Le JDD reproche à l’armée française de négliger la diversité

 

Très intéressant grand article du JDD du 25 mars sur la résistance de la hiérarchie militaire au recrutement et la promotion des minorités ethniques dans l’armée. Le sentiment personnel du journaliste n’est pas facile à discerner. Si on a le préjugé très favorable, on peut se demander, malgré le titre (« l’armée des galons blancs »), s’il n’approuverait pas un peu cette résistance…  Moins que moi tout de même, est-il besoin de le dire ! Mais je ne jurerais de rien, ne serait-ce que parce que son journal est bien dans la ligne de ceux qui ignorent ou dénigrent la résistance. Enfin, s’il veut stigmatiser les généraux accusés de traîner les pieds, l’opinion publique, elle, peut savoir gré à la grande muette de sa prudence.

Cet article cite, de façon élogieuse, quelques représentants, exceptionnels, de minorités visibles qui ont cependant réussi dans l’institution militaire. Ceux-là sont dans leur rôle et on ne saurait leur en vouloir.

Je n’en dirai pas autant des officiers, Français de souche, qui tiennent un discours collabo-opportuniste pour favoriser leur carrière….

Est rappelé, bien entendu, le rôle délétère, et d’une totale naïveté politiquement correcte, d’Hervé Morin lors de son passage comme ministre des Armées. Le futur président de la Normandie appelait alors de ses vœux la promotion d’un « Colin Powell français » et, avec son « plan d’égalité des chances », réservait un contingent de places en classe préparatoire aux grandes écoles militaires à des « élèves sélectionnés sur critères sociaux ». On n’a pas osé dire ethniques !

Je ferai surtout deux réserves sur cet article. D’abord au sujet de la tradition catholique qui imprégnerait le corps des officiers. La réalité est très déformée et on sent bien que ce n’est pas fait pour présenter l’encadrement militaire sous un jour favorable et sympathique, foi d’agnostique résolu mais impartial ! Ensuite, et c’est plus grave, il n’est fait aucune mention du degré de confiance que l’on peut accorder à ces minorités, notamment aux Musulmans. Non seulement en cas de conflit avec un pays musulman, mais simplement eu égard au risque qu’ils rejoignent le djihad après leur formation militaire. C’est sans doute la principale raison de la résistance de l’Institution et elle est parfaitement justifiée.

Pour l’anecdote, je me souviens que, lors de la remise de son Prix Tocqueville, en 2006, à Tocqueville même, dans le château qui fut celui du grand Alexis de Tocqueville, Colin Powell, Jamaïcain d’origine, avait déclaré que si ses parents avaient émigré en Angleterre au lieu des Etats-Unis, il aurait sans doute « fini sergent dans un régiment minable ». En effet, le haut commandement britannique veille, au prix de multiples ruses vis-à-vis des dirigeants politiques, à maintenir un recrutement quasi exclusivement « de souche ». Coïncidence sans doute : l’Angleterre a probablement la meilleure armée de terre du monde par rapport à la taille du pays, indépendamment du fait qu’elle n’est pas engagée à tout va, comme la nôtre. A contrario, l’armée de terre américaine, extrêmement colorée, ne cesse d’enregistrer des résultats pitoyables par rapport à ses moyens matériels. Ce n’était pas encore le cas en 1944, où tous les soldats américains de première ligne étaient blancs… et même le plus souvent WASP (White Anglo Saxon Protestants). Quant aux Israéliens, ils dispensent tout simplement de service militaire leurs concitoyens arabes.

Ce ne sont là que des exemples récents. Sans remonter à l’incorporation de barbares dans l’armée romaine, prélude au déclin et à la chute de l’Empire. L’histoire montre en effet que lorsqu’un peuple n’assume plus lui-même sa défense, il est voué à disparaître.

Eric Lhullier

image_pdf
0
0

38 Commentaires

  1. après l’ attentat de Nice , le gugusse hollande avait renforcé la présence militaire un peu partout en France et j’ avais été choqué par le nombres de » soldates » africaines et qui se comportaient bizarrement comme si elles étaient toujours dans leur quartier ! et aussi par un nombre importants de  » soldats  » maghrébins ! les officiers et les petits chefs étaient eux français alors que la majorité des autres militaires me faisait penser à tout sauf à une armée française !!!! peut etre était ce une exception ce jour là !!!

