Le harem : paradis de l’érotisme raffiné ou vulgaire bordel de luxe ?

Publié le 20 mai 2020 - par - 99 commentaires - 4 194 vues
Share

Le harem et le rôle politique des femmes

Le harem ! Depuis plus de dix siècles, les contes des Mille et Une Nuits font rêver le monde et fantasmer les hommes, sur cet univers de volupté mythique. Ce lieu magique et  interdit,  peuplé de belles créatures lascives et d’odalisques nues, attendant de s’offrir au Sultan ou au Maharadjah, véritables  promesses de nuits torrides.

Belle Femme Arabe Avec Le Narguilé Dans Un Harem Banque D'Images ...

Mais ce n’est qu’au XVIIIe siècle que ce recueil, d’origine arabe, persane et indienne, fut traduit en Europe, profitant de la mode de l’orientalisme qui gagne l’Occident.

Paradis de la séduction, de l’érotisme raffiné et du plaisir charnel pour les uns, ou prison dorée et vulgaire bordel de luxe  pour d’autres, le harem n’a cessé de troubler l’imaginaire des hommes, mêlant mythes et réalités et donnant  libre cours à leurs fantasmes sexuels.

http://www.site-du-jour.com/dossiers/histoire/harem.html

http://www.site-du-jour.com/dossiers/histoire/harem-2.html

En fait, c’est  sous l’Empire ottoman, et notamment avec Soliman le Magnifique, que le harem  devient  une institution incontournable, où règnent intrigues politiques et jeu de pouvoir.

Au sommet du sérail règne la mère du sultan, ayant autorité sur les centaines de femmes qui y vivent. C’est la Valide Sultane, toute-puissante, que chaque femme courtise pour gagner son estime et sa protection.

Dans cet univers impitoyable de femmes en compétition permanente, règne un climat de tension et de rivalité parfois sanglante, pour protéger ses intérêts ou survivre.

Car le rêve de chaque femme est de gagner la couche du sultan, de devenir une concubine, puis la favorite et peut-être l’épouse.

Toutes les armes de la séduction et les intrigues sont  de mise pour se démarquer et finir dans le lit du maître.

La concubine qui donne un fils au sultan gagne du galon, et si ce fils règne un jour, la concubine devient alors la nouvelle Valide Sultane.

Le gardien de la virginité de toutes ces beautés alanguies, c’est le Grand Eunuque, troisième personnage de l’État, un Noir qui veille à l’harmonie du harem et ramène le calme quand les esprits s’échauffent.

Pour accéder à cette fonction haut placée, mieux vaut être de bonne constitution. 90 % des esclaves meurent suite à la castration !

Le Grand Eunuque supervise aussi l’éducation des héritiers mâles du sultan. Ces derniers, une fois adultes, ont à leur disposition un choix de femmes stériles pour assouvir leurs besoins sexuels.

Le sultan a quatre épouses légitimes. Les concubines sont des femmes non musulmanes. Si un des fils du sultan meurt, sa mère est exclue du harem.

C’est évidemment le fils aîné du sultan qui est destiné au trône. Si cet héritier a des frères, ces derniers finissent étranglés discrètement. Le harem n’a rien du havre de paix réservé aux plaisirs érotiques…

Les reines de beauté, au goût des sultans, ce sont les Circassiennes et les Géorgiennes, à la peau laiteuse, élancées et bien en chair. Ces merveilles se prélassent dans la moiteur des hammams, y fumant le narguilé et se rafraîchissant de sorbets.

Danse et musique agrémentent leur journées.

Les peintres orientalistes ont parfaitement reproduit  l’imaginaire occidental de cet Orient mystérieux. Beautés diaphanes alanguies, riches décors des Mille et une Nuits agrémentent leurs toiles au gré de leur imagination.

Pour l’homme occidental, le harem reste le symbole du plaisir et de la volupté, très loin des intrigues meurtrières et des rivalités que nous brossent les historiens.

Oasis de plaisir et abondance de sexualité, une image sans doute à des années-lumière des réalités,  mais qui alimentera toujours  les fantasmes du sultan qui sommeille en chacun de nous.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Anne

Par coïncidence, un post du même jour : La traite des Blancs Divulgation avec LIVRE GRATUIT https://www.youtube.com/watch?v=lfWk5HUrOJs

Dejanire

C’est Soliman le législateur et non le magnifique à la sauce française. D’autre part c’était plus qu’une castration pour les eunuques c’était l’ablation totale des parties génitales ce qui les contraignaient à utiliser un tuyau pour pouvoir vider leur vessie en aspirant leurs urines. En dépit de l’ablation des testicules certains avaient encore la possibilité d’accomplir l’acte sexuel donc il a fallu employer les grands moyens.

