Le grand pèlerinage de « M » de Marie

Fière d’être de la France des « enracinés », je voudrais vous faire part d’une magnifique initiative qui, sans en avoir l’air, va dans le sens des appels de Riposte Laïque, tout en suivant une voie particulière : le réveil de la foi catholique populaire dans laquelle la France plonge ses racines, et qui l’a construite au cours des siècles.

Il s’agit, du 1er juin au 12 septembre 2020, du grand pèlerinage le « M » de Marie : https://mdemarie.fr

Cette initiative est née dans l’esprit et le cœur de laïcs, catholiques « contemplactifs », amoureux de notre pays, qui ont senti l’urgence de rallumer la flamme vacillante de la foi chrétienne, source de confiance, d’espérance et de joie de vivre. Ils ont découvert que, reliés entre eux, les grands sanctuaires des apparitions mariales du XIXe siècle pouvaient dessiner un M majuscule, le
« M » de Marie : Lourdes (1858), Pontmain (1871), Pellevoisin (1876), Paris (la Rue du Bac – 1830) et La Salette (1846). Ils savaient que pour réveiller et rassembler, il fallait aller humblement à la rencontre des gens. C’est ainsi qu’a germé l’idée de ce grand pèlerinage à travers la France.

Deux routes se partagent les quelques 2 000 km : la route de l’Est qui joint La Salette à Pellevoisin en passant par la Rue du Bac (la chapelle de la Médaille miraculeuse) ; la route de l’Ouest qui joint Lourdes à Pellevoisin en passant par Pontmain. Sur chaque route, une calèche tirée par un cheval et portant une belle statue de Notre-Dame de France est partie le 1er juin. Les deux attelages se rejoindront à Pellevoisin mi-septembre. Bien encadrés par une organisation musclée, quelques pèlerins et toute une logistique de pauvres branchés sur la Providence suivent en marchant – et ce, pendant 107 jours !

Mon mari et moi avons accompagné, plusieurs fois déjà, la calèche et les pèlerins sur les routes d’Aquitaine. Comment décrire leur ferveur, leur joie simple et profonde, tandis qu’en marchant, ils donnent de leur temps, de leur cœur et de leur savoir-faire pour que la France retrouve son âme et son intégrité ! C’est une expérience décapante, revigorante, vraiment fraternelle, que partagent avec empressement certains (pas tous, c’est vrai !) habitants des villes et villages traversés : intrigués et ravis, ils sortent sur le pas de leur porte, posent des questions, font quelques pas avec les pèlerins, partagent leur repas ou rejoignent le groupe pour la prière du soir…

À Lourdes, la calèche fut suivie par une petite dizaine de marcheurs ; 200 km plus loin en Gironde, plus de 250 étaient au rendez-vous ! Tout ceci ne fait pas de bruit, mais comme dit le proverbe, « le bien ne fait pas de bruit ».

À ceux qui le désirent (par conviction ou par curiosité) la proposition est faite de rejoindre, pour la journée, l’un ou l’autre tronçon proche de chez eux, pour participer avec leurs pieds et leur cœur au réveil des forces vives de notre pays.

Diane Martin

0
0

16 Commentaires

  1. Très bonne initiative mais inquiète pour les chevaux surtout avec de la canicule ! Prenez-en bien soin !

  2. Juste un petit rappel : un cheval en été boit plus de 80 litres d’eau par jour !
    J’espère que les gens qui s’occupent des chevaux sont aux petits soins pour ces animaux magnifiques et surveillent qu’ils soient toujours bien hydratés,leurs pieds bien soignés et les sabots bien parés.
    Je comprends que les dates correspondent à celles des congés de la plupart des gens, mais les sciences ayant évolué, on sait que les chevaux souffrent des grosses chaleurs.
    J’espère donc que des abris à l’ombre sont toujours prioritaires pour le bien des animaux.
    Les chevaux donnent toujours le maximum d’eux-mêmes et souffrent toujours EN SILENCE. C’est pourquoi ils sont parmi les premières victimes de l’égoïsme humain.

    MILLE BRAVOS pour cette initiative ainsi que je le décris dans mon précédent commentaire.