  2. Des musulmans dans l’ Armée ? …. ça revient à construire un pont avec des planches pourries .

  3. Pas de Hauts gradés de la Diversité ? Normal ! Tout se fait à la base, les recrues.
    Les enquêtes de Gendarmerie (J’ai connu) lors d’un Service en domaine sensible, sont aléatoires…
    L’infiltration est partout !
    Revenir au « Service » serait une erreur ! Apprendre les Armes à nos frais ? Ensuite ?

  4. La diversité, ça amènera beaucoup de divertions ( dé désertions et plus…Il me semble qu’il y a beaucoup de soldats « divers » qui ont retourné leurs armes contre des soldats américains ). Et la diversité dans le foot?

  5. En temps de vraie guerre on sait ce que l’on peut attendre des musulmans. Voire ce qui s’est passé dans l’armée en Amérique plusieurs fois … Voire la haine profonde qui anime la plupart de ceux qui sont dans notre pays avec leurs propos anti-français, leurs insultes et injures, les attentats.

  6. oui l’incorporation de musulmans pratiquant, dans notre armée est le signe de sa décadence ….donc de notre nation ! vos exemples le montrent bien et j’en rajoute un autre l’armée impériale napoleonniene n’a jamais été aussi forte que lorsque elle était composée de français ce qui n’était plus le cas à sa fin waterloo

  7. L’armée française est en train de crever sous l’assaut de deux calamités: l’islam et le carriérisme

  8. PR1, j’ai vécu 1944 en Normandie. Les Noirs étaient dockers ou chauffeurs pour monter le ravitaillement au front. Et effectivement, il y a eu des chauffeurs tués…. par accident.

      • Si vous n’étiez pas qu’un ignorant gauchiste (mais c’est un pléonasme), et un désinformateur patenté, vous sauriez qu’à cette époque, le (peu) de noirs enrôlés dans l’armée US n’étaient pas affectés à des unités combattantes.

  9. Le propre d’une fin de régime c’est que ses serviteurs et ses institutions ne se reconnaissent plus en lui.

    La Justice de la France n’est plus dans la justice de la République
    l’Armée française n’est plus dans l’armée républicaine
    L’Éducation française n’est plus dans l’éducation nationale

    Et en définitive, la nation française (le pays réel) fait sécession idéologique de la république (le pays légal).

    Le sacrifice de Beltrame est celui d’un Français pour la France , et donc en creux, contre la République.

    (Un républicain aurait proposé un stage de hamsters au terroriste )

    Quand un régime n’a plus pour éthique que son cynisme, ses jours sont comptés .

    Car ainsi est mort Rome.

  10. Wtf ! L’armée c’est fait pour la guerre, pas pour s’occuper des états d’âmes d’une bande de pisseuses ! Et pour commencer, c’est pas l’armée qui refuse les gens issus de la « diversité », mais bel et bien les gens issus de la « diversité » qui n’ont pas la moindre envie d’intégrer l’armée, et c’est pas plus mal ! Parce que les rares qui viennent, on peut déjà leur donner le bénéfice de la motivation.

    • Le bénéfice de la motivation… au moment de l’engagement, ou cinq ans plus tard après attrition du taux non divulgué de désertions désormais administrativement traitées comme de simples ruptures unilatérales (et sans préavis) de contrat ?

    • Et permettez que je conclus par : malheureusement, la police, gendarmerie et armée, contiennent des « individus » en veille. Et ça c’est très dangereux. Le fils d’un ami, qui est C.R.S. m’a dévoilé certains faits, comportements, à l’intérieur de sa Compagnie, qui ne le rassurent pas du tout.

  11. « il n’est fait aucune mention du degré de confiance que l’on peut accorder à ces minorités, notamment aux Musulmans. Non seulement en cas de conflit avec un pays musulman, mais simplement eu égard au risque qu’ils rejoignent le djihad après leur formation militaire » et les généraux ne veulent pas nous dire combien de cas d’insoumission ont été déjà enregistrés.