Cran

Le harem est un avant goût de ce qui attend tout bon musulman une fois au paradis d’Allah, enfin au bordel céleste. Une belle arnaque métaphysique.

Pierre Malak

Et si on castrait les sultans ?

Ce ne serait que bonne justice…

Dorylée

En fat un bordel infâme peuplé d’esclaves sexuelles razziées pour servir les vices d’un salopard musulman esclavagiste et castrateur. Pas de quoi faire rêver; Les crétins, peut-être ?

phil

Les rois de France préféraient avoir des dizaines de maîtresses plutôt qu’un Harem.

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Dans le mot « maîtresse », il y a une jolie connotation de « pouvoir » octroyé par le sentiment amoureux.Tandis que dans le concubinage forcé, il n’y a pas de liberté et, dans l’islam, ce qui est dégueulasse, c’est que c’est Dieu qui le permet.ALLO la Cour Européenne des Droits de l’Homme !!!!( allez dites le que ce sont les droits des hommes)

phil

Les maîtresses et leur mari étaient souvent richement dotés par le Roi en remerciement. Et la condition de la femme dans les harem étaient bien souvent meilleurs qu’à l’extérieur. De plus vous me faites rire avec votre Dieu qui permet des choses dégueulasses. Ce n’est pas le cas depuis des milliers d’années ? Les guerres, les épidémies, les catastrophes naturelles, … Le Harem d’ailleurs n’a rien à voir avec l’islam ni d’ailleurs l’esclavagisme. Ce sont des pratiques culturelles, sociales et économiques que toutes les religions monothéistes ont acceptées afin de ne pas se mettre le pouvoir temporel à dos. Il n’y qu’à voir les pays européens où l’asservissement était la règle avant le 18ième siècle, le pire bien sûr était la très Sainte Russie qui n’a aboli l’esclavage qu’au 20ième.

Paskal

N’importe nawak ! En Russie, le servage (le statut du serf n’était pas à proprement parler celui d’un esclave) a été aboli en 1861. A moins bien sûr de compter le goulag mais la Russie n’était plus très sainte à l’époque.

phil

1861, ce n’est pas si loin du 20ième siècle, et la fin du servage n’a pas signifié la fin de l’asservissement, c’est comme les anciens esclaves noirs américains ou français, ils ont été sous la coupe de leur ancien propriétaire. La différence entre esclavage et employée est parfois très mince.

Vincent L.

Fin de l’esclavage en Arabie saoudite 1960 (ou un peu plus) fin de l’esclavage au Mauritanie 1981.

Vincent L.

C’est bien l’islam qui autorise quatre épouses… par les chrétiens. Et durant le Moyen Age, c’était plutôt le pouvoir temporel qui veillait à ne pas se mettre le pape à dos. Les excommunions étaient très mal vécues. Donc les choses ne sont pas aussi claires que vous les énoncez

Vincent L.

Mais bien sûr relativisez, relativisez il en restera toujours quelque chose. La différence avec un maitresse, c’est que tôt ou tard, elle pouvait vivre sa vie et voir ailleurs. L’épouse du harem ce n’était pas tout à fait le cas.

Lucie

Donc le « paradis » musulman, avec ses 72 houris (je ne sais pas s’il y a un lien: en anglais ‘whore’ et en allemand ‘Hure’ = putain), fait miroiter la promesse du harem pour le pauvre aussi. Bref, le bordel pour tout le monde. Quelle finesse, quel but dans la vie, quelle élévation de l’âme!

.goast

Tu parles d’un sujet vieux comme le monde. Bref faut bien comblé les trous si j’ose dire.

selena78

Les français les moins instruits savent t ils que les mille et une nuits si « charmantes » c’est l’histoire d’un arabe cinglé qui bute une femme qui lui déplait tous les matins ? https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-rue89-culture/20101030.RUE9185/sheherazade-morte-etranglee-par-une-femme-arabe-en-colere.html Henri 8 n’a plus qu’à aller se rhabiller !

malein

Ne pas confondre « vie de château » et « vie de harem »… l’espérance de vie n’y est pas la même.