  3. Que voilà une bonne nouvelle !!
    Pour cette année c’est un peu juste, mais à prévoir dans mon calendrier pour l’année prochaine.
    Dans une FRANCE déchirée et envahie par toutes les ethnies errantes de la terre qui veulent imposer leur barbarie chez nous, en effet, il est temps de leur rappeler que LA FRANCE EST TERRE CATHOLIQUE et que ce pays est voué à la Vierge MARIE !
    Face aux églises saccagées, aux cimetières chrétiens profanés, aux statues de la Vierge jetées à terre et brisées par des hordes de sauvages souvent impunis… il est temps de rappeler que CETTE TERRE EST NÔTRE !

  4. Madame, je souhaite un plein succès à cette initiative. J’espère que vous êtes bien protégés, non seulement par Marie… Ca me rassure que vous parliez « d’organisation musclée » car nombre de manifestations chrétiennes et processions ont déjà été perturbées par des gauchistes et anti-chrétiens avérés. Voire en ont été la cible… De tout coeur avec vous et « Marie »…

  5. Je m’associerai volontiers à cette initiative, ( j’habite la vallée du Rhône) mais comment trouver le calendrier et l’itinéraire de ce beau pélerinage ?

    • Regardez sur le site indiqué ds l’article. Et s’il vous manque des infos, contactez les organisateurs. En principe il y a des référents partout.
      Courage !

  6. Samedi dernier, j’ai eu l’immense grâce d’être invité au détour d’un coin de rue par la Vierge à venir la rejoindre pour assister à la cérémonie à St Potain à Lyon.
    J’ai pris en photo la magnifique statue de la Vierge à l’enfant ( que j’ai mise sur mon téléphone et fond d’ordinateur ) et ai été très ému par la beauté de la célébration.
    Merci Marie pour ton invitation, je répondrai toujours présent à toutes tes sollicitations car je ne peux rien refuser à ma Mère du ciel.
    Tout ce qui vient d’elle ou qui est fait pour elle est toujours magnifique.
    Je prie pour qu’elle rende son âme à notre pays qui est aussi son pays car la France lui est consacrée! La France a un rôle particulier dans les desseins de Dieu !

    • Bravo pour ce beau témoignage. Là où Marie passe, il se passe quelque chose d’éternel…
      Magnificat !

  7. Bravopour cette initiative,cette semaine une statut de la vierge a ete mise en morceaux par les illuminés debouloneurs de statuts, a priori pas tres chretiens,et en plus quel rapport Marie avec la traite des esclaves ??
    Il est grand temps de s’afficher chrétiens

    • affichons nous chrétiens en nombre et portons nos croix autour du cou

  8. Je suis ca de près. La calèche est dans le Rhône. Samedi je vais les rejoindre à ARS
    Le village du Saint Cure

  9. Mariane = Marie Anne

    Marie Anne = inversion de la généalogie de Marie née d’Anne, sa maman et de Joachim, son papa.

    Marianne = négatif militant de la généalogie davidique de Marie = l’antichristianisme en prénom.

    Marianne = la souveraineté de l’Homme vs la Souveraineté de Dieu = les droits de l’Homme contre les Droits de Dieu.

    Avant Marianne, la Soueraineté n’appartient qu’à Dieu, ni au roi, ni au peule, ni aux hommes qui ne naissent pas pour jouir mais pour mériter et servir : mériter d’être Fils de Dieu en servant son prochain. (du Roi au boulanger)

    Avec Marianne, la souveraineté n’appartient qu’à vous, dieu à la place de Dieu. Contre Dieu et votre prochain. Contre Dieu parce qu’il vous fait de l’ombre. Et contre votre prochain parce qu’il ne reconnait pas votre déité

      • C’est la convergence, non pas des luttes chère à l’extrême gauche, mais des défenseurs de notre identité qui s’enracine, entre autre, dans le culte marial et le catholicisme, dévoyé par un pape bedonnant et pro-migrants. Enlevez à ce pays les monuments religieux, cathédrales églises, simples croix retirez de nos musées les oeuvres inspirés par la religion catholique, que reste t il de tout ce substrat qui a nourri pendant des siècles notre pensée notre sensibilité, notre imaginaire ? Merci à RL d’avoir ouvert ses colonnes à cet article. C’est bien en faisant fi de nos différences ( laïques, croyants) que nous parviendrons à nous retrouver côte à côte pour défendre ce qu’il reste de notre identité.

Les commentaires sont fermés.