Le grand remplacement, c’est aussi dans la santé…

Bientôt nous ne serons plus soignés que par des allochtones… par des gens venus d’ailleurs. Nous ne serons plus soignés que par des Mohamed, Fatima ou Abdel.

Voir ici, cela vient de sortir  :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichJO.do;jsessionid=7A41EB6CE782532B396E0E16CE56483A.tpdila21v_1?idJO=JORFCONT000035366645

et aller à la rubrique « ministère des solidarités et de la santé » : on n’y voit que des noms issus de régions du globe arabisantes et islamophiles… ils sont sans doute très compétents, n’en doutons pas, parce qu’il est de bon ton de ne pas en douter. Mais je vois deux ou trois oppositions à ces transferts.

D’abord, ces médecins sont moins formés que les nôtres, nous le savons, leurs diplômes sont moins cotés et leurs études moins approfondies mais les procédures sont accélérées pour eux. Et parmi eux des hommes qui ne voudront pas examiner des femmes, cela devient très courant en France…

Ensuite, nous avons des jeunes Français extrêmement valables qui ont la vocation de la médecine mais sont refusés en raison de la sélection abusive et du numerus clausus : l’accès des Français aux études de médecine est radicalement freiné. Pourquoi donc ?… N’est-ce pas parce qu’on cherche à les remplacer par d’autres  ?

Nous avons tous autour de nous des exemples de jeunes brillants, qui ont la vocation, mais qui sont stoppés après avoir fait deux premières années de médecine. J’ai le cas dans ma famille cet été : une nièce qui a toujours été très brillante, qui se destinait à la médecine, mais vient d’être cassée par ce numerus clausus. Elle va devenir probablement sage-femme, mais ce n’est pas ce qu’elle avait souhaité. Et combien deviennent dentistes, kiné, ou font carrément autre chose, la mort dans l’âme ? Va-t-on continuer longtemps ainsi ?

Il faut dire aussi que ces médecins étrangers feraient mieux de rester dans leurs pays, qui manquent parfois cruellement de médecins, et que nos pratiques encouragent cette fuite de personnes qui pourraient tellement être utiles chez eux. Nos politocards nous gavent de repentance à propos du colonialisme, mais n’est-ce pas là une forme de colonialisme qu’ils encouragent eux-mêmes ?… Toujours cette pensée foireuse à deux vitesses. Eux ont le droit de faire du colonialisme d’un côté, et d’essayer de nous culpabiliser pour les progrès que nous avons apportés dans les pays en question, de l’autre.

Il est temps de reconnaître que si nous avons, aujourd’hui en France, des déserts médicaux c’est à dire des régions où il faut faire des kilomètres pour consulter un médecin, c’est à cause de la politique débile du numerus clausus.

Il faut reconnaître aussi qu’il n’est pas normal de ne pas pouvoir se faire soigner au mois d’août, parce que tout le monde est parti en vacances, et qu’il faille pendant les deux mois d’été repousser les rendez-vous importants à la rentrée.

Il faut reconnaître enfin qu’on devrait pratiquer la préférence nationale, pour tous les métiers, comme de nombreux pays le font sans état d’âme, et donc pour les médecins également.

Pourquoi les Français ne pourraient-ils plus soigner leurs compatriotes ? Pourquoi les Français ne pourraient-ils plus être soignés par des Français ? Nous avons derrière nous une belle tradition multi séculaire de médecine savante et de médecins dévoués à leurs malades. Serions-nous subitement devenus des incapables ? Une réaction politique et des actions musclées pourraient s’imposer…

Sophie Durand

image_pdf
0
0

51 Commentaires

  1. ils arrivent en France avec un bagage et un diplôme signé du vétérinaires des chameaux

  2. « Serions-nous subitement devenus des incapables? »
    Subitement: Non, mais progressivement et sans opposition
    Incapables: Oui, et en plus, de longue date, inégalablement lâches, hélas…..

  3. Je suis pratiquement certain que presque tous les médecins en provenance du tiers-monde seraient recalés directement s’ils devaient passer le concours d’entrée, relégués aux derniers rangs du classement. C’est un véritable problème structurel.

    La dernière phrase de l’article me laisse dubitatif. Qui pourrait réagir ? Et surtout de façon musclée ? Une manif d’étudiants contre les médecins étrangers ? Ils n’oseront jamais.

  4. En plus on peut tout craindre… A Marseille, il s’est avéré qu’un médecin des Hôpitaux s’était « radicalisé »… Il a pu être stoppé à temps… Qui nous dit qu’il n’aurait pas transgressé le serment d’Hippocrate contre celui de Daesh devant des malades français ?
    Ce sont aussi les « tirages au sort » pour l’entrée à l’université qui sont responsables. Combien de jeunes brillants qui ont raté leur vocation à cause de cette trouvaille égalitariste de gauche, aussi imbécile que nuisible ? Pourquoi les intéressé-s ne se révoltent-ils pas mieux ?