POLYEUCTE

Allez en Inde, au Fort d’Ambert !
Immense Forteresse où le Sultan disposait d’un Harem de… 800 femmes !
Quel Bonheur pour Lui !
Quel Malheur pour Elles…. Une Nuit tout les 2,5 ans !!
Presque les Mille et une Nuits… seules… Mais gâteries entre elles !

Paskal

Il était battu par… Salomon : plus de 700 épouses et 300 concubines !

Marnie

C’est le pouvoir sur les femmes tout simplement. C’est le désir de les abaisser, de les dominer et les réduire à de simples objets sexuels. Mais à cette époque là c’était aussi la façon de s’emparer indirectement des biens de ceux qui faisaient des alliances avec eux.

Anne-Marie G

Bref, le harem préfigure le paradis musulman ! Mais il est réservé aux seuls riches. Les hommes musulmans de revenus modestes ne peuvent y prétendre… car eux contrairement aux Africains polygames ne vivent pas du travail de leurs femmes. L’humanité n’est pas très sympa et ceux qui nient le patriarcat comme Zemmour – que j’apprécie par ailleurs – ont la mémoire courte. Car si les Européens n’ont pas eu accès à des harems comme les musulmans ou comme les Africains, – à cause du catholicisme, eh oui, – les bourgeois laïques accèdaient aux bordels de luxe, tandis que les plus modestes à la prostitution de rue.

Steph****

Le harem, Larem…un rassemblement de p… Ça ne s’invente pas. Un nom prédestiné quoi !

Charles DALGER

Ajoutons tout de même, que près de cinq siècles avant l’ère actuelle, les empereurs chinois avaient déjà leur harem. Les moeurs y étaient très semblables à celle décrites par Jacques GUILLEMIN. Mais pas que. Quelques siècles plus tôt, le grand roi Salomon avait un très grand nombre de concubines. Si les rivalités régnaient aussi férocement, elles y furent néanmoins , moins sanglantes….

Pour relier cet article à notre triste réalité, c’est précisément ce fantasme de harem, qui poussent près de 90% des déchets explosifs à se faire sauter en public….

Charles DALGER

Ajoutons tout de même, que près de cinq siècles avant l’ère actuelle, les empereurs chinois avaient déjà leur harem. Les moeurs y étaient très semblables à celle décrites par Jacques GUILLEMIN. Mais pas que. Quelques siècles plus tôt, le grand roi Salomon avait un très grand nombre de concubines. Si les rivalités régnaient aussi férocement, elles y furent néanmoins , moins sanglantes….

Pour relier cet article à notre triste réalité, c’est précisément ce fantasme de harem, qui poussent près de 90% des déchets explosifs à se faire sauter en public….

zéphyrin

le nom du parti macroniste n’a pas été choisi par hasard…un vieux truc d’image associée.
LAREM nous fait penser involontairement à HAREM (rire)
pourtant à part des débordements manuels auto centrés , des doutes , et des baisers extra conjugaux…on ne sent pas un érotisme énorme dans la composition du gouvernement, certes la mode de l’orientalisme a considérablement évolué….mais le choix des « beautés diaphanes » est à revoir

Marksman

Les Franceschini étaient originaires de Corbara en Corse.

Lucie

Pauvre petite Marthe Franceschini retenue prisonnière pour son harem à l’âge de 7 ans par le sultan. Le père a dû repartir sans son enfant.

Marksman

Le musulman peut avoir 4 femmes légitimes et un grand nombre d esclaves sexuelles achetées au marché aux esclaves l esclavage est licite dans le culte musulman même si libérer un esclave est une œuvre pie. Il s agit souvent de prisonnières capturées au cours du djihad sur le chemin de Dieu. A l’issue de la guerre d Algerie de nombreuses femmes Françaises ont été prises comme esclaves sexuelles
Les femmes enfermées dans ces harems sont exclusivement destinées au propriétaire et à personne d autre. On peut lire sur Internet l Histoire de Marthe Franceschini née à Tunis ses parents ayant été captures dans leurs champs alors qu ils travaillaient Marthe connue sous le nom de Davia la lumineuse Sultane au Maroc.

emerillon

Est ce toujours d’actualité ?

