Le Grand Remplacement ne concerne pas uniquement la France

Suite à mon article paru hier et concernant le « Grand remplacement », j’ajouterai qu’il ne concerne, hélas, pas uniquement la France.

https://ripostelaique.com/liberation-ose-nier-le-changement-de-peuple-qui-sopere-sous-nos-yeux.html

De nombreux pays sont également concernés, l’Allemagne, l’Italie, la Grèce et plus particulièrement l’Espagne, dont la situation géographique la place au tout premier rang des prochaines destinations des « migrants » économiques de tout le Maghreb.

Le Maroc se situe à moins de 20 kilomètres et l’Oranie (Algérie) à moins de 200 kms.

Les chiffres qui vont suivre sont officiels et publiés par l’Union des Communautés Islamistes d’Espagne car, en Espagne, contrairement à la France, ces chiffres ne sont pas dissimulés ni même occultés par ordre.

Il y a plus de deux millions cinq cent mille sujets appartenant à la religion musulmane actuellement en Espagne, soit environ 4 % de la population. (Bien loin du pourcentage de la France)

779.080 sont des « Hispano-musulmans », donc de nationalité espagnole.

1.887.906 ont été naturalisés au cours des dernières décennies.

40% de cette population est originaire du Maroc.

Ce sont ensuite les Algériens qui occupent la seconde place devant les Pakistanais (77.478) et les musulmans africains (61.598).

La répartition, sur l’ensemble du territoire, se lit de la manière suivante :

  • 510.481 en Catalogne. (Qui est forcément la région la plus exposée aux actes terroristes)
  • 300.460 en Andalousie.
  • 278.976 dans la région de Madrid
  • Un peu plus de 150.000 dans la province de Valence.

281.725 élèves musulmans sont scolarisés en Espagne et la province de Valence en compte plus de 35.000 dans ses collèges et instituts.

Malgré les demandes pressantes de l’Union des Communautés Islamistes, l’Espagne se refuse toujours, pour le moment, à engager des professeurs musulmans à la charge de l’État, mais l’UCI espère que cela ne saurait tarder, compte tenu de la poursuite des entretiens actuels.

En ce qui concerne plus particulièrement la province d’Alicante, région où les Algériens composant la classe moyenne s’implantent de plus en plus (Ils viennent en vacances et en profitent pour acquérir des biens immobiliers) dans certaines villes située au sud comme Crevillente, Orihuela, Torrevieja, et les environs, où les achats concernant l’immobilier se sont élevés à plus de 50 millions d’euros en 2017. (Environ 800 appartements à un prix moyen de 60.000 euros) et chaque nouvelle année ce sont environ 5000 maghrébins qui s’installent dans cette province d’Alicante qui, aujourd’hui, compte environ une centaine de mille de résidents de religion musulmane (62.268 uniquement sur Alicante-ville)

Ils prennent, pour le plus grand nombre, la nationalité espagnole et, comme la binationalité n’existe pas, ils abandonnent leur nationalité algérienne ou marocaine.

Leur résidence fiscale est en Espagne mais ils vivent la majeure partie de leur temps en Algérie

Ils sont attirés, bien sûr, par le climat exceptionnel mais surtout par les prix à la baisse de l’immobilier provoquée par la crise qui a frappé la péninsule ibérique bien plus durement que la France et ils espèrent ainsi échapper à la crise qui, selon eux, frappera l’Algérie et qui s’annonce chaque semaine plus que certaine.

Ils en sont bien plus conscients que nous, Européens et surtout Français.

La situation est donc bien moins dramatique en Espagne qu’en France, toujours pour le moment, mais avec le laxisme habituel des gouvernements qui ne sont pas encore concernés, elle pourrait le devenir et mettre en danger ce pays où il fait si bon vivre aujourd’hui… mais demain ?

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

14 Commentaires

  1. Je connais la ville de Crevillente et je certifie que les maghrébins sont chaque année de plus en plus nombreux. C’est même un repère islamiste.

  2. Le « Rétrocolonialisme » ne fait que commencer !
    Ayant épuisé les Richesses que nous leur avons apportées, ils viennent à la Source !
    La Repentance imbécile leur ouvre les portes !
    Le Pape vient à leur secours !
    Les Allemands en uniforme étaient repoussés, les muzz en djellaba adorés !
    Nos fusils, maintenant fabriqués à l’étranger, attendent…

  3. Il faudrait une nouvelle Reconquista, mais point de Ferdinand et Isabelle, les rois catholiques, à l’horizon. Pas de troupes prètes à marcher au combat non plus. Pour l’instant, c’est l’envahisseur qui a le vent en poupe. Notre civilisation est en danger.