  5. Il en est de la médecine comme de la religion !
    L’Autre est préféré à Soi ! Les Vocations s’éteignent, plus de Curés, de Médecins dans nos campagnes ! Survies problématiques….
    Médecine au rabais….

  6. nos médecins sont effectivement dévoués et généralement excellents et ne mélangent pas tout ils soignent qui a besoin…
    Oui action.musclee je ne veux pas demain être obligée de me faire soiģner par un médecin et étranger qui verra une femme qui plus est Catho croix et qui n acceptera pas tout

  7. il me semble que nous l devons ce numerus clausus à celle qui a merité le Pantheon

    • Parfaitement exact, et elle avait une piètre opinion du corps médical hospitalier.

  8. GRAND REMPLACEMENT (2) : donc le Grand Remplacement comme projet global ,total et totalitaire , pensé et élaboré , déployé et exécuté par une volonté occulte et anonyme transnationale impériale ; pas la volonté générale des francais comme cela devait être tenue par une République française laïque selon les prévisions des fondateurs de la nation et des droits de l’homme , mais par la Volonté exorbitante illégale et illégitime d’une démocratie formelle totalitaire ,où les francais se sont trouvés soumis aux forces de la terreur éthique et idéologique anti-francaise et aux forces d’argent qui manipulent la Représentation et les modes de représentativité , usurpant le pouvoir du peuple au nom du peuple , par la propagande , le monopole médiatique , le lobbying tribal et mafia

    • je travaille en psy, et j ai remarqué que la plupart des psychiatres sont étrangés a notre pays,beaucoups venant du levant.incapable de quoi que ce sois.j ai même entendu un médecin dire a une patiente qu elle avait une constipation urinaire, ce qui m a fait bien rire.mais il est vrai ,que la langue française est très difficile a assimilé pour ses gens,meme si je pense, qu ils ne sont pas compétents.

      • Une constipation urinaire….!!!! Ca c’est de la médecine et,c’est rassurant qu’elle ne puisse déféquer par l’urètre !!!

    • Et oui des cultures Qui nous haïssent depuis le colonialisme et attendent que de se venger
      Et des abrutis de fr qui vous hurlent dessus
      Des que vous défendez vos origines
      Merde et merde et pr ceux qui font des études.. ..tant pis pr eux,ils ont voté macron er maintenant questions qu’est ce Quil s vont faire
      On prend plus de blancs
      Nous on e Les derniers et les arabes nous haissant nous rabachent constamment cest bien fe pour ta figure

      Avant je cherchais soutien et compréhension
      Maintenant plus vu le les Fr sont complices

  9. comment se fait que ces gens là ai le droit d’exercé en France alors que comme il est dis ,la plupart non pas le niveau pour cette profession et pourquoi nous Français (es)serions obligés d’accepter d’être soignés pas ce genre de personnes alors que leurs bonnes pondeuses non pas le droit d’être soignées par médecin homme ? et comme vous dites Joël comment se fait -il que boutefika vienne se faire soigner en France ( d’une part se sont des ignares et d’autre part il faudrait qu’il paye , alors que chez nous pour lui c’est gratuit ) voilà le pourquoi

    • Ce fils de pute nous haï mais lol ils n’ont pas de dignité
      Nous non plus on ns en prive de devoir accepter sa présence ici

  10. « ces médecins étrangers feraient mieux de rester dans leurs pays »
    Sauf que dans leurs pays, la plupart n’ont même pas le niveau d’aide-soignant.
    Personne ne se pose la question pourquoi bouteflika et d’autres viennent se faire soigner en France ou en Europe ?

  11. L’umps, devenu république en marche, refuse d’augmenter significativement le recrutement de médecins français. D’excellents étudiants sont recalés en fin de première année à cause du numerus clausus fixé à un niveau insuffisant. Il faut donc faire appel à des médecins étrangers au niveau douteux aussi bien en langue française qu’en médecine. Certes les facs de médecine coûtent cher à l’État. Mais on pourrait envisager de rendre les études payantes (comme cela se fait dans les écoles de commerce) saut pour les étudiants qui s’engageraient à accepter d’exercer pendant une durée de 10 ans là où il y a un manque de médecins. Que ceux qui veulent faire du dépassement d’honoraire là où il y a déjà suffisamment de médecins payent leurs études !

  12. écoles privées, cliniques privées… magasins privés, piscines privées etc… pour y accéder il faut être membre du club …privé…

    • et oui, l algérie française personne n en veut, mais la france algérienne maintenant c est bien, comme disent les djeuns, c est trop cool.les français ne s attendent pas a ce qui va leurs arrivés.cette république maçonnique a bien travaillée,pour sa cause diabolique, amenant a déconstruire son histoire glorieuse.une félonie.tout le monde est beau, et gentils.basta, de ce discours capitulard;et de cette horreur soixante huit batarde .la déconstruction de notre armée, se fait sous nos yeux, maintenant.nous ne pourrons plus, maintenant être protégé par celle ci.l horrible guerre civile qui s en vient, va être une boucherie, la faute a qui, a nous les français, ou a nos dirigeants.j ai mon idée la dessus.