Loi karmique

Est-ce que le karma tant individuel que collectif s’applique ou s’appliquera un jour à tous ces kidnappeurs de grands chemins sur une période aussi longue ? Pourtant il existe selon les hindouistes une loi de cause à effet avec l’idée que l’on récolte ce que l’on a semé dans cette vie-ci ou dans une autre. Cette loi se résume ainsi : « Ce que vous subissez vous l’avez fait, ce que vous faites vous le subirez» .La question est posée.

mutzig

Non mais, on rêve là, où quoi ? C’est quoi cet article pour nous expliquer ce que c’était que le harem – ce bordel de bougnoules musulmans – sans la moindre critique à son encontre, alors que maintes femmes occidentales en furent victimes, enlevées puis séquestrées là-dedans pour servir de putes, et pour finir par conclure que cette « oasis de plaisir » ou je ne sais pas quoi « alimentera toujours les fantasmes du sultan qui sommeille en chacun de nous » !!!…

Non mais, Guillemain, VOUS N’ETES PAS BIEN OU QUOI ? Vous êtes tombé sur la tête, en sortant du confinement vous avez attrapé un coup de soleil ????

ça fait longtemps qu’on remarque des propos curieux – de manière récurrente – dans vos articles, mais là je crois que vous feriez mieux d’arrêter, ou de vous trouver un autre site !

Jonathan Zaroff

Merci, Mutzig, pour cette petite remise à l’heure des pendules. Il y en a quand-même qui voient clair. Ouf !

geronimo

d’ou, culturellement et genetiquement (car quoi qu’on en dise, les genes gardent en memoire des comportements acquis), le fait que les muzz, et plus particulierement les turcs et les arabes, ont de gros gros gros problemes comportementaux avec les femmes. celles de leur race doivent rester pures, et une fois mariées ou promises deviennent des objets, des biens familiaux, les autres sont des putes et des trous….et surtout les blanches.
le plus insupportable est de voir qu’il y a encore des femmes europeennes pour dire oui à ces tarés, et ecarter les jambes, pour ainsi si elle enfantent perdre leur gene europeen…quel gachis !!!

Charles DALGER

Euh… De nos jours, et de tout temps, d’ailleurs, les « femelles »
musulmanes gardent leur virginité en devenant des expertes en sodomie…
La majorité adorent ça…

Requiem

Certes, mais souvent, les bic coupent en morceau leurs esclaves sexuelles blanches quand elles veulent se barrer, ou les filles qu’ils violent.
Pareil pour les nwar.
Le danger, à mon avis, n’est pas tellement le métissage, mais le meurtre en masse des femmes européenes fertiles.

KRZYSZKOWSKA Grazyna

Ce n’est pas le fils aîné qui succède au sultan régnant:il est choisi par le sultan ou par les circonstances :Selim II, fils de Roxelane fut son troisième enfant
la loi de primogéniture ne s’appliquait pas !

Joël

Pour résumer, c’est l’ancêtre du bar à putes. MDR !
Lisez harem de droite à gauche, lol, serait-il « fils de » ?

Druide

vous avez pas entendu Zemmour et Marc Menant avant hier sur les mœurs arabes et Ottomans , plutôt des PD … https://youtu.be/DF5lfSl3wjY?t=2912

Denys

Dans cet extrait de l’émission, Zemmour parle surtout de la fascination homosexuelle de Lawrence d’Arabie pour les bédouins. Sinon il me semble que les gaulois n’avaient pas de complexes en matière de galipettes purement viriles. Druide vous sortez d’où au final ? Du christianisme qui a fait de la sexualité un péché ? Mais concilier celtisme et christianisme me paraît hautement acrobatique. A vous l’honneur néanmoins Panoramix.

