Le gouvernement va piller les données médicales confidentielles des Français

Publié le 9 mai 2020 - par - 13 commentaires - 1 804 vues

Le gouvernement génocidaire d’Édouard Philippe est en train d’organiser la fin du secret médical. Il va imposer aux médecins de faire remonter à la Caisse primaire d’assurance maladie toutes les informations d’un patient et des gens qui vivent avec lui. L’État-Macron totalitaire entend également dépêcher des brigades sanitaires répressives composées de médecins de ville et d’infirmiers. Le Dr Karim Khelfaoui, médecin généraliste et régulateur au Samu 13, en révèle davantage encore : « pour quelques euros, on nous demande de vous fliquer ». En termes clairs, les criminels au pouvoir somment le corps médical de renoncer à son éthique. Un projet de loi est en train de verrouiller un nouveau système d’information des données individuelles de santé, sans le consentement des assurés.

Sous le fallacieux prétexte de la lutte contre le Coronavirus, ces données confidentielles et individualisées iront alimenter une plateforme nationale qui s’appelle le Health Data Hub sur les serveurs de Microsoft. Chacun pourra faire le rapprochement avec les nouveaux docteurs concentrationnaires de la mondialisation qui ambitionnent de vacciner et de pucer des milliards d’individus (1).

Tous les hôpitaux, toutes les pharmacies seront contraints de laisser partir le fameux dossier médical partagé sur ces serveurs. Ce qui est en jeu et ce à quoi il faut s’opposer de toute urgence, c’est au contrôle de la vie biologique et sociale de chacun d’entre nous. L’esclavage du berceau ou de l’éprouvette, au tombeau, ou au compost écolo.

(1) Vacciner et pucer : Bill Gates accusé de crimes contre l’humanité 

Publié le 24 avril 2020  par Jacques Chassaing   https://ripostelaique.com/vacciner-et-pucer-bill-gates-accuse-de-crimes-contre-lhumanite.html

Bill Gates travaille sur une puce à implanter à tous les humains

Publié le 4 avril 2020 par Julien Martel   https://ripostelaique.com/bill-gates-travaille-sur-une-puce-a-implanter-a-tous-les-humains.html

Pendant que le matraquage médiatique public et privé subventionné amuse les Français avec le coloriage départemental du déconfinement, les vrais – faux masques fantômes et tardifs, l’accès aux plages et les rendez-vous chez le coiffeur, la machine de guerre législative bat son plein, dans l’invraisemblable indifférence des futurs déconfinés.

Déconfinés, mais pas déconditionnés, au point d’ignorer, sciemment ou inconsciemment, ce qui est en préparation d’ici le 2 juin et qui sera totalement couvert par les ordonnances de la loi d’exception jusqu’au 10 août, au minimum. Pourtant l’exemple de l’état d’urgence contre les terroristes islamistes, qui a généré des lois d’exception liberticides pour tous, sans d’ailleurs éradiquer ce problème, prouve que ces lois ont ensuite pénétré la loi organique. Il va en être ainsi avec la suite de cet état d’urgence sanitaire, monté de toutes pièces.

Pour ceux qui n’ont pas encore compris cela que signifie, voici deux outils

« Depuis le 13 mars 2020, de nombreuses mesures ont été prises pour faire face à la crise sanitaire provoquée par le Covid-19. Une veille juridique des textes publiés au Journal officiel est réalisée quotidiennement. Sur cette page actualisée chaque jour, vous trouverez les textes Covid-19 publiés au Journal officiel à compter de l’édition du 22 avril 2020. Les textes publiés avant cette date sont rassemblés dans le fichier PDF proposé en téléchargement. » : https://www.vie-publique.fr/covid-19-les-textes-publies-au-journal-officiel

Toutes les ordonnances restrictives de droit commun, depuis le 25 mars jusqu’à aujourd’hui, figurent ici : https://www.vie-publique.fr/dossier/273985-les-ordonnances-covid-19-mars-et-avril-2020-dossier

Article après article, je ne cesse de rendre compte ici, dans le langage le plus simple possible, de ce que est en train de se passer concernant les plaintes et les recours déclarés, contre les assassins du quinquennat Macron. L’assassinat étant caractérisé par l’intention, je pèse mes mots. Voir la lettre confidentielle de Libre consentement éclairé de ce jour 9 mai 2020.

