère trois points ! Ou un idiot (in)utile…

      • Personne n’est utile sur terre mon bon jjp, et rien ne sert à rien. Comme disent les protestants: tout n’est que vanité.

            • Témoigner du Christ n’est ni idiot ni inutile. Ce qui est débile, c’est de témoigner en faveur d’une secte qui rend un culte à Lucifer et dont les membres se damnent comme des gros tarés. Ils (vous) vont (allez) tout droit vers le précipice et ils (vous) en sont (êtes) heureux : comment être plus crétin ? Il n’y a pas…
              Je vais donc prier pour votre conversion et votre Salut.

      • Ou les deux. J’ai l’habitude de me faire agresser par ceux que la vérité blesse

        • Eric, je ne vous agresse pas, je fais un constat, quand vous parlez de vérité , c’est de la vôtre, chacun croit la posséder, mais elle reste accessible à personne, je ne suis pas assez prétentieux pour prétendre connaître la vérité.

  5. michaud nerard et son jumeau ……..
    donnez vous la peine de chercher,le Grand Orient,le Droit Humain ne sont que des caricatures de la Franc Maçonnerie
    « tu ne sera pas un athée stupide ,ni un libertin irreligieux » (constitutions d’Anderson). Une secte ,on y entre facilement,mais difficile d’en sortir.La FM c’est tout le contraire .Votre haine vient peut etre du fait qu’on vous ai black bouler …….

    • Patrick Ramage : non, inutile d’insulter les personnes qui ne partagent pas votre enthousiasme ni votre « compréhension » de la franc-maçon.
      Ce ne sont pas ceux qui se sont fait « black bouler » qui ont un point de vue négatif, ce sont justement ceux qui ont été à l’intérieur et qui ont vu et entendu. Et les loges de femmes grande loge féminine ne sont pas mieux loties.
      Des perruches malveillantes, arrogantes et intriguantes… On s’en sauve vite, très vite !!!! et sans regret !!!!

    • Y a t-il au moins une loge encore « deiste » ? Ou bien qui ne soit pas « obsessionnellement » anti catholique ?
      Y a t-il une, ou des loges, anti-orthodoxe, ant-protestante ?
      Que pensent les « frères » du fait que la FM n’est pas du tout tolérée dans les pays musulmans ?

      • Bien sûr que les Loges d’obédiences régulières sont déistes ,voire théistes
        toutes controverses politiques ou religieuses sont formellement bannies

        • Une fois encore : ces « loges régulières déistes, voire théistes », quel Dieu confessent-elles ? Le Vrai Dieu révélé Trine, Père, Fils et Saint-Esprit ? Parce que si tel n’était pas le cas, leur « dieu » ne serait rien d’autre que le démon (mais peut-être que dans les « loges régulières déistes, voire théistes » on ne croit pas en son existence ?)

          • j’envie les gens comme vous,pleins de certitudes.Perso je n’ai que des doutes et des questions,j’attends que vous me prouviez ce que vous avancez

            • @ patrick ramage : Ma question est-elle si difficile que vous ne puissiez y répondre ?
              Quel « Dieu » les « loges régulières » confessent-elles ? Le Dieu Trine, c’est à dire le Père, le Fils et le Saint-Esprit, ou un « Dieu » autre…

          • Elles ne « confessent » pas. La franc-maçonnerie n’est pas une religion, ça semble complètement vous échapper. Vous, en revanche, avez l’air d’un solide petit fanatique surgi d’une autre époque. Du genre qui fait que les églises sont vides car les gens comme vous sont des épouvantails. Qu’est-ce qui vous échappe dans les mots « déïste » ou « théïste » ?

            • La FM n’est pas une religion, en effet, mais une secte où l’on ne reconnait pas Jésus-Christ Fils de Dieu, et Dieu Lui-même, mort en Sacrifice d’expiation sur la Croix et ressuscité en un corps Glorieux.
              Les églises sont vides ? Mais au moins tout y est enseigné en plein jour et tout le monde peut entrer pour y prier le Seigneur et se confesser. Autres sont les loges où tout y est filtré, initiatique, ténèbres, secret et avec moult salamalec débiles et rites d’un autre âge (Salomon et Egypte) : et c’est moi que vous qualifiez de « fanatique sorti d’une autre époque »… ! Vraiment ça ose tout ! Dieu ne s’est pas révélé dans le secret pour une « élite » auto-proclamée, mais pour que TOUS puissent gagner son Royaume.

    • J’étudie la franc-maçonnerie et sa nocivité depuis longtemps et, croyez moi, je n’ai jamais eu envie d’y entrer.

      • Je pense qu ‘elle ne voudrait pas de vous,vous sentez le fagot…….