KRZYSZKOWSKA Grazyna

Bonjour Monsieur Guillemain,
Harem et les eunuques existait déjà dans l’empire byzantin(chrétien)1324-1443.
Les castrats (eunuques) chantaient dans nos églises ( Farinelli).
Bien cordialement

Paskal

A Byzance il y avait bien des eunuques mais pas de harems (des gynécées).

selena78

Faut aller te faire soigner longtemps ça te fera des vacances qui te permettront de lire autre chose que le coran qui t’ a bousillé le cerveau

astrid

On apprend aussi que l’office d’HLM de Bobigny annule les loyers d’avril (pour ceux qui ont été payés…..) malgré l’avis de la Préfecture. C’est une excellente idée. Si des envahisseurs ont décidé de payer leur loyer, il faut tout de suite leur faire comprendre que ce n’est pas une priorité et qu’en France, on a même pas à demander pour que ce soit gratuit.

ven85

mais vous rever,les chances pour la france ne payent jamais leur loyer,ce sont les peu de bons gaulois qui restent,qui payent leur loyer,bobigny est une ville communiste,elu,par les islamistes,des traîtres a eliminer

astrid

Myriam seurat, « présentatrice » à télématin et qui est payée depuis 2006 par le service public va présenter « la NUIT DU RAMADAN » sur France 2 (SERVICE PUBLIC).
On voit qu’Ernotte a toujours des idées pour cirer les babouches des uns et outrager les autres (croyants et non croyants). Donc, nous demandons quand ERNOTTE va programmer la nuit du Carême ????????

ven85

mais la salope dermotte a pleins de projet pour detruire le peuple,elle oblige,les publicitaires a mettre dans leurs pubs,les chances pour la france(les noirs bien sur,car les maghrebins sont blancs),sans cela la pubs ne passera pas,lavez vous marquez?

astrid

Effectivement, je commence à en avoir marre de voir des colorés et autres envahisseurs me vanter la qualité des merdes qu’ls nous conseillent d’acheter. La dernière en date est pas mal : depuis quelques jours, deux jeunes gouinasses nous vantent les services du Bon coin !!!!

selena78

il faut dire merci merci a mister « pov’con » qui veut inseminer obligatoirement toutes les françaises , pour être surs de détruire le pays de fond en comble génétiquement voici revenu le temps du matraquage TV en noir et blanche

LEYOUVERT

RAB Bordel bougnoulistique primaire organisé pour le bon vouloir du bic en cas de panne de chèvre.

André LÉO

On ne comprend pas bien l’objet de ce rappel, Jacques?
Les dictateurs, sauf quelques impuissants hitlériens, se sont toujours réservés les plus belles femme par la violence. Les califes n’ont jamais été en reste.
Dans le clergé catho, l’abstinence, en fait le paluchage et le doigt, sont réservés aux clercs encouventés, dits « réguliers ». Les Papes et évêques ont toujours eu leurs entrées chez les Mme Claude.
Les islamistes eux ont le « droit » de copuler avec qui ils veulent, mahomet à donné l’exemple. Tous ont le droit, sauf les gardiens du bordel privé des dictateurs théocrates. Les œunuques, eux sont châtrés, leur sexe est coupé ras, à vif, évidemment. Ils ne peuvent plus toucher aux putes réservées. Barbarie ordinaire :
Tout le monde sait ça, mais fait semblant de l’avoir oublié.

angora

copuler avec qui ils veulent? oui! sauf que beaucoup de » leurs » femmes étaient des slaves ou des provençales razziées .

André LÉO

L’objet de l’article est le harem!
Il s’agit donc du bordel privé des dictateurs islamistes, pas des lupanars du petit peuple islamisé. Le muzz de base pouvait se « servir » lors de razzias, ou, comme aujourd’hui, dans la réserve de jeunes filles et femmes de banlieues « à disposition  » de l’occupant, comme ce fut le cas lors de l’occupation nazie.
Ces victimes seront-elles tondues par les islamo-gauchistes, comme l’ont été les Françaises en 1944?

mutzig

J’ai peur de ne trop bien comprendre l’objet de cet « article », totalement déplacé par rapport à l’actualité, et curieusement suspect quant à son fond et plus encore ses conclusions…
Et je crois qu’il serait temps de se poser des questions au sujet de Jacques Guillemain, dont les innombrables articles ont régulièrement contenu maintes « perles » – il est vrai judicieusement (habilement ?) noyées dans des articles le plus souvent recevables.

QUE FAIT JACQUES GUILLEMAIN SUR RIPOSTE LAIQUE ?
QUEL EST SONT BUT ?

selena78

ta haine des blancs t’égare ! touche toi mon « pote « 

Monique

Comment osez-vous critiquer le bordel à ciel ouvert halal.

