Le gouvernement socialo-écolo organise la progression du chômage…

Tout le monde le savait, mais les media « aux ordres et nourris à la soupe de l’argent public » n’en ont que peu parlé…

Depuis le 01 /01 /14, par la grâce de l’Europe , de ses technocrates, de ses financiers et de son patronat, les ressortissants de Bulgarie et de Roumanie peuvent venir « travailler légalement en France » (C’est vrai que jusqu’à cette date ils venaient y faire du tourisme d’implantation et de visite de nos poches…) (1)

Trop occupés sans doute à allonger la sauce de quelque quenelle, ni le squatteur de l’Elysée, ni l’ectoplasme de Matignon, ni le bodybuildé de Beauvau n’ont jugé bon d’expliquer aux Français que cette possibilité, qui s’inscrit parfaitement dans tous les traités européens qu’ils ont approuvés et signés, qui participe de l’espace Schengen autorisant l’ouverture tous azimuts de nos frontières, qui concrétise les circulaires du type « plombier polonais », allait creuser encore plus l’abyme du chômage et peser encore plus sur tous les budgets sociaux et publics.. .tout en offrant à ceux qui tiennent l’économie une main d’oeuvre soumise et sous payée, dont un des « avantages » (sic) est d’exacerber la concurrence entre « travailleurs » autochtones et importés. tout en freinant l’évolution des salaires.

Une main d’oeuvre d’ailleurs qu’ils pourront renouveler à bon compte en envoyant au chômage ceux qui auront fini leur contrat, remplacés par de nouveaux entrants, le cycle est connu!

Rien de neuf, en fait …Les 291 métiers ouverts à ces migrants (2) – et tous les autres ensuite-  feront s’implanter en France des familles entières (voire des « clans ») qu’il faudra loger, soigner, éduquer… auxquelles il faudra apporter tous les services de notre société sans que jamais elles ne se soient acquittées du moindre impôt ou de la moindre cotisation…

Pire, quand le travailleur qui va venir amènera avec lui 2, 3 ou 4 personnes de son entourage, c’est autant d’emplois supplémentaires qu’il faudra prévoir: en période de chômage endémique et de non-croissance, bonjour les dégâts…les 1,5% de croissance nécessaires pour commencer à créer de l’emploi n’ étant pour demain!

Pire encore, comme la plupart de ces métiers sont de petite qualification,  que 40% de demandeurs d’emplois actuels relèvent de cette caractéristique, et que 140 000 jeunes sortent chaque année sans qualification de notre système éducatif, on ne comprend pas pourquoi ces demandeurs autochtones actuels et potentiels ne peuvent pas être formés et embauchés sans qu' »on » ait besoin de faire appel à des flux migratoires…

On ne comprend pas, ou on comprend trop bien : tout bénef pour le patronat et les entrepreneurs, toutes les charges induites versées sur les impôts, taxes et cotisations des citoyens français, toute utilisation de ces flux possible pour transformer le Peuple de France, le noyauter par des cultures et religions rétrogrades, l’effacer petit à petit au nom de la sacro-sainte mondialisation et du « multiculturalisme »!

Et les intentions de donner le droit de vote à ces populations montrent parfaitement la visée destructrice du pouvoir en place.

2014 va voir la tenue des élections européennes:  surtout, ne pas s’abstenir !

Les  Françaises et les Français ont là  la possibilité de  montrer aux européistes qui nous gouvernent et qui appliquent les directives décidées à Bruxelles et dont on voit qu’elles sont à l’opposé des intérêts du Peuple de France, qu’ils n’en veulent plus .

Ils ont le pouvoir de dire « non » à l’UMPS européiste et à ses alliés

Ils ont le devoir d’envoyer au Parlement européen les députés qui prépareront la dissolution de ce monstre technocratique dont le seul but est la ruine des Peuples et des Nations.

Robert Albarèdes

1 – http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/01/03/20002-20140103ARTFIG00184-ouverture-du-marche-du-travail-europeen-la-france-avait-anticipe.php

2 – http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=3E6698E9F9D65CE29803FB87A676A913.tpdjo08v_2?cidTexte=JORFTEXT000026483654&categorieLien=id

 

 

image_pdf
0
0