      • Non il n’y aura pas la guerre
        On nous empeche de dire quoi que ce soit
        je suis outrée mais je pense que vous n’aurez pas ce que vous desirez
        Car les Fr en grande majorité sont contre notre prétendu racisme

  13. C’est une de mes hantises pour l’avenir : n’avoir affaire qu’à des médicaux extra-européens avec leur mentalité déroutante et de plus en plus revancharde à laquelle il faudra s’habituer. J’ai eu connaissance de cas où des auxiliaires de vie refusaient l’achat de jambon pour la personne âgée qu’elle était censée assister. Une autre personne âgée qui avait dû aller à l’hôpital me raconta qu’elle se fit sermonner par un noir pour le regard qu’elle avait porté sur des sdf. Bientôt être soigné par un Européen sera un privilège réservé qu’aux nantis. Dans ma petite ville des extra-européens (un infirmier et un médecin subsahariens) sont déjà installés, ils ont déjà leur petite clientèle, ils adoptent un profil bas, mais une personne âgée de la maison de retraite m’a dit ne pas l’apprécier.

    • Je confirme : à Roubaix les petits vieux dépendants ne mangent plus de porc.

  14. Dans très peu de temps il sera très dangereux pour les blancs de se faire soigner.
    Les musulmans menaceront « leurs docteurs » de nous « négliger » sous peine de se faire exécuter.
    J’ai personnellement connu ce genre de menaces arabes en Algérie !

    • C’est le cas déjà
      on ma dit quon allait m »infecter
      Encore une salope de plus
      Exigez un Fr

  15. Comme cela la consultation se fait en langue arabe, c’est pratique!

  16. Les déserts médicaux ne viennent pas du numerus clausus…les médecins s’installent où ils veulent. Dans le programme de Marine LP il y avait l’obligation des jeunes médecins de s’installer un certain nombre d’années en rural avant de choisir leur lieu d’exercice.C’est une excellente idée..2 ou 3 ans..durée à définir mais résoudrait le problème. …

    • @Dany Barthouil
      Vous avez raison les déserts médicaux viennent d’autre chose que le numerus clausus…

      • oui mais sans numerus clausus ils feraient moins la fine bouche :ils iraient ou il y a du travail

  17. Cette recrudescence chez les mahometans médicaux doit être dûe à l’affluence croissante et révoltante de leurs co-religionnaires dans les services d’urgence, pour des raisons… Mais TELLEMENT DÉBILES…
    Ces cons-là viennent aux urgences en pleine nuit pour faire soigner une gastro, ou une angine (véridique, et je ne pense pas que les pires aberrations se trouvent là où je travaille, bien que…) plutôt que d’attendre le lendemain de prendre rdv avec un généraliste comme le font les gens normaux. Un mal de tête ? Aux urgences ! Un ongle pété ? Aux urgences. Des assistés, au sens le plus caricatural du terme. Normal qu’on mette à leur disposition des médecins incompétents.

  18. Sophie Durand, poussez votre enquête plus loin et questionnez les filles en internat, confrontées à ces cloportes. Elles vivent un cauchemar! Elles disent également le faible niveau de ces personnes en matière médicale, leur comportement vis à vis des françaises, médecins également en internat etc, etc. Et puisque les barbus refusent de faire soigner leurs poubelles par des hommes, et on leur dépêche des femmes, je refuserai à l’avenir de me faire soigner par autre chose qu’un gaulois/gauloise.

    • Ces importés sont pour beaucoup sous qualifiés et embauchés pour cause de Numerus Clausus à la française sur lequel se greffe la discrimination positive envers ces parasites

    • Merci Lilith ! j’ai fait un copier coller et mis sur fbook !!

  19. bientôt, on sera soigné façon Attali par l’euthanasie avec des pilulles « soleil vert »

  20. Allez faire un tour en allemagne . Médecins et infirmières quasi tous polonais .

    • Polonais oui, mais européens, étudiants dotés de facs de médecine à niveau (qu’ils aient fait leurs études en Pologne, en Allemagne, en France en Ukraine ou même en Roumanie). Pour ces médecins polonais, c’est un parcours du combattant de faire reconnaître leurs diplômes – même pour d’anciens internes- alors vous pensez, les diplômes des maghrébins ou autres malgaches, on a vu!

  21. On apprend aujourdhui qu’aux USA un étudiant qui se voyait refuser l’accès à l’école de médecine s’est grimé en étudiant noir et a été accepté immédiatement !!!

  22. il faut le demandé dans les hôpitaux d’être soigné par des médecin de race blanche français .
    je vais le faire et je ne vais pas me gêné

  23. C’est une médecine au rabais qu’on nous impose.
    Il est prouvé que ces toubibs n’ont pas le niveau requis.
    A part les rares diplômés en France.
    Ce pays sera un pays du tiers monde dans 2 générations
    Nous avions le meilleur social du monde et la meilleure médecine.
    On va tout détruire au nom du mondialisme.

Les commentaires sont fermés.