Charles Richer

Vous oubliez de dire que dans le cas des harem ottomans, nombre de ces femmes étaient des slaves (esclave en anglais) volées dans l’est de l’Europe, voire parfois en Provence française lors de razzias. Les hommes enlevés étaient soit prostitués également, soit versés dans des unités d’élite de l’armée (les janissaires)

angora

janissaires. les moins de 70 ans ne savent meme pas ce que c’est.

zéphyrin

pas grave les plus curieux de notre descendance chercheront sur le net
ceci dit parfois l’école réserve de bonnes surprises

mutzig

J’ai bien moins de 70 ans et je sais ce que c’est depuis longtemps.

Fleur de Lys

JT – Coronavirus : le point d’actualité – Journal du mercredi 20 mai 2020 (VIDEO TVL)

https://www.tvlibertes.com/jt-coronavirus-le-point-dactualite-journal-du-mercredi-20-mai-2020

henri UBEDA

Il ne faut pas oublier de dire que ces filles pour la plus-part n’etaient pas de volontaires mais p[lus souvent de esclaves captivesdes ces ordures aux services de ces chacals puants de serviteurs .

chrisomac

En même temps, ça n’empêche pas de prier Mahomet c’est étonnant comme on s’accommode de tout et son contraire comme chez nous aussi.

Lucie

Beurk! Tout cela est franchement dégueulasse.

François Desvignes

Dans la Tradition (judeo) chrétienne :

– l’Esprit est eu dessus de la chair
– Et la chair l’ennemie de l’Esprit

La chair (la dictature des sens) des trois concupiscences ( le Pouvoir, l’Argent, le Sexe) est la plus dangereuse non pas seulement parce qu’elle est la plus communément partagée, mais parce que, à la différence des deux autres, elle survit au retrait du Monde : tous les moines en ont toujours souffert.

Si vous admettez les propositions précédentes,vous en conclurez que l’islam qui fait l’apologie de la luxure ( votre libido dicte sa conduite à votre âme) n’est pas une religion révélée mais au contraire une religion humaine, donc d’inspiration satanique.

Capitaine Spock

Votre dernier paragraphe est tout à fait pertienent avec une analyse très juste.

Theodore

@François Desvignes

votre conclusion sur votre dernier paragraphe est TOTALEMENT FAUSSE !

car l’ ISLAM n’existe pas au moment de la creation de la redaction des « mille et une nuits »: Ces contes proviendraient essentiellement de trois grands fonds principaux, une source indo-persane à coloration hellénistique se situant entre les IIIe et VIIe siècles…!!!

Mahomet le fondateur de l’islam, ( le prophète majeur selon la tradition islamique ) , est né à La Mecque vers 570 et mort à Médine en 632, donc plus de 2 siecles plus tard apres les debuts de cette redaction ! ( l’apologie que vous croyez être de la « luxure », etait en realité des traditions évolués bien en avance sur la barbarie sexuelle des occidentaux de l’ouest de la même époque…)les templiers vont le constater et s’en inspirer..

François Desvignes

Je faisais allusion aux versets 52:20, 56:22, 55:72 et 44:54 du Coran sur les houris

mutzig

Théodore… Vous savez lire ? François Desvignes n’a pas dressé de parallèle entre les « mille et une nuits » et l’islam, mais entre tradition judéo-chrétienne et islam ! Qu’est-ce que les « mille et une nuits » viennent foutre la-dedans ?

Theodore

@Mutzig + @François Desvignes

j’ai pris comme exemple contradictoire les « mille et une nuits » écrite
avant le Coran, j’avais parfaitement compris l’allusion avec certains versets plus recents…

En particulier, la sourate 55 qui parle au verset 568 d’êtres féminins qui « n’ont été déflorées ni par des hommes ni par des djinns ».

J’ai voulu vous faire comprendre simplement que bien avant l’arrivée
de Mahomet ( avant l’ecriture du coran ), ce type de « gynécées » existaient… donc vouloir toujours réferer a l’islam est STUPIDE…

c’etait plus simplement des idées orientales, bien éloignés des comportements ( a mon sens plus barbares ) des occidentaux de l’ouest de l’europe. ( apres la chute de Rome _ 400 ap JC ), renseignez vous sur le traitement des femmes a ce moment la…

Paskal

Tout ce qui est humain est obligatoirement satanique ?

François Desvignes

toute religion « humaine » est d’inspiration satanique puisque non révélée

mutzig

Question qu’on pose quand on n’a rien compris au film.