  4. Juste pour info, je viens de passer 4 jours à Rome et l’on n’y voit quasiment aucune voilée ni djellaba. Les musulmans y sont invisibles. Avec ce constat je peux comprendre que les Romains ne sont pas inquiets de l’immigration car leur quotidien ne s’en trouve pas bouleversé. L’Italie n’est pour l’instant qu’un lieu de passage vers le remplacement de population de la France.
    Ce qui se passe en Sicile n’intéresse pas la capitale et l’insouciance que l’on y trouve me fait penser que Rome disparaîtra une nouvelle fois…

  5. La natalité,la natalité …et alors ? Quand on manque de chevaux dans une écurie,on ne les remplace pas pour autant par des ânes .

  6. La grande difficulté pour ces « migrants » vers l’Espagne est que dans ce pays, il n’y a pas de pompe aspirante ( aides sociales) comme elle existe en France.
    Et donc, s’ils n’ont pas de travail, ils n’ont pas d’argent.
    Cela mettra donc énormément plus de temps pour que l’Espagne soit conquise….à moins que l’état espagnol se décide à aider les migrants financièrement et cela existe déjà dans certaines régions.

    • Grave erreur, Mimitou. Je vis en Espagne, et je peux vous dire que les aides sociales sont toutes pour les Maghrébins. En arrivant ici, la première chose qu’ils demandent, c’est ce à quoi ils ont droit. Eh bien ils ont droit à tout, aide au logement, gratuité dans les écoles pour les inscriptions, les écolages, les livres, la cantine, tout. Alors que des familles espagnoles en difficulté se les voient refuser, sous prétexte qu’ils n’y ont pas droit car ils sont espagnols … Quant à la Sécurité sociale, les Maghrébins y ont droit aussi et souvent viennent juste ici pour se faire opérer, accoucher, recevoir gratuitement des soins dentaires, des médicaments, etc. Comme appel d’air, on ne fait pas mieux.

  7. L’Islam veut dominer le Monde et beaucoup encore font comme si rien n’était.
    Allez « mes frères » … un jour c’est pour vous et vos enfants que nous irons déposer des fleurs et allumer des bougies ……..

  8. Le Grand Remplacement concerne tous les pays occidentaux dont la natalité s’est effondrée (cherchez les causes et vous découvrirez le complot qui se cache derrière tout cela) à partir des années 1970. Donc le Canada, les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Italie, bref, tous les pays européens à l’exception de la Pologne et quelques autres pays de l’Est et peut-être l’Irlande (pour le moment).

    • L’Irlande est envahie elle aussi depuis quelques années et les irlandais ont pu goûter à leurs premières émeutes ethniques, leurs premières agressions racistes anti-blancs ainsi que leurs premières campagnes de pubs pro-diversité ou un nègre leur expliqué que bien qu’africain né en afrique et ne parlant pas un mot d’anglais et encore moins gaélique il était autant irlandais qu’eux.

      Bref un porc dans une écurie qui pense être un étalon.

      Aucun pays blanc ne doit échapper à la marée de chiasse marron arrivée d’Afrique nègre et Maghreb…

  9. L’Espagne est un pays en pleine décomposition morale et politique…
    La Catalogne, en voie de sécession, est largement islamisée et infectée par le terrorisme ainsi que par l’insécurité.
    Le plan de reconquête d’Al-Andalus par l’Islam est en bonne voie.
    Le mouvement inverse de la Reconquista du XV ième siécle, en somme…
    Un symbole: la mosquée du quartier médiéval du Raval à Barcelone porte le nom de ‘Masjid Târiq Ibn Zaiâd’, le nom du premier conquérant musulman de l’Espagne qui franchit en 711 le détroit qui porte depuis son nom (Gibraltar = Djebel Tariq ou Montagne de Tariq).
    Les chiffres qu’avance l’auteur Manuel Gomez sont déjà obsolètes.
    Il n’y a strictement rien de bon à attendre des politiciens et gouvernants espagnols, incultes, corrompus et sans le moindre civisme.

  10. il y a longtemps que les  » généraux  » Algériens ont planqué leur pognon en Suisse et ailleurs…

  11. Mais les remplaçants ne sont uniquement des magrhebins, ni tous musulmanes. Exemple: à Madrid, ce sont les gangs « latinas » (en fait, d’amérindiens et noirs-métisses de l’Amérique, «espagnols» de papier la plupart) qui font la loi dans certains quartiers, comme à Vallecas et Tetuan. Etc.

    • Oui, mais eux au moins, ont un point commun avec la population locale, ils sont chrétiens et ce n’est pas negligeable, loin de la.

Les commentaires sont fermés.