        • « Je pense qu ‘elle ne voudrait pas de vous,vous sentez le fagot » = Voilà résumé en quelques mots LA différence entre Eglise du Christ et secte maçonnique : Le Seigneur appelle TOUTES les brebis à son Enclos, même les plus chétives et les malades, quand la secte satanique n’appelle que ceux qui peuvent servir la cause de son chaos.

  6. Sarrail a été envoyé en Liban lors de la présence française dans les années 25.
    Le Liban a la particularité d’avoir 17 religions reconnues. A peine arrivé, il a bousculé tout le monde, interdit des cultes, menacé et insulté les locaux.
    Une vraie ordure. Une vraie pourriture. Le nom de ce macon luciférien s’est transmis et les Libanais s’en souvienne encore. La France a fini par le rappeler mais le mal a été fait.
    Les francs maçons remplacent l’intelligence manquante par la stupidité et la cruauté la plus totale.

    • Preter serment sur les Saintes Ecritures ,c’est Luciférien?

      • Voici ce que S.A.-G. : Au début, certaines paroles du rituel maçonnique (rite écossais ancien et accepté) m’ont fait reconnaître des liens entre la franc-maçonnerie et l’Église. À titre d’exemple, dans le rituel d’initiation on retrouve des phrases comme : « Cherchez et vous trouverez » ou « Frappez, et l’on vous ouvrira » qui sont extraites des Évangiles. Mais, petit à petit, je me suis rendu compte que le sens que l’on donnait à ces versets n’avait plus rien à voir avec l’esprit du Nouveau Testament. J’ai entendu aussi des expressions très anticléricales.

        • le rituel du REAA du GO est un digest completement expurgé de de toute reference religieuse,c’est une mascarade par rapport à ce qui se pratique dans les obédiences régulières.Soyez objectifs,renseignez vous ,cultivez vous ,mais pas en lisant les marronniers qui fleurissent régulièrement dans l’express ou dans le point quand les tirages sont en baisse

      • suite de mon post .
        Cela ne m’a pas plu, mais je me suis adapté car j’étais éloigné de la foi, et surtout de l’Église. En outre, dans la franc-maçonnerie on parlait beaucoup de fraternité, mais j’ai pris conscience que derrière cette apparence de fraternité, les petits arrangements et les luttes pour le pouvoir étaient bien réels. Enfin, quand je suis revenu à la foi, j’ai compris que le catholicisme et la franc-maçonnerie étaient incompatibles. Donc ils trompent, ils entourloupent tous les ex francs-maçons le disent .il y a plein d’exemple , je vais vous dire : cherchez et vous trouverez !

      • Seule compte l’intention ! Celle en l’occurrence de se donner une bonne image. Que les FM aillent d’abord se convertir au Christ, seul Sauveur !

    • Je vois que vous connaissez bien le sujet. Bravo, c’est rare.

  7. L’opposition venait surtout des Druzes, exaspérés par les méthodes du général Sarrail, un jacobin laïciste et intransigeant nommé par le Cartel des gauches qui pratiquait une administration directe, sans discernement ni égard envers les élites et les coutumes locales.
    Tout est résumé dans cet extrait de sa biographie : maçon, laïciste et gauche !

  8. Il y a tout de même moins de rues et places du général Sarrail que de rues et places du 19 mars 1962, peut-être même moins que de rues et places de l’émir Abd el-Kader, un FM… lui aussi, il est vrai.

  9. Je lis parmi les commentaires quelques réponses de « frères ou défenseurs de la mafia FM.
    Dans cette défense, il est fait référence à un respect de la religion par les initiés.
    J’ai croisé beaucoup de francs-macs dans ma carrière (35 ans de police) et je n’ai absolument pas décelé cette spiritualité. Par contre je pourrai citer maints exemples d’incapables ayant obtenus des avancements surprenants par fréquentation des loges.
    L’enfumage est l’une de leurs spécialités.

    • Répondre à Maître corbeau: Exact. Vous avez parfaitement compris « comment ça marche » ! Des nuisibles et des parasites se retrouvent ainsi parachutés (propulsés) à des fonctions qui leurs seraient normalement parfaitement hermétiques ! A propos d’enfumages, depuis le Gvt Holl-And-Ouille nous sommes spectateurs privilégiés (devant les premières Loges), de l’Enfumage dogmatique exercé par les « fidèles & Maîtres » de ces Loges au Gvt…

      • c’est comme les fonctionnaires promu à l’ancienneté non au mérite ,pas tous Franc Mac quand même!