Paskal

C’est vrai que j’ai un peu de mal.

denis

La valide sultane n’est rien d’autre qu’une mère maquerelle

Monarchiste Absolu

Plutôt un bordel (géant) de luxe préfigurant le Paradis des muzz et ses 72 houris « aux grands yeux » avec des vins à gogo !!!

Lucie

Monarchiste, très juste remarque! Le harem était réservé aux puissants. Et donc le paradis, c’est le harem pour chaque homme.

Monarchiste Absolu

Bah oui, la ressemblance est saisissante.

mutzig

Donc, un bordel géant pour tout homme, avec vins à gogo, c’est le paradis…. Bravo ! Et c’est monarchiste ! Même un gauchiste n’aurait pas sorti une connerie pareille !

« Heureux les simples d’esprit, le royaume des cieux est à eux »… ?

ricco delestaque

Absolument passionnant, c’est vrai je me suis toujours posé la question, et je constate à quel point j’étais ignorant. Franchement, vous vous êtes trompé de parution ?

mutzig

En effet, Jacques Guillemain s’est trompé de parution… Mais apparemment il a retrouvé le « nord » (disons plutôt l’orient…) et une conversion – je gage imminente – à l’islam lui permettra de vivre enfin les fantasmes de sultan qui sommeillaient en lui !

Jonathan Zaroff

Un seul mot : civilisation de merde pour des merdeux.

En ce qui me concerne, nul « fantasme de sultan » ne sommeille en moi.

meulien

bravo,vous nous expliquez que les femmes son tdes putes qui ne pensent qu’a satisfaire leur maitre et seigneur de preference musulman!….il n’y a rien de change!

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Non , les femmes PRISONNIÈRES du harem essaient tout simplement de survivre et de se créer une vie possible dans un univers concentrationnaire et pervers ,un univers de privation d’amour et de sexualité, un univers de solitude, sans famille et sans enfant.Un univers de frustration d’où on ne peut s’enfuir que par la mort.Un univers machiste.
Votre réflexion est débile et méprisante.

Ivan Greindl

Par contre, *votre* analyse est parfaitement juste. Merci pour ces précisions.

Jonathan Zaroff

Au contraire, Meulien a exprimé ce qu’était en soi le harem (le bordel particulier d’un potentat musulman), et ce qu’il supposait en principe : des femmes au service de ce gros porc.
Au départ, nous avons donc cette chose instituée dans la société islamique, et au bout du compte, en conséquence, nous avons des femmes qui sont devenues des esclaves.
C’est normal de dénoncer cela, beaucoup moins de le qualifier de « débile et méprisant ».
Revoyez votre copie.

Theodore

Desole de vous l apprendre M. guillemain, mais le harem est aussi une invention grecque, nullement le monopole des arabes modernes…

Car oui les « harems » étaient présents dans beaucoup de civilisations antiques mediterraneenes

Chez les Grecs en particulier c’est le gynécée…
Les romains avaient le memes types de « harem » ( voir les orgies de caligula )

Au sens oriental, Harem ( haram ) est synonyme de « interdit aux hommes » a l inverse de halal !

Meme si le plus ancien exemple de harem proche-oriental est celui d’Ebla, en Syrie, au XVIe siècle av. J.-C. ( mais pas arabe ! Mesopotamien ou Assyrien…)

Jacques GUILLEMAIN

Je n’ai jamais dit le contraire.
Mais les Occidentaux ont été davantage fascinés par l’Orient.

Theodore

Mais les Occidentaux ont été davantage fascinés par l’Orient./ dixit

Tout a fait ! normal, tout simplement a cause du manque de soleil et de couleurs vives…( surtout dans les pays de l’europe du nord )

l’orientalisme nous y sommes toujours, et c’est même l’africanisme actuellement..:) ( car si du temps de DELACROIX ou INGRES c’etait un
orientalisme champetre et romantique, nous sommes actuellement dans
un « orientalisme » agressif et conquerant, ce que beaucoup ne veulent pas
comprendre )

je ne melange donc pas le passé et le present

Jonathan Zaroff

On se demande bien quels Occidentaux ont pu être fascinés par cet Orient-là !
Et relayer cela aujourd’hui, comme vous le faites et malgré tout ce que l’on sait, comme c’est… triste !