En substance, cette lettre confidentielle, et je n’en dirai pas davantage puisqu’il revient aux intéressés potentiels de s’y abonner, aborde un des volets de la sinistre gestion du Coronavirus en France : « L’interdiction de l’hydroxychloroquine pose la question de la préméditation des décès provoqués en masse dans les Ehpad et celle des refus de soins des malades atteints de pneumopathies hivernales ».

Soigner oui, fliquer non ! Karim Khelfaoui, un médecin révolté par le contact tracing parle : « Je suis médecin, pas flic ! »

https://youtu.be/YjnTKzCQVRU

lien de secours https://youtu.be/YjnTKzCQVRU

Karim Khelfaoui, médecin généraliste et régulateur au Samu 13

« On nous demande contre quelques euros de vous fliquer » 

55 € pour un patient Covid-19 avec les données de sa famille. 2 € en plus pour obtenir les contacts au-delà de la cellule familiale et 4 € si les informations permettent de joindre ces contacts supplémentaires. Bienvenue dans le fichage à la tâche qui sera demandé aux médecins après le confinement !

Mais cela n’est que la 1re étape. Après, place aux brigades sanitaires : des salariés de l’Assurance Maladie qui auront accès à vos données médicales. Bye bye le secret médical ! Ces petits soldats seront chargés de faire la traque aux potentiels malades et d’enquêter en procédant par exemple à des interrogatoires téléphoniques.

3e étape : les Big Data ! Deux fichiers nationaux sont prévus. Le « Sidep » recensera les données biologiques des personnes positives au Covid. Tandis que le « contact tracing » listera les personnes ayant côtoyé le malade. Toutes les personnes figurant dans ces fichiers seront « invitées » par les brigades sanitaires à se confiner.

Ces données sont prévues pour être gardées 1 an et seront disponibles à tout un tas de personnes en dehors du médecin. Une aubaine pour les Gafam qui attendaient impatiemment de parfaire leur business du traçage grâce à la santé ! Ainsi, en France, Microsoft compte bien s’emparer d’une part du gâteau.

La firme propose ainsi son Health Data Hub au gouvernement. Une interface entre producteurs de données : nous, et utilisateurs de données : par exemple des chercheurs. Et demain qui sait… des entreprises privées, des assurances ou des mutuelles ! Une bonne raison de penser qu’après un an, il y aura une suite à ce qui sera sans aucun doute devenu un marché.

Nous voilà bien. Nous sommes la société qui aura inventé des applications de tracing dans la poche, qui aura transformé les médecins et l’assurance maladie en agent de la Stasi mais qui aura envoyé au front des soignants avec des masques périmés et laissé crever ses vieux loin des leurs dans des salles de réanimation ou dans des Ehpad moroses gérés par des fonds de pension cotés en bourse. »

Attention au nébuleux amendement n° 207. Le BLOC syndicat des praticiens du bloc opératoire veille au grain

https://youtu.be/LelkOHL4sEk

lien de secours https://youtu.be/LelkOHL4sEk

6 mai : La commission des affaires sociales supprime la rémunération complémentaire au médecin traitant pour déclaration des cas de Covid prévue par la loi de prolongation de l’état d’urgence sanitaire. Tel qu’il a été rédigé et voté, et quoi qu’en dise le député Sacha Houlie, cet amendement n’est pas clair :

– Concerne-t-il uniquement les rémunérations complémentaires de 2 ou 4 euros par cas contact signalé ?

– Ou concerne-t-il également la rémunération forfaitaire de 30 € pour l’inscription du patient infecté sur le fichier de l’assurance-maladie ? À préciser lors du vote définitif de la loi.

Si les ministres actuels sont incapables de fournir des masques aux soignants, pourquoi ne pas les remplacer par les patrons de la grande distribution ?