  10. vous mentionnez le général de Castelnau que les allemands appellent  » le sauveur de Verdun  » parce que c’est lui qui a sauvé Verdun et non pas Pétain qui à cette époque était sous ses ordres.Pour les américains et les allemands et le peuple français qui l’acclamait ( en scandant à son passage maréchal) de Castelnau était le meilleur général français mais il avait un grand tort : il était catholique et royaliste et n’a donc pas été maréchal . C’est Pétain à qui a été attribué le mérite de la victoire de Verdun et le maréchalat avec les conséquences que l’on connait .

    • Pas « un » général vainqueur à Verdun mais « des » généraux vainqueurs: de Castelnau, Pétain, Mangin, Nivelle.
      Et quelques millions de vainqueurs supplémentaires, les officiers, sous-officiers et militaires du rang qui sont passés par la fournaise.

  11. [Vénérable Maître de la « Grande Loge de France », sa désignation, dont se félicite aussi le « Grand Orient de France »). Rien que ça montre que vous ne connaissez absolument rien à la franc-maçonnerie. Quant aux commentaires, sur un ton toujours docte, du fil, ils ne sont même pas risibles pour beaucoup. Ce n’est pas parce qu’on place les mots « loge, vénérable maître, compas, équerre », quelques dates ou noms ou qu’on cite le nom d’une obédience (certains ne sont même pas à ce niveau de vocabulaire minimal compris) qu’on y connaît quelque chose. Et les références faussement érudites à la Troisième République (1870-1940) sont vaguement éculées.

    • Effectivement je n’en suis pas, et je m’en flatte. J’attends une critique factuelle de mon article signé autrement que sous pseudo. Moi j’ai le courage de mes opinions…

      • Je signe également de mon nom,et je crois que quelques un ont avancé des arguments recevables.visiblement vous etes tellement aveuglé de haine ( pas tres catho cela )que vous feignez de ne rien comprendre,comme certains ont feint de ne pas voir les curetons touche pipi ……

  12. Commencez déjà par vous renseigner un minimum sur les différentes obédiences, la notion de reconnaissance (Wikipedia est votre amie – Ah non, j’oubliais : ils sont partout, un peu comme les juifs) On discute spiritualité et symbolisme dans la franc-maçonnerie. Le pouvoir politique et financier est ailleurs. Quant à l’anti-catholicisme, je crois que l'(authentique et peu glorieuse) affaire des fiches datant du début du siècle, a créé un traumatisme 120 ans plus tard. Renseignez vous donc un peu pour savoir qui y été impliqué exactement. Les accusations aberrantes de luciférianisme ou les injures, en disent plus sur la personnalité troublée (en ces temps inédits) je comprends) que sur autre chose. Une dernière pour la route : « La pédophilie est développée chez les prêtres parce qu’ils sont chrétiens ». Ca n’est pas mal non plus comme calinotade, non ?

    • perso en 30 ans de FM régulière ,jamais je n’ai entendu proferer une insulte contre l’église ou contre toute autre religion ,peut etre dormais je pendant les tenues

    • Ce genre d’attaque me conforte dans mes idées : « la secte » n’aime pas la critique.

  13. Le Général de Castelnau qui su refouler les allemands au delà de Nancy qu’il su défendre. N’a pas reçu la dignité de Maréchal de France qu’il eut méritée…parce qu’il était catholique pratiquant…

  14. sarrail dit « le boucher » est surtout connu pour ses accointances avec André du GODF, maison mère du PS
    Quant à la vraie FM dont le GODF ne fait pas partie elle n’est pas l’ennemi des chrétiens puisque la plupart de ses membres le sont

    • Mais certains n’arriveront pas à vous croire. Notre sensibilité de pensée est trop persécutée pour voir clairement ses véritables persécuteurs.L’imagiantion, la folle du logis selon Ovide, est plusrassurante.-https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gularit%C3%A9_ma%C3%A7onnique

    • je crois qu’il est vain de vouloir éduquer les Torquemada du web ,pourquoi ont ils choisi Riposte Laïc ?

  15. Ce qui est quand même surprenant est que les frères, animés apparemment par les idées persistantes du petit père combes feignent d.ignorer, la menace flagrante que constitue l.islam pour réserver toutes leurs flèches au catholicisme , atteint d.une maladie de langueur que l.on pressent peut être à tort comme mortelle. A moins qu.ils ne considèrent la révélation de l.evangile est une vérité plus dangereuse pour leurs obédiences. Ce qui justifierait l.accusationde perfidie qui leur est faite. Dites moi si j.ai bien compris « le film ».j.ai toujours été méfiant vis à vis des curés,mais le fanatisme de leurs ennemis réveille l.esprit des tortionnaires de93 . C’est ça les fameuses « valeurs de la république «  au secours

Les commentaires sont fermés.