Theodore

@jonathan

Je ne vais pas vous donner la liste complete, mais il y en a eu des dizaines…( henry de monfreid / rimbaud / delacroix / ingres / etc etc…)
Sans vouloir vous offenser vous connaissez extremement mal l orient…;) personnellement je ne l idealise pas, mais ne le diabolise pas non plus, certainement parce que je le connais mieux que vous.

Jonathan Zaroff

Entre l’orient – peu importe qu’il ait fait rêver des poètes et des artistes – et notre occident (du moins dans ce qu’il avait encore de grand à une époque encore pas si lointaine), je préfère l’occident.
Si l’orient a fait rêver certains occidentaux, c’est leur problème, et surtout ça ne présage en rien du fait que l’orient serait préférable à l’occident.
Si vous n’êtes pas de cet avis, vous n’avez plus qu’à vous mettre à la lecture du coran en vue de votre prochaine conversion.

Theodore

@ Jonathan Zaroff

que vous préfèriez l’occident est votre DROIT !

je ne suis pas aussi « extremiste » que vous, voila tout,
car je suis moi un « oriental / occidental ».. le yin et le yang

je sais voir les choses positives que l’orient ( je ne parle
pas de l’islam…) a apporté a l’occident ! bien plus que vous le pensez…

a commencer par les cathedrales de France, mais il y
a des dizaines ( centaines ) d’autres exemples…

je n’ai pas attendu votre avis pour lire le Coran ( je suis agnostique donc débarrassé de TOUTES les religions ) c’est un texte ancien depassé mais avec des passages tout de même interessant. ( hormis les passages haineux d’une autre époque ! )

L'Imprécateur

Le gynécée était chez Les Grecs la partie de la maison réservée aux femmes – tant l’épouse du maître des lieux, que celui des esclaves en charge de la vie ordinaire de l’habitat. Il était le pendant de l’andrôn, appartement des hommes.
Il me semble excessif d’assimiler le gynécée des grecs au harem des orientaux, car le gynécée n’avait pas de fonction sexuelle à proprement parler, mais sociale et pédagogique. Ainsi les enfants, filles et garçons, étaient élevés dans le gynécée jusqu’à l’âge de sept ans. A cet âge, si les filles demeuraient dans l’appartement des femmes, les garçons rejoignaient les hommes dans l’andrôn où commençait leur éducation de futur citoyen grec.
Toutefois, l’archéologie ne révèle rien de cette disposition de l’habitat grec…

Theodore

@L’Imprécateur / Moi, il me semble pas du tout excessif d’assimiler le gynécée des grecs au harem des orientaux…:) c’est la même famille !

car si vous ne le savez pas le conte des « Mille et Une nuits » est au départ le résultat ou le melting pot de l’adaptation en arabe d’un ouvrage persan intitulé Hézâr afsâna (Mille contes). Il s’agit donc d’une transmission livresque. Ces contes proviendraient essentiellement de 3 grands fonds principaux, une source (1)indo (2)persane à coloration (3)HELLENISTIQUE grecque ( conquête d’Alexandre (331-323 avant J.-C.) se situant entre les IIIe et VIIe siècles…

voila la vérité ! si vous ne savez pas non plus le bassin mediterrannéen etait
constamment en échanges culturels ou commerciaux…( même si des conflits existaient )

Paskal

Le gynécée n’était quand même pas un goulag pour femmes. D’autant qu’à l’époque hellénistique les femmes vont être beaucoup plus présentes dans la sphère publique que dans les pays musulmans

Theodore

@paskal

Un goulag ? Que me chantez vous…?

Plus serieusement le gynécée (du grec ancien γυναικεῖον / gunaikeîon) est l’appartement des femmes dans les maisons grecques et romaines… certainement un drole de « goulag »…

ais je n'en fais pas ma t

Pour les « Contes des Mille et une Nuits », je connais, mais je n’en fais pas ma tasse de thé, si vous me permettez…
Pour les échanges culturels, ne vous faites pas d’illusion: la structure sociale de la Grèce antique dont je parle tourne autour du 3e siècle avt. J.-C. et les Contes datent au mieux du 9e siècle? La confusion n’est pas possible, encore moins l’assimilation entre gynécée et harem.

Paskal

Pas arabe mais quand même sémitique.

PHIPHI

c’est tout à l’image des individus décrits.
Napoléon parlait de merde dans un bas de soie.
En voilà la parfaite illustration