Le BLOC, syndicat des praticiens du bloc opératoire a aussi le sens de l’humour, puisqu’il vient de se livrer à cette parodie d’information.

https://www.youtube.com/watch?v=kqoi4_pmDoM

D’autres points de vue exprimés par Dr Karim Khelfaoui

https://www.youtube.com/watch?v=9Ma3xSY3oBM

lien de secours https://www.youtube.com/watch?v=9Ma3xSY3oBM

https://www.youtube.com/watch?v=DfvZqDVZe5c

lien de secours https://www.youtube.com/watch?v=DfvZqDVZe5c

La vidéo « Macron t’es un assassin » dépasse les 600 000 visiteurs…

Publié le 15 avril 2020  par Pierre Cassen https://ripostelaique.com/la-video-macron-tes-un-assassin-depasse-les-400-000-visiteurs.html

Coronavirus : des députés pourris confirment l’amnistie des criminels d’État

Publié le 8 mai 2020 par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/coronavirus-des-deputes-pourris-confirment-lamnistie-des-criminels-detat.html

Jacques CHASSAING

IMPORTANT : Tous les liens et renvois mentionnés dans cet article constituent des éléments factuels corroborés, à l’appui des opinions et des faits exprimés par l’auteur Jacques Chassaing, ici, ainsi que dans tous les articles qu’il signe.

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
amusé

j’espère que vous savez quand même que certaines maladies sont à déclaration obligatoire : 34 en tout, au hasard : la tuberculose, la rougeole, le botulisme,la listériose, la méningite, etc alors arrêtez un peu avec votre complotisme ridicule.

Soazig NEDELEC

..pas amusant du tout..
Oui, c’est un scandales ces maladies “à déclaration obligatoire”..juste une honte..

Chassaing Jacques

à amusé
Et vous croyez m’apprendre grand chose alors que j’ai un entourage de professionnels de la santé en activité.

Théophile05

“Health data hub”, “contact tracing”… Serait-ce trop demander à notre adminstration que de parler français en France?

didile

S’il y a une chose que le sans-dent n’exige pas ,c’est bien le secret médical!
Asseyez-vous sur un banc ,à l’arrêt d’un bus par exemple ,au bout de moins d’une minute un(e) inconnu (e),vous pose une question quelconque à laquelle il n’attend d’ailleurs aucune réponse puisque son but ,c’est seulement de vous déballer toutes les maladies qu’il a ,qu’il a eues et qu’il aura ,les traitements ,les médecins…
Un conseil ,levez-vous et saluez poliment avant qu’il ou elle n’embraye sur les aléas de santé de son conjoint .

inconnue

à croire qu’ils veulent que les gens consultent et se soignent de moins en moins et ainsi essayer de faire baisser l’immense trou de la sécurité sociale, et surtout pour soigner les intrus (en France actuellement et venant de leurs pays en laissant la note aux français)

monrose

L’enquête autour des cas de tuberculose existe aussi actuellement et personne ne parle de génocide., au contraire. Remonter la filière d’un cas de typhus exanthématique en plein mois d’Aout sur la Côte dans les années 1960 n’avait rien de totalitaire et encore moins de “génocidaire”. Et personne hormis la DAS n’en a jamais rien su..
Le secret médical n’existe pas dans les maladies à déclaration obligatoire.

Pseudo1

“Le gouvernement génocidaire d’Édouard Philippe est en train d’organiser la fin du secret médical. Il va imposer aux médecins de faire remonter à la Caisse primaire d’assurance maladie toutes les informations d’un patient et des gens qui vivent avec lui. L’État-Macron totalitaire entend également dépêcher des brigades sanitaires répressives composées de médecins de ville et d’infirmiers.”
Tout à fait. C’est pour ça qu’il faudra refuser tout ça.

patphil

on verra si les médecins participent (ou non)
le secret médical devra être levé par la sécu , ça c’est très probable

BERNARD

« L’interdiction de l’hydroxychloroquine pose la question de la préméditation des décès provoqués en masse dans les Ehpad et celle des refus de soins des malades atteints de pneumopathies hivernales ».

Clairement Josef Mengelé était un petit joueur à côté des micron, buzyness, véreux , salaud-mont, latrine latombe.. ils ont tué bien plus de monde que ce médecin qui faisait aussi des recherches .

En fait, la dernière vidéo de Raoult (oui, je sais encore lui) sur frontpopulaire ce 9 mai nous explique qu’au nom de la recherche on a utilisé des cobayes humains.. comme Mengelé, mais à beaucoup plus grande échelle, je vous en laisse juge… le nombre de morts de ce simple fait est juste hallucinant.
https://www.youtube.com/watch?v=A8vtjXZG0sk

ricco delestaque

Vos articles sont importants, merci M Chassaing

KAFIR

Je me suis aussi posé la question de savoir si la téléconsultation mis en place par certaines compagnies d’assurances n’étaient pas un moyen de connaitre notre état de santé.

Pseudo1

Tout à fait.

Lire Aussi