    • Sans compter les dizaines (centaines ?) de mises au gnouf pour trafic de stups depuis la « professionnalisation » et passées sous silence parce que cela nuit à l’image et au renom de l’armée..

  12. Les soldats noirs en 1944 servaient en première ligne. 143 d’entre eux reposent dans un petit cimetière de Normandie. Que je vous invite à visiter. Avant de raconter des bêtises. Et pour compléter votre inculture les arabes israéliens peuvent servir l’armée israélienne. Certains le font. Y compris à des postes de commandement.

    • C’est vrai, quel pourcentage par rapport aux blancs?
      Et idem pour les arabes israéliens

      • PR1 est un troll. Son plaisir pervers est d.
        d’introduire des assertions grossières dans le débat pour semer le doute. Il perd son temps…

            • Une fois de plus quand mes interlocuteurs sont pris en défaut, Ils n’ont comme échappatoire que les attaques ad hominem.

        • @ Victor Hallidee Il ne faut plus perdre son temps à argumenter avec PR1. Pour ce qui est de cet article , les cas de désertion, d’insoumission, de refus d’obéissance, d’insubordination, de rebellion, d’outrage à supérieur de la part des JFOM dans l’armée française sont de 3,5 à 8 fois supérieurs selon les cas à ceux des sous-chiens . Cette tendance a été confirmée par la mutinerie du personnel de pont du porte-avion Foch lors de la guerre du Kosovo en 1999. Une soixantaine de JFOM s’était mutinée , prenant en otage leurs officiers, et retranchés dans la cafeteria du navire. Il avait été nécessaire de faire intervenir un groupe de commandos de marine pour les en déloger . L’origine de cette mutinerie était que ces personnages croyaient que nos avions partaient bombarder les musulmans

        • Pour mémoire, durant la guerre d’Algérie, la situation n’était pas meilleure. On appelait alors FSNA (français de souche nord africaine) les actuels JFOM . Lors des gardes de nuit, la sentinelle d’origine indigène avait souvent son arme enchainée pour éviter la perte de celle ci en cas de désertion nocturne . Les stagiaires qui partaient individuellement en stage avec paquetage et arme disparaissaient avec le tout. Il arrivait aussi qu’au cours d’une ronde de nuit que l’on constate que la sentinelle était disparue avec arme et munitions. PR1 en est encore au tirailleur de grand papa. Quant aux noirs américains rien ne permettait de douter de leur loyauté

      • Pourcentage faible pendant la seconde guerre mondiale . Je rapelle a tout fin utile qu’il y avait quelque chose qui s’appelait la ségrégation raciale. Vous en avez peu être entendu parler.

        • Il mélange vraiment tout, celui-là ! Quand je vous dis que les gauchiasses sont prêts à raconter n’importe quoi quand ils sont à court d’arguments et qu’ils s’aperçoivent que leur propagande ne marche pas…

    • PR1 …tout les patriotes nationaliste souverainiste heleno-chretien blanc save que tu n est qu une merde de traitre gauchiass islamos collabos mondialistes vas te faire egorger par tes maitre mahometans pourriture de chien !
      FORCE / HONNEUR !
      MAHOMETANS LIBERATER TERRA CHRISTUS / LEGIO CHRISTUS LEBERATER TERRA !

      • Bravo sniper 338 ! Ce grave problème doit être traité d’une façon définitive et rapidement. Nous avons des dégâts humains importants : ceux qui sont déjà morts, les handicapés et les traumatisés à vie et cela ne peut plus durer.

    • Arabes israéliens seulement Druzes ou Chrétiens dans l’armée d’Israel. Comme toujours, grosse difficulté avec le manque de loyauté des musulmans.

    • C’est comme les soldats venus des colonies qui ont sauvé la France en 1914-18 ! Changez de disque, messieurs les gauchistes !

      • ….ou les mèmes qui ont construit la France….légende Urbaine gauchiste !!

Les commentaires sont fermés.